Sujets

Baies de kiwaï, mini-kiwi

Rares sont ceux qui connaissent les mini-kiwis ou les kiwaïs, ces petits cousins du kiwi. Pourtant, ils sont tout aussi riches en vitamines, beaucoup plus résistants au gel et exempts de maladies.

Origine

Au premier regard, les baies de kiwaï, également appelées mini-kiwis, ne ressemblent pas au gros kiwi velu (Actinidia deliciosa) ni à l'Actinidia chinensis à peau lisse, un peu moins acide et à la chair jaune. La plupart des gens ne voient ces deux dernières espèces qu’en supermarché, car en France, elles ne poussent que dans des régions viticoles où l'hiver est très doux. Leurs fruits restent aussi nettement plus petits dans nos contrées et sont moins sucrés que les kiwis de supermarché, qui proviennent généralement d'Italie, du sud de la France, du Chili ou de Nouvelle-Zélande. Le mini-kiwi (Actinidia arguta) est le petit frère du kiwi et jouit depuis quelques années d'une grande popularité auprès des jardiniers.

Les kiwaïs résistent au gel jusqu'à -35 degrés, selon la variété et l'espèce d'origine, et peuvent être cultivés sans problème au nord de la France et en Belgique. Comme les kiwis traditionnels, ils appartiennent à la famille des Actinidiacées (Actinidiaceae). Le mini-kiwi le plus connu est la variété 'Weiki', une forme de culture de l'espèce sauvage Actinidia arguta. Il existe cependant toute une série d'autres kiwaïs résistants au gel, issus entre autres de croisements entre les espèces sauvages Actinidia melanandra, Actinidia purpurea et l'actinidia à feuilles panachées, une plante ornementale très appréciée chez nous (Actinidia kolomikta).

Aspect et port

Tous les kiwaïs sont des arbustes grimpants avec de longues pousses fines. Les plantes peuvent atteindre une hauteur de trois à six mètres. Elles possèdent une écorce lisse, de couleur gris-brun, parsemée de grandes lenticelles blanches sur les pousses les plus âgées. Presque toutes les variétés sont dioïques. Cela signifie que chaque plante porte exclusivement des fleurs mâles ou femelles qui s'ouvrent en juin. Elles sont généralement blanc crème et se présentent en pseudo-ombelles à l'aisselle des feuilles. Les feuilles alternes du kiwi sont longues de huit à douze centimètres, elliptiques à ovales et acuminées. Elles présentent une coloration jaune vif en automne, souvent précoce.

Kiwaïs

Les kiwaïs sont un peu plus gros que les groseilles à maquereau et se consomment avec la peau

Les fruits du kiwaï sont délicats et sains. Selon les espèces d'origine, les différentes variétés possèdent une peau lisse comestible verte, jaune-verte, rouge clair ou rouge foncé. La pulpe des baies est généralement de couleur verte, plus rarement rouge. La baie de kiwaï est sphérique ou allongée et sa taille varie entre celle d'une groseille à maquereau et celle d'une petite prune. Le goût du fruit ressemble à celui du gros kiwi, mais la baie de kiwaï est moins acide. Comme les kiwis plus gros, les petites baies de kiwaï sont très riches en vitamines. Elles contiennent surtout beaucoup de vitamines C et E. 100 grammes de fruits couvrent respectivement près de 90 pour cent et près de 50 pour cent des besoins quotidiens respectifs.

Emplacement et sol

Dans leur pays d'origine, en Asie de l'Est, les différentes espèces de kiwaï poussent généralement sous forme de lianes sinueuses dans les forêts. Elles préfèrent les sols perméables et uniformément humides, frais et riches en humus. Le pH doit être faiblement acide. Les kiwaïs ne supportent pas un sol trop calcaire. L'emplacement doit être ensoleillé au niveau de la couronne et semi-ombragé au "pied". Plus les fruits peuvent faire le plein de soleil jusqu'au moment de la récolte en septembre, plus ils deviennent sucrés.

Planter correctement les kiwaïs

La meilleure période pour planter des mini-kiwis dans le jardin est le printemps. Comme les kiwis sont des plantes grimpantes, on les place sur une pergola ou sur un treillis avec des fils de tension horizontaux, comme on le fait pour les ronces à forte croissance. Lors de la préparation du sol, incorporez autant d'humus que possible. Le compost de feuilles ou d'écorces convient parfaitement, mais aussi le fumier de bovin bien décomposé, car les kiwis sont gourmands. Après la plantation, la zone des racines doit être paillée avec du compost d'écorce, afin que le sol ne se dessèche pas trop vite. Comme le système racinaire de tous les kiwaïs est très superficiel, il est préférable d'éviter tout travail du sol. Dans les endroits ensoleillés, un paillage est indispensable, sinon le sol s'échauffe trop et les racines proches de la surface se dessèchent.

