Les 3 principaux travaux au jardin en mai

Kathrin Auer Kathrin Auer

Pour profiter bientôt de savoureux légumes et de fleurs d’été multicolores, il faut se mettre au travail en mai. Voici les trois principaux travaux de jardinage du mois.

Le mois de mai marque un tournant important de l’année au jardin: Après les Saints de glace (mi-mai), il est très probable qu’il ne gèle plus. Les températures douces sont alors idéales pour repiquer les légumes sensibles au gel et pour semer des plantes mellifères et des fleurs d’été. Quelques travaux de taille sont également au programme au jardin d’agrément. Voici un aperçu des trois principaux travaux de jardinage du mois.

Planter à l’extérieur les légumes aimant la chaleur

Cultivés soi-même ou achetés: à partir de mi-mai, poivrons, piments et tomates peuvent être plantés à l’extérieur. Notre conseil: ameublissez le sol de la plate-bande déjà une à deux semaines avant de planter et, avec le râteau, incorporez du compost mur (3 à 5 litres par m2). Laissez de préférence une distance d’au moins 50 x 60 centimètres entre les différents légumes. Important: pour les tomates, creusez un trou relativement profond. Si le collet est recouvert de 5 à 10 centimètres de terre, des racines supplémentaires peuvent se former autour de la base de la tige recouverte. Les tomates greffées sont une exception: dans leur cas, la motte doit encore être visible. Arrosez bien ensuite les plants à l’eau de pluie et placez-leur un tuteur à côté.

Semer des fleurs d’été mellifères

Après les Saints de glace, le moment est idéal également pour semer en plein champ des fleurs d’été mellifères comme les cosmos, les bleuets, les soucis, les capucines et les tournesols. Elles vous permettent aussi de combler précisément des trous dans un parterre de fleurs ensoleillé, chaud. Tout d’abord, ameublissez le sol, éliminez les mauvaises herbes et enrichissez la terre ratissée de compost mur.

Taille au jardin d’agrément

En mai, la période de floraison de certains arbustes ornementaux et de certaines fleurs à bulbe touche déjà à sa fin. Dans de nombreux cas, pour préserver leur vitalité et leur floribondité, il est conseillé de procéder à une taille. Les pousses de l’amandier de Chine sont rabattues juste après la floraison à 10 jusqu’à 20 centimètres, les branches fines quant à elle sont entièrement éliminées.

Même si le lilas est fané, il ne faut pas hésiter à prendre le sécateur: coupez les hampes défleuries au-dessus de deux bourgeons latéraux bien formés. Vous évitez ainsi que la floraison diminue avec le temps et que les arbustes vieillissent. Dans le cas des bulbes à fleurs aussi, comme les tulipes et les narcisses, les inflorescences défleuries sont coupées maintenant pour qu’ils puissent à nouveau bien démarrer l’année suivante.

Comment avez-vous trouvé cet article?