Sujets

Anémones

Au printemps, en été ou à l’automne: les anémones fleurissent à différentes saisons. Nous vous expliquons comment planter et entretenir correctement les vivaces au jardin.

Origine et aspect

Au début du printemps, en été ou à l’automne: les espèces vivaces du genre anémone fleurissent à différentes saisons. Le nom du genre vient du mot grec «anemos», le vent - vraisemblablement parce que la plus petite brise fait bouger les délicates fleurs. C’est pourquoi, les anémones sont aussi appelées filles du vent.

Environ 120 espèces font partie de ce genre très variable, des fleurs de forêt basses jusqu’aux vivaces de massif hautes qui, selon l’espèce, poussent aussi bien sur des emplacements ensoleillés qu’ombragés. Chez nous, elles résistent presque toutes au froid. Les renonculacées (Ranunculaceae) ont leur emplacement naturel dans les plus divers habitats, la plupart d’entre eux dans l’hémisphère nord, mais quelques uns aussi dans des contrées méridionales. Ainsi, la majeure partie des espèces est naturellement présente dans les buissons, les forêts et sur les pentes rocheuses ombragées de Chine, du Japon et d’Amérique du nord, l’anémone sauvage (Anemone sylvestris) pousse d’Europe centrale jusqu’au Caucase et l’anémone trifoliée (Anemone trifolia) ainsi que l’anémone à fleurs de narcisse (Anemone narcissiflora) sont originaires d’Europe du sud.

Parmi les représentantes les plus connues de ce genre, on compte l’anémone de Grèce (Anemone blanda), l’anémone des bois (Anemone nemorosa) de chez nous et les anémones d’automne (Anemone hupehensis, Anemone japonica et Anemone tomentosa). Par temps doux et à l’ombre lumineuse, l’anémone de Grèce ouvre ses fleurs dès février. Selon la variété, elle fleurit en blanc, bleu ou aussi dans différents tons de rose et mesure entre 10 et 15 centimètres. Un peu plus tard suit l’anémone des bois avec ses petites fleurs, qui est à peine plus grande que l’anémone de Grèce. Ses fleurs sont la plupart du temps blanches, certaines variétés fleurissent aussi rose pâle ou bleu lavande clair. Les anémones à floraison printanière préfèrent les sols perméables, sablonneux, humifères à l’ombre lumineuse, par exemple sous des arbres caducs.

Ensuite, entre avril et juin, l’anémone sauvage exhibe ses fleurs d’un blanc éclatant. Elle ressemble à l’anémone des bois, mais avec 40 centimètres de hauteur, elle est nettement plus grande. Après la floraison, des calices de graines laineux se forment, également très mignons à regarder. Même si le nom laisse supposer qu’elle se sente bien plutôt dans des zones ombragées, elle supporte parfaitement le soleil et la sécheresse. Si l’emplacement est optimal, l’anémone sauvage peut se propager très fortement - grâce à sa capacité à former des stolons. C’est pourquoi elle a besoin d’autres plantes à proximité pour contenir cette exubérance. L’anémone multifida ouvre ses fleurs blanc crème dès le début de l’été.

Les anémones d’automne font clairement partie des représentantes particulièrement belles et élégantes. Avec leurs fleurs délicates, en partie translucides, simples ou doubles, en blanc, rose jusqu’à rouge carmin, les trois espèces originaires d’Asie, Anemone japonica, Anemone hupehensis et Anemone tomentosa, sont les stars du massif de vivaces à mi-ombre de juillet à octobre. L’anémone hupehensis ouvre la ronde dès juillet, tandis que l’anémone japonica et l’anémone tomentosa n’ouvrent leurs fleurs délicates la plupart du temps qu’en août mais fleurissent jusqu’en octobre. Les trois espèces sont originaires d’Asie. Elles furent introduites dès le 19ème siècle en Europe centrale où elles jouissent d’une popularité toujours plus grande. C’est pour cette raison qu’entretemps de nombreuses formes de culture et quantité de variétés hybrides sont disponibles.

Les anémones d’automne poussent de préférence dans un sol argileux, humifère, riche en nutriments à mi-ombre. Elles supportent aussi les emplacements ensoleillés, mais ici le sol doit être uniformément humide. L’avantage d’un emplacement ensoleillé: la floraison est d’autant plus abondante. Après la floraison, les anémones d’automne forment de très beaux calices de graines laineux. La hauteur de ce groupe d’anémones atteint entre 50 et 120 centimètres. Les fleurs en calice de jusqu’à 9 centimètres se dressent sur des tiges filigranes mais stables qui s’élèvent au-dessus de la touffe de feuilles. Cela donne aux vivaces un aspect très élégant. Parmi les anémones d’automne, les variétés ’Honorine Jobert’ à fleurs blanches (anémones du Japon hybrides) et ’Praecox’ à floraison précoce, rose (Anemone hupehensis) par exemple sont particulièrement remarquables.

