Sujets

Deutzias

Folkert Siemens Folkert Siemens

Les deutzias sont des buissons fleuris appréciés et très robustes qu’on peut utiliser de manière très diverse au jardin. Nous vous présentons ici ces arbustes d’ornement et vous donnons des conseils sur la manière de les planter et de les entretenir.

Origine

Dans la famille des deutzias, on trouve environ 50 espèces sauvages majoritairement implantées dans l’Est de l’Asie. Leur aire de répartition s’étend de l’Himalaya jusqu’aux Philippines, quelques rares espèces sont originaires du Mexique. En botanique, la famille des deutzias fait partie des hydrangéacées.

La seule espèce sauvage de deutzia proposée par les pépiniéristes dans notre pays est le deutzia grêle (Deutzia gracilis, grande photo en haut). Toutes les autres espèces de deutzias sont des croisements de différentes espèces ou de formes horticoles de culture fortement modifiées, comme par exemple les variétés de Deutzia scabra. Presque toutes proviennent de l’élevage de l’ancienne jardinerie française Lemoine qui était implantée dans la ville de Nancy en Lorraine. Les deutzias Lemoine ont été commercialisés dès la fin du 19ème siècle jusqu’au début de la Deuxième Guerre Mondiale.

Aspect et port

Les deutzias ont un port généralement très érigé à retombant et peuvent atteindre, selon les espèces et les variétés, une hauteur de 80 centimètres (Deutzia gracilis) à 4 mètres (Deutzia x magnifica). La hauteur de croissance de la plupart des formes cultivées se situe entre 1,50 et 2 mètres. Avec l’âge, les branches principales présentent généralement une écorce jaune ocre à brun cannelle qui se détache en bandes fibreuses.

Les feuilles alternes, persistantes sont essentiellement ovoïdes à allongées et lancéolées et se terminent en pointe. Les fleurs en forme de coupe ou de calice apparaissent généralement en mai et juin et sont ordonnées en inflorescences en grappes. Les fleurs uniques sont simples ou doubles et portent généralement des pétales blancs à rose. Les discrètes capsules de fruits brunâtres restent souvent jusqu’au printemps suivant sur les tiges. La plupart des hybrides de deutzias se ressemblent beaucoup et ne diffèrent souvent que par l’ordonnancement et la taille de leurs fleurs.

Les deutzias et les seringats affichent également une ressemblance frappante qui les fait souvent confondre. Il y a cependant un trait distinctif certain: Les tiges des deutzias sont toujours creuses à l’intérieur alors que celles des seringats contiennent une moëlle blanche.

Deutzia rude (Deutzia scabra)

En plantation isolée, la plupart des deutzias, ici le deutzia rude (Deutzia scabra), a une couronne large et retombante

Emplacement et sol

Les deutzias préfèrent un emplacement ensoleillé à légèrement exposé au soleil couchant. Les plus belles floraisons se produisent en plein soleil. L’emplacement choisi dans le jardin doit offrir un micro-climat favorable et être à l’abri des gelées tardives. Le Deutzia gracilis en particulier est un peu sensible sur ce point.

En ce qui concerne le sol, les deutzias n’ont pas de grandes exigences. Ils s’accommodent bien de toutes les terres de jardin sableuses à argileuses dès lors qu’elles ne sont pas trop sèches et pauvres en nutriments. Pour ce qui est du taux de pH, les deutzias sont extrêmement adaptables.

Plantation

Dans les jardineries, les deutzias sont généralement proposés en conteneurs et peuvent alors être plantés en principe toute l’année. Informez-vous lors de l’achat sur la hauteur de croissance de votre sujet et prévoyez aussi suffisamment d’espace en largeur. Les grandes formes horticoles à port retombant comme par exemple le Deutzia magnifica ont besoin d’au moins neuf mètres carrés pour une plantation libre. Une bonne terre de jardin cultivée ne demande pas de préparation particulière. Mais arrosez bien les arbustes après la plantation et recouvrez le partie des racines avec une couche de paillis pour qu’il reste bien humide.

Entretien

Les deutzias n’ont pas besoin de mesures particulières d’entretien. Veillez toutefois à un bon apport d’eau pendant les étés secs et fertilisez les buissons au printemps avec environ deux litres de compost mûr par mètre carré que vous enrichirez d’une poignée de poudre de corne.

