Arrosage de la lavande: moins, c’est plus

Kathrin Auer Kathrin Auer

Comme les autres plantes méditerranéennes, la lavande est aussi sensible à une trop grande humidité. En pot ou en parterre: nous vous révélons la fréquence à laquelle vous devez vraiment arroser la lavande.

Arrosage de la lavande en pot

La lavande en pot préfère être un peu plus sèche que trop humide. Elle a besoin d’un nouvel apport d’eau dès que la couche de terre supérieure est sèche

Moins, c’est mieux: telle est la devise pour l’arrosage de la lavande. La plante odorante et médicinale provient des pays de l’Europe du sud qui bordent la méditerranée et dans lesquels elle pousse sur les pentes sèches et rocheuses. Tout comme dans sa région d’origine, la lavande aime chez nous aussi un sol sec et maigre ainsi que beaucoup de soleil. Pour pouvoir atteindre l’eau dans les couches profondes de la terre, l’arbuste parfumé méditerranéen forme à l’air libre une longue racine pivotante avec le temps.

Bien arroser la lavande en pot

Un bon drainage est essentiel pour le développement d’un plant de lavande en pot. Pour éviter l’humidité stagnante, mettez une couche de fragments d’argile ou de pierres sur le fond du pot. Le substrat doit être minéral - un tiers de terreau, un tiers de sable grossier ou de gravier riche en calcaire et un tiers de compost s’est révélé efficace. Ensuite, vous devez bien arroser la lavande immédiatement après l’avoir plantée. Pour assurer un bon développement des racines, maintenez le sol légèrement humide, même dans les premiers jours suivant la plantation. Mais ensuite: il vaut mieux arroser moins que trop. Même en cas de températures estivales chaudes, la lavande n’a généralement besoin d’eau que tous les deux ou trois jours.

Dans un bac ou en pot, la lavande ne peut pas étendre pleinement ses racines et aura globalement besoin de plus d’eau que lorsqu’elle est plantée en parterre. Pour savoir si la lavande a besoin d’un apport d’eau, on recommande de faire un test avec le doigt. Enfoncez votre doigt de trois à quatre centimètres de profondeur dans la terre. Vous ne devez arroser la lavande que si le substrat est sec et de préférence le matin pour permettre l’évaporation de l’eau au cours de la journée. Arrosez en fonction du test effectué avec votre doigt: la terre ne doit pas être trop humide mais seulement légèrement humide. Pour éviter que le pied soit trop humide, vous devez enlever immédiatement l’eau présente dans la soucoupe sous le pot. Et attention: Contrairement à la lavande vraie, la lavande papillon ne tolère pas le calcaire. Il vaut donc mieux arroser avec une eau bien stagnante, une eau de pluie ou une eau filtrée.

Bien arroser la lavande à l’air libre

Bien arroser la lavande à l’air libre

La lavande en parterre doit toujours être arrosée dans la quantité permettant à la motte de racines de ne pas se dessécher

Tant qu’elle n’est pas sèche, la lavande en pleine terre ne doit pas en principe être arrosée. La règle générale: plus le sol est drainé, plus les plantes seront résistantes. La moindre humidité stagnante, surtout en hiver, peut tuer la plante parfumée. N’arrosez la lavande que dans la quantité nécessaire pour que la motte de racines ne se dessèche pas. En général, il n’y a pas non plus de mal si la terre est complètement sèche sur une courte durée. Si toutefois une longue période de sécheresse arrivait, vous devez régulièrement vérifier si votre lavande a besoin d’eau.

Encore un conseil: la lavande apprécie être arrosée avec de l’eau à température ambiante. L’eau d’arrosage ne doit donc pas si possible venir de la conduite d’eau froide. Le mieux est d’utiliser de l’eau de pluie stagnante du récupérateur d’eau. Autre conseil: remplissez à nouveau l’arrosoir immédiatement après l’arrosage et laissez-le jusqu’à la fois suivante pour que l’eau puisse se réchauffer un peu.

Comment avez-vous trouvé cet article?