Sujets

Sauge

Verena Schmidt Verena Schmidt

La sauge (Salvia) est une plante méditerranéenne aux vertus aromatiques et médicinales. Quelques variétés font aussi belle figure dans un massif de vivaces. Voici comment bien planter, entretenir et récolter les différentes espèces de sauge.

Origine

La famille des sauges (Salvia) fait partie de la famille des lamiacées (Lamiaceae). Depuis des millénaires, la sauge est une des plantes médicinales les plus importantes, comme l’indique le nom «salvia» (du latin "salvare" pour guérir). Dans les jardins des monastères du Moyen-Age, cette plantes figurait parmi les herbes indispensables et aux nombreuses utilisation. C’est ainsi qu’on rencontre aussi la sauge dans l’«Hortulus», le livre des simples de l’Abbé Walafrid Strabo. La famille des sauges est extrêmement vaste: on connait environ 900 espèces différentes. Il existe des espèces annuelles et des espèces vivaces. Quelques espèces et quelques variétés sont utilisées exclusivement comme plantes ornementales.

Aspect et port

Dans la famille des sauges, on trouve des plantes annuelles, bisannuelles ou vivaces, des sous-arbrisseaux et des buissons. La sauge pousse en touffes avec de nombreuses pousses érigées et mesure de 30 à 50 centimètres de haut. Les tiges carrées sont ligneuses dans leur partie inférieure et se ramifient. Les feuilles ont de longs pétioles, sont étroites à lancéolées, et mesurent jusqu’à huit centimètres de long et deux centimètres de large. Elles sont d’un vert mat et recouvertes d’un duvet tomenteux grisâtre. Quand on les froisse entre les doigts, elles dégagent une odeur camphrée. Selon l’espèce et la variété, des fleurs en grappes violettes apparaissent sur la plante de mai à septembre sur des épis légers en faux verticilles. Mais parmi les différentes variétés, on en trouve certaines qui ont des fleurs rose ou blanches.

Les feuilles de la sauge sont recouvertes d’un duvet grisâtre

Les feuilles de la sauge sont allongées et lancéolées et recouvertes d’un duvet tomenteux grisâtre

Emplacement et sol

D’une manière générale, la sauge aime les emplacements chauds et ensoleillés au sol perméable et pas trop riche en azote. Ces plantes s’épanouissent également bien dans des pots et des jardinières avec un substrat riche en humus.

Plantation

La période et la méthode de plantation varient en fonction de l’espèce et de la variété: La sauge officinale (Salvia officinalis) se sème en avril dans un châssis de couche ou en mai directement en terre. Plus tard, il faut éclaircir les plantules en les espaçant de 30 à 40 centimètres. On peut aussi acheter de jeunes plants au printemps et les diviser pour les multiplier. La sauge sclarée (Salvia sclarea) peut être semée en terre en juillet. Comme la plupart des vivaces, la sauge des steppes et ses variétés peuvent être plantées du printemps à l’automne.

Conseils de soins

Chez la sauge officinale qui est un sous-arbrisseau, les vieilles pousses deviennent ligneuses. Il faut donc rabattre la sauge officinale chaque année au printemps pour qu’elle ne vieillisse pas trop, reste compacte et repousse avec vigueur. Le meilleur moment est alors de préférence après la mi-mars si des gelées ne sont plus à craindre. Veillez à ne rabattre que la partie feuillue de la plante.

La sauge des steppes qui est une jolie vivace pour un massif de fleurs ne doit être rabattue à un tiers de la longueur des rameaux qu’après la première floraison principale à la fin de l’été, puis bien arrosée et fertilisée avec un peu de granulés d’engrais bleu. En rabattant la sauge des steppes de cette manière, on obtiendra alors très probablement une nouvelle floraison avant le début de l’automne. Les spécialistes appellent cette capacité "remontage". Au début du printemps, on procèdera à une autre taille avant que la plante ne se remette à bourgeonner. Si on divise le pied tous les trois ans, cela permet à la sauge de rester vigoureuse et de fleurir abondamment.

Taille de la sauge des steppes

Si on rabat sévèrement la sauge des steppes après la floraison, elle refleurit généralement encore une deuxième fois.

