Sujets

Myosotis

Kornelia Friedenauer Kornelia FriedenauerVerena Schmidt Verena Schmidt

Le myosotis est une plante à floraison printanière très appréciée dont la beauté s’exprime de façon idéale en groupe. Voici comment planter et prendre soin des myosotis

Origine

Le myosotis est une espèce végétale de la famille des boraginacées (Boraginaceae). Cette plante à floraison printanière est aussi connue sous le nom d’oreille de souris, désignation dérivée d’un nom botanique qui se rapporte à la forme de la feuille. Il existe dans le monde environ 50 variétés de myosotis. Le myosotis a reçu son nom allemand «Ne m’oublie pas» d’une légende: Un jour qu’un couple d’amoureux se promenait au bord d’une rivière, la jeune fille découvrit une fleur bleue sur la rive. Son amoureux descendit pour lui cueillir cette fleur, mais il tomba à l’eau, fut emporté et ne put que lui crier: «Ne m’oublie pas!» Ce n’est qu’une des nombreuses légendes pour expliquer comment cette tendre petite fleur bleue ornée d’un œil jaune a gagné son nom si significatif. Dans de nombreuses autres langues aussi, elle porte ce nom, par exemple «Forget-me-not» en Grande-Bretagne ou «Ne m'oubliez pas» en France.

Dans sa forme originale, le myosotis fleurit bleu, couleur de la fidélité et de la nostalgie, ce qui lui a valu de devenir un symbole important. Considérée comme une «plante magique», on lui attribuait des pouvoirs magiques sous la forme de «chaînes invisibles de la fidélité» lorsque les racines ou un collier de fleurs étaient posés autour du cou ou sur le cœur d’une personne aimée. De nos jours, le myosotis est une plante à floraison printanière fort appréciée dont la beauté s’exprime de façon idéale dans des grands groupes.

Aspect et croissance

Selon les variétés, le myosotis atteint 20 à 40 centimètres et forme de longues tiges fleuries. Ce sont généralement des plantes annuelles ou des herbacées vivaces. La plupart du temps, ces plantes commencent par pousser en rosette avec de longues feuilles striées et légèrement velues. À partir du printemps, des pousses droites et ramifiées avec des panicules florales terminales et peu ou pas de bractées apparaissent. La période de floraison s’étend d’avril jusqu’en juin. Les fleurs ont cinq pétales et rayonnent pour la plupart dans le bleu classique. Mais on trouve aussi des variétés blanches et rose clair.

Myosotis bleu

Le myosotis est une plante à floraison printanière fort appréciée.

Emplacement et sol

Cette fleur printanière préfère un emplacement ensoleillé à mi-ombragé et s’épanouit de préférence dans un sol perméable et frais.

Plantation

Un nouveau semis se fait en juin ou en juillet directement en terre. En automne, les jeunes plants sont repiqués placés à l’endroit choisi dans le massif où ils fleuriront ensuite au printemps suivant.

Conseils d’entretien

En fait, le myosotis est d’un entretien très facile. Veillez à arroser régulièrement le substrat dans des conditions sèches. Des apports de fertilisant ou une taille ne sont pas nécessaires. Il suffit simplement de supprimer de temps en temps les feuilles fanées.

protection hivernale

Dans les régions froides, il faut protéger cette plante traditionnelle de jardin de campagne par une protection hivernale. Les jeunes plantes en particulier doivent être protégées des trop fortes gelées par un paillis de feuilles ou de brindilles.

Utilisation

Le myosotis est une très belle plante de massif que l’on peut bien associer à d’autres fleurs printanières. Le myosotis est idéal en bordure de massif ou aussi comme plante de remplissage. Ces petites fleurs bleues sont particulièrement bien mises en valeur lorsqu’elles sont semées en grand nombre. On peut également placer cette plante dans un pot sur un balcon ou une terrasse

Espèces et variétés importantes

Myosotis rose

Le myosotis des bois (Myosotis sylvatica) charme avec une large palette de couleurs. On le trouve par exemple en rose: Ce sont les variétés «Rosylva», Victoria Rosea» et «Pompadour»

Le myosotis des bois (Myosotis sylvatica) est généralement bisannuel et existe dans de nombreux coloris. Les emplacements ensoleillées au sol frais sont parfaits pour cette boraginacée. Là, elle se resème d’elle-même et recouvre de mars à mai de larges surfaces de ses nuages de fleurs. L’endroit favori du myosotis des marais (Myosotis palustris) se trouve au bord des ruisseaux et sur les rives des étangs. Il fleurit de mai à août, est vivace, ce qui en fait un habitué apprécié du jardin.

Le myosotis a pour concurrents ses parents éloignés: La Petite Bourrache (Omphalodes verna) et le myosotis du Caucase (Brunnera macrophylla) sont de la même famille et peuvent se mesurer à lui avec d’aussi jolies fleurs. Ces deux plantes fleurissent d’avril à mai et préfèrent les sols argileux riches en humus et frais. La Petite Bourrache printanière convient comme couvre-sol dans les sous-bois clairs et s’étend si rapidement par ses stolons qu’elle en arrive à étouffer ses voisins. Le myosotis du Caucase est un buisson précieux au soleil et à mi-ombre et offre en plus de ses fleurs bleues un feuillage particulièrement joli d’un vert lumineux


Vous n’arrivez pas à vous décider devant autant de diversité? Un conseil: Si toutes ces variétés transforment votre jardin en un océan de fleurs bleu ciel, ce sera à coup sûr un spectacle inoubliable.

Stèle avec des formes ovales

La Petite Bourrache printanière (Omphalodes verna) ressemble beaucoup au myosotis et appartient aussi à la même famille. Mais c’est en l’observant de près que l’on remarque les différences. Les feuilles sont ovales et le cœur des petites fleurs bleues est blanc.

Multiplication

Une fois que le myosotis s’est bien établi dans le jardin, il se resème tous les ans. Le myosotis des bois est généralement bisannuel. On le sème en juillet. Mélangez du terreau avec un peu d’argile dans un pot, répartissez les graines sur le dessus et recouvrez-les de terre. Le substrat doit être maintenu humide. En octobre, vous repiquerez les jeunes plants en massif. Protégez-les des fortes gelées avec du voile ou un peu de brindilles de sapin. Le myosotis des marais, la Petite Bourrache et le myosotis du Caucase sont vivaces et se multiplient de préférence par marcotage. Dans un emplacement favorable, le myosotis des bois, du marais ou du Caucase se reproduisent aussi par auto-ensemencement. La Petite Bourrache forme des stolons et est donc un très bon couvre-sol.

Maladies et parasites

Les parasites présents sont parfois pucerons. Par temps trop humide, les myosotis peuvent être infestés par oïdium et pourriture grise.

Comment avez-vous trouvé cet article?