Sujets

Argousier

Folkert Siemens Folkert Siemens

L’argousier est à la mode! Les jardiniers sont de plus en plus nombreux à planter le fruitier sauvage aux nombreux bienfaits. Les arbrisseaux sont certes faciles à entretenir, mais un peu de savoir-faire est quand même nécessaire pour profiter d’une récolte abondante.

Origine

L’argousier (Hippophae rhamnoides) est une plante autochtone, mais il a probablement immigré d’Asie Centrale en Europe Centrale à l’époque glacière. Il a certainement été l’un des premiers arbres à coloniser les grandes étendues arides de galets et pierraille que les glaciers laissaient derrière eux. Parce que l’argousier a énormément besoin de lumière et ne supporte pas la plus petite ombre, il fut repoussé de l’intérieur des terres par les forêts nouvellement apparues et trouva finalement sa niche écologique sur les dunes de sable nues des régions côtières, dans les plaines alluviales de sable grossier ou caillouteuses et sur les surfaces de pierraille des rives des rivières alpines. L’argousier est le principal représentant de la famille des éléagnacées (Elaeagnaceae) à laquelle appartiennent aussi les éléagnus (Elaeagnus).

Aspect et port

L’argousier caduc a un port divariqué marqué et forme la plupart du temps une couronne irrégulière. Il peut atteindre 4 à 5 mètres de haut et environ 3 à 4 mètres de large. En raison de son port exubérant, l’argousier a besoin au jardin d’un espace libre, suffisamment grand qui n’est pas à l’ombre d’autres arbres.

Argousier dans les dunes

Les argousiers poussent librement dans les dunes

Emplacement et sol

L’argousier a besoin de beaucoup de lumière et le sol doit être profond et pas trop acide. Les sols argileux en particulier doivent être ameublis avec beaucoup de sable car l’argousier ne pousse pas sur des sols non aérés. Le long des côtes en particulier, l’argousier devance tous les autres arbustes en raison de sa résistance au vent et sa tolérance au sel. Il vit en outre en symbiose avec les actinomycètes qui lui fournissent de l’azote et lui permettent de vivre dans le sable pauvre en nutriments.

Plantation et soins

L’argousier est dioïque, c’est-à-dire que les fruits ne se forment que sur des sujets femelles. Pour un rendement fiable, vous devez planter au moins un exemplaire mâle comme pollinisateur pour jusqu’à 5 arbrisseaux femelles, par exemple les variétés ’Pollmix 1’ (floraison précoce), ’Pollmix 4’ (semi-précoce) ou ’Pollmix 3’ (tardif). La pollinisation des fleurs se faisant par le vent, il faut planter le sujet mâle en tenant compte de la direction des vents dominants, donc à l’ouest des sujets femelles.

Afin de contenir la formation des stolons de l’argousier, coupez suffisamment tôt toutes les drageons avec une bêche affûtée ou posez tout de suite une barrière anti-racines. Les feuilles de plastique en PEHD d'environ deux millimètres d'épaisseur et de 60 à 70 centimètres de large, utilisées comme barrière contre les rhizomes du bambou, conviennent à cette fin. Vous vissez la marchandise en rouleau pour former un anneau, puis vous l'enfoncez.en anneau et enterrez. L’anneau doit avoir un diamètre minimum de 1,50 mètre et dépasser du sol d’environ 1 à 2 centimètres.

Il ne faut ni arroser ni fertiliser les arbrisseaux parce qu’ils sont résistants à la sécheresse et couvrent leur besoin en azote par la symbiose avec les actinomycètes. Une fertilisation avec de la poudre de corne est recommandée uniquement l’année suivant la plantation car la mycorhize ne fonctionne alors pas encore sans accroc. D’autres nutriments peuvent être apportés au rythme de tous les 2 ans sous forme de compost.

Taille

Quand on laisse l’argousier pousser librement, la couronne s’élargit de plus en plus avec le temps. Les fruits ne se forment plus que dans la zone extérieure de la couronne tandis que l’intérieur se dénude et se lignifie de plus en plus. Pour y remédier, les pousses récoltées sont raccourcies tous les deux ans à la fin de l'hiver et les arbustes sont légèrement éclaircis si nécessaire. Conseil: Plantez au moins 2 arbustes femelles et un mâle car l’argousier ne produit une bonne récolte que tous les 2 ans. Si vous taillez les deux arbustes femelles en alternance chaque hiver, vous pouvez récolter chaque année.

L’argousier mâle se taille environ tous les 3 à 4 ans, toutefois seulement la moitié des pousses florales environ pour que le manque de pollens n’entraîne pas de mauvaises récoltes.

Récolte et utilisation

Selon la variété, le fruit sauvage est bon à récolter de mi-août à mi-septembre, mais reste souvent jusqu’au printemps suivant sur les branches s’il n’est pas cueilli. Dès que les baies d’argousier ont la couleur jaune orangée à rouge orangée typique de la variété, la récolte peut commencer. Il faut récolter rapidement les variétés précoces telles que ’Frugana’ et ’Hergo’ car la qualité des fruits peut vite tourner: après 2 semaines, les fruits se flétrissent et prennent un goût légèrement rance.

Récolte de l’argousier

Il est plus facile de récolter des morceaux entiers de rameaux que les baies une par une

La cueillette des baies d’argousier est relativement laborieuse et, à cause des longues épines, douloureuse aussi, c’est pourquoi il faut absolument porter des gants. Les variétés telles que ’Dorana’ et ’Orange Energy’ sont les mieux appropriées à la cueillette. Elles possèdent des pédoncules relativement longs et les baies se détachent bien sans s’ouvrir. Si l’on choisit une date pas trop précoce pour la récolte, les fruits peuvent aussi se récolter en secouant l’arbuste. Pour cela, étendez un drap sous la branche concernée et secouez ou tapez avec un gourdin jusqu’à faire tomber les baies.

