Sujets

Santoline

La santoline (Santolina) est une espèce végétale de la famille des astéracées. La santoline est aussi nommée Santoline grise.

Origine

La santoline (Santolina) est une espèce végétale de la famille des astéracées. On trouve la plupart des variétés de santoline dans l’espace méditerranéen, quelques variétés sont cultivées dans le monde entier comme plantes ornementales. Les variétés de santoline sont des odorants qui atteignent généralement une hauteur de croissance de 10 à 60 centimètres. La santoline est aussi nommée Santoline grise.

La santoline s’épanouit pleinement dans un endroit chaud et ensoleillé. Dans la nature, elle pousse sur des sols escarpés, pauvres en nutriments et secs. Par conséquent, le sol doit être pauvre en nutriments, perméable, de préférence calcaire et plutôt sec.

Santoline (Santolina chamaecyparissus)

Dans un lit de gravier, la santoline s’harmonise bien avec de la lavande, du thym et de la sauge.

Dans nos régions, la santoline se présente comme un sous-arbrisseau persistant. Cette plante est ramifiée et peut pousser aussi bien en forme érigée que rampante. Les feuilles velues finement divisées sont d’un vert vif ou grises et feutrées. Leurs poils protègent la plante d’une trop forte évaporation. L’odeur de la santoline a un effet plutôt répulsif sur les insectes. La période de floraison s’étend de juin à août. Pendant cette période apparaissent de petites têtes de fleurs rondes d’un blanc ou d’un jaune lumineux.

Utilisation

La santoline convient bien aux jardins de rocaille ou méditerranéens. Mais cette plante est aussi volontiers utilisée pour végétaliser des jardins suspendus et peut être facilement cultivée en bac car elle supporte très bien la sécheresse. Des tulipes sauvages rouges, des heuchères ou des campanules bleues mais aussi des roses sont parfaites pour l’accompagner. Les fleurs fraiches de la santoline, surtout de la verte (Santolina viridis) sont souvent utilisées comme assaisonnement de plats de viande, de poisson ou de pâtes. Une fois séchée, la santoline est utile contre les mites et les drosophiles. La santoline fraiche éloigne les moustiques.

Protection hivernale

La santoline est vivace et suffisamment insensible au gel dans des emplacements favorables. Pour la protéger des dommages importants causés par le gel, il est recommandé de la recouvrir pour l’hiver avec des brindilles de sapin. Veillez également à lui attribuer dans le massif un emplacement si possible sec en hiver, donc avec sol bien drainé.

Santoline (Santolina chamaecyparissus)

La santoline argentée (Santoline chamaecyparissus) est un sous-arbrisseau à fort pouvoir ornemental.

Autres conseils d’entretien

Les soins à apporter à la santoline sont très limités. Comme elle est habituée à des sols secs, il n’est pas non plus nécessaire de l’arroser. Il faut procéder à une taille sévère une fois par an après la floraison pour que la plante forme un plus beau buisson. Les apports d’engrais ne sont pas nécessaires.

Espèces et variétés

La (Santolina chamaecyparissus) est une plante qui a de l’avenir car ce sous-arbrisseau aux feuilles et aux fleurs odorantes est absolument insensible à la sécheresse ! Santolina x lindavica est un croisement de la santoline aux feuilles pennées et de la santoline grise qui présente des feuilles bleu vert et des fleurs jaunâtres.

Multiplication

La meilleure méthode pour multiplier la santoline est le bouturage. Pour cela, on coupe au début de l’été des pointes de tiges de 15 à 20 cm de longueur dont on retire les feuilles à la base et on les pique dans une terre de culture sablonneuse dans un endroit à mi-ombre. Jusqu’à l’enracinement, elles doivent être maintenues uniformément humides. Il est aussi possible de procéder à un semis.

Maladies et parasites

La santoline se protège très bien elle-même des maladies et des infestations de parasites grâce à ses huiles essentielles et elle éloigne donc aussi les escargots.

Comment avez-vous trouvé cet article?