Aménagement du jardin: les 5 plus grandes erreurs

Kathrin Auer Kathrin Auer

Connaître les plus grosses erreurs d’aménagement vous évitera bien des ennuis à l'avenir. Découvrez comment rendre votre jardin le plus agréable possible à long terme.

Jardin bien conçu

Un jardin bien conçu reste agréable à entretenir sur le long terme

Tout le monde fait des erreurs. Mais en aménagement des jardins, elles ont généralement des conséquences désagréables sur la durée. Souvent, ce n'est que quelques années plus tard que l'on se rend compte que la disposition du jardin n'est pas à notre goût, que l'on a utilisé les mauvaises plantes, ou simplement que l'on doit consacrer trop de travail à l'entretien du jardin. Suivez nos conseils pour éviter les plus grosses erreurs d'aménagement, pour un jardinage serein.

1ère erreur: ne pas planifier l’aménagement du jardin

L'une des plus grandes erreurs, lors de la conception d'un jardin, est de se précipiter. Même si la motivation est très forte en ce moment: Avant de prendre la bêche, il est primordial de planifier soigneusement. Faites l'inventaire de ce qu’il y a déjà, et faites une liste de souhaits. Il est fortement recommandé de dessiner un plan sur lequel le jardin de vos rêves est représenté aussi fidèlement que possible, à l'échelle. Commencez par une vue d'ensemble, puis passez aux détails. Ne choisissez donc pas les plantes tout de suite, mais commencez par établir les grandes lignes du jardin. Vérifiez quelles zones sont à l'ombre, à l'ombre partielle ou au soleil. Ceci est essentiel non seulement pour le choix des plantes, mais aussi pour l'emplacement des sièges ou d'un éventuel bassin.

Plan de jardin sur papier

Un plan dessiné vous aidera à bien concevoir votre jardin

2ème erreur: ignorer les caractéristiques du sol

Une chose que les gens ont tendance à oublier, lors de la phase de conception, est le sol. Pourtant, il détermine fondamentalement la qualité d'un jardin, car il constitue la base de toute croissance végétale. Pour éviter toute déception future, vous devez connaître l'état de la terre de votre jardin. Pour une nouvelle installation, il est généralement utile de procéder à une analyse du sol: Le sol est-il limoneux, sableux ou humique? Quelle est sa valeur de pH? Selon le type de sol, il est alors recommandé d’amender le sol si nécessaire avant de commencer à planter. Les sols légers peuvent être amendés au printemps avec du compost mature, par exemple, et dans les potagers, l'engrais vert peut être utile.

3e erreur: mal choisir ses plantes

Parterre en fleurs

Le bon choix de plante dépend non seulement de l'emplacement, mais aussi de la taille, de la période de floraison et de la couleur des ornementales

Cela semble si simple: vous répartissez vos plantes préférées dans le jardin jusqu'à ce que chaque espace disponible soit occupé. Ou vous achetez simplement les pérennes et les ligneuses qui sont actuellement en vente dans les jardineries. Mais en réalité, il y a beaucoup de choses à prendre en compte dans le choix des plantes. Dans une plate-bande, par exemple, il peut être important d’échelonner la hauteur des plantes vivaces, ou de préparer de beaux changements de couleur parmi les fleurs. Par conséquent, recherchez spécifiquement des espèces et des variétés qui varient en termes de hauteur, de période de floraison et de couleur des fleurs. Il est facile d'oublier les plantes ornementales à feuillage, qui donnent de la couleur et des motifs au jardin même pendant la saison où les fleurs sont rares. Pour les arbres et les arbustes, vérifiez également la hauteur et la largeur qu'ils auront à l'âge adulte. Dans un jardinet en devant de maison, les arbres envahissants peuvent rapidement ruiner toute la cour.

4ème erreur: négliger les allées et les zones de repos

Une autre erreur d’aménagement consiste à ne pas accorder suffisamment d'attention aux allées et aux zones de repos. Pourtant, l’un comme l’autre participent à l’arrangement du jardin. Mieux vaut les prévoir le plus tôt possible; les corrections ultérieures coûtent généralement assez cher. Par exemple, vous pouvez donner l'impression qu'un jardin est plus grand en traçant un chemin astucieux. La règle de base est la suivante: plus une allée est utilisée, plus elle doit être stable et robuste. Les zones d’assise sont généralement les points de départ ou d'arrivée des chemins. Pensez à quand et comment vous voulez utiliser votre siège: en coin petit-déjeuner avec le soleil du matin? Seul ou avec des invités? Pour un coin salon spacieux avec table et chaises pour quatre à six personnes, vous devez compter au moins dix mètres carrés. N'oubliez pas non plus que vos sièges auront besoin d'un bon support au sol.

Allée de jardin pavée de blocs de béton

Les sentiers donnent vie au jardin et remplissent également une fonction importante en tant qu'éléments d’aménagement et de structuration

5ème erreur: Sous-estimer les coûts et la charge de travail

Un bassin de jardin éclairé, zone d’assise pavée... la liste du jardin de vos rêves comprend souvent des éléments au coût élevé. Par conséquent, posez-vous la question: Combien d'argent puis-je et veux-je investir? N'oubliez pas que les installations électriques dans le jardin doivent être réalisées par un professionnel, et que le pavage n'est pas non plus quelque chose que tout le monde peut faire tout seul. Le facteur temps pour l'entretien du jardin est souvent sous-estimé, lui aussi. Plus les plantes d’un jardin ont des besoins différents, plus le jardinier doit arroser ou fertiliser. Une pelouse bien entretenue ou des haies topiaires nécessitent une quantité de travail particulièrement importante. Si vous préférez un entretien réduit et simple, il est préférable d'aménager votre jardin avec une prairie de fleurs naturelles, des plantes couvre-sol peu exigeantes, ou une haie occultante avec des plantes grimpantes.

Comment avez-vous trouvé cet article?