La sauge sclarée bourgeonne vigoureusement au printemps et n’a pas besoin d’être rabattue. Les plantes ne doivent être fertilisées qu’avec parcimonie au printemps avec un engrais pour plantes fleuries peu azoté.

Hivernage ou protection hivernale

Sous les climats rudes, la sauge officinale persistante peut être fortement endommagée par les gelées blanches en hiver. Par prudence, il faut donc pailler les racines avec une couche épaisse de feuilles et recouvrir la couronne avec un voile de plastique clair. Comme pour la plupart des plantes aromatiques méditerranéennes, un sol plutôt maigre, très perméable est un avantage pour la rusticité.

Les variétés non rustiques de sauges doivent être déterrées avant les premières gelées et les tiges fleuries doivent être rabattues. Placez les plantes dans des pots remplis de substrat à base de terre et faites-les hiverner dans une serre.

Utilisation

La sauge en fleur est un bel ornement pour tous les jardins potagers et d’herbes aromatiques et convient bien aux massifs de vivaces et de plantes des steppes. Les partenaires possibles sont par exemple des achillées, des herbes mi-hautes ou encore des rosiers. Les fleurs sont appréciées comme prairies mellifères ou également intéressantes pour d’autres insectes. La sauge officinale qui aime la chaleur est utilisée essentiellement dans les jardins de plantes aromatiques et se sent également bien dans une spirale à plantes aromatiques. On trouve cependant aussi des variétés à feuilles décoratives comme ‘Purpurascens’, ‘Icterina’ et ‘Tricolor’, qui sont très faciles à intégrer dans des massifs de vivaces au soleil, des jardins de rocailles et jardins de prairie. La sauge officinale se révèle utile comme plante médicinale contre de nombreux troubles.

Espèces et variétés importantes

La sauge officinale (photo ci-dessus) qui est un sous-arbrisseau vivace aux feuilles aromatiques compte parmi les principales plantes médicinales et aromatiques. Pour conserver l’arôme des feuilles après la récolte de la sauge, on peut les faire sécher. Il est également possible de congeler de la sauge. La variété ’Purpurascens’ appelée aussi sauge pourpre ou sauge aromatique pourpre se caractérise par des feuilles d’un violet profond avec un reflet vert. La sauge argentée (Salvia argentea) aux feuilles ovoïdes au duvet argenté et aux inflorescences blanches, a un port comparable à la sauge officinale. Sa région d’origine est la partie occidentale du bassin méditerranéen et d’Afrique du Nord.

Sauge des steppes

Avec ses hampes florales graciles et bien érigées, la sauge des steppes (Salvia nemorosa) apporte des notes bleu-violet dans un jardin d’été. Même sur un sol sablonneux sec, cet ’artiste de la faim’ fleurit inlassablement à partir du mois de juin.

La sauge des steppes ou des bosquets est la variété la plus connue pour les massifs. Sa région d’origine se situe dans la partie orientale d’Europe Centrale et en Asie du Sud-Ouest et c’est une vivace des jardins peu exigeante qui fleurit longtemps. Il existe une quantité de variétés de sauges des steppes: Les variétés classiques sont la variété ’Blauhügel’ à fleurs bleues, ’Ostfriesland’ à fleurs bleu-violet, la variété cultivée rose ’Amethyst’ et la variété ’Schneehügel’ à fleurs blanches. La hauteur de croissance est de 50 à 80 centimètres. La variété ’Berggarten’ se caractérise par une croissance compacte et de larges feuilles. Alors qu’‘Alba’ forme des fleurs blanches, ’Rosea’ séduit par ses fleurs rose.

La sauge des prés (Salvia pratensis) est bien implantée dans nos régions, la sauge verticillée (Salvia verticilliata) arrive d’Europe de l’Est. Toutes deux poussent sur des pelouses sèches ou en bordure de champs. Elles aiment les sols calcaires pauvres en nutriments et se prêtent aussi à la culture en jardin.

Sauge des prés Salvia pratensis

La sauge des prés est aussi indigène chez nous

L’imposante sauge sclarée est bisannuelle. La première année, elle ne forme qu’une rosette basale de feuilles aux grandes feuilles pétiolées recouvertes d’un duvet gris, la deuxième année apparait alors une inflorescence haute d’environ un mètre. Les nombreuses fleurs labiées d’un blanc rose des grandes inflorescences en panicules apparaissent en juillet/août. Dans un endroit qui lui convient, la plante aime bien se resemer d’elle-même et répand une odeur légèrement pénétrante. ‘Piemont’ est une variété ancienne de sauge sclarée aux involucres violettes.

