Sujets

Géraniums, pélargoniums

Les géraniums, également appelés pélargoniums, sont les stars des balcons. Vous découvrirez ici tout sur les soins et la culture de cette espèce qui fleurit inlassablement.

Origine et port

Le géranium, dont le nom correct est pélargonium (Pelargonium), a son origine d’Afrique du Sud, où il existe plus de 250 espèces sauvages du géranium. De nombreuses variétés vivent en particulier tout autour de la région côtière du Cap. Ces plantes faciles d’entretien et résistantes à la chaleur se trouvent aussi dans d’autres pays : les espèces Pelargonium australe et Pelargonium indoroum sont présentes en Australie et en Nouvelle-Zélande, l’espèce Palargonium endlicherianum pousse en Anatolie, quant à l’espèce Pelargonium quercetorum, on la trouve en Irak et en Iran.

Il n’existe pas de documents indiquant quand ou comment exactement les premiers géraniums sont venus en Europe. C’est vers le 17ème siècle que des marchands auraient commencé à importé les espèces de pélargoniums. A tort, elles furent désignées à cette époque de géraniums et c’est ainsi que le langage populaire les qualifia de géraniums. Ce n’est que vers 1789 qu’ils furent classés dans le genre pélargonium. Dans leurs pays d’origine et chez nous également, il est presque impossible de mesurer leur diversité et, chaque année, de nombreuses variétés nouvelles viennent s’ajouter. Le géranium appartient à la famille des Geraniaceae et on en distingue d’abord trois formes : les géraniums retombants (Pelargonium peltatum) et les géraniums dressés (Pelargonium zonale) qui sont généralement cultivés comme variétés résistantes à longue floraison avec de grosses fleurs. Et les pélargoniums parfumés qui sont volontiers utilisés pour leurs huiles parfumées.

Comme ils ne nécessitent pas beaucoup de soins et fleurissent tout l’été, les géraniums sont les fleurs les plus populaires au balcon et au jardin. Ils fleurissent dans des couleurs les plus variées : De blanc, rose, rouge ou violet, tout est présent. Souvent, les fleurs dressées en ombelles sont bicolores ou à motifs striés ou mouchetés de taches sombres. La variété ’Mosaic Purple’ par exemple arbore de magnifiques pétales striés et tachetés. Pour que les géraniums fleurissent sans interruption, il leur faut des nuits fraîches - c’est surtout le cas pour les géraniums nobles.

Les pélargoniums ont un port buissonnant et des rameaux robustes. Selon la variété, le feuillage est joliment décoratif. Les géraniums dressés sont considérés comme des sous-arbrisseaux vivaces d’une hauteur de 25 à 40 centimètres. Les géraniums retombants mesurent le plus souvent jusqu’à 30 cm d’hauteur mais peuvent former des rameaux retombants plus que 150 cm en longueur. Leurs tiges sont légèrement velues et, avec le temps, se lignifient par le bas.

Attention plante toxique ! Les géraniums sont inoffensifs pour nous humains. Mais les animaux tels que les lièvres, lapins, cochons d’Inde et hamsters ne doivent pas s’approcher de ces plantes. Pour eux, elles sont toxiques et nocives pour la peau.

Les différents groupes de géraniums

Les géraniums sont incroyablement divers et offrent une grande variété de port, de feuillage et de fleurs. Ils se divisent en six sous-groupes qui à leur tour entraînent une multitude de variétés différentes.

Géraniums pendants

Avec leurs grandes cascades de fleurs, les géraniums retombants (Pelargonium peltatum) sont incontournables pour des jardinières abondamment fleuries. Les variétés robustes, à fleurs simples comme la série ’Cascade’ ou la célèbre ’Ville de Paris’ rose sont très populaires. Leur croissance est vigoureuse. Par contre, les variétés demi-doubles et doubles ont un port plus compact. Comme en cas de pluie persistante, leurs fleurs restent collées, il vaut mieux leur prévoir un emplacement couvert.

Géraniums parfumés

Dans leur cas, les fleurs ne sont pas le principal, mais leurs feuilles ! Les géraniums parfumés existent dans d’innombrables variantes et chacune surprend avec un arôme particulier, par exemple ’Chocolate Peppermint’ (chocolat), ’Queen of lemons’ (citron), ’Purple Unique’ (bonbon gélifié), ’Bourbon’ (rose), ’Lady Plymouth’ (menthe poivrée), ’Orsett’ (poivré-citronné) - formidable pour aromatiser plats et boissons ! Certains géraniums parfumés tiennent même les moustiques à l’écart grâce à leur arôme épicé.

