Bokashi: comment fabriquer du fertilisant dans un seau

Le seau Bokashi, originaire du Japon, est un alternative éprouvée au tas de compost habituel. Ainsi, à l’aide de micro-organismes efficaces (EM), vous obtenez un fertilisant de haute qualité dans un espace réduit.

Bokashi-Seau

Dans un seau Bokashi, vous pouvez fabriquer très facilement un engrais de grande qualité à l’aide de micro-organismes efficaces

Bokashi vient du japonais et signifie «matières organiques fermentées». Pour la fabrication de Bokashi, on utilise des micro-organismes dits efficaces, également appelés EM. Il s’agit d’un mélange de bactéries lactiques, de levures et de bactéries de photosynthèse. En principe, toute matière organique est fermentable à l’aide d’une solution d’EM. Pour transformer les déchets de cuisine, il existe le seau Bokashi : on verse ses déchets organiques dans ce seau en plastique à fermeture hermétique et les asperge ou les mélange avec des micro-organismes efficaces. De cette façon, vous obtenez en deux semaines un engrais liquide de haute qualité pour vos plantes. De plus, après deux semaines, vous pouvez mélanger les restes de nourriture fermentés avec la terre pour amender le sol ou les mettre sur le compost.

Bokashi: l'essentiel en résumé

Bokashi vient du japonais et décrit un processus au cours duquel les matières organiques sont mises à fermenter grâce à des microorganismes efficaces (EM) ajoutés. Pour fabriquer en deux semaines un engrais de grande qualité pour plantes à partir de déchets de cuisine, il existe le seau Bokashi à fermeture hermétique. Pour cela on verse ses déchets bien broyés dans le seau et les asperge d’une solution d’EM.

Quels sont les avantages du Bokashi?

En transformant ses déchets de cuisine dans un seau Bokashi en engrais de grande qualité, additionné d’EM, on n’économise pas seulement de l’argent. Contrairement aux déchets dans le bac à compost, les déchets dans le seau Bokashi ne développent aucune mauvaise odeur - ils ressemblent plutôt à de la choucroute. C’est pourquoi, on peut même poser le seau dans la cuisine. De plus, l’engrais fabriqué dans le seau Bokashi est de très grande qualité grâce aux EM ajoutés: les micro-organismes efficaces renforcent le système immunitaire des végétaux et améliorent la germination, la fructification et le murissement. L’engrais EM est donc une solution naturelle de protection des végétaux, aussi bien en agriculture conventionnelle que biologique.

Seau Bokashi avec micro-organismes efficaces

Pour fabriquer de l’engrais Bokashi, il vous faut un seau Bokashi, une solution de micro-organismes efficaces et beaucoup de déchets de cuisine

Bokashi: de quoi a-t-on besoin pour la fabrication?

Si vous voulez toujours et régulièrement transformer vos déchets en engrais Bokashi, nous vous recommandons d’utiliser deux seaux Bokashi. Ainsi, le contenu du premier seau peut fermenter tranquillement, pendant que vous remplissez déjà le second seau progressivement. Le mieux, ce sont des seaux de 16 ou 19 litres de capacité. Les modèles disponibles dans le commerce sont équipés d’un tamis et d’un robinet d’écoulement grâce auquel vous pouvez vider le liquide formé lors de la fermentation. Il vous faut en outre une solution de micro-organismes efficaces que, soit vous achetez prête à l’emploi, ou que vous fabriquez vous-même. Pour répartir la solution d’EM sur les déchets organiques, vous avez besoin en outre d’un pulvérisateur. En option, il est possible d’utiliser de la poudre de roche qui, outre les micro-organismes efficaces, aide à rendre les nutriments libérés mieux disponibles pour le sol. Pour finir, ayez à disposition un sac en plastique rempli de sable ou d’eau.

Compost dans un seau Bokashi

Pour transformer de grandes quantités de déchets en engrais, il vaut mieux utiliser deux seaux Bokashi en décalé

Comment fabrique-t-on de l’engrais dans un seau Bokashi?

