Sujets

Fuchsias

Manuela Romig-Korinski Manuela Romig-KorinskiRebecca Ilch Rebecca Ilch

Les fuchsias méritent plus qu’un endroit ombragé sur le balcon. Plantées en pleine terre, de nombreuses variétés poussent aussi au soleil si elles sont correctement entretenues.

Origine

Les fuchsias sont un genre riche en espèces. Plus de 100 espèces sauvages et variétés sont aujourd’hui connues. La plupart sont originaires des forêts de montagne d'Amérique centrale et du Sud, peu d'espèces sont présentes à Tahiti et en Nouvelle-Zélande. Le fuchsia est connu en tant que genre de plante depuis 1696. Le Français Charles Plumier a découvert la première espèce lors de son voyage à Santo Domingo, l’actuelle République dominicaine. Il lui a donné le nom du botaniste Leonhart Fuchs. Au 19ème siècle, les fuchsias sont ensuite devenus des plantes d’ornement appréciées en Europe. Les cultivateurs ont aussi pris soin des fuchsias.

Aspect et port

Les différentes espèces de fuchsias se distinguent nettement par leur aspect. Il existe ainsi des espèces basses, telles que le Fuchsia procumbens, souvent utilisé dans les jardins de rocaille, ou des espèces de fuchsias comme le Fuchsia excorticata, qui peut devenir un superbe arbre de près de 10 mètres de haut. La plupart des espèces de fuchsias forment des arbustes, mais peuvent aussi être conduits en palissage.

Fuchsia Blue Sarah

Les fleurs du fuchsia ‘Blue Sarah’ vont du bleu au violet

Les fuchsias fascinent avec leurs gracieuses fleurs en clochettes par centaines. Ils supportent l’ombre, sont faciles à multiplier et passent l’hiver – et ce ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles ces fleurs qui évoquent des ballerines en tutu sont un vrai plaisir. Le fuchsia ne connaît pas de déclin de floraison. Alors que d’autres fleurs d’été disparaissent dès le mois d’août, ses clochettes dansent encore longtemps dans le vent d’été. Il faut attendre que les premières gelées menacent pour que la saison des fleurs de fuchsias s’achève.

Emplacement et sol

Comme évoqué précédemment, les fuchsias ne conviennent pas seulement aux endroits semi-ombragés et ombragés. Certaines variétés supportent très bien le soleil, telles que les hybrides de fuchsias Triphylla aux fleurs en grappes. Tout dépend en fait de l'environnement (plantes voisines, humidité), de l'alimentation en eau et en nutriments et des caractéristiques génétiques de la variété. Les fuchsias qui poussent en pots ou jardinières préféreront un emplacement exposé au doux soleil du matin ou de la fin d’après-midi. Le soleil de midi et la chaleur peuvent leur poser problème. Évitez surtout que la motte des racines chauffe. Ombragez les conteneurs qui peuvent devenir chauds.

Fuchsia dans un pot en terre cuite

Certains fuchsias au port retombant se prêtent particulièrement bien aux suspensions, pots et jardinières.

Contrairement à ce que l’on pense souvent, les fuchsias plantés en pleine terre tolèrent également un emplacement ensoleillé. Ces fuchsias adoptent une forme compacte et leur floraison est plus abondante que lorsqu’ils sont placés à l’ombre. La zone couverte par les racines doit toutefois absolument être ombragée et gardée fraîche et suffisamment humide. Vous pouvez, par exemple, la recouvrir d’une fine couche de paillis d’écorces ou planter en dessous des couvre-sols persistants, tels que la waldsteinia à trois feuilles, le lierre, la petite pervenche ou le pachyssandre du Japon. Les fuchsias avec des plantations en dessous sont, par ailleurs, plus faciles à entretenir et leur feuillage dense persistant rend une autre protection hivernale inutile.

Fuchsia de Magellan

Le fuchsia de Magellan (Fuchsia magellanica) est l’une des espèces de fuchsias les plus résistantes au gel. Il n’atteint toutefois les dimensions visibles sur cette photo que dans les régions aux hivers très doux.

Utilisation

Les fuchsias peuvent se planter en petits groupes dans une platebande ou en bordure arbustive. Vous pouvez aussi combiner des fuchsias avec d’autres vivaces, sans toutefois perdre de vue que les fuchsias fleurissent assez tard. Des fleurs à floraison précoce, comme l’ancolie et l’ail ornemental, des vivaces des forêts et des graminées peuvent, par exemple, être des partenaires adaptés.

Entretien

Contentez-vous d’apporter aux plantes l’eau dont elles ont besoin, de préférence le matin ou le soir. Vérifiez que la motte des racines a un peu séché depuis le dernier arrosage. N’arrosez pas une motte de racines humide. Lorsque les températures sont élevées et que le temps est sec, il est en outre indispensable de pulvériser régulièrement de l’eau sur les plantes. Si l’air n’est pas assez humide, les bourgeons s’étiolent et les feuilles tombent prématurément.

Attention: En cas de températures extrêmes, les fuchsias laissent pendre leurs feuilles pour se protéger contre l’évaporation, même lorsque la motte des racines est humide. Il ne faut alors pas arroser car les racines sont incapables d’absorber l’eau. Dès que la chaleur diminue, les feuilles se redressent de nouveau. Si la motte des racines est sèche, vous pouvez placer les plantes dans un endroit ombragé et les arroser avec de l’eau tempérée. Ne versez jamais d’eau froide sur une motte de racines chaude.

