Sujets

Perlite

Alexander Buggisch Alexander Buggisch

La perlite est une structure rocheuse avec une grande surface qui stocke beaucoup d’eau. C’est pourquoi on la mélange aux terreaux et autres substrats. Nous vous expliquons de quoi il s’agit.

Comment naît la perlite?

Le matériau de base de la perlite sont des verres volcaniques comme l’obsidienne. Le verre volcanique se forme quand la lave à faible part massique de substances volatiles refroidit rapidement. Il reste, dans le cas de l’obsidienne, un verre rocheux noir et lisse. Les processus d’altération naturelle font naître dans ce verre des fissures fines par lesquelles l’eau pénètre et dépose les minéraux entraînés à partir desquels se forment le quartz, la cristobalite et le feldspath au fil des millénaires. A la fin, l’obsidienne noire à l’origine se transforme en perlite, roche poreuse, qui a alors une couleur grisâtre (selon les dépôts de minéraux) et une surface extrêmement grande en raison des nombreuses fissures et canaux.

Gisement de perlite

En raison de son processus de formation, la perlite se trouve surtout dans les régions de volcans autrefois actifs. Les principaux pays d’extraction sont la Grèce, la Turquie, les USA et le Japon.

Perlite dans du terreau

Dans le terreau, la perlite sert à stocker l’eau et assure une meilleure aération de la terre

Pour quoi peut-on utiliser la perlite?

Pour optimiser les propriétés de rétention d’eau de la perlite, il faut «faire sauter» la matière brute. On entend par là un traitement soudain à la chaleur à environ 900 degrés. Lors de cette procédure, l’eau contenue dans la perlite s’évapore en quelques fractions de seconde. Ce faisant, les canaux dans la roche se dilatent et le volume du matériau augmente de jusqu’à 20%, alors que le poids chute, par rapport au volume. En raison des similitudes à la vue et au toucher, certains jardiniers amateurs prennent la perlite expansée pour du styropore.

Ainsi traitée, la perlite sert d’amendement idéal au jardin ou à la culture en pots, car non seulement elle emmagasine l’eau mais elle aère aussi le sol. Comme additif de terreau, les petites granules empêchent l’eau de stagner. En outre, la perlite a un pH neutre et une teneur en sel extrêmement faible. Ces propriétés la rendent idéale pour être utilisée dans les jardins où le sol est très sableux et ne peut donc retenir l’humidité que très difficilement. La perlite peut aussi améliorer les zones du jardin qui ne reçoivent que peu d’humidité ou n’absorbent l’humidité que difficilement (sols argileux). La capacité de rétention du matériau optimise l’équilibre hydrique et permet ainsi une meilleure croissance des végétaux.

Dans les grandes pépinières, la perlite est même utilisée comme matériau pur. Les nutriments sont apportés par les arrosages, stockés dans la perlite et restitués aux végétaux avec l’eau.

Perlite comme substrat de culture

Les végétaux s’accommodent même de la perlite pure comme substrat de culture

La bonne granulation de perlite

La plupart du temps, la perlite est proposée en trois granulations pour différents domaines:

  • 0–3 millimètres
  • 0–6 millimètres
  • 2–6 millimètres

La granulation 0-6 millimètres est idéale en amendement au jardin. La granulation 2-6 millimètres est recommandée pour améliorer les terreaux ou fabriquer son propre substrat, car avec une granulation plus fine, le substrat a tendance à se transformer en boue.

Où peut-on acheter de la perlite pour le jardin?

Même si les fabricants de substrat utilisent la perlite pour optimiser leurs terreaux, et même si elle a acquis un certain niveau de notoriété auprès des jardiniers amateurs, elle est difficile à trouver dans le commerce. Jardineries, magasins de bricolage, de matériaux de construction et usines de compostage en proposent parfois, il peut donc être utile de leur demander. Mais comme souvent, le moyen le plus simple passe par internet. La perlite y est proposée en différents conditionnements et granulométrie. Un sac de 100 litres coûte environ 20 euros.

Comment avez-vous trouvé cet article?