Géranium des fleuristes

A l’origine, les géraniums des fleuristes (Pelargonium x grandiflorum) étaient des plantes d’intérieur. Depuis un certain temps, ils enrichissent la gamme des plantes de balcon avec de nouvelles obtentions durables, moins sensibles. Ils se distinguent par leurs fleurs souvent grosses, joliment dessinées. Leur port est dressé et compact, typique sont leurs feuilles qui sont dentés aux bords. Les fleurs de ’Clarion Violet’ par exemple sont roses avec un cœur sombre, celles de ’Velvet Red’ sont pourpres veloutées. Les géraniums des fleuristes apprécient un endroit abrité.

Géranium zonale

Le géranium zonale séduit avec son immense diversité de variétés (Pelargonium x hortorum). La plupart se décore avec de boules de fleurs à moitié remplises et remplises dans des tons blancs, rose vif, violets, rouges, orange et roses, souvent avec un cœur de couleur intense comme ’Grandeur Light Pink Splash’. Les pélargoniums stellar sont nouveaux. Ils se distinguent par leurs fleurs en forme d’étoiles (variétés ’Stellar’ et ’Graffiti’)

Variétés interspécifiques

Le géranium zonale séduit avec son immense diversité de variétés (Pelargonium x hortorum). La plupart se décore avec de boules de fleurs à moitié remplises et remplises dans des tons blancs, rose vif, violets, rouges, orange et roses, souvent avec un cœur de couleur intense comme ’Grandeur Light Pink Splash’. Les pélargoniums stellar sont nouveaux. Ils se distinguent par leurs fleurs en forme d’étoiles (variétés ’Stellar’ et ’Graffiti’).

Géraniums à feuilles décoratives

Il s’agit d’un sous-groupe des géraniums zonales avec un feuillage coloré, joliment dessiné. Les pélargoniums à feuilles décoratives (Pelargonium x hortorum) ont une longue tradition, déjà au 18ème siècle, ils étaient cultivés en Angleterre. A part leurs feuilles remarquables, ils arborent de jolies fleurs délicates. Les variétés de la robuste gamme ’Pelgardini’ par exemple font partie des nouvelles obtentions.

Utilisation

Avec leurs magnifiques coussins de fleurs, les pélargoniums sont utilisés de préférence comme fleurs de balcon. Leur multitude de fleurs typiques attire les regards de très loin. C’est le cas en particulier des chalets de montagne avec leurs jardinières richement garnies de géraniums. Mais de plus en plus, les géraniums occupent aussi les jardinières sur les balcons des villes.

Cette fleur facile d’entretien fait aussi bonne figure près du salon de jardin et sur la terrasse, dans des petits pots et des grands bacs, en suspension et sur tige. Les géraniums étoilés s’installent par exemple plutôt dans des bacs. Avec leurs délicates fleurs qui se dressent au-dessus du feuillage, ils embellissent le coin détente sur la terrasse ou le balcon. Les géraniums ’Angeleyes’ conviennent également en bacs. Des petits pots comme décoration de table les mettent particulièrement bien en valeur. De plus, vous pouvez utiliser les pélargoniums des fleuristes comme plantes d’intérieur.

L’association avec les bons partenaires flatte particulièrement le regard de loin. Presque toutes les autres fleurs de balcon retombantes ou dressées se marient bien avec les géraniums. Le plus simple pour une jardinière est d’associer deux géraniums de couleur différente, la combinaison de variétés à fleurs roses et rouge carmin est par exemple très harmonieuse. Si vous voulez plus de variation, choisissez en accompagnement des verveines, des plectanthus coleoides, des bacopas(Bacopa) ou des némésias(Nemesia) bleus. Vous pouvez laisser libre cours à votre créativité dans vos compositions. Veillez néanmoins à ce que les partenaires aient les mêmes propriétés. Cela vous facilitera l’entretien plus tard. Dans le style méditerranéen, l’association avec des aromatiques ne manque pas d’attirer les regards. Tout comme les géraniums, les aromatiques aiment les températures chaudes et beaucoup de soleil. Le vert gris de la sauge et du romarin ou les tons bleus de la lavande fleurie sont un magnifique complément. Marguerites (Argyranthemum), géraniums zonales et achillée ptarmique blanche élégamment retombante (Achillea ptarmica ’Gipsy White’) forment un formidable trio. Vous trouverez ici d’autres Idées de créations avec des géraniums.

