Bien tailler l’olivier

Folkert Siemens Folkert Siemens

L'olivier est l'une des plantes en pot les plus populaires, et pousse même à l'extérieur dans les régions où les hivers sont très doux. Nous expliquons ici comment tailler correctement ce fruitier méditerranéen.

L’olivier se prête à différentes techniques d'élagage en fonction de votre objectif. La plupart des propriétaires d'une plante en pot n'accordent pas beaucoup d'importance au rendement des fruitiers. Ils souhaitent juste un bel arbre, avec une couronne dense et régulière. Certains cultivent même l'olivier en pot comme topiaire.

Vous possédez une maison de vacances au bord de la Méditerranée et il y a un olivier dans le jardin? Si c'est le cas, vous voudrez peut-être récolter vos propres olives et tailler votre olivier de manière à ce qu'il produise de gros fruits bien mûrs. Les deux techniques de coupe sont très différentes l'une de l'autre.

Couper un olivier en pot

Une chose à l'avance: Vous ne pouvez pas trop vous tromper en taillant votre olivier, car cet arbre méditerranéen est très tolérant à la taille et va également repousser à partir de son vieux bois. Tous ceux qui ont déjà vu les vieux spécimens noueux des oliveraies méditerranéennes peuvent facilement constater que les oléiculteurs coupent souvent très sévèrement les arbres, et parfois même à ras du tronc. Cependant, ce n'est pas nécessaire pour un olivier en pot: le plus important est que les plantes forment une couronne régulière, dense et harmonieusement structurée.

Le meilleur moment pour tailler les plantes en pot est au printemps, une fois l'hiver passé. Bien entendu, vous pouvez aussi couper en automne certaines longues branches qui sont gênantes pour l'hivernage.

Un petit olivier en pot avant et après la taille au printemps

Au printemps, enlevez d'abord les branches qui ont séché pendant l'hiver, ou coupez-les courtes avec deux ou trois bourgeons sur le bois sain si vous souhaitez une ramification plus importante. Vous pouvez également retirer les pousses qui se ramifient en diagonale de l'extérieur vers l'intérieur de la couronne. Si vous souhaitez que la couronne soit globalement plus dense, vous devez couper court plusieurs branches plus fortes et, si nécessaire, tailler également les nouvelles pousses au début de l'été pour qu'elles se ramifient davantage.

Si vous voulez cultiver votre olivier en tant que topiaire, il vous suffit de donner à la couronne la forme souhaitée à l'aide de cisailles à haies au printemps, une fois l'hiver passé. Comme pour toutes les haies et topiaires, une taille supplémentaire est possible au début de l'été, aux alentours de la Saint-Jean.

Taille fructifère des oliviers

La technique de la taille des fruits de l'olivier est plus complexe. Dans la plupart des cas, pour un bon rendement fruitier, les arbres sont cultivés avec une couronne dite en plaque d'environ cinq branches latérales fortes et uniformément réparties et sans pousse principale continue. Veillez à ce que la base des branches fructifères soit à environ 100 à 150 centimètres du sol, et coupez la pousse principale au-dessus de la branche latérale la plus haute. Les jeunes branches principales sont raccourcies de moitié environ afin de stimuler la formation de branches latérales, puisque les oliviers portent leurs fleurs et leurs fruits exclusivement sur du bois âgé d'un an, c'est-à-dire sur les branches formées l'année précédente. Toutes les pousses verticales ou à l'intérieur de la couronne doivent être systématiquement coupées, afin que la couronne soit aussi libre et légère que possible. C'est la condition préalable à une bonne floraison et à une bonne nouaison, ainsi qu'à une bonne maturation des olives.

Lorsque l'olivier est en pleine croissance, il n'est généralement taillé qu'une fois tous les deux ans, en février ou mars. Éclaircissez les pousses récoltées l'année précédente et coupez les extrémités des branches principales et latérales pour favoriser la formation de nouvelles branches latérales. Environ un tiers des branches latérales de chaque rameau fruitier doit être coupé à environ 15 centimètres de longueur. Les branches fruitières qui se forment ici porteront les plus belles olives l'année suivante, car ces fruits sont particulièrement bien approvisionnés en eau et en nutriments en raison de leur proximité avec la branche principale.

Les extrémités des branches arquées et les tiges secondaires sont coupées derrière le dernier bourgeon du côté supérieur de la pousse, avant que la branche ne s’arque. De plus, continuez à enlever toutes les branches et les nouvelles pousses à l'intérieur de la couronne afin de laisser entrer suffisamment de lumière dans la couronne.

Sciage d'un rameau d'olivier

Dans l'oliveraie, la scie est aussi souvent utilisée

Tous ceux qui ont déjà passé des vacances en Méditerranée auront remarqué que les oléiculteurs sont parfois assez sévères et coupent à la tronçonneuse toutes les branches principales de certains oliviers plus âgés, à environ 50 à 100 centimètres au-dessus de la base du tronc. Cette mesure de rajeunissement est nécessaire lorsque les arbres sont trop âgés, et portent de moins en moins de fruits au fil des ans. Ils lancent de nouvelles pousses, et sur chaque branche principale se développe une couronne dite secondaire, qui part des cinq nouvelles pousses les plus fortes. Toutes les nouvelles pousses restantes sont retirées. Dès la troisième ou quatrième année après la taille, ces arbres produisent à nouveau de jeunes olives d’excellente qualité.

Comment avez-vous trouvé cet article?