Tailler

Les deutzias ne vivent pas très longtemps et vieillissent rapidement. Il faut donc éclaircir les buissons régulièrement pour les rajeunir en coupant les branches les plus anciennes au ras du sol, environ tous les trois ans. Cela s’applique en particulier aux sujets à faible croissance comme le Deutzia gracilis.

En raison de la floraison tardive, les avis divergent sur le moment idéal pour tailler. Par principe, il est possible d’éclaircir après la floraison dès lors que les deutzias sont défleuris au plus tard à la St Jean. Si vous attendez plus longtemps avant de tailler, les pousses qui ont été coupées ne pousseront que faiblement pendant la saison en cours. C’est pour cette raison que de nombreux jardiniers préfèrent faire une taille d’éclaircissement au début du temps, même si une partie des bourgeons floraux est sacrifiée dans cette opération.


Si besoin, vous pouvez aussi rabattre les buissons plus âgés sur souche. Ils supportent sans difficulté une taille jusqu’aux tiges les plus anciennes.

Utilisation

Les deutzias trouvent des utilisations très diverses dans l’aménagement d’un jardin. On peut les planter en isolés ou en petit groupe d’arbustes, et ils conviennent par ailleurs à des haies libres fleuries. En raison de leur caractère robuste, ils sont aussi souvent plantés dans les jardins publics. Les variétés cultivées à croissance faible sont aussi des compagnons appréciés des rosiers et conviennent également aux plantations en pots.

On peut associer les deutzias non seulement à des rosiers, mais aussi aux vivaces les plus variées et à des buissons fleuris car ils ont des racines très tolérantes. Les variétés à fleurs blanches peuvent facilement être associées à tous les coloris de fleurs imaginables.

Espèces et variétés importantes

Les deutzias grêles (Deutzia gracilis): buisson nains atteignant 80 centimètres de haut, au port érigé et aéré; hampes florales blanches en mai et juin; très florifère; ‘Rosea’ est aussi une forme de culture à fleurs rose.

‘Mont Rose’ (hybride de deutzia): une des variétés les plus connues; environ 1,50 mètre de haut; légèrement retombant; en mai et juin, très grosses fleurs en calice, rose pâlissant par la suite.

Deutzia ‘Mont Rose’ (à gauche) et Deutzia x magnifica (à droite)

Deutzia à fleurs de kalmia (Deutzia x kalmiiflora): hybride d’un bon mètre de hauteur, retombant et aéré; fleurs rose pâle à rose intense en hampes droites serrées; floraison en juin.

Deutzia x magnifica: trois à quatre mètres de haut et jusqu’à trois mètres de large; port vigoureux et bien érigé; retombant en prenant de l’âge; grandes fleurs uniques en longues hampes; floraison en juin.

‘Plena’ (Deutzia scabra): buisson érigé mesurant trois à quatre mètres de haut; fleurs uniques blanches à rose pâle, doubles et denses dans des hampes florales aérées et droites qui ressemblent de loin à de petites fleurs de lilas; fleurit de la mi-juin au début juillet.

Multiplication

Les deutzias sont très faciles à multiplier. Pour toutes les formes horticoles, vous pouvez couper au début de l’été des boutures de tête et des boutures partielles que vous choisirez parmi les nouvelles pousses légèrement ligneuses et sans fleurs. Placées dans des pots remplis de terre à boutures humide dans un endroit clair et chaud sous une feuille de plastique, elles forment des racines en l’espace de deux semaines.

Avec les deutzias à forte croissance, la multiplication authentique peut aussi se faire en hiver par bouturage. De préférence en automne après la chute des feuilles, on coupe des boutures qu’on pique en tronçons de la taille d’un crayon assez profondément dans une terre de jardin riche en humus dans un endroit abrité de manière à ce que seule la paire supérieure de bourgeons soit visible. Au printemps, les boutures produiront de nouvelles pousses.

Maladies et parasites

Le seul parasite qu’on puisse mentionner pour les deutzias est la teigne du lilas. Les larves de cette mineuse du lilas grignotent de larges couloirs dans le tissu foliaire qui devient marron aux endroits infestés et se dessèche. Il n’est pas possible de lutter directement contre ce parasite avec des insecticides, cependant les dégâts sont généralement si minimes qu’il suffit de couper les feuilles et les branches atteintes et de les jeter dans les ordures ménagères.

On trouve aussi parfois mildiou sur les feuilles tendres des deutzias. Ce n’est qu’en cas de forte infestation pendant une certaine année que les buissons doivent être traités à titre préventif au printemps suivant avec des préparations à base de soufre mouillable.

Comment avez-vous trouvé cet article?