Sujets

Cactées

Eva Monning Eva MonningUlrike Hanninger Ulrike Hanninger

Les cactées sont exotiques et faciles à entretenir et on en trouve de toutes formes et de toutes tailles. Que ce soit pour des plantes d’intérieur ou pour le jardin: vous trouverez ici tous les conseils essentiels.

Cactus paysan, cactus serpent ou cactus de Noël - les exotiques épineux ont parfois une image un peu poussiéreuse auprès de nombreuses personnes. Pourtant, la famille des cactus est extraordinairement diversifiée et présente une grande variété de plantes passionnantes et attrayantes. De nombreuses variétés faciles à entretenir sont même rustiques. Que ce soit pour le pot ou le lit, un cactus a un charme très particulier.

Origine

Les cactus, mot courant pour les cactacées (Cactaceae), sont des succulentes, c’est-à-dire qu’elles sont capables de stocker de l’humidité dans leur tissu et de survivre même en cas de forte sécheresse. Les succulentes dites succulentes-tiges stockent la majeure partie de l’eau directement dans leur tige principale en forme de boule, de colonne ou de cylindre. Les succulentes-racines en revanche collectent l’eau dans leurs racines épaissies en forme de tubercule. Les cactus de la famille Pereskia, par exemple, font partie des succulentes à feuilles qui sont capables de stocker de l’eau dans leurs feuilles très charnues. On appelle cactus à feuilles toute une série de plantes originaires des forêts pluviales tropicales d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud.

Bien entendu, les cactus se trouvent seulement sur le continent américain, et là, essentiellement dans les régions arides. Ils trouvent leurs conditions idéales de vie dans les steppes, les semi-déserts et les déserts, et dans les forêts pluviales tropicales. Ils y poussent de manière sauvage sur les arbres en tant qu’épiphytes (des plantes parasites), de la même manière que les orchidées.

Caractéristiques spéciales

Dans son habitat naturel, le cactus est exposé à des conditions climatiques changeantes. Les pluies n'arrosent les plantes que rarement, de façon saisonnière ou à de longs intervalles. Leur mode de croissance particulier aide la plante cactus à faire face à ces impasses. Ce qui les rend spéciaux : Les cactus sont des plantes succulentes. Cela signifie qu'ils peuvent stocker l'humidité dans leurs tissus et ainsi survivre même pendant de longues périodes de sécheresse. Les plantes grasses à tige stockent la plupart de l'eau directement dans leur pousse principale sphérique, colonnaire ou cylindrique. Les plantes succulentes à racines, en revanche, recueillent l'eau dans leurs racines épaisses et tubéreuses. Les cactus du genre Pereskia, par exemple, font partie des plantes succulentes à feuilles, qui peuvent stocker de l'eau dans leurs feuilles à chair épaisse. Le cactus à feuilles est le nom donné à toute une série de plantes succulentes originaires des forêts tropicales humides d'Amérique centrale et du Sud.

Aspect et port

En fonction de la forme, on classe les cactus en trois sous-groupes. Les Pereskioidées sont des plantes buissonnantes épineuses qui sont souvent grimpantes et ne ressemblent pas à des arbres. Elles font partie des cactées originels et présentent de vraies feuilles charnues. Les Opuntioidées ont certes encore aussi de vraies feuilles sur la tige mais ils les perdent rapidement. Les fleurs sont toujours en forme de calice. Les Cactoidées forment le sous-groupe de cactées qui compte le plus grand nombre d’espèces. Ils ne portent plus de feuilles et peuvent se différencier nettement les uns des autres par leur forme et leur apparence.

Figuier de Barbarie
Les figuiers de Barbarie (Opuntia) ont un port compact s’ils reçoivent beaucoup de soleil. C’est pourquoi ils aiment bien passer l’été dehors, en hiver on les place au frais et on ne les arrose pas.

Pour ne pas gaspiller la moindre goutte d’eau, la plupart des cactées portent des épines à la place de feuilles. Chez eux, l’évaporation nécessaire se fait exclusivement par l’enveloppe extérieure des tiges et des pousses épaissies. Avec leurs épines, ces plantes se protègent dans les déserts et dans les autres régions hostiles contre les herbivores voraces.

Emplacement et sol

Les cactées jouissent dans le monde entier d’une grande popularité en tant que plantes d’intérieur faciles d’entretien et originales. Il leur faut un emplacement très lumineux et bien aéré mais ils ne supportent généralement pas les courants d’air. Quelques espèces peuvent aussi être cultivées à l’extérieur. Comme ils sont robustes, les cactées résistent bien dans des substrats riches en argile et en humus mais la plupart d’entre eux préfère tout de même une terre minérale bien perméable. A l’extérieur, dans l’idéal, la terre doit être légèrement acide (taux de pH 5,5 à 6,5) et doit être généralement bien préparé car elle ne doit justement pas être détrempée en hiver. En intérieur, vous pouvez utiliser simplement un substrat spécial pour cactées disponible dans le commerce spécialisé.

