Sujets

Cloportes

Nicole Edler Nicole EdlerEva Monning Eva Monning

Les cloportes se nourrissent de parties végétales en décomposition et sont donc très utiles. Mais lorsqu’ils sont en trop grand nombre, ils peuvent devenir nuisibles dans les massifs et les bacs de plantes. Voici comment réussir à chasser les animaux de votre jardin.

Généralités

Le cloporte rugueux (Porcellio scaber) fait partie de la famille des oniscides (Oniscidea). Le terme Porcellio scaber vient du latin. Porcellio veut dire «petit cochon» et scaber = rugueux. Les animaux ovales et plats mesurent entre 14 et 20 millimètres. La surface du corps est de couleur gris à gris jaune et la bordure est claire. En revanche, le thorax et les pattes marcheuses sont de couleur jaune à blanc. On peut reconnaître leurs yeux par les points gris foncé à noir. Deux paires d’antennes dont une seule est visible se trouvent sur la tête. L’exosquelette semi-annulaire finement dentelé, les 14 pattes et les 12 pieds fendus sont les caractéristiques du cloporte rugueux. Ces animaux possèdent aussi une plaque de queue avec des organes tactiles.

L’opinion largement répandue selon laquelle les cloportes sont des insectes est erronée. Les cloportes sont des crustacés (Malacostraca), c’est-à-dire des animaux dérivés d’espèces qui vivaient dans la mer. Les cloportes respirent - contrairement aux autres crustacés - non pas par la trachée mais par des petites poches blanches situées entre les deux dernières paires de pattes. Ils peuvent aussi respirer avec leurs branchies. Ces organes ont entretemps tellement régressé qu’une respiration assurée uniquement par les branchies n’est plus possible. De ce fait, les petites bêtes se noieraient rapidement dans l’eau. Comme les branchies sont remplies d’air, elles paraissent blanches et sont clairement identifiables.

Milieu et mode de vie

On rencontre souvent les cloportes sous les pierres, dans les jardins et les serres ainsi que dans les tas de compost et en particulier près d’arbres morts ou de morceaux de bois mort. Leur désignation en allemand venait du fait que les animaux s’attaquaient aux provisions stockées dans les caves et celliers. Les animaux sont généralement logés au frais et dans des endroits très humides. Ces conditions agissent contre l’assèchement du système respiratoire des cloportes. Les 25 à 90 œufs fécondés environ et les larves sont transportés accrochés sur le ventre des femelles dans une poche remplie de liquide pendant un à deux mois. Les animaux atteignent leur maturité sexuelle après 14 mues environ et deviennent adultes au bout de trois mois. Les cloportes peuvent vivre jusqu’à deux ans.

La nuit, les cloportes quittent leur cachette à la recherche de nourriture lorsqu’il fait frais. Pour se déplacer vite, le cloporte met en mouvement ses quatorze pattes les unes après les autres en ondulant. En journée, le cloporte rugueux trouve refuge dans un lieu adapté. En cas de danger, les animaux font le mort et se mettent - comme un hérisson- en boule. Le cloporte passe l’hiver dans une cachette à l’abri du gel où il se met en hibernation.

cloporte s'enroule

En cas de danger, les cloportes s'enroulent en petites boules solides

Cloportes dans le jardin

Les cloportes vivent par nature dans tous les jardins. Il est cependant rare de les voir se déplacer librement dans le jardin puisque les animaux aiment rester dans des environnements sombres et humides. On les trouve souvent sous les pierres et sous les pots de fleurs où il y règne une odeur de moisi et putride. Mais ils se sentent aussi très à l’aise dans une serre ou un châssis de couche. Lorsque vous achetez des bacs, des jardinières ou autres, veillez à ce qu’il y ait une évacuation d’eau suffisante et évitez l’eau stagnante. Un examen précis et préalable visant à déterminer l’existence de racines ou parties végétales pourries ainsi que l’utilisation d’une terre fraîche et pas trop humide constituent la meilleure protection contre une population excessive de cloportes dans le jardin.

Le cloporte se nourrit de feuilles

Le cloporte se nourrit de feuilles

Parasites ou animaux utiles?

Comme les cloportes - en grand nombre - s’attaquent parfois aux châssis de couche et autres parties de plantes et comme les plantes dévorées s’affaiblissent, les crustacés terrestres sont souvent considérés comme des animaux nuisibles. Dans de rares cas, les cloportes s’attaquent aussi aux plantes bonnes à récolter comme les pommes de terre ou les poivrons et creusent des galeries dans les légumes. Ils sont reconnus comme animaux nuisibles parce qu’ils rongent aussi les aliments en réserve.