Conseils d'entretien

Les autres soins sont limités pour ces plantes robustes : lors d'étés secs, les kiwis doivent être arrosés à temps, sinon ils souffrent rapidement de la sécheresse. Au printemps, on apporte aux plantes de la poudre de corne ou un engrais organique pour baies.

Formation et taille

Pour obtenir un rendement élevé en fruits avec peu de taille, il est préférable de cultiver les kiwaïs en espalier avec quatre fils de tension horizontaux. Le fil le plus haut doit se trouver à environ 1,6 mètre de hauteur et le fil le plus bas à 40 centimètres de hauteur. Les deux autres sont tendus entre eux à distance égale. Après la plantation, on ne laisse que la pousse principale la plus vigoureuse du kiwaï. Celle-ci doit être raccourcie à une longueur d'environ 60 centimètres et fixée verticalement au fil de tension inférieur à l'aide d'une corde creuse en PVC souple. Au cours de la saison, il se forme une extension de pousse qui est fixée verticalement au fil de tension suivant et coupée une largeur de main au-dessus. Parmi les nouvelles tiges secondaires, on dirige les deux plus vigoureuses horizontalement dans des directions opposées le long du fil inférieur, toutes les autres tiges secondaires doivent être coupées.

Pour la culture en espalier, ne laissez que la pousse la plus vigoureuse de la jeune plante et coupez-la à une largeur de main au-dessus du premier fil de tension (à gauche). Attachez les tiges secondaires les plus vigoureuses au premier fil de tension, l’extrémité dirigée vers le haut et raccourcie à nouveau (à droite).

Continuer à diriger la plante de cette manière jusqu'à ce qu'elle ait quatre pousses directrices horizontales dans les deux directions. Des tiges secondaires apparaissent peu à peu sur ces dernières, à la base desquelles se forment les fleurs et les fruits la même année. Coupez les pousses fructifères en été, environ quatre à cinq feuilles après le dernier fruit. Après la récolte à la fin de l'été, on les raccourcit jusqu'à un ou deux bourgeons. Il est également conseillé de raccourcir chaque année l'extrémité des pousses directrices afin qu'elles ne deviennent pas trop longues. À l'exception de la taille de plantation, il est préférable de procéder à toutes les tailles plus importantes en été ou en automne. Au printemps, les arbustes saignent trop.

Étape 3 : Couper et guider le kiwaï

En été, raccourcissez les tiges secondaires des rameaux directeurs et continuez à faire monter verticalement le rameau central jusqu'à ce que tous les fils de tension soient occupés

Si vous souhaitez faire grimper votre kiwaï dans le jardin comme une plante normale le long d'une pergola et que vous n'accordez pas d'importance à une production optimale de fruits, vous pouvez vous en sortir avec moins de taille. On dirige les pousses principales dans différentes directions et on éclaircit simplement un peu les plantes en automne après la récolte. Pour ce faire, taillez les pousses les plus anciennes jusqu’aux tiges secondaires plus jeunes. Pendant la saison, il est toujours possible de raccourcir les pousses trop longues ou gênantes, car tous les kiwis sont très tolérants à la taille.

Fécondation

À l'exception des variétés autofertiles 'Issai' (grande photo ci-dessus) et 'Jassai', les mini-kiwis sont des plantes dioïques. Presque toutes les autres variétés de fruits portent exclusivement des fleurs femelles. C'est pourquoi, même au jardin, les kiwaïs ont besoin d'une plante mâle comme fécondateur dans leur environnement. Celui-ci est également recommandé pour les variétés autofertiles, car sinon les rendements sont très faibles. On plante généralement un spécimen mâle de l'espèce sauvage Actinidia arguta, multiplié par voie végétative, comme donneur de pollen. Elle ne convient toutefois pas à toutes les variétés, car le nombre de jeux de chromosomes n'est pas toujours identique d'une sélection à l'autre, en fonction de leur origine. Dans ce cas, il faut se renseigner auprès d'une jardinerie spécialisée pour trouver une plante fécondante appropriée. Les variétés fécondantes populaires sont 'Milano', 'Romeo', 'Weiki' (mâle) et 'Amandus'.

Fleurs mâles de kiwaïs, mini-kiwis

Fleurs mâles d'Actinidia arguta

En principe, un kiwi mâle suffit à féconder jusqu'à huit plantes femelles. Lorsque l'on achète un mini-kiwi dans une jardinerie, il y a souvent déjà un exemplaire mâle qui pousse dans le pot. Ainsi, il n'y a pas à s'inquiéter de la fécondation. La transmission du pollen se fait par les abeilles, les bourdons et d'autres insectes.

