Sujets

Agrumes

Folkert Siemens Folkert Siemens

Les agrumes comptent parmi les plantes en pot les plus appréciées au monde. Vous trouvez ici des informations utiles sur la plantation et l’entretien de ces élégantes plantes exotiques.

Origine

Le genre des agrumes (Citrus) appartient à la famille des rutacées (Rutaceae). Il existe environ 13 espèces d’agrumes, qu’il n’est pas facile de distinguer clairement, les agrumes étant déjà cultivés depuis des milliers d’années en horticulture et des croisements étant possible entre toutes les espèces. C’est pourquoi il existe de nombreuses variétés hybrides qui étaient auparavant considérées comme des espèces distinctes. La diversité des agrumes actuels dérive probablement de trois espèces seulement, le cédratier (Citrus medica), le mandarinier (Citrus reticulata) et le pamplemoussier (Citrus maxima).

L'aire de répartition des différentes espèces d'agrumes se trouve à l’origine dans les régions tropicales et subtropicales d'Asie du Sud-Est. Il est prouvé que les mandariniers (Citrus reticulata), les kumquats (Citrus japonica) et les pamplemousses étaient déjà utilisés comme plantes cultivées en Chine en 800 avant J.-C. Le citron et le cédrat furent connus en Inde à la même époque. Les premiers agrumes arrivèrent en Grèce via la Perse au quatrième siècle avant Jésus-Christ. De là, ces espèces, plus tard suivies par d'autres espèces et variétés, se répandirent progressivement dans tout le bassin méditerranéen.

Aspect et port

Cédrat Main de Bouddha

Les fruits des agrumes adoptent des formes très différentes. Les fruits du Citrus medica ’Digitata’ - qui porte le nom de «Main de Bouddha» - sont particulièrement curieux.

Les agrumes sont des plantes vivaces lignifiantes qui poussent comme des arbustes ou des arbres. Ils atteignent entre 5 et 25 mètres de haut selon les espèces et sont persistants. Les jeunes rameaux sont verts et anguleux, tandis que les plus anciens tendent à s’arrondir et leur écorce à prendre une couleur grise. Les rameaux portent parfois des épines. Les feuilles alternes vert foncé sont coriaces et de forme ovale à allongée. Certaines espèces, telles que le combava (Citrus hystrix), possèdent des pétioles élargis et ailés.

Les fleurs hermaphrodites, blanches ou roses, sont généralement disposées en grappes axillaires, rarement en grappes terminales. Elles sentent bon et sécrètent une huile aromatique. Par distillation à la vapeur des fleurs d’oranger (Citrus x sinensis) et de bigaradier (Citrus x aurantium), on obtient l’huile de néroli, par exemple utilisée en parfumerie. La période de floraison commence généralement après la fin de la saison plus fraîche. Les espèces cultivées en pot sous nos latitudes fleurissent à des moments différents, selon la fructification et les conditions d'hivernage. Il faut attendre que les fruits aient été récoltés pour que les plantes fassent de nouvelles fleurs. Le citronnier (Citrus limon) fait exception car il peut donner des fleurs et des fruits toute l’année.

Les fruits des agrumes, de formes très différentes selon les espèces et les variétés, font botaniquement partie des baies. Ils sont en général de forme sphérique à allongée et leurs extrémités arrondies avec une pointe marquée. La Main de Bouddha constitue une curieuse exception. Son écorce est jaune, verdâtre ou orange et contient de nombreuses glandes oléifères. L’intérieur du fruit se compose de huit à douze segments remplis de tubes de jus. Le fruit contient 10 à 40 graines. De nombreuses variétés cultivées sont maintenant sans pépins.

Agrume avec fleurs et fruits

Certains agrumes donnent des fleurs et des fruits en même temps.

Emplacement et substrat

Les agrumes sont considérés comme des espèces caractéristiques pour l'aménagement de jardins méditerranéens, car ils incarnent mieux que tout autre genre de plante l’art de vivre méditerranéen. Déjà à l'époque baroque, ces arbustes étaient rassemblés et cultivés par des princes passionnés de jardin dans des orangeries spéciales. Ils pouvaient prospérer toute l’année dans des serres orientées au sud, généralement non chauffées.

