Sujets

Lupins

Sarah Stehr Sarah StehrSusann Hayn Susann Hayn

Avec leurs fleurs peu communes, les lupins sont une attraction particulière dans les massifs de vivaces. Voici comment planter et entretenir ces étonnantes plantes fleuries.

Origine

Les lupins (Lupinus) sont une espèce de la famille des papilionacées (Fabaceae). Cette espèce comprend en tout environ 200 variétés différentes. Le lupin est originaire d’Amérique du Nord. Il a été introduit en Europe au début du 19ème siècle et pousse depuis lors aussi en Allemagne comme vivace sauvage. Il existe aussi bien des variétés vivaces que des annuelles. Dans les jardins, on trouve essentiellement des formes cultivées du lupin vivace (Lupinus polyphyllus). Le lupin séduit par sa croissance rapide et une floraison étonnante qui dure du début de l’été jusqu’en août. La diversité des nombreuses variétés n’apporte pas seulement une richesse de couleurs dans un jardin de campagne. Les lupins annuels peuvent aussi être semés en tant qu’engrais vert. Dans les massifs, cette vivace annuelle représente un bouche-trou intéressant car elle se resème d’elle-même.

Aspect et port

Selon les variétés, les lupins peuvent atteindre trois mètres de haut. Le lupin des jardins le plus fréquemment utilisé mesure entre 80 et 120 centimètres dont jusqu’à 50 centimètres pour les extraordinaires hampes florales compactes. Les fleurs papilionacées sont disposées en grappes terminales ou en épis et resplendissent selon les variétés en blanc, violet, rose, rouge ou jaune, et on trouve aussi souvent des variétés bicolores. Les fleurs s’ouvrent de la fin mai jusqu’au début du mois d’août, et précisément toujours en commençant par la fleur la plus basse de chaque hampe. De cette façon, le lupin fleurit en principe tout le long de l’été. Même les feuilles du lupin sont extrêmement décoratives. Chaque feuille découpée en forme de main se compose de neuf à dix-sept petites feuilles lancéolées.

Lupin

Déjà de loin, les imposantes grappes de fleurs des lupins attirent notre curiosité.

Emplacement et sol

C’est dans des emplacements dégagés et ensoleillés que les lupins provoquent tout l’effet dû à la forme de leur port et à l’intensité de leurs couleurs. Dans des endroits plus ombragés, leur propension à fleurir diminue et ils perdent de leur robustesse. Les lupins poussent dans n’importe quel sol pauvre en nutriments et en calcaire. Mais si le sol est trop calcaire, les feuilles jaunissent. Les lupins ne supportent pas l’eau stagnante. L’idéal est un sol bien aéré, modérément lourd à léger.

Semer et planter des lupins

On sème les lupins annuels directement en terre en mai. Ces représentants des vivaces doivent être plantés au printemps car souvent, ils ne s’enracinent pas correctement en automne. Si vous voulez cultiver des lupins en bacs, il vous faut choisir une variété très petite et un pot haut car les grandes variétés se cassent facilement en cas de vent.

Conseils d’entretien

Si besoin, vous devez tuteurer les tiges florales des variétés de lupins de plus grande taille. Une taille immédiatement après la floraison stimule généralement une nouvelle production de fleurs en été. La taille complète de la plante entraine souvent une interruption totale. Le lupin récompensera un léger allègement du sol autour du pied, surtout après une pluie, par une meilleure floraison. Il ne faut pas trop fertiliser les lupins, sinon ces plantes peuvent devenir plus sensibles aux maladies et aux parasites. Mais une fertilisation avec de la poudre d’os peut favoriser la stabilité des tiges. En revanche, les engrais à haute teneur en azote sont totalement inappropriés car l’apport supplémentaire d’azote fait pourrir les racines.

Lupins multicolores

Les lupins font partie des plantes qu’on associe spontanément aux jardins de campagne

Il est recommandé de faire subir aux lupins une «cure de jeunesse» environ tous les trois ans: Divisez des rhizomes que vous aurez déterrés au printemps et repiquez les nouvelles pousses au jardin.

