Purin de consoude: facile à faire soi-même

Ulrike Hanninger Ulrike Hanninger

La consoude s’utilise au jardin comme engrais bio efficace sous forme de purin. Découvrez ici comment fabriquer très facilement vous-même du purin de consoude et comment l’utiliser de diverses façons.

Consoude en fleurs Symphytum

La consoude n’est pas seulement une plante médicinale bien établie pour les hommes, mais elle est aussi un engrais naturel pour le jardin

Le purin de consoude est un engrais bio naturel qui fortifie les végétaux et qui se fait très facilement soi-même. Les fragments de plante de toutes les espèces de consoudes conviennent comme ingrédients. Le représentant le plus connu du genre Symphytum est bien sûr la consoude officinale (Symphytum officinale), dont la réputation comme plante médicinale n’est plus à faire. Mais les feuilles et tiges de la consoude panachée (Symphytum peregrinum) ou de la consoude hérissée (Symphytum asperum) peuvent aussi être transformées en purin.

La consoude est une plante attractive et facile d’entretien pour le jardin et, de juin à août, elle arbore des inflorescences colorées avec des clochettes qui servent d’importantes sources de nourriture aux bourdons. Mais on la trouve aussi sous forme sauvage sur des sols plus humides, par exemple à proximité de ruisseaux et sur les bords lumineux de chemins et forêts. La consoude à grandes fleurs se propage par ailleurs par des stolons et, par conséquent, est volontiers utilisée comme couvre-sol. Ainsi, elle peut être cultivée au jardin également comme matière première renouvelable pour le purin de consoude.

Des composants de valeur

Toutes les espèces de consoude sont des vivaces robustes et durables qui, avec leurs feuilles à la croissance rapide, fournissent aux jardiniers bio le ravitaillement nécessaire pour le purin de consoude. La consoude est intéressante comme engrais naturel parce que les parties de la plante contiennent exceptionnellement beaucoup de nutriments. Le purin de consoude n’alimente pas seulement les végétaux en potassium, phosphate ou azote - oligo-éléments, silice et différents tanins sont également contenus dans les feuilles et les tiges de consoude.

Fabrication de purin de consoude

Faire du purin de consoude soi-même est très facile. Pour ne pas affaiblir les plantes, ne prenez pas de feuilles et de tiges des pousses fleuries de consoude et ne cueillez pas sur un seul plant plus de 4 fois dans l’année. Pour 10 litres d’eau, il faut un kilo de parties végétales fraîches, grossièrement hachées. Laissez le tout fermenter entre 10 et 20 jours, recouvert d’un torchon. Vous savez que le purin de consoude est prêt lorsque plus aucune nouvelle mousse ne se forme. Egouttez alors le purin et diluez avec de l’eau dans une proportion de 1:10 - et l’engrais bio pour le jardin est prêt!

Fabriquer du purin de consoude soi-même

Feuilles et tiges de consoude sont grossièrement hachées et mises dans un récipient

Si vous avez aussi au jardin des orties ou des soucis officinaux, vous pouvez en ajouter quelques poignées au purin de consoude. De cette façon, vous augmentez entre autres la teneur en potassium et en azote.

Utilisation du purin de consoude au jardin

Le purin de consoude convient comme engrais au potager pour les espèces de légumes très gourmandes comme le chou, le potiron, les pommes de terre ou les tomates. Mais le purin végétal peut aussi s’utiliser pour la fertilisation des fleurs d’été ou pour permettre aux arbres fruitiers et buissons à baies un démarrage optimal dans la nouvelle saison. Selon la vigueur de croissance, le purin de consoude est épandu toutes les une à trois semaines pendant la phase de croissance des végétaux. Arrosez le purin dilué directement sur la zone racinaire des végétaux. Si le purin de consoude n’est pas administré par le sol mais pulvérisé comme engrais foliaire, il faut d’abord le filtrer finement encore une fois et le diluer avec de l’eau (1:20) pour que le gicleur du pulvérisateur ne se bouche pas. Pulvérisez-en les végétaux toutes les 2 à 4 semaines. Par ailleurs, vous pouvez composter sans problème les restes de fermentation égouttés du purin ou les utiliser comme paillage pour les buissons à baies.

Conseil: Lors de la plantation d’arbustes ou de vivaces, mélangez la terre creusée avec des feuilles de consoude hachées avant de la remettre dans le trou de plantation. Cela facilite l’enracinement des végétaux. De plus, les feuilles de consoude accélèrent la décomposition quand on les jette fraîches sur le compost.

Comment avez-vous trouvé cet article?