Se débarrasser des fourmis et les combattre

Folkert Siemens Folkert Siemens

Les fourmis sont en fait des animaux extrêmement utiles car dans la nature, elles jouent le rôle de police sanitaire. Mais malheureusement, elles ont aussi quelques caractéristiques qui peuvent compliquer la vie des jardiniers amateurs. Voici comment combattre ou vous débarrasser des fourmis si elles deviennent gênantes.

Fourmis puceron tige

Les fourmis protègent les pucerons de leurs prédateurs.

Considérer les fourmis comme des animaux nuisibles est tout simplement faux car ces insectes travailleurs acharnés sont des prédateurs extraordinairement efficaces contre les parasites. La fourmi rousse des bois (Formica rufa) vit essentiellement en bordure de forêt et dans des clairières et est une espèce protégée. Une colonie de fourmis des bois capture chaque jour jusqu’à 100.000 invertébrés. Naturellement, les fourmis ne font pas la différence selon les critères des humains entre nuisibles et parasites, mais de nombreux insectes herbivores tels que des chenilles de papillons ou des larves de pucerons figurent à leur menu.

Lutte contre les fourmis: les points les plus importants en résumé

Les fourmis sont des organismes bénéfiques, il est donc préférable de les chasser plutôt que de les combattre. Les nids peuvent être déplacés à l'aide d'un pot en argile rempli de laine de bois ou de terre meuble. Comme les fourmis n'aiment pas certaines odeurs, vous pouvez les chasser avec des fleurs de lavande, de la cannelle, des clous de girofle, du piment en poudre ou des écorces de citron, par exemple, en saupoudrant ces substances sur les nids et les sentiers des fourmis. Une barrière de poudre de craie ou de chaux de jardin empêchera les animaux de pénétrer dans la maison. Des remèdes maison, comme un mélange de bière éventée et de miel, peuvent également être utiles.

D’insecte utile à nuisible

Cependant, du point de vue des jardiniers, les fourmis ont aussi quelques mauvaises habitudes. Elles protègent les pucerons des prédateurs pour s’emparer de leurs sécrétions sucrées qu’on appelle le miellat. Quelques espèces installent également leurs galeries de préférence sous les terrasses ensoleillées parce que les dalles se réchauffent particulièrement vite au printemps. Il arrive même de temps en temps que des fourmis attaquent des fruits sucrés, généralement trop mûrs: ces dégâts sont toutefois très limités.

Espèces de fourmis dans un jardin

Dans les jardins, on trouve deux espèces de fourmis: la fourmi noire des jardins (Lasius niger) et la fourmi jaune (Lasius flavius). La fourmi noire des jardins est l’espèce la plus fréquente et est souvent appelée simplement fourmi des jardins.

Une colonie de fourmis peut comprendre jusqu’à 500 ouvrières qui mesurent en règle générale entre trois et cinq millimètres. La nourriture des fourmis noires des jardins est essentiellement constituée du miellat de pucerons, de cochenilles, de psylles et de cigales, mais elle vivent aussi en prédateurs et capturent diverses espèces d’insectes. Les fourmis des jardins ont pratiquement perfectionné la culture des pucerons car elles transportent même ces parasites sur d’autres plantes qui sont plus proches de leur fourmilière. Les fourmis qui sont extrêmement adaptables construisent leurs nids de préférence sous des surfaces pavées et pénètrent aussi parfois dans les maisons.

Fourmi des jardins

La fourmi noire des jardins aime installer ses nids sous des dalles de terrasse.