D’un autre côté, on désigne les cloportes comme des bio réducteurs car les petits crustacés se nourrissent des substances organiques en décomposition et sont donc très utiles dans l’écosystème. Le travail des cloportes est un élément essentiel de la formation du sol (humification) par la transformation des déchets de cuisine et des résidus de jardin en humus précieux. Les animaux sont donc le garant d’un sol de jardin en bonne santé. De plus, ces animaux, alliés du jardin, sont aussi une source d’alimentation importante et riche en calcium pour nombre d’oiseaux chanteurs.

Comment pouvez-vous rendre plus difficile l'installation des cloportes ?

En fait, il n'y a aucune raison de prendre des mesures contre les cloportes dans le jardin. Toutefois, si vous ne voulez pas tolérer les animaux ou si vous êtes dégoûté par eux, vous devez vous assurer dès le départ que les petits cloportes ne s'installent pas à certains endroits. Par mesure de précaution, vous devez veiller à ce que l'eau s'écoule suffisamment lors de l'achat de jardinières, de boîtes de balcon et autres. Vous évitez ainsi l'engorgement des bacs et des pots. Le sol humide et moisi attire comme par magie les cloportes. Une inspection minutieuse des plantes pour détecter les racines ou les parties de plantes pourries et un sol frais et pas trop humide constituent la meilleure protection contre les cloportes dans le jardin. Placez vos pots de fleurs sur une surface lisse et en pierre pour repousser les cloportes sous les pots de plantes. Pour lutter contre les cloportes dans votre maison et votre sous-sol, il est utile de garder les sols et les murs secs et de ventiler régulièrement. Une population plus importante de cloportes dans la maison peut indiquer une humidité excessive. Scellez les fenêtres des sous-sols avec des moustiquaires et ne stockez pas les fruits ou les légumes ouverts. Les fentes et les fissures des murs et des sols doivent être scellées.

Cloportes et pince-oreilles

Les cloportes, tout comme les pince-oreilles, restent de préférence dans les endroits sombres, humides du jardin

Se débarrasser des cloportes

Placez vos pots de fleurs sur un support en pierre pour déplacer les cloportes sous les pots. Vous pouvez aussi éloigner les petits crustacés de vos parterres en saupoudrant de la terre avec un peu de poudre de roche. On peut aussi utiliser cette méthode dans une serre.

Pour éloigner les cloportes, on peut aussi intentionnellement disposer une pomme de terre ou une carotte vidée. Un récipient contenant des vieux fruits, des feuilles humides ou de la terre de compost humide pourra servir aussi d’appât. Une fois que les cloportes s’y sont réfugiés, vous pouvez les porter dans un lieu adapté et les remettre en liberté. Le potager sera pour cela idéal. Les crustacés y travailleront en effet bien la terre. Il est également possible d’éliminer les cloportes et l’appât avec les déchets verts.

L’odeur de l’éthanol attire aussi les animaux. Dès que les cloportes seront entrés dans la bouteille d’éthanol, ils seront anesthésiés par la forte odeur de l’alcool. Débarrassez-vous ensuite de tout le contenu de la bouteille. Disposer quelques feuilles de sauge ici et là est aussi utile pour se débarrasser des cloportes car ils n’aiment pas l’odeur de la sauge. Un soupçon de bicarbonate de soude éloignerait aussi les cloportes.

Les prédateurs naturels des cloportes sont entre autres les crapauds, les taupes et les oiseaux chanteurs. Les animaux sauvages se regroupent librement dans un jardin proche de la nature et éradiquent à eux seuls les populations rampantes de cloportes.

Questions fréquentes

Les cloportes sont-ils des parasites?

Non. Pour le jardin, les crustacés sont d'importants conditionneurs de sol qui maintiennent les plates-bandes propres. Si les cloportes sont présents en très grandes populations, ils doivent être attirés et déplacés.

Que mangent les cloportes ?

Les cloportes sont omnivores et dits destructeurs. Cela signifie qu'ils se nourrissent principalement de parties de plantes mortes, de bois pourri, mais aussi de charognes. Dans la maison, ils peuvent occasionnellement se nourrir des réserves ouvertes.

Les cloportes peuvent-ils mordre?

Non, les cloportes ne mordent pas. Leurs outils d'alimentation ne sont pas capables de pénétrer la peau humaine.

Les cloportes transmettent-ils des maladies?

Les cloportes ne transmettent pas de maladies aux humains, aux animaux ou aux plantes.

Les cloportes sont-ils protégés par la loi?

Les cloportes sont présents en grand nombre dans le monde entier et ne sont pas protégés dans ce pays. En 2001, le cloporte a été le premier animal à être nommé "invertébré de l'année" par l'Union allemande pour la conservation de la nature et de la biodiversité (NABU).

Comment avez-vous trouvé cet article?