Tailler un dipladénia: la bonne méthode de taille

Thomas Heß Thomas Heß

La taille régulière fait partie de l’entretien d’un dipladénia ou d’un mandevilla. Nous vous donnons quelques conseils pour bien tailler votre mandevilla et choisir le meilleur moment.

Dipladénia en fleurs

L’abondance de la floraison d’un dipladénia en été dépend de la qualité des soins et de la taille.

Avec leurs fleurs en forme d’entonnoir, les dipladénias sont des plantes en pots très appréciées. A l’origine, ce sont des buissons grimpants des forêts vierges d’Amérique du Sud. Avant l’hiver, les plantes seront placées dans un lieu d’hivernage clair et à l’abri du gel où elles passeront l’hiver à environ dix degrés Celsius. Le mandevilla fleurit d’avril aux gelées et supporte bien les étés secs grâce à ses racines de stockage. La plante forme un maximum de fleurs si elle est placée en été dans un endroit ensoleillé. Même si un dipladénia demande peu d’entretien, une taille régulière est nécessaire pour différentes raisons. Vous réussirez avec les conseils suivants.

Tailler un dipladénia: L’essentiel en résumé

Une taille annuelle en février ou mars stimule la repousse du dipladénia. Selon l’envergue souhaitée, les tiges secondaires seront rabattues entièrement et les tiges principales seulement de la moitié. Les tiges mortes seront entièrement éliminées. En été, une taille de formation est possible à tout moment si besoin. Il est recommandé de rabattre les plantes encombrantes avant de les rentrer pour l’hiver.

Pourquoi et comment faut-il tailler un dipladénia?

Les dipladénias que l’on peut acheter comme plantes d’été pour le balcon sont souvent maintenues de petite taille par des produits chimiques. Mais les régulateurs de croissance perdent leur effet au plus tard après l’hivernage du dipladénia et les plantes non rabattues repartent nettement en hauteur l’année suivante. Vous pouvez couper à tout moment les tiges de mandevilla trop longues et poussant de manière désordonnée s’il n’est plus possible de les faire grimper le long du treillis. En dehors de cette éventuelle taille de formation, il y a encore d’autres raisons de tailler un mandevilla.

Rabattre les tiges du dipladénia

Ce ne sont pas seulement les fleurs fanées qui seront éliminées en été: Les tiges trop longues du dipladénia peuvent être rabattues elles aussi à tout moment.

Tailler les dipladénias avant l’hivernage

L’intensité de la taille avant l’hiver dépendra de la pièce dans laquelle vous placerez la plante pour l’hiver Si vous pouvez offrir à vos plantes un lieu d’hivernage optimal, c’est-à-dire clair et frais, ne taillez les dipladénias avant l’hiver que s’ils sont trop grands ou encombrants pour l’hivernage. Sinon, vous pouvez appliquer la règle suivante: Plus le lieu d’hivernage est sombre, plus il faut les rabattre.

Taille des tiges malades du dipladénia

En cas de stress hydrique en été, ce sont surtout les jeunes pousses qui sont sujettes aux attaques de pucerons ou de mouches blanches. En hiver, les cochenilles peuvent être gênantes. Même en cas d’infestation importante, une pulvérisation est généralement inutile, la taille en fin d’hiver résoudra le problème. Veillez à ce que la plante soit alors vraiment exempte de toute infestation. La taille en hiver ou encore en fin d’hiver peut remplacer la taille d’entretien du printemps.

Taille d’entretien du mandevilla au printemps

La meilleure période pour la taille annuelle d’entretien est le début du printemps, plus précisément en février ou mars, avant que le dipladénia ne forme de nouvelles pousses. De cette manière, vous maintiendrez votre mandevilla bien compact tout en favorisant la formation de nouvelles pousses sur lesquelles se formeront ensuite les fleurs. Coupez complètement les tiges mortes. Selon l’envergure souhaitée pour les plantes, vous pouvez rabattre les tiges secondaires en totalité et les tiges principales seulement de moitié, et ce, toujours au-dessus d’un bourgeon ou d’une pousse déjà bien reconnaissable. Si votre plante doit conserver la même envergure, ne coupez que les tiges secondaires et ne touchez pas à la tige principale.

Pincer les jeunes plants

Pour qu’un jeune dipladénia ramifie correctement, éliminez les pointes de toutes les tiges. Il ne s’agit pas d’une taille, cassez simplement les pointes des tiges de la plante avec les doigts au-dessous de la première paire de feuilles. Portez des gants jetables en plastique pour garder la bonne sensation du bout des doigts.

Rajeunir un dipladénia

Si vous trouvez votre mandevilla trop grand ou s’il a complètement perdu sa forme, vous pouvez le rabattre sévèrement, ce qui aura pour effet de lui redonner une structure. Le dipladénia supporte bien cette opération: Il formera certes des fleurs seulement plus tard dans l’année mais en revanche, il fleurira encore plus abondamment l’année suivante. Pour le rajeunir, rabattez toutes les tiges principales à un tiers de leur longueur. Si besoin, même encore plus court, mais de manière à toujours laisser au moins deux yeux.

Lors de la taille, pensez toujours à porter des gants car le suc laiteux toxique du dipladénia peut tout à fait provoquer des irritations cutanées. Si vous voulez arrêter l’écoulement du suc, vous pouvez vaporiser les points de taille avec de l’eau. Vous pouvez vous servir tout de suite des tiges ou des pointes coupées comme boutures et leur faire prendre racine dans de la terre humide ou de l’eau.

Comment avez-vous trouvé cet article?