Sujets

Artichauts

Ce n’est pas uniquement pour leur goût délicat que les artichauts comptent parmi les espèces particulières de légumes. Ce sont aussi des plantes ornementales à l’aspect extraordinaire qui étonnent les jardiniers.

Origine

Les artichauts (Cynara scolymus) font le bonheur de tous les gourmets, et dans les climats doux, on peut aussi les cultiver dans nos régions. Les artichauts sont originaires du pourtour de la Méditerranée où on les cultivait déjà au premier siècle. En dehors de leur valeur nutritive, on utilise les artichauts qui appartiennent à la famille des astéracées (Asteraceae) aussi comme plantes médicinales. On leur attribue des vertus qui permettent de faciliter la digestion et de faire baisser le taux de cholestérol. Par ailleurs, les artichauts ont un fort pouvoir ornemental: c’est pour cette raison que ces imposantes plantes herbacées qui ressemblent au chardon sont souvent volontiers cultivées seules pour leur aspect décoratif dans les jardins.

Aspect et port

En dehors des élégantes feuilles bi-à tri-pennéséquées et épineuses dont la face inférieure est grise et tomenteuse, les sujets bien développés forment pendant tout l’été de grosses inflorescences en forme de corbeille. Elles se composent de nombreuses involucres et d’un cœur charnu. Si les boutons de fleurs ne sont pas récoltés à temps, des fleurs tubulaires violettes s’ouvrent alors. Les grosses têtes florales sont appréciées aussi bien des humains que des animaux et on les utilise volontiers dans l’art floral. Au jardin comme dans un vase, leur parfum sucré attire les abeilles, les bourdons et d’autres insectes.

Fleur d’artichaut

Quand ils sont en fleurs, les artichauts sont très attractifs mais pas comestibles.

Variétés

Jusqu’à maintenant, la culture des artichauts ne valait la peine que dans les climats de régions vinicoles où des variétés comme ‘Green Globe, ‘Gros de Laon ou ‘Orlando passent l’hiver sans trop de dommages. Mais là aussi, une protection hivernale est nécessaire. Les variétés comme ‘Imperial Star’, ‘Vert de Provence et ‘Vert Globe peuvent en revanche être aussi cultivées comme plantes annuelles dans des régions plus rudes, elles formeront de nombreux boutons floraux dès le premier été.

Emplacement et sol

Les artichauts peuvent être cultivés avec succès au jardin dans la plupart des climats pas trop rudes. Il leur faut un emplacement abrité, obligatoirement en plein soleil. Les artichauts ont aussi besoin d’un sol bien fertilisé et enrichi d’une grande quantité d’humus. Il faut toutefois éviter les eaux stagnantes, surtout en hiver. Si les artichauts ont résisté à un hiver dans votre jardin, ils pourront continuer à y pousser pendant plusieurs années. Au fil du temps, ils vont chercher des nutriments dans les couches plus profondes du sol et forment de plus en plus de boutons floraux.

Semis

Si les plants repoussent encore avec vigueur pendant la même année et forment beaucoup de boutons floraux, il faut alors commencer tôt avec les semis. On peut commencer la culture des artichauts dans la maison ou les acheter comme jeunes plants. A partir de janvier, les plants peuvent être semés dans un endroit chaud et clair dans une caissette remplie de terre aérée et riche en humus. Si on fait tremper les semences préalablement pendant une journée dans de l’eau chaude, elles germent encore plus vite. L’emplacement idéal pour la germination est une serre chauffée, mais un rebord intérieur de fenêtre suffit aussi. Par une température de 18 à 20 degrés, les artichauts germent en deux à trois semaines. Ensuite, il leur faut beaucoup de lumière pour que les plants ne poussent pas en hauteur mais restent courts et trapus. Dès que les plantules sont trop serrés dans la caissette de semis, ils seront repiqués individuellement dans des pots.

Après la mise en culture forcée, quand les jeunes plants présentent trois à cinq feuilles, on les plante entre mi-avril et fin avril dans un massif ensoleillé à la terre légère. Incorporez au préalable dans le massif trois à cinq litres de compost par mètre carré. Les plants doivent être espacés de 150 x 75 centimètres.

Plant d’artichaut au jardin

Les sujets un peu anciens peuvent atteindre une taille énorme mais ne forment plus alors que quelques fleurs.

