Sujets

Hortensias

Folkert Siemens Folkert Siemens

Avec leurs imposantes fleurs spectaculaires, les hortensias sont parmi les plantes préférées des jardiniers. Voici comment planter et entretenir ces buissons ornementaux appréciés.

Origine

Les hortensias (Hydrangea) sont des buissons fleuris au port érigé, généralement caducs ou des plantes grimpantes et donnent leur nom à la famille des hortensias (hydrangées). Les quelques 80 variétés sont originaires d’Asie orientale, d’Amérique du Nord et du Chili. Elles poussent de préférence dans des forêts humides de feuillus sur des sols peu calcaires et humifères. Le nom botanique de l’espèce vient du grec et signifie «pichet, aiguière», faisant allusion au besoin élevé en eau de nombreuses variétés. La part importante accordées à ces buissons compacts à grandes fleurs dans la culture horticole transparait dans son nom allemand qui se fonde sur le mot latin «hortus» pour «jardin».

Les hortensias sont faiblement toxiques pour les humains et quelques animaux comme les chiens ou les lapins. Les empoisonnements dus aux hortensias sont cependant très rares. Il y a très peu de danger si on les traite correctement.

Aspect et croissance

Les hortensias poussent en buissons et forment de larges couronnes érigées. Ils ont généralement de nombreuses tiges basales recouvertes d’une écorce feutrée allant du gris clair à l’ocre. Les jeunes tiges sont d’abord vert clair, puis marron, et chez les hortensias et les hortensias à feuilles plates (Hydrangea serrata), elles ne mûrissent pas jusqu’au bourgeon terminal. Les buissons dépassent rarement deux mètres de hauteur, la plupart des variétés et des espèces restent même nettement plus petites. L’exception est l’hortensia grimpant (Hydrangea petiolaris). Grâce à ses racines adhérentes, il peut escalader à mi-ombre des façades hautes de plusieurs mètres. Les feuilles de la plupart des hortensias sont opposées, largement ovales à elliptiques. Dans quelques variétés, elles présentent un bord en dents de scies bien nettes. Les feuilles labiées de l’hortensia à feuille de chêne (Hydrangea quercifolia) se parent d’une somptueuse coloration automnale rouge orangé lorsque cette plante pousse dans un endroit semi-ombragé sur un sol pas trop riche en nutriments.

Hortensia à feuille de chêne (Hydrangea quercifolia)

Hortensia feuille de chêne (Hydrangea quercifolia)

Le feuillage de l’hortensia grimpant se pare de jaune d’or à l’automne. Les panicules longues à larges des espèces sauvages déploient sur le pourtour du buisson des fleurs spectaculaires stériles blanches, rose, rouges ou bleues pour attirer les insectes. Les fleurs verdâtres, discrètes et fertiles se trouvent au centre. Chez la plupart des hybrides des jardins, celles-ci sont cependant aussi transformées en fleurs spectaculaires: les plantes sont donc stériles. La constitution originelle des fleurs se retrouve en revanche encore chez l’hortensia grimpant, l’hortensia velu (Hydrangea sargentiana), l’hortensia à feuille de chêne et les variétés d'hortensia en plaque. Les hortensias fleurissement généralement à partir du début juillet mais les jardineries proposent souvent des plantes forcées qui sont déjà en fleurs pour la fête des mères. La période de floraison dure jusqu’en septembre mais même par la suite, les fleurs restent encore décoratives. Les fleurs spectaculaires qui fanent lentement se teintent d’abord de vert pâle et affichent souvent des nuances de rouge en automne.

Emplacement et sol

La plupart des variétés préfèrent pousser à mi-ombre, mais quelques-unes peuvent aussi être placées en plein soleil. Ce qui compte en tout cas, c’est un sol aéré, humifère et humide et également légèrement acide avec une teneur de pH entre 5 et 6.

Plantation

Les racines des hortensias nouvellement achetés présentent fréquemment une croissance en spirales car le pot est souvent trop petit. Comme les hortensias ont en réalité des racines superficielles, les racines poussées en spirales gênent l’enracinement de la plante et doivent donc être supprimées lors du dépotage. Pour donner un bon départ au buisson, le trou de plantation doit être suffisamment large et la terre suffisamment travaillée pour que les racines puissent s’étaler sans entraves. Veillez également à laisser suffisamment d’espacement avec d’autres plantes à racines superficielles. Placez l’hortensia dans le trou de plantation de manière à ce que la partie supérieure de la motte de racines et le sol soient exactement au même niveau. Remplissez les espaces vides avec de la terre et tassez bien le substrat. Pour terminer, il faut arroser abondamment l’hortensia fraîchement planté. Par ailleurs: Notamment pendant les premiers jours suivant la plantation, des arrosages réguliers sont particulièrement importants.

Conseils d’entretien

Ce n’est pas sans raison que le nom botanique «Hydrangea» signifie en quelque sorte «Buveur d’eau»: Un apport suffisant d’eau est l’alpha et l’oméga pour une bonne croissance des hortensias. Pour l’arrosage, on privilégiera l’eau de pluie ou de l’eau adoucie . Si les hortensias penchent la tête à la mi-journée pendant les chaudes journées d’été, c’est le signe évident que ces plantes ont un besoin urgent de plus d’eau.

