Sujets

Frelons

Ulrike Hanninger Ulrike Hanninger

Vous apprendrez ici si les frelons sont vraiment dangereux et quel comportement adopter lorsque ces chasseurs d’insectes surgissent au jardin.

Répartition et habitat

Les frelons existent en Asie, Amérique du Nord et en Europe, surtout en Europe du nord et centrale. En dépit de la vaste zone de propagation, il existe une menace sur leur population, aussi les insectes ont-ils été placés sous stricte protection des espèces en Europe.

Forêts et prairies mais aussi espaces verts publics et parcs avec des arbres âgés constituent l’habitat naturel des frelons. En raison de leurs préférences alimentaires, on les trouve aussi à proximité des vergers. Mais comme globalement leurs habitats s’amenuisent, on les rencontre de plus en plus souvent dans les jardins individuels, en ville et à la campagne.

Espèces

La seule espèce de frelon en Europe centrale est Vespa crabro. Elle appartient, comme les abeilles sauvages, à l’ordre des hyménoptères (Hymenoptera). Le genre des frelons (Vespa) est classé dans la famille des guêpes sociales (Vespidae). Vespa crabro est la plus importante espèce de guêpes sociales en Europe centrale et chez nous, en général, le plus gros insecte. La reine mesure entre 30 et 40 millimètres, les drones mâles de 21 à 28 millimètres et les ouvrières de 18 à 25 millimètres.

Vespa crabro

Vespa crabro est la seule espèce de frelon à vivre chez nous

Conseil: Il y a quelque temps, le frelon asiatique (Vespa velutina) est apparu en France. L’espèce est originaire en fait d’Asie du sud-est et a probablement été introduite via le commerce mondial. A cause du changement climatique, il trouve des conditions de vie favorables en Europe aussi de sorte qu’il continue d’y vivre.

Mode de vie

Les frelons forment des colonies annuelles, mais leurs populations, contrairement aux abeilles ne comptent que 400 à 700 membres. Une colonie est composée d’une reine, d’ouvrières, de drones et de jeunes reines en nombre croissant. La durée de vie de la reine est d’environ une année, les ouvrières ne vivent que 3 à 4 semaines.

Selon les conditions météorologiques, les frelons volent à partir de fin avril/début mai. Les jeunes reines, qui ont passé l’hiver à l’abri dans du bois pourri ou dans la terre, terminent leur phase de repos hivernal à cette époque et cherchent un lieu de nidification pour leur colonie. Les frelons nichent naturellement dans du vieux bois pourri ou des cavités d’arbres. Comme il y en a de moins en moins, ils acceptent aussi des nichoirs artificiels ou s’installent sur ou dans la maison. Pour la construction du nid, les insectes se servent entre autres de parties de plantes mortes comme des fibres de bois. Un nid de frelons est constitué d’alvéoles hexagonales. Il peut atteindre jusqu’à 60 centimètres de long et 30 centimètres de diamètre. La reine pond un œuf dans chaque alvéole. Lorsqu’en juillet, les premières ouvrières ont éclos, elles se mettent au travail et la reine n’a presque plus à chercher de nourriture ou à voler. Ensuite, de plus en plus de frelons mâles, donc des drones, éclosent. En août et septembre, l’activité est intense chez les frelons. L’accouplement a lieu à l’automne. Les jeunes reines fécondées se séparent de la colonie et se cherchent un endroit pour hiberner. La colonie ainsi que la reine meurent.

Frelons près d’un nichoir artificiel

Les frelons ont de plus en plus besoin de nichoirs artificiels qu’ils acceptent volontiers aussi au jardin

Les frelons se caractérisent par deux qualités particulières. D’une part, lorsque le lieu de nidification est devenu trop petit, les colonies déménagent et se cherchent un nouvel endroit. Scientifiquement, ce phénomène est qualifié de « formation de filiale ». En outre, les frelons sont actifs la nuit. La pollution lumineuse croissante leur pose problème, comme aux autres insectes, lors de leur recherche nocturne de nourriture: ils sont attirés par la lumière et pénètrent ainsi souvent dans la maison par les fenêtres ouvertes.

Dans la nature, les frelons jouent un rôle important pour l’écosystème. Comme ils ont besoin d’autres insectes pour nourrir leur progéniture, ils assurent un équilibre naturel. Lorsqu’on sait cela, on apprend à apprécier les frelons au jardin, car il y agissent comme des chasseurs de nuisibles naturels. De plus, les frelons tiennent à distance les guêpes agressives.