De mars à août, vous devez apporter régulièrement de l’engrais à vos fuchsias. Optez pour un engrais liquide, légèrement potassique et contenant peu de phosphore (par exemple N-P-K 16:9:22). Contentez-vous toutefois d’amender les plantes complètement enracinées dans leur pot. Veillez également à doser correctement l’apport d’engrais hebdomadaire et à répartir, dans la mesure du possible, les apports d’engrais sur deux arrosages. Important: N’apportez jamais d’engrais sur une terre sèche ou par forte chaleur.

Amender les fuchsias

Les fuchsias ont régulièrement besoin de nutriments. Vous pouvez ajouter des engrais liquides à effet immédiat toutes les une à deux semaines dans l’eau d’arrosage.

Nettoyez également les fuchsias au moins une fois par semaine, c’est-à-dire éliminez toutes les fleurs fanées, les feuilles tombées et surtout les ovaires. Surveillez également la présence de maladies et de parasites sur les feuilles visibles.

Le fuchsia est l’une des plantes de balcon préférées, bien qu’il ne soit malheureusement pas rustique, à l’exception de quelques variétés. Si vous rempotez au printemps un fuchsia que vous venez d’acheter ou que vous avez hiverné, veillez à ne pas utiliser un récipient trop grand, sous peine que les plantes ne développent pas une motte de racines stable.

Il est en général préférable d’opter pour un rempotage plus fréquent. Dans le nouveau pot, vous devez pouvoir presser doucement avec les doigts la terre fraîche autour de la motte existante. Dans une jardinière d’un mètre de long, plantez cinq à sept plantes, dans des suspensions de vingt centimètres de diamètre et plus de trois plantes. Pour obtenir une plante dense et buissonnante, pincez les extrémités des tiges tendres pas encore lignifiées, car c’est à partir de là que se développeront deux ou plusieurs tiges secondaires. Ce pincement des tiges terminales retardant le début de la floraison, mieux vaut le pratiquer au printemps.

Taille

Pour les buissons compacts, déjà encouragés à bien se ramifier par un pincement fréquent des extrémités des pousses, toutes les tiges principales de l'année précédente sont raccourcies d'un tiers au printemps et les tiges secondaires à une ou deux paires de bourgeons foliaires. Pour les fuchsias sur tige, on raccourcit toutes les pousses non ramifiées de la couronne à une ou deux paires de bourgeons. Si vous n’avez pas taillé votre fuchsia sur tige depuis un moment, vous pouvez rajeunir la couronne en taillant jusqu’au vieux bois. Un fuchsia en colonne, dont toutes les tiges secondaires horizontales le long d'une tige principale droite sont maintenues à la même longueur, sera raccourci à quelques paires de bourgeons seulement. Les fuchsias suspendus ne doivent, en revanche, pas être trop raccourcis. Il suffit de supprimer les extrémités des pousses retombantes jusqu’à la dernière paire de feuilles en dessous du bord du pot.

Hivernage

Les fuchsias doivent rejoindre leur quartier d’hiver avant la première gelée. Il faut éliminer toutes les fleurs et les pousses immatures encore tendres. Pour passer l’hiver, le fuchsia appréciera une cave froide, avec une température de 5 à 10 degrés, et sombre, les plantes perdant leurs feuilles. Si vos fuchsias passent l’hiver dans un endroit plus chaud, ils garderont leurs feuilles et auront alors besoin de lumière.

Multiplication

Vous pouvez obtenir vous-même unjeune fuchsia à partir de votre plante préférée en réalisant des boutures de rameaux. C’est possible au printemps, mais aussi en août. Pour cela, coupez des extrémités de rameaux de 7 à 10 centimètres de long. La coupe doit se faire au-dessus d’une paire de feuilles. Éliminez les feuilles inférieures et enfoncez la bouture dans un mélange de sable et de terre. Placez à l’ombre et maintenir humide. L’enracinement peut aussi se faire dans l’eau: placez simplement les rameaux coupés dans un verre d’eau. Des racines se forment au bout de deux semaines.

Galerie de photos: Nouvelles et anciennes variétés

Maladies et parasites

Les fuchsias sont assez insensibles aux maladies et parasites. Des erreurs dans les soins peuvent cependant entraîner des maladies cryptogamiques, telles que la rouille du fuchsia, l’oïdium ou la pourriture grise. Des parasites, tels que les pucerons, les mouches blanches, les araignées rouges ou les otiorrhynques peuvent également faire leur apparition.

Questions fréquentes

Comment peut-on hiverner des fuchsias?

Les fuchsias doivent rejoindre leur quartier d’hiver avant la première gelée. Vous pouvez hiverner vos fuchsias dans des jardins d’hiver ou des serres à des températures variant entre trois et huit degrés Celsius. On peut aussi hiverner un fuchsia dans une cave froide, entre cinq et dix degrés – et sombre. Dans ce cas, il faut toutefois éliminer les feuilles. Les fuchsias de pleine terre ont besoin d’une protection hivernale sous la forme de feuilles, paille, branches de sapin ou paillis d’écorces.

Quand peut-on sortir les fuchsias?

Vous devez sortir les fuchsias dès qu’ils ont formé de nouvelles pousses, après les dernières fortes gelées. S’ils ont hiverné au froid, vous pouvez de nouveau les mettre sur votre terrasse à partir d’avril.

Quand doit-on remporter les fuchsias?

Mieux vaut rempoter les fuchsias directement après l’hivernage. Pour que les fuchsias puissent développer une motte de racines stable, le nouveau pot ne doit pas être beaucoup plus grand que l’ancien.

Peut-on tailler les fuchsias?

Les fuchsias peuvent être taillés en automne. Pour cela on élimine – outre les rameaux morts et les fleurs fanées – uniquement les pousses de l’année.

Comment avez-vous trouvé cet article?