Dans la culture professionnelle, les pousses denses sont souvent simplement coupées, défoliées à la main et pressées avec les rameaux pour la production de jus. Dans la culture professionnelle, les pousses denses sont souvent simplement coupées, défoliées à la main et pressées avec les rameaux pour la production de jus. Cela se fait soit avec des machines vibrantes spéciales ou en congelant rapidement les rameaux de fruits coupés et en secouant les baies congelées.

La récolte de morceaux de rameaux est également la méthode la plus efficace au jardin pour la fabrication de jus. Pour la fabrication de compote, on peut utiliser la méthode citée en dernier à l’aide d’un congélateur.

Variétés

Il existe entretemps quelques variétés cultivées qui sont nettement supérieures à l’argousier sauvage en termes de rendement, de taille et de qualité des fruits.

‘Askola’: variété à croissance vigoureuse avec une couronne dressée, des branches fruitières courtes et modérément épineuses. La variété murit fin août, la densité en fruits est très forte. Les fruits sont moyennement gros ovales à cylindriques et orange foncé. ’Askola’ se régénère bien après avoir été taillée, mais elle est un peu fragile au vent.

‘Dorana’: variété à croissance relativement faible avec une couronne dressée et moyennement épineuse. Les fruits orange sont moyens et ovales. La garniture en fruits est relativement dense et la teneur en vitamine C des fruits est très élevée. ’Dorana’ ne forme presque pas de stolons et se cueille bien à la main, c’est pourquoi elle convient bien au jardin. Sa capacité de régénération est plutôt moyenne, par conséquent il ne faut pas la tailler sévèrement.

‘Frugana’: la variété a une croissance vigoureuse et un port dressé. La couronne est peu ramifiée et les longues branches fruitières ne sont que peu épineuses. Les fruits moyens, ovales sont orange clair et murissent dès la mi-août. Ils pourrissent environ 14 jours après la pleine maturité. ’Frugana’ se régénère bien après avoir été taillée, mais, en raison de sa croissance vigoureuse, elle est un peu fragile au vent.


‘Hergo’: la variété a une croissance moyennement vigoureuse et forme une couronne régulière avec des rameaux fruitiers retombants et faiblement épineux. Les fruits moyens, orange clair murissent début septembre. La variété est exceptionnellement productive, mais il faut récolter les fruits dans les 14 jours après la pleine maturité car sinon ils pourrissent. Ils ne sont pas accrochés fermement sur les branches et sont faciles à secouer. ’Hergo’ a un besoin en eau relativement élevé et se régénère bien après les tailles.

Argousier ’Leikora’

Argousier ’Leikora’

‘Leikora’: la croissance est très vigoureuse, la couronne relativement dense et compacte et faiblement épineuse. Les fruits moyens, orange foncé ont une forme cylindrique ou en goutte. Ils ne mûrissent qu'entre la mi-septembre et la fin septembre et adhèrent très fermement à la pousse. ’Leikora’ se régénère bien après les tailles mais ne produit à nouveau des quantités importantes que la 3ème année après la taille. La variété robuste convient bien à la fourniture de branches décoratives et peut aussi être utilisée pour la stabilisation de pentes et dans les espaces verts publics.

‘Orange Energy’: la variété est également connue sous le nom de ’Habego’. Sa croissance est vigoureuse et elle forme une couronne large dressée avec des branches latérales exubérantes, modérément épineuses. Les fruits orange jaune, ovales sont particulièrement gros et très serrés sur la branche. Ils murissent mi à fin septembre. ’Orange Energy’ convient au jardin car elle fournit des rendements fiables et ses fruits se cueillent bien. Elle a un bon pouvoir de régénération, en vase ses rameaux sont aussi très décoratifs et durables.

‘Pollmix’: Les variétés mâles de l’argousier qu’il faut planter pour polliniser les variétés femelles, sont disponibles dans le commerce sous la désignation ’Pollmix’. Il existe 4 clones différents avec les désignations ’Pollmix 1’ à ’Pollmix 4’. Selon le début de floraison de la variété femelle, il faut planter soit ’Pollmix 1’ (précoce), ’Pollmix 4’ (semi-précoce) ou ’Pollmix 3’ (tardif). La variété également semi-précoce ’Pollmix 2’ n’est presque plus disponible dans le commerce à cause de ses nombreuses épines.

Maladies et parasites

L’argousier est très facile d’entretien et résistant aux maladies et aux parasites.

Questions fréquentes

Quel est l’aspect de l’argousier?

Les argousiers peuvent atteindre jusqu’à 5 mètres de haut et jusqu’à 4 mètres de large. Leur port est très divariqué et leur couronne irrégulière.

Où pousse l’argousier?

L’argousier est originaire surtout des régions côtières d’Europe Centrale où on le trouve sur des dunes de sable, dans des plaines alluviales de sable grossier ou caillouteuses ainsi que sur des surfaces de pierraille des rivières alpines. L’argousier ayant énormément besoin de lumière et ne supportant pas l’ombre, il doit avoir suffisamment d’espace au jardin. Il préfère un sol sableux profond, pas trop acide.

Quand peut-on récolter les baies d’argousier?

La récolte des baies d’argousier se fait de mi-août à mi-septembre. Les fruits sont alors jaune orange à rouge orange.

Quel goût ont les baies d’argousier?

Les fruits de l’argousier ont un goût très acide, fruité.

Peut-on manger les baies d’argousier crues?

On peut certes manger les baies d’argousier crues, mais les fruits sont très acides. C’est pourquoi, les fruits s’utilisent de préférence pour faire du jus ou de la compote.

Comment avez-vous trouvé cet article?