Les 5 règles d’or de l’entretien des orchidées

Ulrike Hanninger Ulrike Hanninger

Peu de plantes d’appartement jouissent d’une aussi grande popularité que l’orchidée. Mais comme cette belle exotique a quelques exigences envers son propriétaire, nous avons résumé pour vous les cinq principes essentiels pour l’entretien des orchidées.

Que l’entretien des orchidées soit un peu plus exigeant que celui d’autres plantes d’appartement n’a rien de vraiment étonnant. A l’état naturel, la plupart des variétés d’orchidées, et aussi la Phalaenopsis, qui est sans doute l’orchidée préférée entre toutes, pousse sous la forme de plantes épiphytes sur les arbres de la forêt tropicale sud-américaine. Pour la voir s’épanouir comme plante d’appartement, il faut remplir certaines conditions et appliquer quelques règles. Nous allons vous montrer un aperçu des principes essentiels.

En un coup d’œil: Entretien des orchidées
  1. Utiliser seulement une terre et des pots prévus pour les orchidées.
  2. Vaporiser seulement le substrat ou les racines
  3. Arroser le matin avec une eau peu calcaire à température ambiante.
  4. Utiliser des engrais pour orchidées seulement avec modération.
  5. Eliminer régulièrement les hampes florales fanées et desséchées.

1ère règle: Utilisez des pots pour orchidées et le bon substrat

Aussi bien lors de la plantation que pour le rempotage, n’utilisez jamais une terre courante pour fleurs mais exclusivement une terre spécifique pour orchidées. Elle est particulièrement granuleuse et aérée pour éviter la formation d’eau stagnante. Le moment idéal pour rempoter est après la floraison au printemps. Veillez à éliminer complètement l’ancienne terre en secouant la motte avant de placer la plante dans le nouveau pot. Ce dernier ne doit être que légèrement plus large que le précédent, si nécessaire. Examinez aussi les racines pour rechercher des parties pourries ou mortes que vous supprimerez avec un couteau bien aiguisé.

Couper les racines des orchidées

Retirez avec un sécateur toutes les racines desséchées avant d’apporter de la terre fraîche à votre Phalaenopsis.

Le choix du bon contenant est déterminant pour la bonne croissance de votre orchidée. Nous vous recommandons d’acheter des pots spécialement conçus pour les orchidées. Grâce à leur surface poreuse, les pots en terre cuite peuvent aider les plantes fragiles à réguler leur teneur en eau. Le plus souvent cependant, on voit des contenants en plastique, souvent aussi dans un matériau transparent qui permet de toujours avoir les racines de la plante sous les yeux. Certaines orchidées, par exemple de l’espèce Cattleya ne supportent aucune humidité dans les racines et doivent être placées dans des corbeilles en plastique (nous recommandons celles en vente dans le commerce pour les plantes de bassin) pour une meilleure aération de la motte. Les formes à port retombant (Stanhopea, Coryanthes et beaucoup d’autres) trouvent un emplacement idéal dans des suspensions ou des paniers ajourés. Les pots classiques pour orchidées sont en céramique et d’une hauteur typique. Ils disposent d’un double fond intégré pour que le pot ne baigne pas dans l’eau.

Attention: Toutes les variétés d’orchidée ne seront pas arrosées, comme on en a l’habitude, après la plantation ou le rempotage Et justement, la Phalaenopsis ne le supporte absolument pas. A la place, vaporisez le substrat chaque jour avec un vaporisateur pour le maintenir humide. Au bout de deux à trois semaines, vous pourrez recommencer à arroser et à baigner votre protégée normalement.

2ème règle: Les orchidées ne supportent pas l’eau stagnante.

L’eau stagnante entraine dans presque tous les cas le pourrissement des racines et une mort rapide de la plante. Veillez absolument à ce qu’il ne se forme pas d’accumulation d’eau dans le contenant ou dans le cache-pot. Si vous arrosez vos orchidées avec un vaporisateur, ne vaporisez jamais directement sur la plante mais seulement en direction du substrat ou des racines. L’eau peut s’accumuler dans les aisselles des feuilles ou au cœur des feuilles et y pourrir.

3ème règle: Arrosez avec méthode

Arrosage des orchidées

Arroser les orchidées avec un arrosoir à col long et étroit.

Les orchidées préfèrent être arrosées le matin. Utilisez exclusivement de l’eau à température ambiante et très pauvre en calcaire. Donnez-vous la peine de détartrer votre eau si besoin: la beauté de la floraison sera votre récompense. En été, vous pouvez aussi utiliser de l’eau de pluie.

Pour irriguer, la douche ou le bain se révèlent particulièrement efficaces. Mais vous pouvez aussi vaporiser votre orchidée avec un vaporisateur ou utiliser un arrosoir en plastique à col étroit. Comme nous l’avons déjà expliqué, vous ne devez arroser que la motte de racines et le substrat, pas la partie aérienne de la plante . Le choix de votre méthode d’arrosage dépend du temps que vous pouvez consacrer aux soins de votre orchidée. La seule chose qui compte, c’est d’arroser des orchidées différemment des autres plantes d’appartement et, après le bain, de bien laisser s’égoutter la plante avant de la remettre en place.

4ème règle: Une fertilisation modérée pour des orchidées vigoureuses

Pour un bon entretien des orchidées, une fertilisation ne saurait manquer. Il est recommandé d’utiliser un engrais spécial orchidées qu’on trouve dans le commerce spécialisé. A l’état naturel, les orchidées se contentent de très peu d’éléments nutritifs. Il n’en va pas autrement pour la culture en intérieur. Des sels de fertilisation hautement concentrés qui s’enrichissent dans le substrat causent rapidement la fin de la plante. L’engrais pour orchidées est généralement très faiblement dosé, mais par prudence, vous pouvez réduire la dose encore plus.

5ème règle: Eliminer les hampes fanées

Taille des orchidées

De nouvelles pousses se forment souvent à partir des bourgeons situés à la base des anciennes hampes florales. Ne coupez donc jamais complètement les hampes.

Il est également très important de supprimer régulièrement les hampes fanées lors de l’entretien des orchidées. Mais veillez à les laisser sur la plante jusqu’à ce quelles soient complètement fanées. Ce n’est qu’à ce moment que vous pourrez rabattre jusqu’au «vert». Conservez alors la base de la tige avec au moins deux nouveaux bourgeons.

Comment avez-vous trouvé cet article?