Arrosage des hortensias

Un apport suffisant d’eau est une condition essentielle pour la bonne croissance des hortensias.

Afin d'éviter les erreurs dans la prise en charge des hortensias, vous devez également prêter attention aux points suivants. Les hortensias sont très émaciés et ont donc besoin de suffisamment de nutriments. Pour la fertilisation des hortensias, il est recommandé d'utiliser un engrais spécial pour hortensias ou rhododendrons. Si vous préférez un engrais organique, vous pouvez utiliser des granulés de fumier de bovins, par exemple. À propos : les hortensias ne sont fertilisés que jusqu'à la fin du mois de juillet, afin que les nouvelles pousses puissent arriver à maturité à l'automne et que les plantes soient prêtes pour l'hiver prochain.

Pour l’entretien des hortensias, il faut respecter ces quelques règles: Les hortensias ont des besoins importants en éléments nutritifs et demandent donc suffisamment de nutriments. Pour la fertilisation, il est recommandé d’utiliser un engrais spécial hortensias ou rhododendrons. Si vous préférez un engrais organique, vous pouvez utiliser par exemple des granulés de fumier de bétail. Par ailleurs: Les hortensias ne seront fertilisés que jusqu’à la fin juillet pour que les nouvelles tiges puissent mûrir jusqu’à l’automne et que les plantes soient armées pour l’hiver à venir.

Fleurs d’hortensia bleu

Les fleurs de quelques variétés d’hortensias et d’hortensias à fleurs plates changent de couleur en fonction de la réaction du sol: En présence de teneurs élevées de pH, les fleurs sont rose, mais bleues avec des teneurs basses. Pour une fleur de couleur bleue intense, le pH du sol doit normalement être de 5. Plus il est acide, plus la quantité d’ions d’aluminium absorbée par la plante est élevée: ce sont eux qui sont responsables de la teinte bleue des fleurs. Pour accentuer la coloration bleue, on arrosera les hortensias une fois par semaine pendant la formation des fleurs avec de l’eau de pluie dans laquelle on aura préalablement dilué trois grammes de sulfate d’aluminium (de l’alun, disponible en pharmacie) par litre d’eau. Des préparations combinées contenant de l'alun et des engrais sont disponibles dans les magasins de jardinage spécialisés.

Fleurs d’hortensia bleues

Les fleurs bleues de l’hortensia ne poussent pas naturellement mais grâce à la bonne fertilisation.

Taille

La taille des hortensias diffère en fonction du comportement de pousse des plantes. Pour les hortensias communs ou les plaques d'hortensia qui produisent leurs bourgeons floraux dès l’année précédente, on ne coupe en début de printemps que les tiges qui ont gelé et les vieilles hampes florales. En outre, les arbustes peuvent être légèrement éclaircis si nécessaire. Les hortensias boule de neige et les hortensias paniculés forment leurs bourgeons seulement au cours du printemps sur les nouvelles tiges. Dans leur cas, on peut simplement raccourcir toutes les tiges florales de l’année précédente jusqu’à deux yeux. Les plantes réagissent à une taille sévère avec une pousse particulièrement vigoureuse et de grosses fleurs.

Hivernage ou protection hivernale

La plupart des hortensias communs ou des hortensias à fleurs plates sont plus ou moins fortement sensibles au gel pendant les hivers rigoureux. La perte de toute la plante est toutefois relativement rare : en règle générale, les buissons repartent bien au printemps après une taille. En cas de gel durable, il est cependant recommandé pour bien passer l’hiver de recouvrir les plantes avec un peu de brindilles de pins ou un voile d’hivernage.

Pour les hortensias en pots, il faut protéger les contenants à l’automne avec des tapis de coco ou de les placer dans une caisse en bois remplie de mulch d’écorce avant le gel et d’emballer la couronne dans un voile. Un emplacement abrité et ombragé, si possible près d’un mur de la maison, est obligatoire.

Utilisation

Les hortensias se prêtent bien à des plantations groupées à mi-ombre sous des arbres assez grands dans des jardins de campagne ou des jardins de cottage . Dans les massifs, ils forment un contraste apaisant avec les roses avides de lumières. On peut aussi les utiliser judicieusement pour des plates-bandes étroites près de la maison lorsque l’emplacement n’est pas exposé au plein soleil et un peu protégé. Les hortensias sont également très appréciés comme plantes en bac pour les terrasses et les balcons. Mais en raison de leur besoin élevé d’eau, il faut les placer à un endroit à mi-ombre sur la terrasse et les arroser copieusement tous les jours.

Dans des massifs à mi-ombre, les hortensias s’harmonisent très bien avec des buis et des vivaces d’ombre comme des funkias (Hosta), des astrances (Astrantia) ou des astilbes. Ces plantes se complètent aussi bien avec des herbacées d’ombre. Leurs fleurs sont un bel ornement de vase et aussi extrêmement décoratives en bouquets séchés.