Pelargonium Peltatum

Géranium lierre (Pelargonium peltatum)

Plantation et soins

Les grands pots ou grandes jardinières (20 x 100 centimètres) sont parfaits pour les géraniums. Ces dernières peuvent accueillir environ cinq plantes. Pour une bonne alimentation en engrais et en eau, la jardinière doit mesurer au moins 18 centimètres de hauteur. Les bacs doivent avoir un trou d’évacuation ou un bon drainage, car ces adeptes du soleil n’aiment pas du tout avoir les pieds mouillés.

A partir de fin février, vous pouvez rempoter les géraniums dans du terreau frais et les mettre dans un endroit clair et frais près de la fenêtre. Dans les régions froides, les géraniums ne sont rempotés dans du bon terreau pour jardinières ou pour géraniums qu’après les Saints de glace. Pour cela, vous pouvez utiliser quelques boutures. Si vous voulez de nouveaux géraniums, évitez de recourir aux graines. Cette forme de culture est longue et fastidieuse. A la place, achetez des jeunes plantes, ils sont disponibles à partir du printemps.

Dans la phase de croissance les pélargoniums ont besoin en particulier beaucoup de nutriments. Pour cela, veillez dès la plantation à une bonne fertilisation du terreau. Continuez les apports d’engrais à intervalles réguliers pendant 3 à 4 semaines après la plantation.

Géranium ’Clarion’

Le géranium annuel ’Clarion’ est bicolore

Les géraniums ont besoin beaucoup d’eau, mais ne doivent pas être continuellement mouillés. Par conséquent, arrosez seulement lorsque la terre est sèche. En cas d’eau stagnante, les feuilles deviennent grandes et cassantes et, chez les géraniums lierres, des nécroses se forment sur l’envers des feuilles.

Lorsque le temps est pluvieux, éliminez régulièrement les fleurs fanées pour empêcher qu’elles pourrissent ou moisissent. En outre, cela stimule la floraison. Les géraniums probablement les plus faciles à entretenir sont ceux du groupe retombant. A part leur floraison fiable et un formidable effet visuel à distance, ces variétés sont auto-nettoyantes, il n’est pas nécessaire d’éliminer les fleurs fanées.

Emplacement

Les pélargoniums ont besoin d’un sol riche en nutriments et d’un emplacement ensoleillé à mi-ombragé. La règle générale : plus les heures d’ensoleillement sont nombreuses, plus nombreuses seront les fleurs. Une petite brise tiède ne fait pas de mal, mais un vent trop fort peut casser les tiges. Les espèces à grosses fleurs doivent être protégées de la pluie.

Multiplication

Vous pouvez multiplier vous-même les géraniums avec des boutures. Les meilleures périodes pour cela sont entre juillet et août ou au début de l’année jusqu’en mars. Voici comment faire :

Utilisez pour la multiplication des géraniums des tiges saines, le plus robustes possible. La face sectionnée à l’extrémité inférieure doit être lisse sinon elle est sujette au pourrissement. En cas de doute, recoupez avec un sécateur affûté ou un couteau à boutures. Coupez de préférence juste en-dessous de la naissance d’une feuille. Retirez ensuite les feuilles inférieures ainsi les boutons ou pousses latérales. Piquez les boutures de géranium environ à deux centimètres de profondeur dans des petits pots remplis de terreau de bouturage spécial. Puis tassez bien et arrosez délicatement.

Conseil: vous pouvez aussi utiliser les tiges secondaires coupées comme boutures.

Pélargonium 'Clarion Bright Red'

Géranium des fleuristes ’Clarion Bright Red’ (Pelargonium x grandiflorum)

Le bon endroit pendant les 3 à 4 semaines suivantes est déterminant pour la réussite : il doit être ombragé, mais chaud et abrité. En couvrant d’un film, vous obtenez des conditions comme dans une serre, n’oubliez toutefois pas d’aérer régulièrement. A la fin de l’été, optez pour un endroit clair près d’une fenêtre à la maison si les nuits sont déjà très fraîches. Le terreau aussi est déterminant : un terreau de bouturage pauvre en nutriments favorise la formation de nombreuses radicelles. Et lorsque les premières nouvelles feuilles bourgeonnent après quelques semaines, la multiplication a réussi.

