Sujets

Buddleia, arbre aux papillons

Les buddleias sont une espèce d’arbustes très appréciée surtout des papillons. Nous vous présentons ces arbustes à floraison estivale multicolore.

Origine

Le buddleia (Buddleia) est une espèce de la famille des scrofulariacées (Scrophlariacae). Il pousse sous forme de sous-arbrisseau caduque, persistant ou vivace ou d’arbuste, plus rarement d’arbre. Les buddleias sont répandus dans les régions tropicales et subtropicales d’Amérique, d’Afrique et d’Asie. Il en existe environ 100 espèces dans le monde qui poussent en majorité dans des endroits ensoleillés et chauds sur des sols en partie très secs et arides.

Aspect et port

Du point de vue horticole, le buddleia, dit espèce buddleia davidii est très intéressant. Il en existe de nombreuses formes cultivées, les hybrides dites davidii, de différentes couleurs de fleurs et de hauteurs. Ils poussent selon la variété largement dressés ou trapus et forment une couronne légère, en forme d’entonnoir avec des tiges principales robustes et des tiges secondaires légères dont les extrémités retombent souvent légèrement sous le poids des fleurs. Les espèces les plus grandes atteignent jusqu’à 4 mètres de hauteur, les plus petites environ 1,50 mètre. L’écorce est marron clair et les feuilles minces, allongées sont opposées et lancéolées. Elles sont vert-gris et portent un duvet grisâtre sur la face intérieure. Quand l’hiver est doux, les feuilles de l’année précédente restent en grande partie sur les tiges et ne tombent qu’en cas de forte gelée. Les grandes panicules de fleurs allongées se dressent aux extrémités des tiges principales et secondaires de l’année. Elles s’ouvrent à partir de juillet et fleurissent souvent jusqu’aux premières gelées. Les variétés fleurissent blanc, rose pâle, rose et violet à violet foncé.

Buddleia jaune

Buddleia jaune (Buddleia x weyeriana)

Le buddleia globuleux (Buddleia globosa) gélif ainsi que le buddleia hybride (Buddleia x weyeriana) également à fleurs jaunes et un peu plus robuste, sont moins connus. Il y a encore le buddleia rustique (Buddleia alternifolia) mais qui, à première vue, n’a que peu de ressemblance avec les autres espèces. Son port est fortement retombant et ses fleurs lilas apparaissent en juin en petites touffes dans les aisselles des feuilles des tiges de l’année précédente. Contrairement à l’arbre aux papillons, ses minces feuilles allongées sont alternes.

L’arbre aux papillons, comme son nom le laisse supposer, attire littéralement les papillons au jardin. Comme par magie, ses fleurs riches en nectar, parfumées attirent des papillons de toutes les couleurs, comme la petite tortue et le paon-du-jour. En même temps la plante est aussi classée comme néophyte, c’est-à-dire qu’elle ne cesse de se disperser dans la nature. En particulier, dans les endroits secs, elle devient très invasive : remblais de voies ferrées et friches industrielles en zone urbaine sont souvent densément couverts de buddleias.

Utilisation

L’arbre aux papillons convient en plantation isolée ou en groupe dans des massifs de vivaces et de fleurs d’été ensoleillés et chauds. Peu exigeant, l’arbuste s’accommode également bien de talus secs sur des sols caillouteux. Les massifs fleuris à papillons de fin d’été sont particulièrement beaux dans lesquels l’arbuste est associé à des sedums, asters et autres vivaces appréciés des papillons. Du fait de son aspect méditerranéen, l’arbre aux papillons s’intègre bien aussi dans des des jardins d’esprit méditerranéen.

Buddleia à feuilles alternes

Buddleia à feuilles alternes (Buddleia alternifolia)

Le buddleia jaune ne se plante en pleine terre que dans les régions au climat très doux et le buddleia globuleux n’a pas la rusticité suffisante pour le climat d’Europe centrale. Mais les deux supportent bien la culture en bac. Ils ont besoin d’un substrat perméable, pas trop riche en humus et peuvent aussi se passer d’arrosage pendant quelques jours. Comme l’arbre à papillons, le buddleia à feuilles alternes peut se planter en solitaire ou en groupe. Mais, il fait aussi bonne figure en haies fleuries, libres, s’il n’y est pas trop à l’ombre d’autres arbres.

