Comment soigner un hibiscus 5 conseils pour une floraison parfaite

Eva Monning Eva Monning

Bien soigné, un hibiscus offre une floraison abondante et splendide. Mais un buisson de mauve est exigeant. Avec ces conseils, votre mauve fera bonne figure toute l’année.

Hibiscus rosa-sinensis ‘Curacao’

La fleur de l’Hibiscus rosa-sinensis «Curacao» ressemble à un cocktail d’été.

La Rose de Chine (Hibiscus rosa-sinensis), appelée aussi mauve-rose, est une des plantes d’appartement et une des plantes en pot les plus appréciées. Avec sa magnifique floraison colorée et sa forme élégante, la Rose de Chine transforme chaque terrasse en une oasis exotique de fleurs. On peut admirer ses grandes fleurs en entonnoir dans des nuances de blanc, jaune, orange, rose et rouge avec les dégradés les plus divers. Les mauves les plus fascinantes sont les variétés à fleurs doubles qui sont toutefois un peu plus fragiles que les variétés simples. Nous allons vous montrer en un clin d’œil les conseils essentiels pour soigner un hibiscus.

Le bon emplacement

Pour la Rose de Chine qui craint le froid, les températures courantes en intérieur sont exactement ce qu’il faut. C’est pourquoi l’hibiscus rosa-sinensis s’épanouit très bien comme plante d’intérieur ou de jardin d’hiver. La Rose Chine aime le soleil et appréciera un emplacement aussi lumineux que possible directement auprès d’une fenêtre. Mais le plein soleil de la mi-journée peut être excessif. Avec une bonne exposition à la chaleur sur un balcon ou une terrasse, vous pouvez aussi soigner l’hibiscus pendant tout l’été. La Rose de Chine a alors besoin d’un emplacement abrité, surtout contre la pluie car les fleurs filigranes souffrent beaucoup d’un excès d’humidité. Même à l’extérieur, il faut placer l’hibiscus autant que possible dans un endroit lumineux mais pas exposé pendant des heures en plein soleil.

Une fenêtre bien éclairée exposée au Sud est l’emplacement idéal pour l’hibiscus

Une place au soleil: Une fenêtre bien éclairée exposée au Sud est l’emplacement idéal pour l’hibiscus

Planter et rempoter un hibiscus

L’hibiscus est exigeant en soins et demande un sol riche en nutriments et constamment frais. Le substrat doit être bien perméable car une légère sécheresse convient mieux à l’hibiscus qu’un pied humide. Il est recommandé de mélanger un peu de sable à la terre de plantation pour la rendre plus perméable. Le taux de pH peut être aussi bien légèrement acide que légèrement alcalin. Le rempotage se fait de préférence au printemps lorsque l’ancien pot est entièrement rempli de racines. Pour empêcher la plante de continuer à grandir, les soins se limiteront à renouveler seulement le substrat et à replacer l’hibiscus dans son pot.

Une taille stimule la floraison

La Rose de Chine sera remise en forme au printemps avec un sécateur. Si vous taillez l’hibiscus régulièrement , cela stimulera la ramification et renforcera la floraison. Pour ce faire, rabattez légèrement les rameaux de l’année précédente et éclaircissez la plante si nécessaire. Si vous voulez faire pousser votre hibiscus sur tige, vous devez supprimer les branches latérales de la plante jeune pour permettre le développement uniquement du rameau principal. Lors que la hauteur souhaitée est atteinte, on coupe la pointe. Le rameau principal du milieu sera alors attaché à un tuteur qui servira de prolongement au tronc. Les tiges secondaires situées immédiatement sur le pourtour formeront la nouvelle couronne de la tige. Pour obtenir une ramification dense, les branches doivent être raccourcies régulièrement. De cette façon, on obtient au fil des années une belle couronne compacte et arrondie.

Si l’hibiscus vieillit et fleurit peu par manque de soins, une taille de rajeunissement lui redonnera de l’énergie. Raccourcissez toutes les branches à des hauteurs différentes (50 centimètres au maximum) et éclaircissez la plante pour que la pousse reprenne. Attention: Après une taille sévère de rajeunissement, la floraison suivante ne se produira pas. La plante n’en sera que plus vigoureuse l’année suivante.

Arroser abondamment et fertiliser l’hibiscus.

Les soins apportés à l’hibiscus demandent un peu de doigté car cette plante se vexe facilement si on la néglige et réagit en perdant ses feuilles et ses fleurs. La Rose de Chine est très assoiffée pendant la phase de floraison. Durant cette période, il faut l’arroser tous les jours en faisant toutefois attention à éviter la formation d’eau stagnante. Lors du choix du pot, il faut donc absolument veiller à une bonne évacuation de l’eau. L’excédent d’eau d’arrosage doit être retiré des cache-pots et des soucoupes. Si l’hibiscus est trop sec, il devient également fragile et perd ses feuilles. Pendant la période de croissance au printemps, les bons soins de l’hibiscus consistent en un apport hebdomadaire d’engrais car la pousse des feuilles et des fleurs demande beaucoup d’énergie.

Comment soigner un hibiscus

Pendant les mois d’hiver, l’hibiscus d’intérieur peut supporter une température inférieure de quelques degrés à celles de l’été, par exemple dans une chambre. Les plantes en pots placées sur un balcon ou une terrasse doivent être rentrées en hiver dès que la température extérieure descend au-dessous de 12 degrés Celsius la nuit. Avant de le rentrer pour l’hiver, recherchez la présence de parasites et retirez toutes les feuilles et branches jaunies. Si la plante est trop grande, elle peut être légèrement rabattue dès maintenant. Placée dans un endroit frais (idéalement 16 à 18 degrés Celsius), par exemple dans un jardin d'hiver frais, la Rose de Chine récemment entretenue attendra le prochain été. Attention: Une légère chute de feuilles pendant l’hivernage est normale. Mais si l’hibiscus perd beaucoup de feuilles, c’est qu’il est dans un endroit trop sombre. Pendant les mois d’hiver, on l’arrosera moins. Mais les mottes de racines ne doivent pas dessécher complètement. On renoncera complètement aux apports d’engrais pendant la phase de repos végétatif.

La mauve des jardins (Hibiscus syriacus) est moyennement rustique

La mauve des jardins (Hibiscus syriacus) est moyennement rustique mais peut s’épanouir en une plante abondante sous un climat doux

Sous nos latitudes, seuls la mauve des jardins (Hibiscus syriacus) ou l’hibiscus buisson plus rare (Hibiscus x moscheutos) se prêtent à la plantation toute l’année en massif. Ces variétés résistantes au gel doivent cependant bénéficier d’une protection hivernale sous forme de paillage et d’un voile d’hivernage. Les variétés rustiques en bac peuvent passer l’hiver dehors. Le pot doit alors être rapproché du mur de la maison et les racines doivent être protégées du gel au moyen d’une protection pour conserver la chaleur.

Comment avez-vous trouvé cet article?