En pot ou en massif

Folkert Siemens Folkert Siemens

La lavande se cultive aussi bien en massif qu’en pot ou en bac. La façon dont elle passe l’hiver dépend de son emplacement et da la variété de lavande. Voici comment aider votre lavande à passer l’hiver.

La lavande vraie (Lavandula angustifolia) compte parmi les plantes préférées en massif et avec à ses fleurs parfumées violettes, elle est aussi bien appréciée en pot sur la terrasse ou sur le balcon. Mais en raison de sa provenance du bassin méditerranéen, il faut prendre en compte certains éléments pour leur hivernage. Une condition essentielle pour que les plantes, la lavande en pot notamment, survivent à l’hiver sans dommages est une bonne protection hivernale. Vous devez aussi rentrer la lavande en massif en hiver pour pouvoir profiter longtemps de la plante vivace.

En un mot: La lavande d'hiver

Pour protéger la lavande en pot contre le gel, enveloppez le récipient dans du papier bulle et du tissu de jute. Ensuite, placez-le dans un endroit abrité près du mur de la maison. La lavande crêpée hiverne mieux dans un endroit lumineux à cinq ou dix degrés Celsius. Pour la lavande en massif, recouvrez la base d'une couche de paillis et étendez une couche de brindilles de sapin sur les plantes.

Comment faire passer l'hiver à la lavande dans un pot?

Un endroit sec, protégé des vents d'est, est essentiel si vous voulez faire hiverner la lavande en pot. Il est préférable de le placer près du mur de la maison, où il est protégé de la pluie, et de l'arroser un peu de temps en temps pour que la motte ne se dessèche pas complètement. Tant que le sol est suffisamment aéré et sec, les semi-arbrisseaux tolèrent aussi temporairement le gel de la boule de pot.

On arrive très bien à protéger la lavande en pot contre le gel avec du film à bulles (à gauche) et une toile de jute (à droite)

Le papier bulle est recommandé pour emballer et isoler. Il n’est certes pas esthétique mais il isole très bien grâce aux nombreux petits coussins d’air. Comme protection hivernale, une première couche de papier bulle puis une dernière couche invisible sont enroulées autour du pot de lavande. Le revêtement en jute cache non seulement le papier bulle mais isole en plus. A la place de la toile de jute, vous pouvez aussi plier une toile d’hivernage et l’enrouler autour du pot à la hauteur qui convient - jusqu’à dix centimètres au-dessus de la bordure du pot. Vous fixez la toile de jute avec une ficelle.

Conseil: vous pouvez aussi mettre votre lavande avec le pot intégré dans une caisse en bois et la remplir de paillis d’écorce. Le paillis d’écorce isole et garde la motte de racines de la plante au chaud.

L’hivernage de la lavande en pot

Fixer la toile de jute

Les toiles de jute sont non seulement belles mais elles protègent aussi du froid

Conseil: vous pouvez également placer votre lavande et votre pot dans une boîte en bois et la remplir de paillis d'écorce. Le paillis d'écorce isole et garde la motte de la plante bien au chaud.

Hivernage de la lavande papillon

La lavande papillon (Lavandula stoechas) est clairement plus sensible au gel que la lavande vraie et est donc, chez nous, généralement cultivée en pot. Il est préférable qu’elle passe l’hiver dans un endroit lumineux à des températures oscillant entre cinq et dix degrés Celsius. Une pièce non chauffée ou une véranda sont des emplacements parfaits pendant l’hiver pour la lavande papillon. Dans les régions douces, elle peut aussi résister à l’hiver avec une protection hivernale comme des brindilles de sapin ou une toile. Mais ce n’est possible que si la plante est déjà bien enracinée et a atteint un certain âge. La jeune lavande papillon ne tolère pas le froid.

Lavande papillon (Lavandula stoechas)

La lavande papillon est très sensible au froid

En hiver, la lavande papillon ne demande que très peu d’eau mais, comme la lavande vraie, elle ne doit jamais se dessécher complètement. En février, vous pouvez commencer à habituer lentement la plante à des températures plus chaudes, elle peut ensuite retourner à sa place sans problème à l’air libre plus tard dans l’année. C’est aussi le meilleur moment maintenant pour rempoter et faire une taille d’entretien à la lavande papillon. Vous pouvez profiter de l’occasion pour légèrement raccourcir les racines aussi. La plante poussera avec plus de force au printemps et en été. N’oubliez pas de bien arroser la lavande papillon dans le nouveau pot!

Protection hivernale en massif

Lorsque la lavande est plantée directement dans le massif, il est aussi primordial de la protéger pour passer l’hiver. Elle ne supporte notamment pas du tout les vents d’est froids déjà mentionnés. Si on n’habite pas dans une région viticole tempérée, il est bon en automne de couvrir les tiges à leur base avec une couche de paillis d’écorce et de répandre en plus une couche de brindilles de sapin sur la plante.

Lavande en massif

La lavande vraie peut passer l’hiver en massif mais elle doit bénéficier d’une protection hivernale à des températures plus basses

Le bon substrat pour l’hiver

Le trait commun de toutes les variétés de lavande: elle fait partie des plantes très sensibles aux conditions humides hivernales. C’est pourquoi le terreau classique n’est pas adapté au sous-arbrisseau. Les pépinières malheureusement en tiennent trop rarement compte. Toutes les plantes sont en effet généralement dans le même terreau riche en tourbe. Replantez donc la plante nouvellement achetée immédiatement dans un pot plus grand avec du terreau pour herbes ou un mélange composé moitié de terreau pour plantes en pot et moitié de sable. En massif aussi, il est très important que le sol soit bien perméable et que l’humidité ne puisse pas s’accumuler.

Comment avez-vous trouvé cet article?