Taille

Taillez l’arbre au papillons fortement au printemps parce qu’il fleurit uniquement sur le nouveau bois. Il suffit de raccourcir les tiges fleuries de l’année précédente à deux à quatre bourgeons. A la suite, il formera de nouvelles tiges très robustes avec de grosses panicules. Par contre, le buddléia à feuilles alternes a seulement besoin d’être éclairci et pas d’être complètement taillé, car il fleurit sur la végétation de l’année précédente. Pour empêcher l’auto-ensemencement du buddleia, coupez sans cesse les inflorescences fanées dès la fin de l’été.

Protection hivernale ou hivernage

En automne, protégez le buddleia jaune avec une épaisse couche de feuilles à son pied. Rabattez légèrement les tiges au besoin et enveloppez ensuite la couronne dans un voile d’hivernage. Rentrez le buddleia globuleux pour l’hiver de préférence dans une cave sombre, la plus froide possible.

Multiplication

Tous les buddleias se multiplient facilement par boutures ou boutures dormantes. Sur des sols meubles, perméables, l’arbre à papillons se ressème aussi lui-même, ses descendants n’ont toutefois pas l’identité de la variété et possèdent généralement les fleurs de couleur violet de l’espèce sauvage.

Maladies et parasites

Toutes les espèces de buddleia sont très robustes et rarement victimes de maladies ou de nuisibles. Dans les endroits chauds, où l’air est sec, des tétranyques peuvent apparaître ainsi que le faux mildiou lorsque les étés sont chauds et humides.

Questions fréquentes

Quel est l’aspect du buddleia ?

Le buddleila est un arbuste de un à trois mètres de hauteur, à feuilles vertes, dont les tiges secondaires retombent légèrement. Le nom comme les fleurs rappellent le lilas (Syringa) bien que les deux arbustes n’appartiennent pas à la même famille.

Dans quelles couleurs le buddleia existe-t-il?

Selon la variété, les fleurs du buddleia peuvent être teintées de rose, rose pâle, blanc, lilas ou violet foncé.

Quel est le bon moment pour planter le buddleia?

Le buddleia peut certes se planter toute l’année, mais, planté au printemps et en début d’été, il s’enracinera mieux et sera ainsi mieux armé pour un hiver froid.

Avec quoi peut-on fertiliser le buddleia?

Au jardin, il n’est pas nécessaire de fertiliser le buddleia. La situation est différente avec le buddleia cultivé en bac. Pour ce dernier, prévoyez un apport d’engrais courant pour des plantes en bacs environ toutes les deux semaines. Faites attention que l’engrais ne contienne pas trop d’azote, mais à la place suffisamment de phosphate.

A quelle fréquence faut-il arroser le buddleia ?

Au jardin, il n’est pas nécessaire d’arroser le buddleia régulièrement. Par contre, en pot, il faut arroser l’arbuste régulièrement. Laissez sécher la surface de la terre entre deux arrosages. Avec le doigt, vous pouvez facilement déterminer l’humidité. En règle générale, il faut éviter l’eau stagnante.

Quand peut-on tailler le buddleia ?

Le buddleia se taille à la fin de l’hiver.

Comment faut-il tailler le buddleia ?

La taille du buddleia consiste à rabattre les branches principales à la longueur d’un doigt en laissant seulement quelques paires d’yeux. Les tiges secondaires minces sont entièrement éliminées.

A quelle vitesse pousse le buddleia ?

Selon la variété, le buddleia peut pousser de jusqu’à deux mètres par an.

Quelle hauteur peut atteindre le buddleia ?

Selon la variété, le buddleia peut atteindre entre 120 et 300 centimètres.

Avec quoi s’harmonise le buddleia ?

Le buddleia se combine bien avec des vivaces d’été ou de fin d’été comme les ou le grand sedum. Il est très beau associé à des vivaces également appréciées des papillons.

Comment avez-vous trouvé cet article?