Sujets

Vigne sauvage

Les vignes vierges sont une espèce de plantes grimpantes appréciées pour leurs couleurs automnales lumineuses. Nous vous présentons ces plantes et vous donnons quelques conseils de soins.

Origine et aspect

La famille de la vigne vierge (Parthenocissus) qu’on appelle aussi vigne sauvage comprend 13 espèces majoritairement originaires des zones tempérées d’Amérique du Nord et d’Asie Orientale. Il s’agit de plantes dites auto-grimpantes, c’est-à-dire de buissons grimpants qui peuvent s’accrocher même sur des murs nus grâce à des crampons spéciaux Les espèces caduques de vigne sauvage (Parthenocissus quinquefolia) et de vigne vierge à trois pointes (Parthenocissus tricuspidata) sont des plantes appréciées dans les jardins publics. Les espèces vigne vierge de Henry (Parthenocissus henryana) et la vigne vierge à cinq feuilles (Parthenocissus inserta) qui peuvent atteindre deux mètres de hauteur sont répandues comme plantes d’intérieur et en pot.

Ces plantes de la famille des vitacées (Vitaceae) ont une croissance assez rapide et forment de longues tiges minces. Ces dernières se ramifient en vrilles plus ou moins serrées qui portent chacune un crampon à leur extrémité. Les variétés vigne vierge à cinq folioles ‘Engelmannii’ (Parthenocissus quinquefolia) et ‘Veitchii’ (Parthenocissus tricuspidata), grimpent de manière fiable, c’est pourquoi on les voit plus souvent que les espèces pures. Selon l’espèce, les feuilles ont à cinq folioles ou ovoïdes à tricuspides. Elles présente une coloration automnale orange à rouge foncé Pendant le bourgeonnement, la variété ’Veitchii’ porte par ailleurs des feuilles vert bronze. Les feuilles sont d’un blanc crème discret à légèrement jaunes et apparaissent au début ou en fin d’été. Elles sont riches en nectar et en zone urbaine, elles représentent une véritable prairie mellifère. Les baies rondes, d’un bleu noir, ressemblent à de petits grains de raisin et sont appréciées des oiseaux.

En matière de sol et d’emplacement, les vignes vierges sont extrêmement peu exigeantes: elles poussent sur presque n’importe quel sol, supportent la sécheresse et le plein soleil, mais aussi les emplacements à l’ombre. Elles s’épanouissent toutefois au mieux sur des sols riches en humus et frais. La vigne sauvage fait preuve d’une grand tolérance à la salinisation des sols et ces deux espèces s’accommodent bien de l’atmosphère sèche et poussiéreuses des villes.

Utilisation

Vigne vierge (Parthenocissus tricusoidata)

La vigne vierge (Parthenocissus tricuspidata) est une plante appréciée pour la végétalisation des murs.

Avec une vigne vierge, les murs des maisons et les brise-vues sont faciles à végétaliser et demandent peu d’entretien car on peut renoncer à un treillis. En raison de leur nature robuste, ces plantes sont aussi volontiers utilisées comme décoration de façade dans les espaces publics urbains et comme végétalisation de bâtiments industriels. Dans la mesure du possible, n’utilisez pas la vigne sauvage (Parthenocissus quinquefolia). Elle forme moins de crampons que les variétés ’Engelmanii’ et ’Veitchii’ et peut donc se détacher du mur en cas de vent violent. On obtient une façade végétalisée bien compacte de préférence avec les larges feuilles de la vigne vierge à trois pointes.

Les espèces résistantes au gel sont des plantes grimpantes appréciées pour végétaliser les jardins d’hiver et plantées en pot ou en bac, elles conviennent aussi aux rebords de fenêtre et aux terrasses.

Taille

Comme les murs recouverts de lierre persistant, les murs végétalisés avec de la vigne vierge doivent être maintenus en forme avec un taille-haie pour que les rameaux n’obstruent pas les embrasures des fenêtres. En fonction de l’espèce, la croissance annuelle peut tout de même atteindre jusqu’à 150 centimètres. Il est recommandé de rabattre tout de suite les vignes vierges nouvellement plantées pour qu’elles se ramifient bien à partir de la base. Pour les sujets greffés de vigne vierge à trois points, veillez aussi aux drageons et éliminez-les sans tarder. On les reconnait bien à leurs feuille à cinq folioles.

Hivernage

Après la chute des feuilles, la vigne vierge de Henry doit hiverner dans l’obscurité à une température d’environ cinq degrés et n’a besoin que de très peu d’arrosage. La vigne vierge à cinq feuilles a besoin en hiver d’un emplacement clair et chaud à environ 10 à 15 degrés Celsius.

Autres conseils d’entretien

Les sujets fraichement plantés ont généralement besoin d’une à deux années avant de pousser de manière notable. Avec un apport de compost au printemps, vous pouvez accélérer nettement la croissance.

Reproduction

Les espèces d’origine pure et aussi la plupart des variétés sont multipliées presque exclusivement par des souchets ou des boutures. Mais le marcottage est aussi très facile car les pousses forment vite leurs propres racines au contact du sol. La variété ’Veitchii’ aux pousses délicates est généralement greffée en hiver par une greffe en V sur des petites souchets racinés ou également non racinés de vigne sauvage. Une multiplication par bouturage serait certes aussi possible mais les taux d’échec sont assez élevés. De plus, les plantes greffées poussent nettement plus vite que les sujets multipliés par des boutures ou des souchets. Pour éviter la formation de drageons, il faut retirer tout de suite tous les yeux du support lors de la greffe.

Maladies et parasites

Les vignes vierges sont extrêmement robustes et ne sont presque pas sujettes aux maladies. Les seuls parasites à prendre au sérieux sont les campagnols: ils aiment les racines tendres et charnues de ces plantes grimpantes et peuvent causer des dégâts si importants que même des sujets plus anciens dépérissent. Avec les plantes d’appartement placées dans ces lieux d’hivernage trop chauds, on trouve de temps en temps des poux farineux et des cochenilles.

Comment avez-vous trouvé cet article?