Avec son corps long de deux à quatre millimètres, la fourmi jaune est nettement plus petite que la fourmi noire des jardins. Elle installe son nid de préférence sous des surfaces engazonnées et peut remuer des monticules de terre pouvant atteindre la taille d’une taupinière. On ne les remarque souvent qu’en y regardant de plus près car ils sont fréquemment recouverts d’herbe et n’ont que peu d’entrées. La fourmi jaune entretient des colonies souterraines de pucerons radicicoles et vit presque exclusivement du miellat de ces insectes. C’est pourquoi ces fourmis quittent rarement leur fourmilière. Dans la plupart des cas, une colonie de fourmis jaunes est fondée par plusieurs reines. Par la suite, les reines se font la guerre jusqu’à ce qu’il ne reste plus que la plus forte.

Fourmis dans la pelouse

La fourmi jaune construit des nids souterrains. Si le sol est sablonneux et en cas de sécheresse durable, il se forme alors des tas de terre gênants dans la pelouse.

Déplacer des nids de fourmis

Quand les fourmis commencent à devenir gênantes dans votre jardin, il ne faut pas les combattre tout de suite. Bien souvent, il suffit de déplacer simplement ces animaux. Voici comment procéder: Placez des pots de fleur remplis de laine de verre avec l’ouverture vers le bas sur les chemins de circulation des fourmis et attendez tout simplement. Au bout de quelque temps, les fourmis commencent à déplacer leur nid dans le pot de fleur. Vous le remarquerez au fait que les insectes transportent leurs pupes dans leur nouveau logis. Attendez jusqu’à ce que le déménagement soit terminé et prenez alors le pot de fleur avec une pelle. Le nouvel emplacement doit se trouver à au moins 30 mètres de l’ancien nid, sinon les fourmis reviendront dans leur ancienne fourmilière.

Empêcher les nids de fourmis

Disposez une nouvelle terrasse ou de nouveaux chemins si possible de manière à ce que les lieux de nidification ne soient pas attirants pour les fourmis. Renoncez à utiliser du sable comme lit de pose pour votre pavage et préférez du gravier de basalte. Vous pouvez aussi étanchéifier les joints avec un mortier spécifique pour joints de pavage à base de résine synthétique. Il existe maintenant des produits qui rendent les surfaces pavées infranchissables pour les fourmis et les mauvaises herbes mais qui laissent passer l’eau de pluie.

Clous de girofle cannelle agrumes

Les fourmis évitent les substances essentielles des clous de girofles, de la cannelle et des agrumes.

Produits naturels pour les éloigner

Il existe différents remèdes-maison dont les fourmis n’aiment pas les substances aromatiques et les huiles essentielles. Il s’agit notamment des fleurs de lavande, de la cannelle, des clous de girofle, de la poudre de piment et de l’écorce de citron. Répandez simplement ces substances sur les nids de fourmis et les chemins de circulation. Pour barrer le chemin aux fourmis, de la poudre de craie ou de la chaux ont aussi fait leurs preuves. On peut par exemple saupoudrer simplement une mince ligne devant les entrées de la maison et compléter par un épais trait de craie sur les murs. Les fourmis ne traverseront pas ces substances qui ont un effet alcalin.

Combattre les fourmis avec des remèdes-maison

Pour combattre directement les fourmis, il existe aussi des remèdes-maison. Un moyen qui a fait ses preuves est surtout de la bière éventée à laquelle on a ajouté une cuillère à soupe de miel. Versez-la dans une coupelle plate à bords verticaux que vous placerez sur un chemin des fourmis. L’odeur sucrée attire les fourmis, elles tombent dans le liquide et s’y noient. Mais la bière a aussi un inconvénient: outre les fourmis, elle exerce un attrait presque magique sur les escargots. On peut se débarrasser des fourmis dans une plate-bande, en inondant le nid de fourmis plusieurs fois avec un jet d’eau puissant.

De la levure peut aussi vous aider à vous débarrasser des fourmis.Vous aurez cependant aussi besoin en plus d’un appât sucré: Si vous mélangez de la levure à parts à peu près égales avec du sucre en poudre, elle devient intéressante pour les fourmis qui la mangent. Les animaux meurent toutefois d’une mort assez atroce.

Comment avez-vous trouvé cet article?