Entretien

Il faut retenir ces principes fondamentaux: Les cactées sont des plantes extrêmement sobres. A l’inverse de pratiquement toutes les autres plantes, la sécheresse ne leur pose pas problème, mais l’humidité les gêne. De même, elles supportent très mal une luminosité insuffisante, ce qui n’est pas étonnant au regard de leur origine. Pour l’entretien des cactées, il est donc surtout important de veiller à leur donner un emplacement aussi clair que possible et à espacer les arrosages. Le mieux est de les placer directement près d’une fenêtre orientée au sud, dans un jardin d’hiver clair ou, en été, dehors dans un endroit ensoleillé, à l’abri de la pluie et du vent. On les arrose une fois abondamment, puis plus du tout jusqu’à ce que le substrat soit presque desséché. La règle est la suivante: Plus les plantes sont petites, plus la phase entre deux arrosages est courte. En règle générale, les grandes plantes ont besoin d’eau seulement toutes les quatre à six semaines, les sujets plus petits placés près d’une fenêtre une fois par semaine. Si vous voulez faire fleurir un cactus, il faut à peine l’arroser pendant la phase de repos. Pour la fertilisation, utilisez pendant la phase de croissance exclusivement des engrais pour cactus.

Conseil: Pour rempoter des cactées, mettez des gants ou utilisez une pince à grillades ou à spaghetti! Les petits piquants entrent facilement dans la peau, puis se cassent et provoquent de mauvaises inflammations.

Potée de cactus
Les cactus sont très bien mis en valeur si on les plante en association dans un pot plutôt que seuls. Pour ce faire, sélectionnez des cactus ayant des exigences similaires en matière de soins.

Les cactus de jardin peuvent être plantés toute l'année, sauf en cas de gel. Arrosez le cactus dans le pot une fois en pénétrant, puis plus du tout jusqu'à ce que le substrat soit presque sec. Plus la plante est petite, plus l'intervalle d'arrosage est court. Les grandes plantes n'ont généralement besoin d'être arrosées que toutes les quatre à six semaines, les petits spécimens sur le rebord de la fenêtre une fois par semaine. Un cactus planté dans le jardin ne nécessite pratiquement aucun arrosage. La fleur de cactus, qui attire l'attention, constitue un point fort. Si vous voulez qu'un cactus fleurisse, vous ne devez pratiquement pas l'arroser pendant la période de dormance.

N'utilisez que de l'engrais pour cactus pour fertiliser pendant la période de croissance, surtout pour les plantes d'intérieur. D'autres engrais sont dosés trop fortement pour les cultivateurs faibles. Les cactus en pot doivent être rempotés tous les deux à cinq ans, en fonction de leur taux de croissance. Vous pouvez le faire au printemps ou en automne. Conseil : mettez des gants ou utilisez des pinces à pâtes ou à barbecue pour rempoter les cactus ! Les petites épines percent facilement la peau, puis se détachent et provoquent une inflammation inesthétique.

Hivernage des cactées

Ceux d’entre vous que cela embête de rentrer les plantes en automne, choisiront des cactus rustiques. De nombreuses espèces de cactus originaires d’Amérique du Nord résistent aussi bien à nos températures hivernales. Quelques espèces de figuiers de Barbarie (Opuntia) résistent bien dans un jardin, par exemple Opuntia imbricata, fragilis, phaeacantha ou polyacantha. Certaines espèces de cactus oursin ((Echinocereus coccineus ou triglochidiatus) ou des représentants de la famille des Escobaria (Escobaria missouriensis ou sneedii) sont également rustiques mais plus sensibles à l’humidité que la plupart des Opuntia.

L’idéal pour les cactées de jardin est un emplacement sous abri pour les protéger des engorgements d’eau. Le sol doit être un mélange de terreau pour fleurs, de sable et d’argile soufflée ou de lave. Les cactées de jardin peuvent être plantés toute l’année, même par temps de gel. Au jardin, il ne faut pratiquement pas les arroser. Attention: En hiver, les cactées plantés dans un jardin ont l’air ratatinés. Pour se protéger contre le froid, ils ont stocké moins d’humidité pour augmenter la concentration en minéraux dans le suc. A partir d’avril, leur apparence se normalise à nouveau d’elle-même.