Les nombreuses espèces et variétés sont aujourd’hui encore cultivées en pot avec enthousiasme. Elles peuvent (et devraient) rester dehors tant qu’il ne gèle pas, soit d’avril/mai à octobre/novembre. Les agrumes ont besoin d’un endroit ensoleillé, mais la motte des racines ne doit pas avoir trop chaud. Cela peut arriver lorsqu’un pot foncé est laissé pendant des heures en plein soleil. La terre chauffe et les racines limitent alors leur activité – ce qui signifie qu’elles n’absorbent pas suffisamment d’eau, malgré une humidité suffisante, pour compenser l’évaporation par les feuilles. Il en résulte des phénomènes de flétrissement.


Lorsqu’il commence à geler, les agrumes doivent être rentrés pour l’hiver. Un jardin d’hiver clair et abrité du gel peut aussi accueillir vos agrumes pour toute l’année. Les agrumes à faible croissance, tels que le bigaradier à feuille de myrte (Citrus aurantium var. myrtifolia), peuvent être placés sur le rebord de fenêtre toute l’année, bien que cet emplacement ne soit pas idéal. Les fruits exotiques des différentes espèces sont tous comestibles, mais ceux des plantes en pot sont surtout utilisés à des fins décoratives. Les feuilles du combava servent d’épice pour les plats thaïlandais.

Emplacement méditerranéen

Un emplacement méditerranéen, dans le gravier, encadré par des agrumes odorants et d'autres plantes en pots au charme méridional

La tourbe pure n’est pas un substrat adapté pour les agrumes. Dans l’idéal, un tiers du substrat sera composé d’additifs minéraux, tels que des morceaux de lave, de la pierre calcaire de carrière, de l'argile expansée ou des gravillons, du gravier et du sable grossier. S’il existe dans le commerce du terreau spécial agrumes, mieux vaut toutefois examiner soigneusement sa composition et la compléter si besoin.

Plantation

Aérez délicatement la motte des racines avec les doigts avant la plantation et secouez la vieille terre. Lors de la mise en pot, veillez à ce que les éventuels points de greffe ne soient pas recouverts de terre. Les agrumes ont ensuite besoin d’être bien arrosés.

Conseils d’entretien

La plupart des agrumes sont originaires des régions de mousson toujours humides, c'est pourquoi ils doivent être régulièrement alimentés en eau pendant la période de végétation. On peut facilement commettre des erreurs de soins avec les agrumes. Lorsque le soleil brille, ils doivent être arrosés tous les jours. Mais ces plantes ne supportent pas l’humidité stagnante. En hiver, lorsqu’il ne gèle pas beaucoup, un arrosage par mois suffit généralement. On ne peut aujourd’hui plus confirmer la recommandation répandue en matière d’arrosage, à savoir arroser avec de l’eau peu calcaire ou de l’eau de pluie. Une étude a, en effet, révélé que les besoins en calcium des agrumes sont en fait assez élevés. Arrosez donc de préférence avec de l’eau du robinet moyennement dure. Pendant la période de croissance, les agrumes ont besoin de beaucoup de nutriments.

Arroser un agrume

L’entretien des agrumes requiert beaucoup de doigté.

Quant à la fertilisation des agrumes, elle commence au début du bourgeonnement au printemps, à partir de mars. Apportez à vos plantes un engrais liquide une à deux fois par semaine ou optez pour un engrais longue durée. Pour fertiliser au mieux vos agrumes, la composition de nutriments suivante est préconisée (pour environ un litre d’engrais): 10 grammes d’azote (N), 1 gramme de phosphate (P205), 8 grammes de potassium (K2O), 1 gramme de magnésium (MgO) et 7 grammes de calcium (CaO). Pour satisfaire le besoin en calcium de vos agrumes, fertilisez-les en plus avec du nitrate de chaux (vendu dans le commerce agricole), dissout dans de l’eau. Important: Si les conditions d’emplacement sont favorables, par exemple dans un jardin d’hiver, les agrumes poussent toute l’année. Dans ce cas, ils ont aussi besoin d’engrais de temps en temps en hiver. Sinon suspendez les apports d’engrais en octobre.

Les agrumes doivent être rempotés lorsque la terre est complètement sillonnée de fines racines. Le nouveau pot ne doit être que légèrement plus large que le précédent. Le rempotage s’effectuera en mars ou avril, avant que la plante bourgeonne. La fin de l’automne et l’hiver, pendant lesquels la végétation se repose, ne sont pas propices au rempotage, les agrumes ne formant pas de nouvelles racines pendant cette période et les racines existantes pouvant être abîmées.

