Sujets

Ancolie

Sarah Stehr Sarah Stehr

Avec son éperon retourné et la forme inhabituelle de ses fleurs, l’ancolie a beaucoup de noms dans le langage courant. Vous trouverez ici des conseils pour le semis, l’entretien et l’utilisation.

Origine

Avec son éperon retourné et la forme de ses fleurs inhabituelle, l’ancolie a beaucoup de noms dans le langage courant: ancolie commune, ancolie vulgaire, colombine, cornette, gants-de-Notre-Dame. Au Moyen Âge, il était prêté à l’ancolie (Aquilegia) un effet aphrodisiaque. Environ 120 espèces appartiennent au genre ancolie qui sont toutes originaires de l’hémisphère nord. Alors que les espèces originaires d’Amérique du Nord fleurissent souvent jaune ou rouge et, dans leur milieu naturel, sont pollinisées par les colibris, celles originaires d’Europe et d’Asie ont la plupart du temps des fleurs bleues, violettes, blanches ou roses et sont très appréciées des insectes.

Aspect et port

Selon l’espèce et la variété, cette vivace de la famille des renonculacées (Ranunculaceae) mesure entre 15 et 90 centimètres de haut. L’ancolie naine ’Ministar’ (Aquilegia flabellata var. pumila) par exemple est plutôt de petite taille, tandis que les hybrides de l’ancolie commune (Aquilegia caerulea) font partie des grandes ancolies. L’une des ancolies les plus populaires est par ailleurs l’ancolie commune ’Nora Barlow’ (Asuilegia vulgaris) avec ses fleurs en forme de pompon, roses, dont les extrémités sont blanches. Les fleurs remarquables, penchées, mesurent de 3 à 5 centimètres et apparaissent de mai à juillet en bleu, bleu-violet, jaune, bleu-blanc, rouge et blanc. Les feuilles de l’ancolie apparaissent à partir du mois de mars, le jeune feuillage vert clair étant regroupé en rosette. La tige lisse ou parfois poilue et robuste dépasse du milieu de la tige. Plus tard, le feuillage devient vert-bleu intense.

Ancolie Aquilegia Chrysantha

Les espèces aux fleurs jaunes et rouges comme l’ancolie chrysantha (Aquilegia chrysantha) sont pour la plupart originaires d’Amérique du nord

Emplacement et sol

L’ancolie aime les emplacements ensoleillés à mi-ombragés ou à l’ombre mouvante des arbres et des bâtiments. Les hybrides conviennent également dans les massifs ensoleillés. Le sol doit être perméable, riche et modérément humide à humide. L’ancolie est un peu sensible à l’eau stagnante. Si vous plantez des ancolies dans votre jardin, sachez qu’elle est toxique. L’ingestion de 20 grammes de feuilles provoque nausées, vomissements, diarrhées, détresse respiratoire, troubles cardiaques et torpeur. La plante contient également des substances irritantes pouvant provoquer des brûlures, des rougeurs ou des boursouflures. Dans la nature, l’ancolie commune, aux fleurs bleues-violettes ou roses est protégée.

Utilisation

La vivace multicolore, qui fournit de belles fleurs coupées pour des bouquets de fleurs sauvages, convient aussi très bien aux petits jardins. Avec leurs belles fleurs, les ancolies sont prédestinées à figurer dans les jardins d’inspiration romantique, par exemple avec des roses (Rosa) ou des campanules (Campanula). Les espèces hautes conviennent en particulier aux emplacements humides en bordure de bosquet ou sur des espaces libres et se combinent à une multitude d’autres vivaces. L’association de ces plantes filigranes avec des espèces à grandes feuilles comme l’ heuchère (Heuchera) ou le myosotis du Caucase (Brunnera) fait naître de beaux contrastes. Les espèces à fleurs jaunes comme l’ancolie chrysantha (Aquilegia chrysantha) ou l’ancolie jaune (Aquilegia flavescens), originaires d’Amérique, préfèrent les emplacements secs, ouverts. Les espèces plus petites comme l’ancolie des montagnes (Aquilegia bertolonii) conviennent aussi parfaitement dans les jardins de rocaille et les jardins alpins, mais de préférence à l’ombre. Comme après la floraison, le feuillage est moins attractif, disséminez de préférence quelques ancolies dans un massif de façon à ce que le feuillage soit ensuite caché par les autres plantes.

Ancolie naine Aquilegia Flabellata

Les petites espèces comme l’ancolie naine (Aquilegia flabellata) conviennent bien à la plantation en pots

Soins

Si vous coupez l’inflorescence après la floraison au début de l’été et faites ensuite un apport d’engrais, vous obtenez une seconde floraison à l’automne. Surtout dans le cas des variétés hybrides, si populaires dans les jardins pour leurs fleurs la plupart du temps multicolores, il est conseillé de couper les inflorescences juste après la floraison pour qu’elles ne se ressèment pas toutes seules. La descendance à la vitalité plus grande revient généralement à la forme naturelle et exhibe la floraison bleue-violette typique.

Les ancolies forment certes des réseaux racinaires denses, mais s’accommodent mal de la concurrence racinaire des grands arbres comme le bouleau et l’érable plane. C’est pourquoi, en l’absence de pluie, il faut arroser régulièrement les ancolies à l’ombre de ces arbres pour qu’elles ne se dessèchent pas.

Multiplication

La meilleure période pour les semis est le printemps. Après, cette plante facile à entretenir se ressème toute seule.

Maladies et parasites

Les ancolies sont volontiers infestées par la tenthrède de l’ancolie qui peut dévorer des plantes entières en l’espace de peu de temps. En général, uniquement les insecticides ou la taille complète des plantes sont utiles ici. Les autres problèmes possibles sont les pucerons, les teignes minières, la virescence des fleurs et l’oïdium.

Questions fréquentes

Qu’est-ce qu’une ancolie ?

L’ancolie est une vivace. Environ 120 espèces différentes appartiennent au genre Anquilegia. Presque toutes les espèces sont originaires de l’hémisphère nord. Chez nous, l’ancolie est volontiers utilisée dans les jardins d’inspiration romantique ou comme fleur coupée. Les petites espèces sont aussi volontiers plantées dans les jardins de rocaille.

A quoi ressemble une ancolie?

Selon l’espèce et la variété, les ancolies peuvent mesurer entre 15 et 90 centimètres de haut. Les petites fleurs en forme de clochettes se dressent sur des tiges fines et sont généralement bleues, violettes, blanches ou roses. Mais il existe aussi des variétés à fleurs jaunes et rouges. Les feuilles se tiennent en rosettes.

Quand peut-on semer les ancolies?

Les ancolies se sèment de préférence au printemps. De février à mars, elles peuvent être élever sur un bord de fenêtre. Les graines sont semées directement dans le parterre à partir du mois d'avril.

Quand fleurissent les ancolies ?

Les ancolies fleurissent généralement de mai à juillet.

L’ancolie est-elle vivace?

Oui, les ancolies sont vivaces.

Comment avez-vous trouvé cet article?