Figuier de Barbarie

Selon les variétés, les figuiers de Barbarie (Opuntia) peuvent atteindre jusqu’à dix mètres de hauteur. Leurs fruits sont comestibles.

Si le fait de ranger vos cactus en automne vous ennuie, vous pouvez vous procurer un cactus rustique. De nombreuses espèces de cactus originaires d'Amérique du Nord survivent également bien à nos températures hivernales. Certaines espèces d'Opuntia sont résistantes au jardin, par exemple Opuntia imbricata, fragilis, phaeacantha ou polyacantha. Les espèces du cactus colonnaire hérisson (Echinocereus coccineus ou triglochidiatus) ou les représentants du genre Escobaria (Escobaria missouriensis ou sneedii) sont également rustiques. Cependant, ces deux espèces sont plus sensibles à l'humidité que la plupart des Opuntias. Attention : En hiver, les cactus du jardin ont l'air ratatiné. C'est tout à fait normal et cela sert à protéger les plantes contre le gel. La quantité de liquide dans les feuilles du cactus est réduite afin d'augmenter la concentration de minéraux dans la sève des cellules. Cela protège le cactus des gelures et des dommages causés par la sécheresse. A partir du mois d'avril, l'aspect de la plante revient de lui-même à la normale.

Multiplication

Semer soi-même des cactus est très simple: Pour cela, il vous faut uniquement une petite serre d’appartement avec un couvercle en plastique. Les variétés qui se prêtent particulièrement bien aux semis sont les Mammillalia, les Echinopses ou les Rebutia. Remplissez les cases de terre pour cactus et répandez sur le dessus une fine couche de granulés de lave contre les mycoses. Enfoncez légèrement les graines de cactus dans la terre et arrosez-les avec de l’eau de pluie. Les premières petites boules vertes apparaitront rapidement. Dès que les premières épines sont visibles, vous pouvez retirer le couvercle. Eclaircissez les rejetons de cactus trop serrés en les repiquant dans d’autres pots. En été, les mini-cactus peuvent être placés à l’extérieur dans un endroit chaud mais il faut toutefois éviter le soleil brûlant de la mi-journée. Au bout de deux à trois ans, vous pourrez profiter des premières fleurs.

La multiplication par boutures marche très bien pour presque toutes les espèces qui présentent des pousses segmentées comme par exemple les Opuntias mais aussi pour les hybrides d’Echinopsis. On détache simplement un segment avec un couteau bien affûté, on laisse sécher le point de coupure pendant quelques heures avant de les piquer dans une terre de semis pauvre en nutriments. Une feuille de plastique ou une serre d’appartement évitera le desséchement du planton. Si l’air de la pièce n’est pas trop sec, on peut même renoncer à un couvercle. La terre de semis doit simplement être toujours bien humide.

La propagation des cactus par bouturage fonctionne très bien avec presque toutes les espèces à pousses segmentées, comme les Opuntias, mais aussi avec les hybrides d'Echinopsis. Il suffit de couper un segment avec un couteau bien aiguisé. Laissez sécher la coupe pendant quelques heures, puis mettez le morceau de cactus dans un sol de culture pauvre en nutriments. Une couverture en aluminium ou une serre permet d'éviter que la pousse ne se dessèche. Si l'air de la pièce n'est pas trop sec, vous pouvez même vous passer de couverture. Seul le milieu de culture doit toujours être maintenu légèrement humide.

Cactus fraise
Le cactus fraise ((Echinocereus enneacanthus) est une culture spécifique. Il se compose d’une base vert surmontée d’un cactus rouge ou jaune.

Maladies et parasites

Même si les épines protègent les cactées de la plupart des prédateurs de grande taille, ils ne sont cependant pas à l’abri des petits parasites. Les cactées sont fréquemment infestés par les cochenilles et les poux farineux qui se nourrissent du suc des plantes. Ces petites bêtes indésirables peuvent aussi parfaitement se cacher sous l’épaisse pilosité de certaines espèces de cactées

Les acariens laissent derrière eux des callosités marron sur les plantes. Dans les pots se cachent parfois des pucerons radicicoles. Si on arrose trop souvent, les cactées commencent à pourrir par la base et il vient souvent s’y ajouter une infestation par de la pourriture grise. Attention: Même pour les cactus d’appartement, n’utilisez des produits phytosanitaires que dans des cas exceptionnels car de nombreux cactus y sont extrêmement sensibles. Contre les parasites suceurs, le mieux est d’avoir recours à des insectes utiles comme des chrysopes ou des coccinelles.

Comment avez-vous trouvé cet article?