Faire du purin d’ortie très facilement soi-même

Rebecca Ilch Rebecca Ilch
Eine Kooperation mit

En jardinage biologique, le purin d’ortie est incontournable. Nous vous révélons comment faire très facilement vous-même cette protection végétale naturelle.

Faire du purin d’ortie soi-même

Purins et bouillons d’ortie conviennent parfaitement pour la protection des plantes au jardin bio

Chez les jardiniers amateurs, le purin d’ortie passe pour un véritable produit miracle - que l’on peut en plus faire très facilement soi-même. Le purin d’ortie à l’odeur âcre peut s’utiliser au jardin aussi bien comme engrais naturel que comme pesticide écologique sans substances chimiques. Comme il fournit aux végétaux des minéraux et nutriments importants tels que la silice, le potassium et l’azote, l’engrais fait soi-même est très populaire chez les jardiniers bio.

Voici comment faire vous-même du purin d’ortie

Pour le purin d’ortie, on utilise les tiges de l’ortie dioïque (Urtica dioica) qui sont coupées et mélangées avec de l’eau de pluie pauvre.

Hacher tout d’abord les orties (à gauche), puis mélanger avec l’eau (à droite)

Pour 10 litres d’eau, il faut environ un kilo d’orties fraîches. Séchées, 200 grammes suffisent. Les orties fraîches sont tout d’abord hachées avec des ciseaux et mises dans un grand seau ou un récipient similaire. Ensuite, ajoutez simplement la quantité d’eau voulue et remuez bien le mélange de façon que toutes les parties de plante soient couvertes d’eau.

Ajoutez un peu de poudre de roche pour abattre l’odeur (à gauche). Le purin d’ortie est prêt lorsque plus aucune bulle ne se forme (à droite)

Pour que l’odeur du purin ne soit pas trop intense pendant le processus de fermentation, on ajoute un peu de poudre de roche. Cela abat les composants à l’odeur âcre. L’ajout de terre argileuse ou de compost diminue aussi l’odeur du purin d’ortie. Pour finir, couvrez le récipient avec un sac de jute et laissez le mélange macérer environ 2 semaines. La jute s’utilise parce que sa bonne perméabilité à l’air est très importante en raison de la formation de gaz. De plus, remuez le purin une fois par jour avec un bâton. Le purin d’ortie est prêt dès que plus aucune bulle ne remonte.

Tamisez les résidus de plante (à gauche) avant d’utiliser le purin dilué (à droite)

Avant de pouvoir utiliser le purin d’ortie au jardin, vous devez retirer les résidus. Pour cela, filtrez simplement le purin dans une passoire et jetez les résidus sur le compost. Mais vous pouvez aussi les utiliser comme paillage pour vos platebandes. Avant utilisation, mélangez le purin d’ortie avec de l’eau dans une proportion de 1:10.

Si vous voulez utiliser le purin pour lutter contre les parasites, filtrez encore une fois dans un torchon avant de le verser dans un pulvérisateur pour éliminer les plus petites parties. Important: pulvérisez le purin uniquement sur les feuilles que vous ne consommerez pas ultérieurement. Il est donc déconseillé de l’utiliser au potager.

Purin ou bouillon?

Les termes purins d’ortie et bouillon d’ortie sont souvent utilisés comme synonymes au quotidien. Contrairement aux purins qui proviennent d’un processus de fermentation, les bouillons sont simplement seulement bouillis. Le plus souvent, on fait macérer les parties de plante une nuit dans l’eau et on les fait rapidement bouillir encore une fois le lendemain. Comme le bouillon d’ortie ne se garde pas longtemps, il est recommandé, contrairement au purin, de l’utiliser le plus frais possible. Il est lui aussi dilué avant utilisation.

Comment avez-vous trouvé cet article?