Sujets

Le jardin japonais

Le but du paysagisme oriental est de reconstituer en miniature des paysages avec des surfaces graveleuses, des pierres et des arbustes d’ornement. Les jardins asiatiques fascinent par la sérénité qu’ils dégagent. Vous trouverez ici les conseils pour créer et concevoir un jardin japonais.

Origine et histoire

Dans les pays à densité élevée comme le Japon où l’espace libre est très précieux, on accorde une grande importance à la conception de son jardin. Avec un goût prononcé pour l’esthétisme, l’art de la taille et la patience, les maîtres orientaux ont fait du jardin japonais ce qu’il est aujourd’hui - un paysage idéalisé en miniature. Entretemps, cette culture de jardin exigeante a dépassé les frontières du monde asiatique. Le jardin japonais plaît à présent de plus en plus aux jardiniers amateurs. On tente de créer une image de jardin primitive mais harmonieuse. C’est ainsi que les massifs de graviers ratissés de forme ondulée deviennent avec un peu d’imagination de vastes mers, les jolis bonsaïs du jardin des arbres immenses et les petits rochers grandissent en grandes montagnes.

Plantes pour le jardin japonais

Azalées japonais

Les azalées japonais mettent des touches très colorées. Comme les variétés modernes affichent maintenant une bonne résistance au froid, une légère protection contre le gel est nécessaire uniquement pour les plantes en bac

En ce qui concerne la conception desjardins japonais les azalées jouent un rôle bien particulier. En raison de leur taille de 50 à 100 centimètres environ, ce sont des plantes idéales pour les petits jardins, les massifs ou encore en pot sur la terrasse. Leurs inflorescences de forme dense aux différentes nuances de rouge surtout mais aussi de couleur orange, blanc ou violet selon les variétés émerveillent au printemps. Comme ils perdent une partie de leurs feuilles seulement durant les hivers froids, ils ont aussi l’avantage d’avoir un feuillage verdoyant. Au printemps, les arbustes à feuilles décoratives, les fougères et les graminées aux différentes nuances de vert forment une magnifique toile de fond paisible pour les azalées japonais. Après les arbustes, c’est au tour des pivoines et des iris de fleurir. Idéalement, veillez lors du choix des plantes à ce que le moment de floraison soit toujours légèrement décalé. Ainsi le contemplateur jouira d’une composition différente selon la saison.

Déco pour le jardin japonais

Jardin japonais

Les ponts en bois rouge qui forment un arc au dessus de l’eau sont souvent utilisés dans la conception des jardins japonais

Des sentiers de pierres de taille serpentent dans presque tous les jardins japonais et mènent l'observateur devant des parterres de fleurs avec des plantes à fleurs et des accessoires bien placés. Le regard est ainsi toujours volontairement tourné vers des directions précises et sur des détails accrocheurs particuliers. Ils comprennent par exemple les lanternes en pierre qui évoquent une tradition millénaire des maisons de thé asiatiques, ainsi que les statues de Bouddha déclinées dans toutes les variations, tailles et matériaux. Les bonsaïs ont aussi leur place dans un jardin japonais.

Mini jardin japonais

Il n’est pas forcément nécessaire de concevoir tout le jardin dans le style japonais. Un petit coin d’ombre accompagné d’accessoires typiquement japonais est aussi un embellissement

L’eau comme élément

L’eau est l’un des éléments de conception essentiels du jardin japonais et on la retrouve de multiples façons. Dans les jardins dédiés à la balade qui invitent à une promenade contemplative et reposante, un étang avec de petits pavés de pierres est indispensable. Les rives incurvées et une bordure de plantes composée d’hostas, de jalons en pierre et d’iris (Iris sibirica) interrompus par des petits groupes de pierre, donnent à l’étang son caractère naturel. Les nénuphars sont aussi permis mais une partie de l’étendue d’eau doit toujours rester ouverte pour que les nuages et plantes de la rive puissent s’y refléter. Un pont courbé en bois ou en pierre surplombera de plus grandes étendues d’eau. Quant aux petits étangs, d’étroites passerelles ou pas japonais mèneront de rive en rive.