Récolte et utilisation

Les kiwaïs sont prêts à être récoltés de mi-septembre à fin octobre, selon la variété. Il faut compter environ trois ans avant que les plantes nouvellement plantées ne portent des fruits pour la première fois. Le rendement d'une plante est de 10 à 20 kilogrammes. Les fruits mûrs se reconnaissent au fait que leur peau a bien changé de couleur. Lorsque la pulpe est encore dure, on laisse les baies mûrir à l'intérieur pendant deux à trois semaines. C'est alors qu'elles développent leur goût doux et sucré. Si vous ajoutez quelques pommes mûres dans le panier de récolte, la maturation sera accélérée.

Conseil : Coupez les mini kiwis de préférence en grappes entières. Si vous cueillez des fruits isolés, la peau se déchire souvent et les fruits ne se conservent pas longtemps. Les kiwis mûrs conviennent à la consommation immédiate, mais peuvent également être transformés en confiture, en compote ou en jus. En outre, fraîchement réduites en purée, elles constituent un excellent ingrédient pour les smoothies riches en vitamines. Les mini-kiwis mûrs restent frais pendant trois bonnes semaines au réfrigérateur. Il est également possible de congeler les fruits pour une utilisation ultérieure.

Variétés conseillées

Le choix de kiwaïs est très vaste. Presque toutes les variétés de kiwaï présentent de bons rendements. Voici une sélection de variétés :

  • le 'Weiki' ou kiwi de Bavière est la variété de kiwaï la plus connue. Elle se caractérise par sa robustesse et ses rendements élevés.
  • 'Issai' est une variété autogame aux fruits verts allongés.
  • Le 'Jassai' pousse de manière très étalée et nécessite donc beaucoup d’espace. Les fruits de cette variété autogame sont vert clair et très sucrés, malgré une forte teneur en vitamine C.
  • 'Mariered' a été développée en Saxe et porte, comme son nom l'indique, des fruits à peau rouge qui pendent en grappes denses sur la branche. La pulpe est verte.
  • 'Julie' est une variété également originaire de Saxe, au rendement élevé et à la chair très aromatique.

Actinidia arguta 'Ken's Red'

Les baies rouges d'Actinidia arguta 'Ken's Red' attirent l'attention dans une assiette de fruits

  • La 'Ken's Red' est originaire de Nouvelle-Zélande et a une chair rouge sous une peau grisâtre. Cette variété est très fruitée et aromatique.
  • Les kiwaïs 'Bojnice' ressemblent plus à des pommes qu'à des kiwis et sont légèrement plus sucrés.
  • Le 'Kokuwa' est une variété originaire du Japon. Les fruits verts de taille moyenne apparaissent dès la deuxième année de culture.

Multiplier les kiwaïs

Par bouture, tous les mini-kiwis peuvent être multipliés en gardant les caractéristiques de leur variété. Il suffit de faire passer un rameau dans le sol et d'attendre qu'il ait formé ses propres racines. Ensuite, on le coupe de la plante mère et on le transplante.

Maladies et parasites

Les mini-kiwis sont en grande partie résistants aux maladies et aux ravageurs. Récemment, on a toutefois observé quelques attaques du moucheron asiatique.

Questions fréquentes

Que sont les kiwaïs ?

Les kiwaïs ou mini-kiwis (Actinidia arguta) appartiennent à la famille des Actinidiacées (Actinidia deliciosa), tout comme les kiwis traditionnels. Les fruits ont une peau lisse et sont nettement plus petits que les grands kiwis poilus, mais leur goût est très similaire.

Comment manger les kiwaïs ?

La peau est comestible, vous pouvez donc déguster les mini-kiwis sans les éplucher. Ils se prêtent également parfaitement à la préparation de confitures, de compotes, de jus ou de smoothies sains.

Quand les kiwaïs fleurissent-ils ?

Les fleurs, généralement de couleur blanc crème, s'ouvrent en juin.

Quel est le goût des kiwaïs ?

Les kiwaïs ont un goût similaire à celui des gros kiwis, mais moins acide. La sucrosité varie d'une variété à l'autre. Les mini-kiwis sont en outre, comme leurs cousins plus grands, de véritables bombes vitaminées : les vitamines C et E notamment y sont abondantes.

Peut-on cultiver soi-même des kiwaïs ?

Les kiwis peuvent également être cultivés dans notre pays. Selon la variété et l'espèce d'origine, ils peuvent résister à des gelées allant jusqu'à -35 degrés.

Comment planter des kiwis ?

La meilleure période pour planter des kiwaïs dans le jardin est le printemps. Comme les mini-kiwis sont des plantes grimpantes, ils doivent être placés sur un treillage. Avant la plantation, incorporez le plus d'humus possible dans le sol et paillez ensuite la zone des racines avec une couche de compost d'écorces pour que le sol ne se dessèche pas trop vite.

Comment avez-vous trouvé cet article?