Hivernage

Le pélargonium d’origine d’Afrique du Sud, n’est pas habitué à nos températures hivernales, néanmoins vous pouvez faire hiverner les géraniums l’hiver sans problème. Pour cela, retirez la plante du bac à fleur et retirez la terre meuble. Faites attention à garder le plus de radicelles possible. Rabattez ensuite toutes les tiges à environ 10 centimètres de longueur avec un sécateur affûté. Laissez deux à trois nœuds par pousse latérale. Retirez autant que possible les feuilles du géranium pour diminuer le risque de maladies.

Conseil : Vous pouvez prélever des boutures de les parties de tiges éliminées et, en les plaçant sur un bord de fenêtre clair et chaud, élever de nouvelles plantes.

Plantez les pélargoniums à trois ou quatre dans des pots adaptés. Couvrez ensuite les racines d’un mélange de sable et de terreau. L’endroit optimal pour hiverner est lumineux avec environ 5 à 10°C. Pendant l’hiver, maintenez les géraniums plutôt au sec et n’arrosez qu’occasionnellement.

Pélargonium

Les géraniums comme plantes médicinales

Parmi les pélargoniums il y a également des plantes médicinales : le jus des racines des espèces Pelargonium sidoides et Pelargonium reniforme est utilisé par les zoulous du Lesotho comme remède efficace contre les maladies de l’ensemble des voies respiratoires, même en cas d’infections chroniques. Les résultats étaient si remarquables de sorte que quelques années auparavant l’attention de l’industrie pharmaceutique était attirée et qui entre-temps commercialise un extrait alcoolique de racines de la plante. Elle se sert à cette occasion du nom de la plante en langue zoulou : ’Umckaloabo’, qui se traduit par ’toux grave’. En outre, l’huile essentielle « huile de géranium rosat », qui joue un rôle en aromathérapie, est extraite d’espèces telles que le Pelargonium graveolens.

Maladies et parasites

Les géraniums sont en effet sujets à une série de maladies foliaire, toutefois la plupart, en particulier les infections bactériennes et celles provoquées par des virus, apparaissent surtout lors de la culture en pépinière. Ces dernières peuvent être combattues chimiquement, les plantes infectées doivent être retirées immédiatement de la serre et doivent être éliminées. De temps à autres, les géraniums au balcon sont frappés par la rouille du géranium ce que les fongicides toutefois peuvent combattre en cas de besoin. Des champignons dans le sol, tels que le pythium, provoquent le flétrissement, ils apparaissent surtout dans le cas de substrats détrempés, inadaptés. En règle générale, il est possible de prévenir les maladies fongiques sur les géraniums au balcon en les installant en plein soleil et à l’air, en ne les arrosant que modérément, et en leur réservant un terreau pour fleurs de jardinières. Surtout les géraniums retombants affichent parfois des nécroses sur l’envers des feuilles, mais là il ne s’agit pas d’une maladie, mais d’une cicatrisation tissulaire suite à des apports d’eau trop abondants par des températures fraîches.

Une infestation d’insectes nuisibles est plus fréquente comme les pucerons, thrips, les mouches blanches ou les tétranychidae. Retirez les feuilles fortement infestées et les pointes des tiges et, en cas de forte infestation, traitez les plantes avec un insecticide biologique. Si les géraniums sont malades tôt dans l’année, un taille sévère est recommandée avant le traitement. D’ici l’été, ils bourgeonneront à nouveau et formeront de nouveaux boutons de fleurs.

Questions fréquentes

Quand peut-on planter des géraniums ?

Vous pouvez planter les géraniums à partir de fin février dans du terreau frais et installés près d’une fenêtre, au frais et à la lumière. Dans les régions plus froides, il vaut mieux attendre après les Saints de glace pour les planter.

A quelle fréquence dois-je arroser les géraniums ?

Les géraniums ont certes besoin de beaucoup d’eau, mais la terre doit pouvoir sécher entre deux arrosages, car les géraniums sont très sensibles à l’eau stagnante.

De quelles couleurs sont les géraniums ?

Blancs, roses, rouges ou violets : ces fleurs populaires fleurissent dans les couleurs les plus variées. Entretemps, il existe aussi de nombreuses variétés multicolores avec des pétales tachetées ou striées.

A quel point les géraniums craignent-ils le gel ?

Les géraniums étant originaires d’Afrique du Sud sont malheureusement très gélifs. Mais on peut garder les géraniums sans problèmes pendant l’hiver.

Comment doit-on garder les géraniums en hiver ?

Les géraniums fleurissent certes inlassablement jusque tard en automne, mais il faut les déplacer dans leur quartier d’hiver avant les premières gelées.

Comment avez-vous trouvé cet article?