Sujets

Hostas

Folkert Siemens Folkert Siemens

Le genre des hostas comprend une multitude de vivaces à feuillage décoratif attractives qui ne se limitent plus à être plantées dans les jardins ombragés. Nous vous les présentons et vous donnons des conseils pour leur entretien.

Origine

Les hostas (Hosta) comptent parmi les plus belles plantes vivaces, en plus des heuchères. La majorité des 40 espèces sauvages proviennent du Japon, certaines sont aussi originaires de la Chine et de la Corée. Ils font partie de la famille des asparacées (Asparagaceae) et se trouvent surtout dans les forêts montagneuses fraîches humides dans les sols riches en humus, uniformément humides. Les vivaces sont très appréciées au Japon du fait de leur feuillage clair à la forme des veines presque graphique et cultivées depuis des centaines d’années déjà comme plantes ornementales.

L’hosta a été élu arbuste de l’année par l’organisation allemande des horticulteurs de vivaces en 2009. Les raisons ne manquent pas: La magnifique plante vivace rustique apporte une touche d’originalité avec ses grandes feuilles décoratives dans n’importe quel massif ombragé mais elle convient aussi pour la culture en pot. L’organisation souhaitait aussi faire mieux connaître la vivace à la fois singulière et facile d’entretien et encourager ainsi la diversité des plantes dans nos jardins.

Aspect et port

Il existe de grandes variétés d’hostas et des plus petites. Selon les espèces et les variétés, les feuilles en forme de cœur, spatulées ou lancéolées des hostas peuvent être de couleur blanc crème, vert-jaune, bleu acier ou vert foncé et souvent aussi agrémentées d’un motif multicolore et décoratif. Sur certaines variétés, les feuilles se parent d’une belle coloration jaune doré en automne. La caractéristique des feuilles vert moyen des hostas à marge blanche (Hosta sieboldii) est la fine marge blanche qui lui a valu son nom.

Hosta à feuilles bleues

Hosta à feuilles bleutées (Hosta sieboldiana ‘Elegans’)

Tous les hostas ont une croissance relativement lente. Ils développent des rhizomes épais, charnus et parfois des stolons supplémentaires qui s’étendent dans le massif. Les fleurs en clochettes souvent retombantes, blanches à mauve sont réunies en épis sur des tiges longues, peu feuillées à dénudées.

Emplacement et sol

Avec leurs grandes feuilles, les vivaces se sont adaptées aux emplacements mi-ombragés à ombragés qui doivent être frais et uniformément humides. Le sol doit être riche en humus, sableux à argileux et frais à moyennement humide.

Feuilles des hostas

Les feuilles de nombreuses variétés d’hostas sont pourvues d’un bord coloré

Contrairement à toutes les autres espèces d’hostas, l’hosta plantaginea supporte aussi un emplacement ensoleillé et chaud. Seule cette espèce donne des fleurs blanches abondantes au parfum intense. C’est aussi l’hosta qui fleurit le plus tard avec une période de floraison qui s’étend d’août à septembre alors que toutes les autres espèces fleurissent en juin et juillet. Il faut donc l’installer uniquement en plein soleil si le sol est suffisamment humide. Les vivaces sont quelque peu sensibles aux gelées tardives dans les régions fortement exposées au vent.

Plantation

Les hostas peuvent se planter du printemps à l’automne. Attendez que les Saints de Glace soient passés en mai afin que les jeunes plants ne se fassent pas surprendre par les gelées tardives. La distance entre les plantes varie énormément selon les espèces et variétés: consultez les informations de préférence sur l’étiquette des plantes.

Conseils d’entretien

Les hostas sont par nature durables et deviennent de plus en plus beaux au fil des années si on les laisse pousser en toute tranquillité. Une division de vos hostas n’est nécessaire que si les hostas deviennent trop imposants ou si les plantes doivent être multipliées.

Le feuillage des hostas jaunit en automne et pourrit généralement tout seul en hiver car il est très mou. Si nécessaire, le reste s’enlève facilement au printemps. Les hostas sont très friands de nutriments: les jeunes plantes doivent être fertilisées avec un peu de compost mûr au printemps lors du bourgeonnement pour qu’elles puissent rapidement se développer en sujets imposants.

Ce qui est important pour le soin des hostas cultivés en pot: les plantes doivent être arrosées régulièrement et copieusement car elles laissent évaporer beaucoup d’eau par leurs grandes feuilles. Cependant, cela n’est pas un problème pour les vivaces robustes si la période sèche ne dure pas trop longtemps.

Hivernage ou protection hivernale

Les hostas sont très résistants au froid et n’ont pas besoin d’aide pour passer l’hiver. C’est surtout le cas des hostas en pleine terre. Quant aux hostas en pot, cela ne peut pas faire de mal dans les régions très froides de placer les plantes dans un endroit protégé proche du mur de la maison. En cas de forte gelée, il est conseillé de les protéger avec un voile en jute ou des brindilles. Pour protéger les pots contre le gel du sol, il faut les disposer sur des plaques en polyester ou en bois. Mais de toute façon, les hostas passent l’hiver à l’extérieur.