Entre juillet et octobre, les anémones d’automne sont les stars des massifs, par exemple, chez les anémones du Japon hybrides, la variété à fleurs roses ’Reine Charlotte’ (à gauche) ou l’élégante ’Honorine Jobert’ (à droite) à fleurs blanches

Utilisation

Aussi divers que sont le genre et la floraison, aussi diverses sont les possibilités d’utilisation. L’anémone des bois, l’anémone de Grèce et aussi l’anémone fausse renoncule (Anemone ranunculoides) conviennent comme couvre-sols sous des arbres. Elles se propagent par des rhizomes et forment d’importantes colonies au fil des années. Mais comme les fleurs de printemps se rétractent tôt, il faut prévoir un plan B lors de l’aménagement des massifs, c’est-à-dire une seconde floraison de vivaces d’ombre qui recouvrent les feuilles jaunies en été.

Les anémones d’automne hautes se plantent la plupart du temps isolées ou en petits groupes. Elles apportent de la couleur dans le massif de vivaces d’automne. Elles se combinent bien par exemple avec l’aconit (Aconitum), l’actée (Actaea), les hostas ou l’hélianthus vivace ’Lemon Queen’ (Helianthus-Microcephalus) dont les fleurs jaunes forment un formidable contraste avec les anémones d’automne à fleurs roses. Mais les élégantes fleurs sont aussi bien mises en valeur entre les fines panicules des graminées ornementales à floraison automnale. De plus, avec leur longue floraison, les vivaces conviennent également bien à la culture en pot sur le balcon. L’anémone couronnée (Anemone coronaria) est une fleur coupée populaire que l’on utilisait déjà pour les bouquets à l’Antiquité.

Planter

La période de plantation des anémones du Japon est au printemps. Elles ont ainsi le temps de bien s’enraciner avant l’hiver et nous offrent leur floraison dès le premier automne. En règle générale: plus les vivaces sont plantées tôt, mieux elles surmontent le premier hiver. Si elles sont plantées tardivement, une légère protection hivernale est recommandée. Les rhizomes des anémones à floraison printanière se plantent par contre à l’automne. Comme ils se dessèchent légèrement, il vaut mieux ne pas les stocker trop longtemps après l’achat et les mettre dans l’eau une nuit avant de les planter.

Tailler

En éliminant régulièrement les fleurs fanées de l’anémone hupehensis, vous prolongez la floraison. Mais la vraie taille pour toutes les anémones d’automne ne s’effectue qu’au printemps.

Anémone blanda

La première du genre des anémones à ouvrir ses petites fleurs dès février est l’anémone de Grèce (Anemone blanda)

Diviser

Les anémones d’automne ont une très longue durée de vie même sans rajeunissement, mais, avec le temps, elles ont tendance à s’étendre fortement. Pour les réduire et en même temps se procurer une descendance, on peut les diviser au printemps. Les plantes ont ainsi suffisamment le temps de former de nouvelles racines avant l’été et elles refleurissent dès la même année. Pour réduire les tapis d’anémones de printemps, il suffit d’en couper quelques bouts après la floraison et de les installer à un autre endroit, elles continueront de pousser sans problème.

Protection hivernale

En situations froides, il faut protéger les anémones d’automne les deux premiers hivers après la plantation avec des feuilles et des branchages de sapin en cas de gelées.

Autres conseils d’entretien

Les anémones d’automne sont très robustes et presque indestructibles. Les feuilles de l’anémone des bois jaunissent parfois lorsque le sol est trop alcalin. Dans ce cas, répandez sur la surface un peu de litière d’aiguilles, de compost de feuilles ou d’écorce en guise de paillage.

Anemone nemorosa

Au fil du temps, l’anémone des bois (Anemone nemorosa) forme de grands tapis de fleurs

Multiplication

La plupart des espèces d’anémone se multiplient par division. Il est possible de cultiver les anémones d’automne par bouturage des racines. Pour les espèces sauvages, on peut éventuellement conseiller un multiplication par les graines, étant donné que chez les variétés cultivées, la descendance diffère en aspect de la plante mère.

Maladies et parasites

Parfois, les anémones sont victimes des pucerons ou du mildiou. Elles sont aussi souvent grignotées par les limaces. Si vous découvrez des tissus morts entre les nervures des anémones du Japon, ils sont le signe d’une infestation de nématodes.

Comment avez-vous trouvé cet article?