Après vous être procurés les ustensiles indiqués, vous pouvez commencer à utiliser le seau Bokashi. Mettez les déchets organiques bien broyés (par exemple des épluchures de fruits et de légumes ou du marc de café) dans le seau Bokashi et pressez bien. Pulvérisez ensuite les déchets avec la solution d’EM pour les humidifier. Pour finir, posez le sac en plastique rempli de sable ou d’eau à la surface des matières amassées. Veillez à ce que le sac recouvre entièrement la surface pour empêcher un apport d’oxygène. Fermez ensuite le seau avec son couvercle. Répétez cette procédure jusqu’à ce qu’il soit totalement rempli. Lorsque le seau est rempli jusqu’au bord, vous n’avez plus à poser le sac de sable ou d’eau. Il suffit de fermer le seau Bokashi hermétiquement avec le couvercle.

Vous devez maintenant laisser le seau au moins deux semaines à température ambiante. Pendant ce temps, vous pouvez remplir le second seau. N’oubliez pas de vider tous les deux jours le liquide grâce au robinet d’écoulement sur le seau. Dilué avec de l’eau, ce liquide convient comme engrais de grande qualité, immédiatement utilisable.

Dépoter un pied de tomate

Ajoutez simplement votre engrais fabriqué maison au terreau directement à la plantation. Vous obtiendrez ainsi des plantes vigoureuses et en bonne santé

Vous pouvez utiliser le seau Bokashi en hiver aussi. Le rejet liquide convient par exemple parfaitement pour nettoyer les tuyaux d’écoulement. Emballez hermétiquement les restes de nourriture fermentés dans des sacs et stockez-les dans un endroit frais et sombre avant de les utiliser au printemps. Après utilisation, il est recommandé de nettoyer minutieusement le seau Bokashi et les autres éléments avec de l’eau chaude et de l’essence de vinaigre ou de l’acide citrique liquide et de laisser sécher à l’air.

Bokashi: Qu’apportent les micro-organismes efficaces?

Les micro-organismes efficaces (EM) aident à la transformation des déchets organiques. Il y a déjà 30 ans, Teruo Higa, un professeur japonais d’horticulture, examinait les possibilités d’amendement du sol à l’aide de micro-organismes naturels. Il répartit les micro-organismes en trois grands groupes: les micro-organismes de régénération, pathogènes et putréfactifs et les micro-organismes neutres (opportunistes). Sachant que la plupart des microorganismes se comportent de façon neutre et viennent toujours en soutien du groupe majoritairement présent. Les EM disponibles dans le commerce sont un mélange spécial, liquide, de petits organismes microscopiques aux nombreuses propriétés positives. On peut tirer profit de ces propriétés avec le seau de cuisine Bokashi. Pour fabriquer un seau Bokashi soi-même, quelques ustensiles et un peu de temps sont nécessaires. Mais vous pouvez aussi acheter des seaux Bokashi tout faits avec leur tamis caractéristique.

Questions fréquentes

Qu’est-ce qu’un seau Bokashi?

Un seau Bokashi est un seau en plastique hermétique qui permet de fabriquer soi-même son engrais de grande qualité à partir de matières organiques et de micro-organismes efficaces (EM) ajoutés.

Que peut-on mettre dans un seau Bokashi?

Les déchets courants du jardin et de la cuisine, coupés le plus petit possible, comme les restes de végétaux, les épluchures de fruits et de légumes ou aussi le marc de café vont dans le seau Bokashi. Viande, os, cendres ou papier ne peuvent pas y aller.

Combien de temps dure le compostage Bokashi?

En utilisant des déchets courants de cuisine et du jardin, la fabrication d’engrais EM dans le seau Bokashi dure environ 2 à 3 semaines.

Qu’est-ce que sont des EM?

Les micro-organismes efficaces (EM) sont un mélange de bactéries lactiques, de levures et de bactéries de photosynthèse. Ils aident à la fermentation des matières organiques.

Comment avez-vous trouvé cet article?