Faire sécher et bien conserver de la sarriette: nos astuces!

Kathrin Brunner Kathrin Brunner

Séchée, la sarriette conserve très longtemps son goût épicé. Nous vous révélons comment bien sécher et bien conserver cette herbe aromatique et nous verrons si la congélation est un mode de conservation adapté.

Sarriette séchée

Fraiche ou séchée: La sarriette est un ingrédient apprécié dans des potées de légumes, avec du gibier, des légumineuses et bien plus encore. Mais elle ne contente pas d’avoir bon goût, ses principes actifs ont par exemple aussi un effet positif pour l’appareil digestif.

Avec sa note herbacée poivrée, lasarriette raffine de nombreux plats riches, ce n’est pas sans raison qu’on l’appelle aussi «renouée poivre d’eau» Pour profiter de ce goût épicé même en hiver, on peut très facilement faire sécher cette herbe aromatique appréciée. Pour qu’elle ne perde pas de son arôme, le moment de sa récolte joue un rôle important. Bien conservée, cette herbe aromatique reste parfumée pendant de long mois.

En bref: Faire sécher et bien conserver de la sarriette

Pour faire sécher de la sarriette, faites des bouquets et accrochez-les dans un endroit aéré sans exposition directe au soleil. Elle sèche plus vite au four ou dans un séchoir à fruits: la température ne doit alors pas dépasser 40 degrés Celsius. Dépouillez les rameaux de sarriette de leurs feuilles et choisissez pour les conserver des récipients qui se ferment hermétiquement, par exemple des bocaux avec un couvercle à visser. Conservez-les ensuite au frais et à l’abri de la lumière. Bien séchée et conservée dans de bonnes conditions, la sarriette se garde environ douze mois.

Quand peut-on récolter de la sarriette pour la faire sécher?

Toutes les espèces et les variétés de sarriette se prêtent à l’assaisonnement. Chez nous, ce sont surtout deux variétés qui sont largement répandues: La sarriette annuelle d’été et la sarriette vivace d’hiver, appelée aussi sarriette des montagnes. Si vous utilisez la sarriette immédiatement, récoltez simplement les feuilles fraichement poussées jusqu’en automne. Si vous voulez faire sécher de la sarriette, récoltez-la de préférence juste avant la floraison du sous-arbrisseau, c’est le moment où les feuilles ont un goût particulièrement intense. La plante annuelle fleurit à partir du mois de juillet, la plante vivace entre août et octobre. Mais on peut aussi récolter la sarriette en fleurs et la faire sécher, elle est simplement un peu plus douce au goût.

Comme la teneur en principes actifs, et donc les vertus aromatiques et curatives de la plante, varient au fil de la journée, on récolte la sarriette pendant des journées chaudes et ensoleillées, en fin de matinée, quand la rosée a séché. Coupez les branches avec un couteau aiguisé ou des ciseaux au ras du sol, la plante pourra ainsi former de nouvelles pousses qu’on pourra ensuite récolter fraiches. Les branches ne doivent pas être lavées avant d’être séchées.

Sécher de la sarriette à l’air libre

Pour sécher la sarriette à l’air, on attache les branches en petits bouquets qu’on accroche la tête en bas dans un endroit bien aéré et à l’abri du soleil, si possible sombre. Mais cet endroit doit être chaud, sans dépasser 30 degrés Celsius. On peut également étaler les branches sur un cadre de bois tendu de grillage ou de gaze. Il faut attendre quelques jours avant que la sarriette ne soit parfaitement sèche, les feuilles bruissent alors comme des feuilles mortes et les brindilles se cassent facilement.

Sécher de la sarriette et de la sauge

La sarriette et la sauge s’associent bien l’une avec l’autre, elles font d’ailleurs souvent partie des herbes de Provence. En bouquets accrochés la tête en bas, ces herbes aromatiques sèchent délicatement

Sécher de la sarriette au four ou dans un séchoir à fruits

On peut aussi faire sécher des herbes aromatiques dans un four ou un séchoir à fruits. En quelques heures, la sarriette sera prête à être stockée dans la réserve d’épices. Pour ne pas perdre les huiles essentielles, et par conséquent le bon goût de l’herbe aromatique, il faut régler ces appareils à une température maximale de 40 degrés Celsius. Répartissez les branches sur une plaque recouverte d’un papier de cuisson sans les faire se chevaucher. Placez la plaque au four en laissant la porte légèrement ouverte pour permettre à l’humidité de s’échapper.

Si vous utilisez un séchoir à fruits, ne posez pas les branches de sarriette trop serrées sur le tamis et réglez l’appareil à la température maximale de 40 degrés Celsius. Le mieux est de vérifier à intervalles réguliers pendant le séchage dans le séchoir ou au four où en est la sarriette: Les feuilles bruissent-elles et les brindilles se cassent-elles facilement? C’est le signe que l’herbe est bien sèche. Laissez ensuite les branches bien refroidir.

Sarriette d’hiver en fleurs

La sarriette d’hiver a une floraison légèrement violette et blanche. On peut aussi récolter la sarriette en fleurs et la faire sécher.

Comment bien conserver de la sarriette après le séchage?

La sarriette séchée doit se conserver dans un récipient hermétique, à l’abri de la lumière et de préférence au frais pour se garder le plus longtemps possible. Détachez les feuilles délicatement des branches et remplissez-en des récipient opaques bien hermétiques. Des bocaux à couvercle à visser sont également appropriés, mais il faut les conserver dans un placard. Soigneusement séchée et bien conservée, la sarriette se garde environ douze mois, parfois même plus longtemps, et est simplement ajoutée aux plats en la froissant.

Conserver de la sarriette: simplement en la congelant!

Si vous manquez de temps, la congélation des herbes aromatiques est aussi une bonne solution pour pouvoir cuisiner avec des herbes encore vertes et parfumées, même longtemps après la récolte. Pour cela, placez des branches entières de sarriette dans des sachets de congélation ou des boîtes, fermez-les hermétiquement et congelez-les. Ce sera plus pratique si vous dépouillez les branches de leurs feuilles et si vous les congelez en petites portions. Vous pouvez par exemple mettre les feuilles avec un peu d’eau dans les cases d’un moule à glaçons: vous aurez ainsi en un rien de temps des cubes d’herbes pratiques pour la cuisine. Emballée hermétiquement, on peut conserver de la sarriette environ trois à quatre mois au congélateur sans qu’elle ne perde son parfum.

Comment avez-vous trouvé cet article?