Utilisation au jardin

Pour un jardin de vivaces, on pensera surtout aux hybrides dits de Russel (Lupinus polyphyllus). Les lupins sont d’un bel effet en petits groupes de trois à dix pieds devant une haie ou un groupe d’arbustes. Cette vivace est particulièrement mise en valeur à côté devivacesà floraison plus tardive comme des asters éricoïdes (Aster ericoides), des phlox paniculés (Phlox paniculata) ou des échinacées (Echinacea). Dans un jardin de campagne, les lupins annuels à plusieurs feuilles répandent leur charme champêtre entre des marguerites, du pavot, des iris et des juliennes des dames. Les lupins Westcountry offrent un véritable émerveillement de couleurs. Cette espèce robuste originaire d’Angleterre se distingue par sa luminosité extrême. Des variétés comme ’Masterpiece’ se font remarquer par leurs grandes hampes florales. Même en vase, le lupin ne perd rien de son effet, de nombreuses espèces répandent par ailleurs un agréable parfum.

Lupins marinés

Les lupins marinés sont considérés comme un encas apprécié surtout dans le bassin méditerranéen.

Comme les graines de lupins ont une teneur élevée en protéines, les semences étaient déjà transformées et consommées par nos ancêtres. Autrefois, dans les jardins de campagne, on cultivait même le lupin bleu pour remplacer le café. Dès l’Antiquité, les graines de lupin ont fourni de l’alimentation et des médicaments. Mais prudence lors des expérimentations: Toutes les parties des lupins qui poussent au jardin sont toxiques car les lupins contiennent de grandes quantités d’alcaloïdes.

Dans l’industrie de l’alimentation animale et humaine, on utilise les graines de variétés du lupin doux pauvres en alcaloïdes qui sont cultivées spécialement et transformées en yaourts, pâtes à tartiner, glaces, lait, farine et même pour remplacer la charcuterie et la viande.

Lupins utilisés en engrais vert

Certaines variétés de lupins se prêtent remarquablement bien en tant qu’engrais vert, surtout si on veut alléger le sol en profondeur, l’enrichir en azote ou incorporer des engrais organiques à la terre. Les lupins sont en effet d’excellents concentrateurs d’azote. A leurs racines se trouvent qu’on appelle des bactéries rhizobium (rhizobia) qui stockent dans les nodules de racines l’azote absorbé dans l’air du sol par la plante. On peut en tirer parti pour améliorer le sol du jardin. Principalement quand on crée de nouveaux massifs, il est recommandé de semer d’abord du lupin à feuilles étroites (Lupinus angustifolius), du lupin jaune (L. luteus) ou du lupin blanc (L. albus). Ces trois espèces ne se contentent pas seulement d’enrichir le sol en azote, ce sont aussi des plantes à système racinaire profond: leurs racines pivotantes plongent jusqu’à deux mètres de profondeur dans le sol et permettent ainsi d’ameublir les couches compactées.

Pour de l’engrais vert, les lupins sont semés d’avril à août. Lors du semis, ajoutez à la terre de la chaux d’algues marines ou de la poudre de roche pour stimuler les bactéries rhizobium. Les lupins étant rustiques, on peut aussi les semer seulement après avoir terminé la récolte du massif de légumes. Tondez ces plantes annuelles au plus tard après l’hiver et laissez-les dans un premier temps sur le sol comme une couche de mulch. Enfin, enfouissez les restes de plantes séchées à plat dans le sol. De cette manière, l’azote passera dans la terre et restera disponible pour les plantations suivantes. De plus, la matière organique en décomposition des lupins fournit un humus précieux. Environ quatre semaines plus tard, les massifs peuvent être utilisés comme on le souhaite.

Espèces et variétés importantes

On trouve aujourd’hui dans le commerce de nombreuses espèces de lupins et en particulier de nombreuses variétés. La grande diversité de variétés a été créée au début du 20ème siècle par le croisement du lupin vivace à plusieurs feuilles originaire d’Amérique avec d’autres espèces annuelles et vivaces. Les variantes du sélectionneur anglais George Russell (1857-1951) sont largement répandues à ce jour. Parmi la série dite Schloss figurent par exemple les variétés ’Fräulein’ (blanches), ’Kronleuchter’ (jaunes) et ’Edelknabe’ (rouge carmin). Elles atteignent 80 à 100 centimètres de hauteur et fleurissent pendant de nombreuses semaines dans des couleurs vives mais aussi des nuances tendres.

Abeilles sur des fleurs de lupin

Les séduisantes fleurs papilionacées du lupin attirent les insectes.

Les variétés de lupins nains de jardin (Hybrides de Russell Lupinus-Nanus) de différentes couleurs restent nettemet plus petites. Elles mesurent 50 à 60 centimètres et se prêtent donc également bien à une plantation en pot. A côté de ces vivaces qui ont fait leurs preuves, des variétés récentes s’imposent de plus en plus. Elles proviennent également d’une pépinière anglaise et sont regroupées sous le nom de Série Westcountry. Beaucoup de lupins de haute taille, mais en même temps bien solides, sont bicolores ou multicolores et sont donc les stars absolues des massifs de vivaces. Les variétés extravagantes comme ‘Masterpiece’ et ‘Salmon Star’ seront associées de préférence à des compagnes plus discrètes comme des géraniums ou des alchémilles pour ne pas voler la vedette aux lupins.

