Sujets

Le sureau

La baie de sureau est un fruit sauvage qui est très précieux pour la protection de la nature. Nous présentons les espèces les plus importantes.

Origine

Le sureau (Sambucus) appartient à la famille des Adoxacées (Adoxaceae). Dans l’ensemble, il existe dans le monde environ 10 espèces qui sont répandues sur tous les continents. Ils poussent dans les zones tempérées et subtropicales ainsi que dans les zones montagneuses plus fraîches des tropiques. Le sureau noir et le sureau rouge (Sambucus nigra et Sambucus racemosa) ainsi que le sureau hièble (Sambucus ebulus), plante vivace herbacée, poussent dans nos campagnes.

Le sureau noir pousse de préférence dans des sols frais à humides, riches en azote et en humus. Les milieux naturels sont les lisières et clairières des forêts semi-ombragées situées essentiellement dans les plaines alors que le sureau rouge domine altitudes sur des emplacements semblables.

Le sureau était déjà une plante médicinale importante cultivée à l’antiquité. Non seulement les baies étaient utilisées mais aussi les fleurs riches en nectar pour la préparation de sirop de fleurs de sureau ou de vin mousseux. En infusion, elles sont administrées contre la fièvre et les rhumes. Le jus de fruit est une véritable boisson vitale: il contient les vitamines A, B et C ainsi que beaucoup de potassium. Les pigments rouges des baies appelés anthocyanes sont, de plus, des fixateurs de radicaux très efficaces. Déjà à l’époque chrétienne, on fabriquait des flûtes avec les rameaux de la plante car la moëlle au cœur de la branche est facile à évider. En outre, on attribuait au sureau des pouvoir magiques: il était censé écarter par exemple les malheurs dans la maison. C’est pourquoi on trouve aujourd’hui encore souvent un vieux rameau creux dans les fermes historiques.

Aspect et port

Les arbustes ont un port dressé et leur forme en couronne, faiblement ramifiée, devient avec l’âge de plus en plus large et surplombe le sol. Le sureau noir peut atteindre six mètres de haut. Le sureau rouge est clairement plus petit du haut de ses quatre mètres. Les feuilles opposées sont imparipennées, possèdent de cinq à onze folioles, ont un bord denté et n’ont aucune coloration automnale. Elles dégagent tout comme les écorces une odeur piquante désagréable quand on les froisse. Les petites fleurs blanc crème sont regroupées en corymbes situées aux extrémités des petites tiges secondaires. Au cours de l’été, de très nombreux drupes noirs et très juteux, que l’on appelle baies de sureau, se développent. Ces dernières ont une faible toxicité. Elles peuvent causer des troubles digestifs si on consomme les baies crues dans de grandes quantités. La toxine se décompose entièrement lors de la cuisson. Les fruits du sureau rouge sont, comme son nom l'indique, de couleur rouge. Crues, elles sont plus toxiques que le sureau noir mais produisent de bonnes confitures après cuisson.

Les baies du sureau noir et rouge crues ont une faible toxicité

Utilisation

Le sureau a une valeur écologique très appréciable comme gite pour les abeilles et les oiseaux. De plus, il existe plusieurs variétés de plantes-hôtes des chenilles se nourrissant uniquement du feuillage du sureau. Les arbustes sont donc vus comme étant indispensables pour les jardins au naturel. Ce sont des espèces qui ont surmonté tous leurs concurrents et qui supportent l’ombre, c’est pourquoi on peut très bien les intégrer dans les haies à oiseaux et brise-vue libres. Dans les vieux jardins champêtres et officinaux, on voit souvent les plantes en tant qu’arbustes solitaires. Et si vous vous mettez aux premières loges de ces arbustes, vous serez surpris de voir la façon pittoresque dont ils se développent en forme de couronne. Les variétés dont le feuillage est foncé et les fleurs roses telles que la variété ‘Black Lace’ sont particulièrement impressionnantes.

Arbuste pionnier, on aime aussi beaucoup utiliser le sureau pour des plantations brise-vent, des haies ou d’autres moyens de boisement dans un paysage dégagé parce qu’il a très peu d’exigence et pousse pratiquement dans tous les sols. En outre, les baies du sureau noir telles que les variétés ‘Haschberg’ ou ‘Sampo’ sont aussi cultivées dans les vergers pour fabriquer des jus.

Taille

Le sureau supporte très bien la taille et tolère aussi les sévères tailles d’entretien jusqu’aux vieux bois. Si on garde le sureau comme plante ornementale, il est inutile d’effectuer des tailles régulières. Dans les vergers, les sureaux sont mis en tige et leurs rameaux fruitiers récoltés sont taillés annuellement jusqu’aux petits cônes après la récolte. On ne laisse que les dix ou douze plus vigoureux des nouveaux rameaux longs qui donneront des rameaux fruitiers l’année suivante.

Sureau Sambucus

Planté seul, le sureau noir (Sambucus nigra) forme une couronne pittoresque

Multiplication

La multiplication du sureau est facile: On plante dans la terre en automne après la chute du feuillage une partie de la tige non racinée, appelée bouture. Dans les sols assez humides, riches en humus, elle formera des racines jusqu’à la prochaine saison et fera de nouvelles pousses.

Maladies et parasites

Les sureaux locaux ont toute une gamme d’ennemis surtout parmi les insectes. Mais ils ont de très bonnes capacités de régénération et aucun insecte ne peut leur causer de dommages dont il faudrait se préoccuper.

Comment avez-vous trouvé cet article?