Bien utiliser un désherbeur thermique

Thomas Heß Thomas Heß

Bien utilisés, les désherbeurs thermiques agissent efficacement contre les mauvaises herbes sur les surfaces pavées et sont la seule méthode autorisée en dehors de l’arrachage à la main. Nos conseils pour une bonne utilisation des désherbeurs thermiques.

Désherbeur thermique

Avec l’aide d’un désherbeur thermique, il est facile d’éliminer efficacement les mauvaises herbes des joints de pavage

Avec un désherbeur thermique, on peut agir efficacement contre les mauvaises herbes sur les surfaces pavées. S’ils sont bien utilisés, ils permettent de venir plus rapidement à bout des mauvaises herbes et de mieux ménager son dos que quand on les arrache péniblement à la main. Car il n’existe pas d’autre possibilité en dehors de l’utilisation d’un désherbeur thermique ou du travail manuel. Même si l’utilisation de produits chimiques parait simple et séduisante, les herbicides sont interdits sur les surfaces pavées: la loi sur la protection de l’environnement est sans équivoque et ne tolère aucune exception. Les infractions sont réprimées par des amendes élevées et les zones résidentielles sont contrôlées de plus en plus fréquemment par les municipalités et les communes. Si on est pris sur le fait, on écope d’une amende à quatre ou cinq chiffres. Cela ne vaut pas la peine.

Comment agissent les désherbants thermiques?

Les désherbeurs thermiques chauffent les mauvaises herbes dans les joints des pavés et aussi dans les massifs à une température comprise entre 650 et 1 000 degrés Celsius, soit avec une flamme de gaz ou un rayonnement thermique d’origine électrique. Le nom de brûleur de mauvaises herbes est trompeur car les mauvaises herbes ne sont complètement brûlées mais subissent un choc thermique de quelques secondes quand on passe lentement au-dessus d’elles. De cette manière, les protéines coagulent, les cellules des plantes éclatent, s’écoulent et l’ensemble de la plante se dessèche quelques jours plus tard

Selon les modèles, les désherbeurs thermiques ressemblent à des bâtons de marche auxquels est accrochée une cartouche de gaz ou à des tuyaux d’aspirateur d’où la flamme ou l’air brûlant s’échappe par une ouverture. Ce dernier n’est toutefois pas aussi brûlant qu’une flamme de gaz, c’est pourquoi il faut maintenir les appareils électriques quelques secondes de plus au-dessus de la mauvaise herbe.

Appareil électrique à brûleur

Outre les appareils classiques à gaz, on trouve aussi des désherbants électriques qui expulsent de l’air brûlant.

Avec du gaz ou de l’électricité contre les mauvaises herbes

Les désherbants thermiques sont légers, utilisables partout et aussi maniables qu’un bâton de marche. Avec une vis de réglage, on ouvre la cartouche de gaz et on enflamme le gaz par allumage automatique. Le gaz habituellement utilisé est un mélange de propane et de butane. Pour les désherbeurs électriques, le rayon d’utilisation est limité par la longueur du câble. Ces appareils produisent de la chaleur par une simple pression sur un bouton et sont immédiatement prêts à l’usage avec une puissance pouvant aller jusqu’à 2 000 Watts. En fonction de la conception, ces appareils à brûleurs travaillent au moyen d’un jet de chaleur ou une spirale chauffante avec un réflecteur ce qui permet d’obtenir une surface de rayonnement plus grande. Pour la sécurité de l’utilisation, ces appareils s’éteignent immédiatement dès qu’on relâche le bouton.

Avec un tuyau d’au moins cinq mètres de longueur, les appareils professionnels puissants équipés de bouteilles de Camping-gaz bénéficient de la portée nécessaire, la bouteille de gaz elle-même reste posée à une distance de sécurité. Le maniement des appareils reliés à un tuyau est semblable à celui d’un appareil électrique, mais le gaz est allumé avec une allumette. Pour les grandes superficies, on trouve des désherbeurs mobiles avec deux bouteilles de gaz ou plus, et une largeur de travail de 50 centimètres ou plus.

