Sujets

Engrais vert

Un engrais vert permet d’améliorer sensiblement la qualité d’un sol de jardin. Vous trouverez ici des conseils sur la culture des engrais verts.

Qu’est-ce qu’un engrais vert?

On qualifie d’engrais vert la culture de plantes qui végétalisent et s’enracinent profondément dans le sol. Le mot «engrais vert» peut induire en erreur car la véritable fertilisation - l’enrichissement du sol avec des nutriments - n’est qu’un effet secondaire: seules les papilionacées comme les lupins et les espèces de trèfle transforment l’azote de l’air en nitrate à l’aide de rhizobactéries. Sous cette forme, le nutriment peut être absorbé et transformé par les racines des plantes. Mais l’action des végétaux sur la structure du sol est beaucoup plus importante. Avec leur système racinaire profond, les engrais verts ameublissent même des sols lourds, compacts jusque dans les couches profondes et rendent inutile le bêchage d’automne. De plus, après la fauche ou la décomposition des restes de végétaux, ils fournissent une nourriture abondante aux vers de terre et autres organismes du sol qui produisent de l’humus.

Engrais vert: les informations essentielles en un coup d’œil

On entend par engrais vert la culture de plantes qui végétalisent le sol et ameublissent la terre. Certains engrais verts créent même des nutriments et chassent les parasites. Les brassicacées surtout sont utilisées comme engrais verts, comme la moutarde blanche, le radis chinois ou le colza d’hiver ou encore des légumineuses comme les lupins ou le trèfle. Selon l’espèce végétale, un engrais vert se sème de mars à octobre. La plupart du temps, les engrais verts se fauchent avant la maturité des graines et sont laissés sur place comme paillis.

Quels sont les avantages d’un engrais vert?
  • Les racines des engrais verts ameublissent le sol en profondeur. Quelques plantes sont même capables de décompacter des sols.
  • La couverture végétale stabilise le sol et agit contre l’apparition de boue.
  • Grâce à la végétalisation de surfaces dénudées, la pousse des mauvaises herbes est étouffée.
  • Quand l’engrais vert est fauché et laissé sur place, il agit comme une couche de paillis.
Vignoble moutarde blanche

Dans les vignobles, on sème souvent de la moutarde blanche entre les rangs. Elle sert de plante mellifère et ameublit le sol en même temps

  • Des conditions pédoclimatiques équilibrées, une meilleure aération et la substance organique activent la vie souterraine. Il se produit une constitution d’humus, c’est-à-dire que la part d’humus dans le sol augmente, ce qui est utile en particulier au potager ou dans la planche de légumes.
  • L’ameublissement du sol et la part d’humus plus élevée permettent au sol de stocker plus d’eau.
  • Certains végétaux peuvent même endiguer les parasites dans le sol. Les œillets d’Inde (Tagetes) chassent par exemple les vers ronds (nématodes).
  • Les papilionacées enrichissent le sol en azote via leurs rhizobactéries.
  • Les engrais verts à fleurs, comme le sarrasin, attirent les abeilles et autres insectes butineurs de nectar. A leur tour, ils assurent la pollinisation des arbres fruitiers au jardin.
Quels végétaux conviennent comme engrais vert?

Comme tous les végétaux, les engrais verts aussi ont des propriétés et préférences spéciales quant au type de sol et à l’emplacement. Dans la galerie de photos suivante, nous vous présentons les principales espèces et leurs possibilités d’utilisation. Nombre d’entre elles sont des plantes respectueuses des besoins des abeilles comme l’œillet d’Inde, la phacélie, le souci officinal et le tournesol.

Quand et comment semer un engrais vert?

Selon l’espèce, on peu semer un engrais vert de mars à octobre. La surface est préparée comme pour un semis de gazon, le sol n’a toutefois pas besoin d’être aplani. Il faut d’abord retirer le plus gros des mauvaises herbes à la pioche et passer ensuite le sol au cultivateur. Avec une pioche, on écrase les mottes de terre restantes et sème ensuite les graines à la volée ou avec un semoir.