Conserver les feuilles d’hortensias avec de la glycérine

Les hortensias transforment par leurs couleurs intenses le jardin d’été en un océan de fleurs. Malheureusement,en séchant naturellement, les fleurs perdent fréquemment en grande partie leur couleur et deviennent cassantes. Avec une petite astuce, elles se décolorent à peine et les pétales restent souples.

Pour cela, il vous faut 100 millilitres de glycérine que vous trouverez en pharmacie ou en droguerie, 200 millilitres d’eau, un récipient et un couteau. Tranchez les tiges des hortensias légèrement en oblique afin d’obtenir la surface la plus large possible pour permettre l’absorption de l’eau. Diluez ensuite la glycérine dans l’eau et placez-y les hortensias. Les tiges absorbent alors le mélange et le stockent dans les fleurs. L’eau s’évapore et il ne reste que la glycérine qui assure la conservation. Dès que vous apercevez de petites perles de glycérine sur les pétales supérieurs des fleurs, la procédure est terminée et vous pouvez faire sécher les hortensias soit dans un vase soit la tête en bas. Le résultat obtenu sont des fleurs très décoratives et durables.

Espèces et variétés importantes

Les hortensias les plus importants pour les jardiniers sont les formes horticoles des hortensias à grandes feuilles (Hydrangea macrophylla) . Il existe aujourd'hui d'innombrables variétés hybrides qui ont été créées par croisement de différentes espèces. Par exemple, les espèces du groupe «Endless Summer», les premiers hortensias remontants, sont très populaires. Elles peuvent former de nouvelles tiges florales au cours de la saison alors que les espèces classiques forment leurs fleurs dès la saison précédente et ne fleurissent plus, notamment après une taille sévère au printemps. Les hortensias paniculés (Hydrangea paniculata) et les hortensias boule de neige (Hydrangea arborescens) fleurissent exclusivement sur le nouveau bois.

Reproduction

Tous les hortensias peuvent être facilement reproduits au début de l’été par bouturage. En règle générale, ils forment déjà les premières racines au bout de deux à trois semaines . Les espèces qui fleurissent sur le nouveau bois se prêtent également bien à une reproduction par bouturage en fin d’hiver.

Maladies et parasites

Le vrai mildiou, la pourriture grise et les maladies des taches des feuilles sont les mycoses les plus fréquentes. Quelques maladies virales peuvent également apparaître mais elles sont nettement plus rares. Les plantes en pots sont sujettes aux cochenilles, les plantes en terre sont occasionnellement infestées par des pucerons et des otyorhynques. Les escargots peuvent aussi devenir un problème pour les jeunes plantes dans les endroits humides à mi-ombre.

Questions fréquentes

Quand peut-on tailler les hortensias?

Le meilleur moment pour la taille des hortensias est la fin février.

Comment tailler les hortensias?

Chez les hortensias communs, on supprime uniquement les tiges qui ont gelé et les vieilles hampes florales. Pour les panicules et les hortensias à boules, coupez les pousses de fleurs en une ou deux paires de bourgeons.

Comment planter les hortensias?

La plantation des hortensias est possible de la mi-mars à la fin du mois d'août. Dans les régions froides, on attend jusqu’à la fin des Saints de Glace.

A quelle fréquence faut-il arroser les hortensias?

En été, il faut arroser les hortensias copieusement une à deux fois par jour. Utilisez de préférence de l’eau de pluie ou de l’eau potable adoucie.

A quelle fréquence faut-il fertiliser les hortensias?

il faut fertiliser les hortensias à partir du bourgeonnement au printemps jusqu’à la fin juillet. Fertilisez vos hortensias de préférence en suivant les recommandations de fertilisation indiquées sur l’emballage de l’engrais pour hortensias.

Avec quoi faut-il fertiliser les hortensias?

Pour fertiliser les hortensias, le mieux est d’utiliser un engrais spécial hortensias. On peut aussi utiliser un engrais pour rhododendrons ou des granulés de fumier de bétail.

Comment peut-on colorer les hortensias en bleu?

Les fleurs d’hortensias peuvent être colorées en bleu avec de l’alun, un minéral contenu dans les engrais spécifiques. La condition préalable est un sol humifère très acide.

Quels hortensias supportent bien le soleil?

Par principe, toutes les espèces préfèrent un emplacement à mi-soleil ou à mi-ombre ou ombragé. Les plus résistants au soleil sont les hortensias à feuilles plates et les hortensias boule de neige.

Quel hortensia fleurit le plus longtemps?

Les hortensias Endless Summer fleurissent de mai à octobre. Ces hortensias sont remontants, c’est-à-dire que si l’on supprime une vieille fleur, l’hortensia Endless Summer forme une nouvelle tige florale au même endroit.

Que peut-on associer à des hortensias?

Les plantes qui vont bien avec les hortensias dépendent de l'emplacement préféré de l'espèce d'hortensia en question. On peut utiliser aussi bien des arbrisseaux que des vivaces . Les vivaces d’ombre comme des funkias, des astilbes ou des astrances et des arbrisseaux comme des rhododendrons ou des cornouillers sont très appréciés.

Comment avez-vous trouvé cet article?