Les huiles essentielles de cette plante ont les mêmes vertus que celles de la sauge officinale. Cette espèce de sauge convient pour des bouquets odorants, des sachets d’herbes aromatiques et pour parfumer du vin, des marmelades ou des desserts aux fruits.

Sauge sclarée (Salvia sclarea)

La sauge sclarée (Salvia sclarea) fleurit longtemps dans des tons de bleu clair-rose-blanc.

La sauge ananas (Salbia elegans ‘Scarlet pineapple’) est un petit buisson non rustique qui peut atteindre jusqu’à 90 centimètres de hauteur et 60 centimètres de largeur. Il se caractérise par de remarquables fleurs rouges étirées en longueur et tubulaires qui apparaissent en plein été. Ses fleurs vertes et en ovale pointu sont soulignées de brun rouge sur les bords et répandent un parfum d’ananas quand on les froisse.

La sauge verte (Salvia viridis) est annuelle. Son ornement principal ne réside pas dans ses fleurs mais plutôt dans les bractées teintées de rose ou de violet qui se trouvent sur les inflorescences et se conservent longtemps.

Sauge verte (Salvia-viridis)

La sauge verte (Salvia viridis) est une belle fleur estivale de massifs et en pots qui peut atteindre environ 50 à 70 centimètres de hauteur.

La sauge de Graham (Salvia microphylla var. Mycrophylla) est un buisson persistant non rustique. Il peut atteindre jusqu’à 120 centimètres de hauteur et de largeur. Ses jolies fleurs rouge framboise apparaissent de la fin de l’été au début de l’automne. Ses feuilles ovales d’un vert moyen sentent le cassis quand on les froisse. La sauge farineuse (Salvia farinacea) qui n’est pas rustique non plus séduit par sa floraison permanente d’un bleu lumineux qui dure plusieurs mois.

Multiplication

On peut reproduire la sauge des steppes à la croissance permanente au printemps par bouturage ou par division des pieds. La sauge officinale est également facile à reproduire par bouturage. On reproduit les espèces annuelles et bisannuelles par semis en avril. Elles se resèment souvent d’elles-mêmes, comme par exemple la sauge sclarée.

Maladies et parasites

La sauge ornementale est robuste et rarement infestée par des parasites. La sauge des steppes présente occasionnellement du mildiou, essentiellement si elle manque d’espace dans les massifs. La sauge sclarée et la sauge argentée reçoivent souvent la visite des escargots. Il faut donc protéger les pieds surtout au printemps lors du bourgeonnement.

Questions fréquentes

Quand peut-on planter de la sauge?

En principe, on peut planter de la sauge du printemps à l’automne. On préfère généralement planter au printemps.

A quelle fréquence faut-il arroser la sauge?

La sauge officinale ne doit être arrosée que modérément de manière à éviter l’eau stagnante. Pour la sauge des steppes qui préfère un sol frais, il faut veiller à apporter suffisamment d’eau, en particulier en période de sécheresse.

Quand peut-on récolter de la sauge?

On peut récolter les feuilles de sauge officinale pendant toute l’année.

Quand doit-on tailler la sauge?

Les périodes de taille peuvent varier selon les espèces. La sauge officinale se taille au printemps, dès que les gelées ne sont plus à craindre. Les rameaux de la sauge des steppes sont raccourcis d’un tiers seulement après la floraison principale en plein été.

A quoi sert la sauge?

La sauge est une extraordinaire plante médicinale pour tous les jardins de plantes aromatiques ou les jardins potagers, et attire tous les regards dans un massif de plantes des steppes ou de vivaces. La sauge officinale a des vertus très apaisantes particulièrement contre les maux de gorge ou les troubles du système digestif. Pour de nombreux insectes, comme par exemple les abeilles, ses fleurs sont une source appréciée de nourriture.

Peut-on récolter de la sauge quand elle fleurit?

Oui, on peut récolter de la sauge médicinale même quand elle fleurit! Même les fleurs sont comestibles.

Comment avez-vous trouvé cet article?