Pour que les graines soient bien en contact avec le sol, il est utile, après le semis de les enfouir en ratissant avec une large fourche. Si vous possédez un rouleau à gazon, vous pouvez pour finir tasser encore légèrement les semences. En cas de sécheresse, il faut installer en outre un arroseur pour que les graines germent le plus rapidement et le plus uniformément possible.

Engrais vert moutarde blanche

La moutarde blanche a fait ses preuves comme engrais vert à croissance rapide. Semez les graines rondes à la volée à l’automne sur les planches de légumes récoltées. Elles germent en quelques jours

Pour le semis des papilionacées, comme les lupins ou le trèfle incarnat, il est utile d’enfouir d’emblée en ratissant un peu de chaux d’algues ou de poudre de roche dans le sol. Cela favorise l’activité des bactéries créatrices de nitrate dans les nodules des racines des végétaux.

Faucher et enfouir l’engrais vert

La plupart du temps, les engrais verts se fauchent avant la maturité des graines et sont laissés sur la surface comme paillis de sorte qu’ils se décomposent sur place. Selon l’espèce, il faut compter une durée de végétation de 5 à 10 semaines, plus longtemps même pour les espèces hivernantes. Si l’engrais vert est fauché plus tôt, on n’obtient pas, le plus souvent, l’effet optimal. Le cresson alénois, la mâche et quelques autres engrais verts sont conseillés comme cultures intermédiaires courtes avant de travailler la terre. Dès qu’ils ont atteint une hauteur de 5 centimètres, ils sont enfouis dans le sol avec le cultivateur.

En cas de semis tardif, vous pouvez laisser en place pendant l’hiver les végétaux qui craignent le froid, car ils gèlent avant la maturité des graines. On ne fauche les restes qu’au printemps et les enfouit dans le sol. 3 à 4 semaines plus tard, la planche peut à nouveau être travaillée. Les semis d’automne qui résistent au froid, comme le seigle ou le colza d’hiver, peuvent également rester en place jusqu’au printemps.

Le mieux pour faucher les plantes de haute taille est une débroussailleuse, une faux ou une tondeuse à gazon puissante. Cette dernière a l’avantage que les végétaux sont mieux déchiquetés et se décomposent plus rapidement. Ne travaillez pas immédiatement les plantes fauchées dans le sol, mais laissez-les bien sécher au préalable. Il y a sinon un risque de pourriture, en particulier avec les espèces formant une importante masse foliaire. Il ne faut pas enfouir dans le sol les plantes de haute taille avec des tiges ligneuses, car le processus de décomposition peut être long. A la place, on composte de préférence les restes dans le composteur et épand plus tard le compost prêt à l’emploi.

Importants conseils pour la rotation des cultures dans le carré de légumes
Fleur de phacélie

La phacélie n’a pas de lien de parenté avec d’autres végétaux cultivés. C’est pourquoi elle peut être intégrée sans problème dans toutes les rotations de cultures, elle a une action équilibrante sur la teneur en azote du sol

Il est préférable de ne pas semer de moutarde blanche, de radis chinois ou de colza d’hiver comme engrais verts sur des carrés de choux après la récolte. Comme toutes les variétés de chou, ces végétaux appartiennent à la famille des brassicacées et favorisent par conséquent l’épuisement du sol et la propagation de la hernie du chou. Il est préférable de ne pas semer de lupins, trèfle, vesces et autres papilionacées avant ou après des pois ou des haricots parce qu’ils font également partie de la même famille. Egalement quand on sème plusieurs engrais verts les uns après les autres, il est préférable que les 3 espèces végétales soient si possible de familles différentes pour prévenir l’épuisement du sol. Pour le semis d’un engrais vert, on peut aussi utiliser des mélanges du commerce. De cette manière, on peut combiner les actions spéciales de différentes espèces végétales.

Comment avez-vous trouvé cet article?