Appareil à brûleurs à gaz

Le désherbeur est relié à une bouteille de gaz couramment vendue dans le commerce.

Avantages et inconvénients des désherbants thermiques

Les avantages des désherbeurs thermiques sont évidents:

  • En dehors des racleurs ou des brosses à joints, ils sont la seule méthode autorisée contre les mauvaises herbes sur des surfaces imperméabilisées.
  • Grâce au long manche de l’appareil, on peut lutter debout contre les mauvaises herbes, le dos est ménagé.
  • Les appareils à brûleurs n’impactent pas l’environnement et ont un taux élevé de rendement. Les mauvaises herbes atteintes meurent dans tous les cas.

Les inconvénients des appareils à brûleurs:

  • Le traitement doit être renouvelé plusieurs fois par an car les mauvaises herbes peuvent repousser à partir de leurs racines.
  • La manipulation de la chaleur ou des flammes nues demande beaucoup d’attention.

Ce n’est que de l’air chaud? Voici comment les désherbants thermiques sont les plus efficaces.

Les brûleurs de mauvaises herbes sont dans leur principe des binettes thermiques. Les racines restent intactes et repoussent en fonction de la vigueur et de l’état des mauvaises herbes. Plus fortement pendant les étés pluvieux que pendant les périodes de canicule. Il est donc normal de devoir renouveler le traitement thermique au bout d’un certain temps, exactement comme avec une binette dans une plate-bande.

Néanmoins, les désherbants thermiques sont efficaces quand ils sont utilisés dans des conditions idéales. Ils sont plus efficaces par temps sec quand les mauvaises herbes assoiffées sont de toute façon déjà affaiblies et peuvent être éventuellement attaquées jusqu’à la racine quand elles sont sèches: la chaleur pénètre simplement plus profondément par temps sec. Un temps humide ou des plantes mouillées bloquent le jet de chaleur et donc l’effet sur les cellules de la plante.

L’efficacité dépend cependant aussi de la nature de la mauvaise herbe et de la grosseur de la plante. Les herbes à graines sont plus faciles à combattre que les herbes vigoureuses à racines. Plus la mauvaise herbe est petite, plus les désherbants thermiques sont efficaces. Les mauvaises herbes à feuilles épaisses comme le plantain résistent généralement plus que le mouron tendre. Ne laissez surtout pas les joints devenir une jungle de mauvaises herbes poussant dans tous les sens. Les nombreuses feuilles agissent comme des boucliers de protection contre la chaleur.

Utiliser un appareil à brûleur

Ne maintenez le désherbeur que peu de temps au-dessus de la plante

La sécurité avant tout car les désherbants thermiques agissent avec des températures entre 650 et 1 000 degrés. Il va de soi qu’il faut garder les appareils éloignés de matériaux inflammables. L’herbe sèche, les feuilles ou les brindilles brûlent très rapidement, ce n’est pas sans raison qu’on peut également utiliser les appareils à brûleur pour allumer du charbon de bois ou pour un feu de camp. Pour le travail, portez des chaussures fermées et un pantalon long en coton qui ne s’enflamme pas tout de suite en cas de contact direct involontaire avec la source de chaleur.

Le désherbeur thermique aussi pour les plates-bandes?

Bien entendu, on peut aussi utiliser les appareils à brûleur dans une plate-bande, si on fait un peu attention. La distance avec les autres plantes doit être supérieure à dix centimètres car des températures de plus de 50 degrés peuvent déjà endommager durablement le tissu foliaire. Travaillez dans les plates-bandes aussi pendant les journées chaudes. Les insectes utiles ne sont alors pas actifs, ils se sont au contraire réfugiés dans les couches plus profondes du sol et ne sont pas en train de ramper à la surface du sol. La chaleur ne pénètrera pas profondément dans le sol, le contact sera donc trop court pour leur nuire.

Comment avez-vous trouvé cet article?