Une taille régulière permet aux agrumes, qui ont tendance à adopter un port divariqué et irrégulier, de rester bien compacts. Il est donc important de tailler les agrumes de temps en temps. Les rameaux seront raccourcis pendant l’été s’ils deviennent trop longs. Si la couronne requiert d’être largement corrigée, mieux vaut alors attendre la fin de l’hiver, peu avant que les agrumes bourgeonnent.

Taillez de préférence les agrumes souvent mais pas trop, car si vous vous contentez d’enlever les extrémités des rameaux plutôt qu’une demi-branche tout de suite, les plantes resteront vigoureuses. La taille favorise également la ramification et les couronnes pourront ainsi garder un joli port compact. Pour les couronnes qui requièrent d’être largement corrigées, mieux vaut attendre février et mars. Cette taille doit se faire jusque dans le vieux bois. Les plantes poussent peu pendant cette période et seront peu affaiblies par la taille. Il est important d’enduire par précaution le bord des plaies, dont la taille dépasse celle d’une pièce d’un euro, de cire à greffer. On taille généralement toujours au-dessus de boutons ou de feuilles qui pointent vers l’extérieur de la couronne. Les nouvelles pousses pointeront ensuite aussi vers l’extérieur et pourront se ramifier de nouveau. L’incision doit être oblique, dans le sens de la croissance du bourgeon ou de la feuille et environ deux à trois millimètres au-dessus.


Les couronnes très ramifiées et feuillues posent problème pour la formation des fruits, car elles ne profitent pas d’assez de lumière ou de soleil. C’est pourquoi il est important d’éclaircir régulièrement les couronnes naturellement très compactes des mandariniers, clémentiniers ou kumquats, tandis que l’on taillera plus rarement les citronniers et cédratiers à la croissance moins vigoureuse.

Éliminez complètement les branches mortes et sèches ou raccourcissez-les jusque dans le tissu sain, seules les branches vivantes pouvant guérir. Les agrumes font aussi souvent des pousses en dessous du point de greffe, ces pousses doivent être pincées ou coupées au ras du tronc avec une ciseaux.

Hivernage

Pour l’hiver, les agrumes ont besoin d’un endroit frais mais à l’abri du gel. Selon l’espèce, la température doit varier entre 3 et 15 degrés Celsius. Plus l’endroit est chaud, plus il doit être clair. Dans un endroit sombre, les plantes perdent une partie de leurs feuilles, mais elles repoussent généralement au printemps. Pendant l’hiver, réduisez les apports d’eau. La terre ne doit être ni détrempée, ni sèche. Veillez à ce que la terre soit bien imbibée, afin que les racines au fond du pot soient également alimentées en eau. Les agrumes réagissent de manière très sensible lorsque vous hivernez ces plantes en pot exotiques sur un sol en pierre ou en carrelage – des feuilles jaunes apparaissent alors souvent très rapidement. Dans de tels cas, posez plutôt les pots sur une planche en bois ou un morceau de polystyrène.

Espèces et variétés importantes

Le genre Citrus regroupe de nombreuses espèces. Outre les citronniers, il comprend les mandariniers, les orangers, les pamplemoussiers, les limettiers et bien d’autres espèces. Des genres de plantes qui n’appartiennent pas aux agrumes au sens botanique sont aussi rattachés au groupe des Citrus, tels que le kumquat (Fortunella), l’oranger trifolié (Poncirus) ou encore les citronnier caviar et lime du désert (Microcitrus et Eremocitrus).

Un feuillage attrayant, des fleurs odorantes et des fruits mûrs – placés au bon endroit et avec un entretien adéquat, les agrumes ont quelque chose à offrir toute l’année. La plupart des amateurs d’agrumes s’intéressent bien évidemment à leurs fruits. Selon la variété et l’espèce, les fruits se prêtent à de multiples utilisations, que ce soit pour consommer immédiatement, pour presser en jus, comme ingrédient dans des pots-pourris ou encore comme épice. Les agrumes sont aussi très jolis à regarder: outre des fruits à la peau orange et jaune, on trouve des variantes rayées, telles que le bigaradier ’Fasciata’ rayé orange et jaune. On trouve aussi des fruits aux formes incroyables, par exemple de goutte ou de poire, tels que ceux du Citrus limon ‘Pyriformis’.