Protection des espèces

En Allemagne, les frelons sont protégés par le Règlement fédéral sur la protection des espèces et la Loi fédérale sur la protection de la nature. Il est donc totalement interdit de les blesser voire de les tuer. Les nids de frelons ne doivent pas non plus être détruits. Selon la région, ces actes sont passibles d’amandes jusqu’à 50 000 euros.

Abri à frelons

Comme ils manquent de lieux de nidification, les frelons apparaissent de plus en plus souvent dans l’environnement immédiat de l’homme. De nombreux propriétaires de jardin rapportent que les insectes investissent les volières ou les cages pour chauve-souris. Ou pire encore : ils installent leurs nids sur ou dans la maison, par exemple dans les caissons de volets roulants, les plafonds suspendus ou les interstices sous le toit. Pour y remédier et néanmoins contribuer activement à la protection de la nature et à la sauvegarde de l’espèce, il est possible d’installer un abri à frelons. Il doit toutefois être spécialement adapté aux besoins des animaux pour vraiment les aider. Avec un peu d’habileté et en utilisant les bons matériaux, il est possible aussi de le construire soi-même.

Frelons

Au lieu de trous pour pénétrer dans l’abri, les fentes ont fait leurs preuves. Elles permettent surtout un bon échange d’air quand il fait chaud

Un abri à frelons se fixe sur un mur ou un arbre. Si vous n’avez pas d’endroit tranquille au jardin, installez-le aussi haut que possible, les experts conseillent jusqu’à 4 mètres de hauteur. Comme les frelons sont très sensibles aux secousses, l’abri doit aussi être absolument sécurisé et solidement fixé. De plus, il faut choisir un emplacement protégé du vent. Dans le cas de plusieurs abris, un écart d’au moins 100 mètres est conseillé. Vous évitez ainsi les luttes de territoire parmi les différentes colonies. Orientez la façade, où se trouvent les trous ou fentes pour pénétrer, au sud-est, donc loin du côté exposé aux intempéries. Rameaux, branches, etc. ne doivent pas non plus rendre l’accès difficile et, si besoin, doivent être éliminés. De cette façon, l’abri à frelons a aussi du soleil et peut se réchauffer. L'endroit idéal est un endroit qui se trouve la moitié de la journée au soleil. Le bon moment pour nettoyer un abri à frelons est fin avril/début mai, de sorte que les animaux trouvent un nouveau domicile propre pour démarrer la saison. En effet, les abris utilisés une fois ne sont pas réutilisés.

Nourriture

Les frelons se nourrissent aussi bien d’aliments d’origine végétale qu’animale. C’est à ces derniers qu’ils doivent leur surnom de « chasseur d’insectes ». A la première place de leur menu, il y a les guêpes, mais ils chassent aussi les mouches, moustiques, papillons, abeilles, chenilles ou libellules. Cette nourriture riche en protéines sert à élever les larves et est importante pour le développement de la nichée. Les frelons exterminent des quantités considérables - souvent 500 grammes d'insectes par colonie en une journée.

Frelons sur des fruits tombés

Les frelons adorent les fruits trop mûrs, c’est pourquoi ils s’observent souvent sur les fruits tombés

Les frelons adultes, ouvrières comme drones, se nourrissent presque exclusivement de végétaux et se désaltèrent de la sève des arbres, des fruits blets comme les fruits tombés, de nectar et de miellat. Contrairement aux guêpes et aux abeilles, ils ne s’intéressent pas aux aliments des humains, tels que les gâteaux ou les sodas, de sorte qu’ils ne nous importunent pas sur la terrasse ou au jardin. Un phénomène particulier est « l’annelage ». Avec leurs mandibules puissantes, les frelons épluchent l’écorce des arbres pour parvenir à la sève riche en énergie. En l’occurrence, ils apprécient surtout les oléacées comme le lilas ou le frêne.

Comportement face à l’homme

A cause de leur taille, les frelons sont craints partout et considérés comme dangereux. Pourtant, c’est exactement le contraire qui est le cas. Les insectes sont absolument farouches, passifs face à l’homme et évitent sa proximité. Ces animaux paisibles sont inoffensifs et nettement moins agressifs que par exemple les guêpes. C’est uniquement lorsqu’il s’agit de défendre leurs nids et leur descendance que les ouvrières sont sans pardon.

