Haie d’hibiscus

Thomas Heß Thomas Heß

Une haie d’hibiscus associe floraison abondante et protection visuelle. Vous allez découvrir ici quelle variété d’hibiscus est adaptée aux haies et à quoi il faut particulièrement veiller pour la plantation et les autres soins.

Haie d’hibiscus

Les haies d’hibiscus forment une protection visuelle décorative pour le jardin.

Les haies d’hibiscus fleurissent à partir de juin dans les plus belles nuances de rose, bleu et blanc. Et ceci jusqu’en septembre quand les autres fleurs d’été sont fanées depuis longtemps. En outre, on peut faire des mélanges remarquables des différentes variétés et les combiner en un harmonieux tableau ton sur ton. Les haies d’hibiscus ne fournissent pas seulement une protection visuelle du jardin, elles ravissent aussi l’œil par leur abondante floraison multicolore. Nous avons résumé ici pour vous ce à quoi il faut veiller pour la plantation et l’entretien des haires d’hibiscus.

Haie d’hibiscus Avantages et inconvénients

Pour une haie d’hibiscus, on plante de préférence la mauve des jardins ou Rose de Chine (Hibiscus syriacus) rustique et résistante à la taille, ainsi que ses variétés dérivées. Ces arbustes poussent relativement lentement mais atteignent une hauteur de 150 à 200 centimètres au bout de quelques années et offrent une bonne protection visuelle. L’inconvénient est toutefois que les haies d’hibiscus ont une floraison uniquement saisonnières, elles sont caduques. De plus, l’apparition des feuilles est relativement tardive en mai, en altitude souvent même seulement début juin.

Planter des haies d’hibiscus

Les haies d’hibiscus apprécient les emplacements ensoleillés ou semi-ombragés, à l’abri du vent, dans une terre riche en humus et perméable. Avec une distance de plantation d’au moins 50 centimètres, la haie d’hibiscus est ensuite facile à tailler à 60 centimètres de large et convient donc aussi à des petits jardins. On peut bien entendu aussi laisser pousser la haie sur une plus grande largeur ou la concevoir dès le début comme haie sauvage. La meilleure période pour planter les haies d’hibiscus est le printemps. Les plantes ont alors tout l’été pour prendre racine et s’habituer au nouvel emplacement avant l’hiver. Notre conseil: Mouillez bien la terre après la plantation pour obtenir une boue.

Marquez l’alignement de la haie d’hibiscus avec un cordeau. Pour ne pas vous tromper dans le nombre de plantes nécessaires, marquez d’abord les emplacements des différents pieds avec des bâtons. C’est important car pour une haie libre, on a généralement besoin d’un à deux plants de plus que pour une haie délimitée par des murs ou des poteaux de clôture.

Entretien des haies d'hibiscus

Supprimez les inflorescences fanées de l’hibiscus

Supprimez régulièrement les inflorescences fanées de votre hais d’hibiscus

La règle la plus importante pour l’entretien des haies d’hibiscus, c’est d’arroser abondamment. Les haies d’hibiscus fraichement plantées doivent être maintenues humides pendant au moins deux semaines. Avec des tuyaux d’arrosage perforés, on peut intégrer facilement sa haie d’hibiscus à un système automatique d’arrosage. Les haies d’hibiscus réagissent rapidement à la sécheresse en perdant leurs feuilles. Ne laissez pas les choses en arriver là et arrosez au plus tard dès que la haie laisse pendre ses feuilles.

Des feuilles jaunies ne sont pas généralement un signe de maladies mais l’indication d’un mauvais emplacement dans le jardin. La haie se trouve dans un endroit trop sombre, l’hibiscus reçoit trop peu de lumière et souffre en plus d’une carence en nutriments. Il arrive que des pucerons ou aussi des araignées rouges s’attaquent aux bourgeons et aux jeunes pousses de la haie d’hibiscus. Dès que vous découvrez ces parasites, vous devez traiter les plantes mais aussi revoir vos méthodes d’entretien: En effet, les parasites ont une prédilection pour les plantes peu fertilisées et assoiffées.

Taille des haies d’hibiscus

Taille de printemps d’une haie d’hibiscus

Une taille de rajeunissement en février fait du bien aux haies d’hibiscus.

Une haie d’hibiscus se taille au printemps encore avant l’apparition des feuilles et on coupe alors un bon tiers des tiges secondaires de l’année précédente. Cela stimule la floraison, favorise une croissance compacte et on peut également supprimer tout de suite des rameaux qui auraient pu geler et ne portent pas de bourgeons ou seulement des bourgeons desséchés.

Entretien d’hiver

L’Hibiscus syriacus est considéré comme rustique jusqu’à -20 degrés Celsius dans des emplacements légèrement abrités. La résistance des plantes au froid n’augmente cependant qu’en avançant en âge si bien que les jeunes haies d’hibiscus dans des conditions rigoureuses sauront apprécier une protection hivernale faite d’un paillis de feuilles, de brindilles ou encore d’écorce broyée pour conserver la chaleur Pour les haies bien implantées, en cas de fortes gelées, le gel touchera au pire seulement quelques rameaux que vous supprimerez par la suite.

Comment avez-vous trouvé cet article?