Il y en a pour tous les goûts. Selon l’espèce et la variété, les agrumes se caractérisent par leur parfum particulier, leur feuillage décoratif ou leur abondance de fruits. À vous de savoir ce qui vous importe le plus. Les variétés à petits fruits, telles que les limettiers, le calamondin, le chinotto et le kumquat, sont connues pour leurs fruits. Si vous privilégiez le parfum, alors le bergamottier constitue le bon choix, nombreux sont ceux qui trouvent son parfum vraiment agréable, comparé à celui, très amer, du mandarinier. Vous cherchez des agrumes au feuillage décoratif? Que diriez-vous du citronnier à feuilles panachées (Citrus limon ‘Foliis Variegatis’) ou de l’oranger panaché (Citrus x sinensis ‘Foli’)?

Des senteurs aromatiques

Quasiment tous les agrumes contiennent une grande quantité d’huiles essentielles dans toutes les parties de la plante. Lorsque le soleil fait évaporer en été les huiles contenues dans les feuilles, leur odeur est alors particulièrement intense. Chaque espèce exhale son propre parfum. Les feuilles du citronnier ont un parfum frais et fruité, celles du mandarinier un parfum doux-amer et celles de l’oranger un parfum doux. Les fleurs des agrumes exhalent aussi des senteurs agréables, souvent douces, tout comme les écorces des fruits, dont le parfum varie considérablement selon l’espèce.

Bigaradier

Le bigaradier (Citrus aurantium 'Consolei') est connu depuis le 16e siècle en Europe. Il se distingue par l’écorce de ses fruits composée de bandes en relief de même couleur qui donnent l’impression de rayures.

Port compact

La plupart des agrumes ont un très joli port compact. Pour obtenir de belles couronnes rondes, taillez-les régulièrement. Le mandarinier, le kumquat, le calamondin et les orangers sont particulièrement compacts. Les citronniers et cédratiers ont, en revanche, un port plus étalé et clairsemé. La forme de l’arbuste résulte du greffage sur un porte-greffe. La hauteur du point de greffe détermine ainsi la base de la couronne. Les agrumes peuvent aussi être palissés sur un treillage.

Conseils d’achat

On peut aujourd’hui acheter des agrumes persistants toute l’année, mais vous aurez plus de choix au printemps. Comment reconnaître une plante saine? Les fruits d’une plante ne sont pas un indicateur de sa qualité, car les agrumes peuvent produire un très grand nombre de fruits une année et très peu l’année suivante. Cette alternance est particulièrement vraie pour les kumquats et les mandariniers. On reconnaît une plante saine à son feuillage vert foncé, pas nécessairement brillant. Attention aux plantes aux feuilles parfaites. Ces dernières ont nécessairement été cultivées sous serre et lorsqu’elles sont ensuite plantées en pleine terre, elles risquent d’être brûlées par le soleil. Ces agrumes ne sont, en outre, pas aussi robustes que des plantes qui passent l’été en pleine terre. L’un des meilleurs signes de qualité est une couronne bien ramifiée, car plus un agrume possède de branches, plus il pourra former de feuilles. Vérifiez aussi que les plantes ne présentent pas de traces de galeries ni de parasites.

Feuillage d’un agrume

On reconnaît une plante saine à son feuillage vert foncé, pas nécessairement brillant.

Multiplication

On cultive les agrumes à partir de graines. Pour germer, elles ont besoin d’un emplacement clair et ensoleillé. Il faut toutefois attendre un très grand nombre d’années pour que les plantes ainsi cultivées donnent des fleurs et des fruits. Pour le jardinier amateur, la culture de nouvelles plantes ne présente donc pas un grand intérêt. Les variétés cultivées vendues dans le commerce ont généralement été greffées, ce qui signifie qu’une pousse d’une certaine variété a été greffée sur un porte-greffe. L’oranger trifolié (Poncirus trifoliata) ou le bigaradier (Citrus aurantium) sont des porte-greffes courants.

Maladies et parasites

Chez les agrumes, l’infestation de parasites indique souvent que l’emplacement ou l’entretien ne sont pas optimaux et que les plantes sont donc stressées. En été, les araignées rouges et en hiver les pucerons peuvent poser problème. On peut lutter contre ces derniers avec une solution à base de savon et d’alcool. Pour les araignées rouges, des préparations adaptées sont proposées dans les magasins spécialisés. Vous pouvez recouvrir toute la plante avec un grand sachet en plastique afin d’augmenter l’humidité et de rendre ainsi les araignées rouges moins vigoureuses.

Comment avez-vous trouvé cet article?