En les espaçant largement, on peut encore utiliser utilement les surfaces intermédiaires pour des espèces de légumes à croissance rapide comme de la laitue. Maintenir humide jusqu’à l’enracinement, par la suite arroser moins souvent. Les artichauts seront mieux mis en valeur dans un potager ou dans un massif de fleurs s’ils sont plantés en isolés. En quelques années, l’artichaut atteint une taille imposante pouvant aller jusqu’à deux mètres. Conseil: Dans les emplacements moins favorables, vous pouvez recouvrir le sol d’un film plastique noir perméable que vous couperez en croix à l’emplacement du pied.

Entretien

Pendant la culture, il faut ajouter une à deux fois un fertilisant et toujours arroser suffisamment. La première année, les artichauts ne produisent que peu des boutons tant attendus aux écailles charnues. A partir de la deuxième année, la récolte est plus abondante mais pour cela, il faut permettre à ces vivaces de bien passer l’hiver. Dans un emplacement abrité du vent d’Est, ils supportent le gel jusqu’à moins dix degrés. Pour un hivernage à l’extérieur, il faut attacher solidement la couronne de feuilles après la récolte ou couper toutes les feuilles, retourner un panier en osier au-dessus des pieds et entasser de la paille sèche ou des feuilles sèches tout autour sur l’épaisseur d’une main. La méthode la plus sûre est d’arracher les rhizomes, de les coucher dans des caisses ou des grands pots dans du sable humide et de les placer dans une pièce hors gel mais si possible fraiche.

A partir du début du mois d’avril, vous pouvez retirer la couverture des plantes restées à l’extérieur. Les artichauts qui ont passé l’hiver dans la maison seront alors replantés. La récolte diminue au bout de quatre ans. Les plantes peuvent être alors divisées ou bien on en resème de nouvelles. En hiver, les racines doivent être protégées des fortes gelées par une couche épaisse de feuilles. Pour les variétés cultivées en annuelles, on peut renoncer aux mesures de protection hivernale et simplement prendre de nouveaux plants au printemps. Si toutefois, ces variétés traversent bien l’hiver, on peut simplement continuer à les cultiver et on pourra alors récolter encore plus de boutons l’année suivante.

Récolte et utilisation

La période principale de récolte se situe en août et septembre, on peut alors récolter pour chaque plante jusqu’à douze boutons floraux aux cœurs délicats et charnus. Pour les consommer, on coupe les têtes florales tant que les feuilles sont bien serrées et avant que les écailles ne se teintent de violet. On récolte toujours d’abord la fleur principale qui se trouve à l’extrémité la plus haute de la tige. Si les feuilles extérieures s’ouvrent, la base des feuilles charnues devient dure et le cœur délicat est sec au goût! Il est alors trop tard pour le manger, toutefois les tiges florales d’un bleu violet sont un spectacle admirable dans un massif ou dans un vase. Elles agissent par ailleurs comme un véritable aimant pour les bourdons. Les tiges florales séchées et en boutons se conservent longtemps et peuvent aussi être utilisées pour fairedes bouquets de fleurs séchées..

Récolter les boutons d’artichauts

Les artichauts destinés à la cuisine seront récoltés avec une tige d’environ dix centimètres de long. Par contre, les tiges destinées à un vase seront coupées le plus ras possible.

La préparation des artichauts est vraiment facile: Une fois lavées, les têtes sont placées dans de l’eau bouillante salée où elles vont cuire pendant environ 30 minutes. Les feuilles en écailles sont ensuite faciles à détacher et on peut manger le tendre tissu végétal situé à la base des feuilles. Le reste dur de la feuille n’est pas consommé. Mais le meilleur de l’artichaut reste le cœur. On l’accommode d’une mayonnaise aillée (aïoli) ou d’une vinaigrette au citron et aux herbes. Avec l’artichaut, on peut aussi produire des médicaments. Ils favorisent la santé du foie et stimulent le métabolisme des graisses. Les artichauts contiennent par ailleurs des substances amères qui améliorent la digestion des graisses et atténuent en même temps la sensation de faim.

Maladies et parasites

Les artichauts sont parfois infestés par les escargots, les perce-oreilles ou les pucerons. Des colorations sombres sont le signe d’une infestation de pucerons noirs de la fève. En outre, les tendres racines sont aussi parfois grignotées par des campagnols.

Découvrez dans notre podcast comment aménager un potager

Avoir son propre potager est le souhait de nombreux jardiniers. Le podcast suivant va vous révéler ce à quoi vous devez veiller pour le préparer et le concevoir, et quels légumes cultivent nos rédacteurs Nicole et Folkert. Écoutez maintenant.

Comment avez-vous trouvé cet article?