Préparer les hortensias pour l’hiver

Folkert Siemens Folkert Siemens

En pot ou en pleine terre: certains hortensias ont besoin d’une bonne protection hivernale pour bien résister à la saison froide. Voilà comment les arbustes à fleurs passent l’hiver.

Les hortensias sont des arbustes à fleurs qui peuvent être cultivés aussi bien dans des bacs que dans des parterres. Cependant certaines espèces ont besoin dans les deux cas, du moins dans les régions froides, d’une protection hivernale ou doivent être tenus à l’abri du gel. Cela concerne surtout les variétés nouvelles des hortensia paysan (Hydrangea macrophylla) et les hortensia «Teller» (Hydrangea serrata).

Les hortensias résistent-ils au froid?

On trouve les hortensias paysans et «Teller» de plus en plus en bacs et même souvent comme plantes d’intérieur. La sélection pour la résistance à l’hiver n’est ainsi plus une priorité. Les variétés anciennes des jardins ne sont pas non plus résistantes au froid partout car il s’agit de semi-arbrisseaux. Cela signifie que les pousses de l’année en cours ne se lignifient que sur la base et les extrémités des pousses couvertes de fleurs peuvent geler lors des hivers rigoureux. On recommande une protection hivernale des hortensias cultivés en pleine terre surtout dans les régions aux hivers très rudes. En fait, il fait rarement si froid pour geler complètement les arbustes mais quelques nuits avec des températures inférieures à 20° et exposées à des vents d’est suffisent déjà pour détruire la prochaine floraison.

L’hivernage des hortensias en pot

Si on cultive ses hortensias dans des bacs, ils peuvent passer l’hiver avec une protection hivernale adaptée sur un emplacement protégé à l’extérieur. Pour cela, on entoure le bac de plusieurs couches de film plastique à bulles isolant puis on l’enveloppe dans une natte en coco épaisse. Fixez ensuite la natte avec un fil. Assurez-vous qu’elle dépasse de dix centimètres le bord supérieur du bac et recouvrez la surface de la motte de racines avec des feuilles mortes. Placez l’hortensia ainsi préparé à un endroit situé à l’ombre, à l’abri du vent et de la pluie directement contre le mur de la maison. Si le bac est sur une surface pavée, il aura aussi besoin d’être isolé en dessous. Il suffit de le placer sur une plaque de polystyrène ou sur une épaisse planche en bois.

Protection hivernale des hortensias en pot

Les hortensias en pot passent l’hiver dans le jardin dans un bac à plantes bien enveloppé dans un endroit protégé

Veuillez noter que les hortensias placés dans des endroits à l’abri de la pluie doivent être aussi en hiver régulièrement arrosés pour que les racines ne se dessèchent pas. Si les arbustes à fleurs au-dessus du sol gèlent, ce n’est pas un problème pour la plupart des variétés modernes. Ils bourgeonneront de nouveau bien en dessous et formeront de nouvelles fleurs aussi la même année sur les nouveaux bourgeons. On ne sera ainsi pas privé de leur splendeur.

Si vous vivez dans une région aux hivers très froids, il vaut mieux rentrer les hortensias en pot par précaution à l’intérieur afin qu’ils passent l’hiver. Le meilleur endroit pour passer l’hiver est une serre froide, c’est à dire une serre non chauffée. Elle doit être située bien à l’ombre et protégée du soleil d’hiver pour éviter les trop grands écarts de température. En principe, ils peuvent aussi passer l’hiver dans le noir mais les températures ne doivent si possible pas dépasser cinq degrés afin que les hortensias ajustent leur métabolisme. Ils peuvent aussi passer l’hiver dans un endroit lumineux et chaud mais ce n’est pas l’idéal. Par expérience, les arbustes sont alors infectés plus facilement par les cochenilles. De plus, le manque de repos entrave la formation de nouveaux bourgeons.

On ne taille les vieux rameaux gelés ou morts qu’au printemps lorsque les grandes gelées sont terminées. On peut raccourcir jusqu’à une largeur de main au-dessus du sol les variétés remontantes comme les vivaces.

Protection hivernale des hortensias en pleine terre

Dans les régions aux hivers doux, les hortensias paysans et «Teller» plus anciens cultivés dans les jardins n’ont en général pas besoin d’une protection hivernale si tant est qu’ils ont un emplacement adapté situé à la mi-ombre sur un sol riche en humus. Sous le climat continental, vous devez pailler les arbustes en automne avec une épaisse couche de feuilles mortes recouvertes de brindilles de pin. Face à de sévères gelées, vous pouvez également couvrir temporairement les têtes avec un voile d’hivernage. Les variétés plus anciennes des hortensias paysans et hortensias «Teller» ne refleurissent pas, la floraison n’a donc souvent pas lieu durant une année après les dommages causés par le gel. Pour les hortensias qui viennent d’être plantés et qui n’ont pas encore connu d’hiver en pleine terre, il est toujours recommandé de les protéger l’hiver.

Hortensias résistants aux gelées

Ces deux espèces sont résistantes au froid: l’hortensia paniculé (à gauche) et l’hortensia boule (à droite)

Les hortensias à panicule (Hydrangea paniculata) et les hortensias boule (Hydrangea arborescens) offrent la plus grande résistance au gel. Ils résistent à l’hiver sans aucune protection. Comme ces variétés forment leurs bourgeons sur les nouveaux rameaux, on taille sévèrement les vieux rameaux au printemps et on retire également d’éventuels dommages causés par le gel.

Comment avez-vous trouvé cet article?