Sujets

Zinnias

Les zinnias sont des fleurs d’été très colorées et fleurissent d’une façon forte. Précédemment, elles ne pouvaient manquer dans aucun jardin champêtre et comptent toujours de nombreux fans aujourd’hui. Nous vous donnons des informations sur la culture, les soins et l’utilisation.

Origine

Les zinnias (Zinnia) font partie de la famille des composacées ou astéracées (Asteraceae). Les différentes espèces de zinnia sont d’origine du sud des États-Unis et de l’Amérique Centrale où elles poussent dans des semi-déserts et des steppes caillouteuses. Environ 20 espèces différentes sont des vivaces ou des sous-arbrisseaux. Cependant, comme elles ne résistent pas au gel, nous les cultivons principalement sous forme de fleurs annuelles d'été.

Aspect et port

Depuis le 19ème siècle, ce sont surtout de nouvelles variétés du zinnia (Zinnia elegans) qui sont cultivées dans les jardineries européennes. Cela vient tantôt avec des fleurs simples, tantôt avec des fleurs densément doubles, qui rappellent alors aux dahlias de boule ou aux chrysanthèmes. Les zinnias fleurissent de juillet à octobre en rouge, rose, violet, jaune, orange et blanc, ils offrent aussi des fleurs bicolores. Selon la variété, le zinnia atteint 20 à 100 centimètres de hauteur. Le zinnia à feuilles étroites (Zinnia angustifolia) par contre n’atteint que 25 à 50 centimètres de hauteur avec le jaune et le orange comme couleurs dominantes. Les feuilles de la plupart des espèces sont elliptiques, généralement pointues et souvent étonnamment rugueuses.

Variété de couleurs des zinnias

Les zinnias offrent un vaste spectre de couleurs et de différentes formes de fleurs - un must pour des jardins colorés

Emplacement et sol

Les zinnias ont besoin d’un emplacement ensoleillé et chaud, dans un sol le plus perméable possible. Optimal est un sous-sol plutôt pauvre en humus, caillouteux et argileux. Le sol doit être modérément sec à frais, mais en aucun cas humide. Cette fleur d’été supporte la sécheresse sans problème, mais elles meurent très rapidement dans des conditions de saturation en eau.

Utilisation

Les zinnias sont faciles à entretenir et se présentent dans une grande variété de couleurs, et cela, pendant de nombreuses semaines d’été. Seuls ou associés à d’autres fleurs avides de soleil comme les cosmos bipennés, l’échinacée et les dahlias, les zinnias décorent les parterres de fleurs depuis des siècles. Surtout, ils sont indissociables des jardins champêtre. Ces jolies fleurs d’été sont aussi toujours les bienvenues pour combler l'espace entre plantes vivaces et graminées ou comme une touche de couleur dans un pot sur la terrasse.

Soins

Pour que les zinnias fleurissent tout au long de l’été, éliminez régulièrement les fleurs fanées, cela stimule la formation des bourgeons. De plus, peu après le repiquage, faites un apport d’engrais organique pour fleurs ou d’un peu de compost mur. En outre, certaines espèces de haute Taille ont besoin d’un soutien car elles ne sont pas très solides. N’arrosez ces fleurs estivales qu’en cas de sécheresse persistante. Lorsque la floraison diminue à la fin de l’automne, vous pouvez les arracher du massif et les composter.

Multiplication

A condition de disposer les zinnias à une place suffisamment lumineuse, vous pouvez les semer dès février. Pour germer, il leur faut des températures à partir de 18°C, mais ils se développent de façon très fiable. Semez de préférence dans des plaques de culture et repiquez les plantules dans des pots individuels dès qu’ils ont 3 à 4 feuilles. Si le premier bourgeon floral se forme à l’extrémité de la tige, pincez-la généreusement pour que les plantes deviennent plus buissonnantes. Les jeunes plantes sensibles au froid ne doivent sortir que fin mai à l’extérieur. Si vous souhaitez apporter rapidement de la couleur à votre jardin avec des zinnias, vous pouvez plutôt acheter des plantes à fleurs de juin à la fin de l'été, par exemple au marché hebdomadaire.

Maladies et parasites

Si les zinnias sont plantés trop proches, les maladies fongiques et les taches foliaires s’installent facilement comme le oïdium. Il faut donc veiller à ce que les plantes soient un peu espacées et éviter d'arroser par-dessus les feuilles. Sur les sols trop humides, la pourriture à la base des tiges est un problème. Une fois que cela s'est produit, vous ne devez pas planter de zinnias au même endroit pendant les prochaines années, sinon le risque de réinfection est très élevé. Retirez le plus tôt possible les plantes infestées par les champignons.

L’animal nuisible le plus fréquent est la limace, car elle raffole des zinnias. Dans les emplacements chauds ensoleillés, plutôt secs, les dégâts restent toutefois limités la plupart du temps. Plus rarement, une invasion de pucerons ou de tétranyques peut survenir

Comment avez-vous trouvé cet article?