Etendue d’eau avec des pas japonais

Un chemin composé de pierres de gué sillonne le bassin d’eau

Les fontaines en pierre viennent des jardins de thé japonais. Placées sur le bord du chemin, elles s’harmonisent avec la cérémonie de thé traditionnelle qui a lieu dans un pavillon calme. Les petits points d’eau sont particulièrement beaux situés à l’ombre d’un grand arbuste et entourés de vivaces et de graminées. Une lanterne en pierre rehaussée sur une pierre, entre des fougères, vient compléter efficacement la petite scène du jardin. La lanterne diffuse une lumière douce le soir et garantit une atmosphère magique.

La pierre comme élément

Les grandes pierres naturelles sont indispensables dans un jardin japonais. De beaux blocs erratiques décorent non seulement le bord de l’étang mais ils peuvent aussi être placés sur une pelouse ondulée ou entre des rhododendrons et un buis taillé. Les groupes de pierres sont positionnés de façon à composer un paysage naturel.

Jardin japonais avec une surface graveleuse ratissée

Les surfaces graveleuses ratissées symbolisent les lacs, fleuves ou la mer dans le jardin japonais. Les pierres individuelles deviennent des îles

Les surfaces graveleuses ratissées des jardins de méditation sont aussi des paysages en miniature. Selon le motif ondulé, ils symbolisent la mer, un lac ou un fleuve. Les blocs erratiques sur les surfaces sont des îles balayées par l’eau. Ces petits jardins rocheux et graveleux sont un lieu de refuge idéal pour les contemporains stressés. On les délimite idéalement du reste du jardin par une haie persistante ou un petite haie de bambous. On pourra s’y détendre en toute tranquillité et y puiser de la force pour la vie quotidienne.

Conseils de conception

Petit jardin japonais paradisiaque

Idée de conception pour un petit jardin japonais

On peut aussi transformer les petits jardins de seulement 100 mètres carrés de surface en jolis jardins japonais

Le jardin de 100 mètres carrés a tout ce dont un jardin japonais typique a besoin: Un petit paysage graveleux est créé directement sur la terrasse, trois grandes pierres sont mises en scène sur une plante vivace verte. Les grandes boules de buis encadrent la surface graveleuse. Devant se dresse une lanterne en pierre japonaise. Sur le côté gauche de la terrasse, un érable palmé (Acer palmatum) pousse, accompagné d’herbes basses et de buissons couvrants. Des pas japonais ronds mènent en serpentant à un petit banc au bord de l’étang. Le lilas blanc chinois (Syringa meyeri ‘Palibin’), le Prunus nain (Prunus x cistena) et le bambou fargesia (Fargesia) offrent un superbe cadre au banc de couleur rouge. Entourés de titlefougèrestitlefougères et buissons bas, les rhododendrons et les azalées ont une floraison magnifique au printemps.

Paysage de jardin japonais qui respire la sérénité

Jardin japonais en grand

Idée de conception d’un grand jardin japonais

Un terrain de 400 mètres carrés offre assez de place pour un paysage dans le style d’un jardin de thé japonais. Un étang rempli de nénuphars suit directement la terrasse. Une large bande graveleuse borde la rive gauche, de hautes herbes et un cornouiller japonais poussent sur la rive droite. Des pas japonais au-dessus de l’eau de l’étang et sur la pelouse mènent au pavillon qui évoque une maison de thé japonaise. Une île de plantes se situe sur l’étendue d’herbe comme sur le modèle d’un petit paysage vallonné. La fleur du magnolia est un véritable événement au printemps. Plusieurs grandes boules de buis poussent côte à côte. Une statue de Bouddha se dresse le long du massif de la limite du terrain à droite, à l’ombre d’un bonsaï de jardin. Le port des cerisiers à fleur d’automne est magnifique. De hauts arbustes et des bambous sur le côté gauche du jardin donnent le ton. L’abreuvoir en pierre ajoute un joli accent.

Comment avez-vous trouvé cet article?