5 plantes à semer en juillet

Kathrin Auer Kathrin Auer

En juillet, outre les fleurs bisannuelles, quelques légumes et aromatiques peuvent être semés en juillet. Voici 5 plantes conseillées.

Juillet est le mois idéal pour semer les fleurs bisannuelles. Lorsque le temps est favorable, leurs magnifiques couleurs ne tardent pas à nous enchanter. Au potager, les premières planches de légumes sont déjà récoltées. Maintenant, les semis des premiers légumes d’hiver et d’automne y sont prévus.

En un coup d’œil: quels végétaux peuvent être semés au mois de juillet?
  • Pensées
  • Mâches
  • Persil
  • Pâquerettes
  • Radis

Semer les pensées en juillet

Les pensées (Viola Wittrockiana hybrides) font partie des classiques au jardin d’ornement et se cultivent chez nous comme bisannuelles la plupart du temps. Selon la variété, les violacées se parent de grandes fleurs, souvent de plusieurs couleurs qui vont du blanc au violet en passant par le bleu. En semant ces vivaces éphémères en juillet, elles peuvent devenir avant l’automne des plantes vigoureuses, et qui, souvent, fleurissent déjà. Elles sont repiquées en septembre et plantées à l’endroit voulu au jardin. Elles préfèrent les endroits ensoleillés à semi-ombragés. Le sol doit être bien ameubli, riche en nutriments et en humus. Si vous les installez dans un massif, respectez une distance d’environ 20 centimètres avec les plantes voisines. Arrosez avec de l’eau de pluie pauvre en calcaire et maintenez le substrat toujours frais à humide, mais pas détrempé.

Semis de mâches

Semer les mâches

En semant en lignes, il est plus facile de ne pas avoir de mauvaises herbes dans la planche de mâches. Après le semis, tassez la terre légèrement avec une planche car les graines doivent bien adhérer au sol

Ceux qui veulent déguster les premières mâches fraîchement récoltées à partir de septembre, peuvent semer ce légume riche en vitamines à partir de mi-juillet. Les variétés à feuilles tendres comme ’Gala’ ou ’Favor’ sont recommandées pour la récolte d’automne. Les variétés résistantes au gel comme ’Verte de Cambrai’, ’Vit’ ou ’Mâche à grandes feuilles de Hollande’ conviennent pour passer l’hiver en plein champ. Ameublissez d’abord le sol de la planche de légumes, débarrassez-la de toutes les mauvaises herbes et mouillez. Les graines peuvent être épandues ensuite - soit à la volée ou en lignes. En cas de semis en lignes, une distance d’environ 10 centimètres et une profondeur de sillon d’un demi à un centimètre sont recommandées. Recouvrez les graines de terre, tassez avec une planche et maintenez le substrat uniformément humide. Par expérience, on sait que les graines germent après 3 semaines environ - en couvrant avec un film, le taux de réussite est encore plus élevé. Les premières rosettes se récoltent après 8 à 10 semaines.

Semer le persil

Persil frisé

Le persil parfume merveilleusement soupes et sauces

Les amoureux d’aromatiques peuvent semer le persil en juillet. Cette populaire herbe aromatique pousse aussi bien en pot qu’au jardin en culture mixte avec des tomates. Lors du choix de l’emplacement, tenez compte du fait que le persil ne peut se cultiver au même endroit que tous les 4 à 5 ans. Pour une récolte en hiver, l’aromatique est semée à partir de mi-juillet de préférence sous serre. Par temps chaud, ensoleillé, il faut toutefois veiller à ce que l’aération y soit suffisante. En règle générale, on recommande une distance entre les rangs de 20 à 30 centimètres et une profondeur de semis entre un et deux centimètres. Pendant la phase de germination, arrosez le sol uniformément et débarrassez-le toujours des mauvaises herbes. Après 3 à 4 semaines, les graines germent, environ 8 semaines après le semis, on peut récolter les premières feuilles de persil.

Semis de pâquerettes

Pâquerettes

Les pâquerettes se sèment directement en terre de mai à juillet

Au printemps et en été, les pâquerettes apportent de belles notes de couleur au jardin avec leurs charmantes fleurs. Pour pouvoir profiter de ces bisannuelles l’année suivante, il faut les semer en juillet directement au jardin ou dans des pots. Au jardin, elles préfèrent les endroits ensoleillés à mi-ombragés. Il est conseillé de bien ameublir le sol avant le semis et de l’enrichir avec du compost. En outre, il est important que les graines soient semées peu profondément et qu’elles ne sèchent en aucun cas. Comme toujours, ici aussi le doigté est demandé car les pâquerettes ne supportent pas du tout l’eau stagnante. Si ces conditions sont réunies, les graines deviennent des petites plantes après une à deux semaines. Par sécurité, les jeunes plants sont recouverts de rameaux de sapin avant les premières gelées.

Semer les radis d’automne et d’hiver

Radis fraîchement récolté

Il existe de nombreuses formes cultivées de radis - allongés à ronds, blancs à noirs

Pour une récolte tardive et pour stocker en hiver, il faut semer les radis en juillet. ’Münchner Bier’ par exemple est un radis d’automne traditionnel, ’Brauner Fridolin’ un radis d’hiver. Pour ces légumes moyennement gourmands, le sol doit idéalement être ameubli en profondeur et riche en humus, mais pas fraîchement fertilisé. Veillez à ce qu’aucune autre brassicacée n’ait été cultivée dans le carré au cours des 3 dernières années. Semez les graines de 2 à 3 centimètres de profondeur en lignes espacées d’environ 30 centimètres. La distance dans le rang est de 10 à 15 centimètres. Selon la variété, il faut 8 à 10 semaines du semis à la récolte, pour les radis d’hiver, il faut compter la plupart du temps entre 13 et 15 semaines. Les radis d’automne et d’hiver se stockent généralement bien à des températures autour de zéro et se gardent plusieurs mois.

Comment avez-vous trouvé cet article?