Utilisation

Hostas en massif ombragé

Les hostas restent un atout pour tout massif ombragé

Les hostas sont incontournables dans les massifs semi-ombragés à ombragés, dans des sols riches en humus, dans les jardins boisés et les jardins ombragés et leur immense diversité donne envie de les collectionner. Il faut leur réserver de la place aussi dans un coin mi-ombragé dans les jardins japonais. Ils s’associent bien avec les rhododendrons et les autres plantes forestières et ils cohabitent également bien avec les vivaces et arbustes résistants à la concurrence sans que cela ne les dérange. On réussit de jolis effets optiques en associant les hostas avec des herbacées d’ombre comme l’herbe du Japon (Hakonechloa), différentes fougères, les rodgersias et d’autres arbustes à feuilles décoratives.

Les hostas sont aussi parfaits comme plantes rustiques en bac et se montrent étonnement résistants contre la sécheresse temporaire à condition qu’ils ne soient pas placés en plein soleil. Les pousses fleuries sont aussi très belles coupées dans un vase.

Espèces et variétés importantes

Les tailles des hybrides de l’hosta sont très variées: Les formes naines à petites feuilles telles que ‘Blue Mouse Ears’ mesurent 20 centimètres de haut tandis que les hostas à feuilles bleutées (Hosta sieboldiana ‘Elegans’) imposants atteignent 80 centimètres de haut avec leurs inflorescences et peuvent prendre facilement un mètre carré de surface au bout de quelques années dans le massif. L’hosta à feuillage gris (Hosta fortunei) est une plante hybride dont un parent génétique est l’hosta sieboldiana et l’autre est inconnu. L’hosta undalata (Hosta undulata ‘Univittata’) a été sélectionné à partir de l’hosta aux feuilles ondulées japonais. C’est l’hosta plantain qui a les plus jolies fleurs de tous les hostas. Les critères d’achat décisifs seront en tous les cas l’emplacement futur et les goûts personnels: étant donné la grande diversité des espèces et des variétés d’hostas, il existe le sujet adapté pour n’importe quel jardin.

Multiplication

Pour multiplier les hostas, il faut diviser les rhizomes au printemps ou à l’automne avec une bêche aiguisée. Comme les vivaces poussent vraiment lentement, le rendement de plantes mères n’est pas particulièrement très élevé. C’est aussi la raison pour laquelle les hostas sont relativement chers dans les jardineries.

Maladies et parasites

Le principal ennemi des hostas est la limace - il y a peu de plantes dans le jardin qui leur plaisent autant que les jeunes pousses de l’hosta au printemps. S’il y a beaucoup de limaces dans le jardin, vous devez déjà protéger les plantes au début de printemps avec des granulés anti-limaces. Autre mesure de protection contre les pénibles limaces: mettez les beautés sur un pot surélevé. Un étagère à plantes exposant une collection de différentes variétés d’hostas embellira le coin de repos mi-ombragé. Avec des grands pots, vous pouvez aussi créer des effets d’aménagement intéressants dans le massif. Il existe désormais aussi dans les magasins quelques hostas résistants aux limaces: lors de l’achat, intéressez-vous à leur aspect.

L’hosta-virus X (HVX) est un agent pathogène spécial qui se répand en Allemagne depuis le passage au nouveau millénaire. On reconnaît les hostas infestés aux feuilles dessinées de manière inhabituelle ou tachetées avec un tissu enfoncé et des rabougrissements. Il faut immédiatement enlever les plantes touchées et les jeter avec les ordures ménagères pour en empêcher la propagation sur les hostas en bonne santé.

Questions fréquentes

Quand est-ce que les hostas bourgeonnent?

Les hostas bourgeonnent au printemps.

Quels sols réclament les hostas?

Les hostas préfèrent un sol frais à humide, sableux-argileux et riche en humus.

Avec quoi fertiliser les hostas?

Il faut fertiliser les hostas - surtout les jeunes sujets - avec du compost mature au printemps lors du bourgeonnement.

Quelle taille ont les hostas?

Selon les espèces ou les variétés, les hostas peuvent atteindre des tailles très différentes. La plupart des espèces d’hostas ne mesurent que 20 centimètres de haut, d’autres au contraire peuvent atteindre 80 centimètres avec leurs fleurs.

Quand diviser les hostas?

Il ne faut diviser les hostas que si l’on souhaite multiplier les plantes ou si les hostas sont devenus trop imposants. La meilleure période pour diviser les hostas est au printemps ou à l’automne.

Que peut-on associer avec les hostas?

Les hostas s’associent bien avec d’autres plantes d’ombre. En plus des herbacées d’ombre comme l’herbe du Japon, on peut former de charmants tableaux aussi dans le massif avec d’autres arbustes à feuilles décoratives ou des fougères.

Comment avez-vous trouvé cet article?