Mais il n’est pas possible d’éviter totalement la rencontre entre l’homme et les frelons au jardin pendant la pleine saison, qui dure environ de mi-août à mi-septembre. C’est pourquoi, nous avons rassemblé ici quelques règles de comportement et conseils pour cohabiter au jardin en toute sécurité:

  • Restez calme et évitez les mouvements agités, brusques.
  • Ne ventilez pas, n’éventez pas ou ne soufflez pas en direction des frelons.
  • Ne vous approchez pas trop des frelons.
  • Ne bloquez pas le passage aux insectes, surtout l’accès au nid.

Danger des piqûres de frelon

« Trois piqûres de frelon tuent un homme, sept un cheval » dit l’adage. Pas étonnant donc que les frelons soient considérés comme des animaux dangereux. Effectivement, un piqûre est aussi un peu plus douloureuse que par exemple celle d’une abeille ou d’une guêpe. Mais cela est seulement dû au fait que les frelons ont un dard plus long (jusqu’à 6 millimètres). Selon des études scientifiques, une piqûre de frelon n’est en effet nullement plus dangereuse ou plus menaçante pour notre santé que la piqûre d’autres insectes. A l’exception bien sûr des piqûres dans la bouche et la gorge, où il y a risque immédiat d’étouffement. Cela vaut également lorsqu’une personne souffrant d’allergies ou un petit enfant sont piqués par un frelon. Dans ces cas-là, il faut alerter immédiatement les urgences.

Chasser les frelons

Comme indiqué précédemment, les frelons sont une espèce strictement protégée et ne doivent être ni capturés, ni blessés ou tués. Dans le cas d’insectes isolés, personne n’a non plus l’idée de leur faire quelque chose ou de chasser les frelons. La plupart du temps, une moustiquaire sur les portes et fenêtres ou la diffusion de substances parfumées répulsives, comme l’huile d’agrume ou de clou de girofle, suffisent pour garder les animaux à distance. Au printemps, vous pouvez aussi en prévention vérifier que votre maison n’offre pas de possibilités de nidification attractives et, si besoin, boucher les trous dans le coffrage en bois ou dans les interstices sous le toit.

Il faut toutefois agir lorsque un nid de frelons apparaît sur la maison ou au jardin. Surtout si des personnes allergiques ou des enfants y habitent. Cependant, il est interdit de détruire le nid, il faut le déplacer. Commencez pour cela par informer les services de protection de la nature de votre commune ou de votre ville. Celui-ci envoie un spécialiste pour vérifier si le nid de frelons doit vraiment être enlevé et prend ensuite les mesures nécessaires. Les coûts pour cela sont en moyenne de 100 à 200 euros.

Nid de frelons

Toute personne souhaitant déplacer un nid de frelons doit obtenir un permis de l'autorité compétente en matière de conservation de la nature. Seul un spécialiste peut procéder au déplacement ou à l’élimination

Principales questions et réponses sur les frelons

Les frelons sont-ils dangereux ?

Les frelons ne sont pas des insectes agressifs, ils évitent l’homme partout où ils peuvent. Une piqûre de frelon n’est pas non plus plus dangereuse que d’autres piqûres. Il faut seulement être prudent à proximité du nid.

A partir de quand les frelons volent-ils ?

Les frelons volent à partir de fin avril. Les jeunes reines qui recherchent un endroit approprié pour leur nid se montrent en premier. La principale période est en août et septembre, la saison est terminée à partir de novembre.

Quelles espèces de frelons y a-t-il chez nous ?

Que mangent les frelons?

Les frelons ont besoin d’une alimentation d’origine animale pour élever les larves, c’est pourquoi ils chassent d’autres insectes comme les guêpes, les mouches ou les moustiques. Les frelons adultes ne mangent presque que des aliments végétaux. Par exemple nectar, sève d’arbres et fruits blets leur servent de nourriture.

Peut-on chasser les frelons ?

Les frelons sont une espèce protégée et ne peuvent être tenus à distance qu’avec des moyens doux comme des substances parfumées et des moustiquaires. Mais s’ils ne trouvent aucune possibilité de nicher chez vous, vous aurez rarement des problèmes avec ces insectes.

Comment se déplace un nid de frelons ?

Il est légalement interdit de détruire ou de déplacer soi-même un nid de frelons. Cela est passible d’amendes élevés! A la place, il faut informer les services de protection de la nature et faire appel à un spécialiste (apiculteur, dératiseur, ou autre).

Comment peut-on aider les frelons ?

Les frelons trouvent de moins en moins de lieux de nidification naturels et sont considérés comme fortement menacés. Si vous voulez les aider activement, vous pouvez installer un abri à frelons au jardin.

Comment avez-vous trouvé cet article?