Multiplier les lupins

En règle générale, la multiplication des lupins se fait par semis d’avril à juin. Les graines germent mieux quand on les ponce avant de les laisser gonfler dans de l’eau pendant 24 heures. Si on multiplie des lupins par bouturage, les descendants seront de la même couleur. Pour la multiplication par bouturage au printemps, coupez de jeunes tiges de cinq à dix centimètres de long à la base de la plante et retirez toutes les feuilles à l’exception d’une ou deux les plus hautes. Pour que les tiges tendres ne pourrissent pas, on les pique dans un substrat aéré, par exemple de l’argile soufflées dans des pots. Enterrez les boutures jusqu’à la moitié et placez-les au chaud mais pas en plein soleil, à humidité constante. Quatre à six semaines plus tard, les boutures enracinées peuvent être plantées séparément dans de la terre pour plantes en pots. Il ne reste plus alors qu’à arroser les rejetons de lupins de temps en temps et à les replanter dans un massif environ six semaines plus tard.

Maladies et parasites

Les lupins sont ponctuellement sujets aux infestation de pucerons des lupins. Ce parasite importé dans les années 1980 en passant par la Grande-Bretagne se présente généralement en grandes colonies et fait littéralement plier les lupins. En cas d’infestation réduite, on peut maîtriser le problème en lavant les plantes avec un jet d’eau puissant. Pour les colonies plus importantes, il n’y a plus qu’à avoir recours à des insecticides. Si vous remarquez que les jeunes pousses de votre lupin dépérissent, que des taches nécrotiques apparaissent au bord des feuilles ou que des fissures se forment sur les tiges ou sur les feuilles un peu plus anciennes, votre plante souffre probablement d’une anthracnose. Ici, malheureusement, il n'est utile que d'enlever le lupin infesté. Par ailleurs, il peut aussi se produire une infestation de mildioupoudreux. Egalement pour les escargots, les jeunes pousses du lupin sont un mets apprécié.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que le lupin?

Les lupins sont une espèce de plantes de la famille des légumineuses et des vivaces typiques des jardins de campagne ou paysans. Quelques variétés sont parfaites pour faire de l’engrais vert. Les graines riches en protéines de variétés cultivées spécialement sont transformées par l’industrie de l’alimentation humaine ou animale en produits alimentaires tels que de la glace, du café ou du substitut de viande.

D’où viennent les lupins?

Les lupins sont originaires d’Amérique du Nord mais ont été introduits en Europe au début du 19ème siècle où on les trouve depuis lors comme vivaces sauvages.

Où pousse le lupin?

Les lupins préfèrent un sol léger à modérément lourd qui ne soit ni trop riche en nutriments ni trop calcaire.

Quand peut-on semer des lupins?

En mai, on sème les graines de lupins annuels directement dans les massifs. Les variétés de lupins vivaces sont plantées au printemps.

Quand peut-on planter des lupins?

Les variétés de lupins vivaces sont plantées au printemps pour avoir le temps de bien s’enraciner.

Pendant combien de temps fleurit le lupin?

Les lupins fleurissent de fin mai à début août, donc pendant environ quatre mois.

Quand peut-on rabattre des lupins?

Si les lupins sont rabattus immédiatement après la floraison, on peut profiter d’une deuxième floraison en été. Une taille radicale est déconseillée car les plantes peuvent alors mourir.

Quels sont les lupins comestibles?

Comme les lupins contiennent des alcaloïdes toxiques, les graines doivent être placées pendant environ 14 jours dans de la saumure avant de pouvoir être consommées. Il en va autrement pour les graines des variétés pauvres en alcaloïdes, qu’on appelle des lupins doux. Ces graines ne doivent être marinées que pendant un à deux jours avant de pouvoir être transformées.

Quels produits alimentaires contiennent du lupin?

On trouve des lupins dans les produits alimentaires les plus divers. Ils sont fréquemment destinés à remplacer des produits alimentaires d’origine animale. On les trouve par exemple dans des préparations pour gâteaux ou des pâtisseries sans gluten. Mais on fabrique aussi maintenant des saucisses végétales, des substituts de viande ou de charcuterie, du lait, du café ou de la glace à partir de graines de lupins.

Comment avez-vous trouvé cet article?