Plantes

Palmier nain

Chamaedorea elegans

Le palmier nain (Chamaedorea elegans) compte dans notre pays parmi les plantes d’appartement les plus populaires. Vous pourrez découvrir ici comme planter et entretenir cette gracieuse mexicaine.

Caractéristiques de la croissance
  • debout
  • surplombant
Couleur de la fleur
  • jaune
Forme de la fleur
  • simple
  • Panicules
  • peu impressionnant
  • branchée
Caractéristiques des fleurs
  • dioecious
  • peu impressionnant
Parfums
  • 1
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • pinnacle
  • pennées
  • linéaire à linéaire lancéolé
  • duster
Propriétés des feuilles
  • evergreen
Couleur des fruits
  • noir
Lumière
  • semi-ombragé à ombragé
Humidité du sol
  • frais à humide
Valeur du pH
  • faiblement alcaline
  • faiblement acide
Tolérance à la chaux
  • tolérant au calcaire
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration de feuilles
Utilisez
  • Écologisation de l'intérieur
  • Jardin d´hiver

Origine

Le Chamaedorea elegans (palmier mexicain de montagne, palmier nain) doit son nom à son pays d’origine. Le palmier nain est originaire d’Amérique Centrale où on le trouve dans les zones montagneuses du Mexique et du Guatemala. Il pousse essentiellement comme sous-végétation qui apprécie l’ombre. Sa facilité d’entretien et sa robustesse en font chez nous une plante d’appartement appréciée. Comme elle pardonne vite les petites erreurs d’entretien, elle convient particulièrement aux jardiniers débutants.

Port

Le palmier nain présente un tronc mince couronné à son extrémité de plumeaux verts retombant de manière gracile. Dans son environnement naturel, il peut atteindre trois mètres de hauteur et deux mètres de largeur.

Feuilles

La couronne de feuilles du palmier nain se compose de feuilles pennées d’un vert vif comprenant entre 21 et 40 pennes linéaires à lancéolées qui, selon la variété, peuvent atteindre une longueur de 15 centimètres et une largeur de trois centimètres. Les plumeaux peuvent mesurer jusqu’à 60 centimètres de longueur.

Fleurs

Le palmier nain est un des rares palmiers capables de fleurir dès ses premières années d’existence. Du printemps à l’automne, les palmiers nains portent des panicules simples ou ramifiées longues de 15 à 30 centimètres constituées de petites fleurs discrètes. Les palmiers sont bisexués, ce qui signifie que chaque plante porte soit uniquement des fleurs femelles, soit uniquement des fleurs mâles. Les fleurs des plantes femelles sont odorantes.

Fleur de palmier nain

Les fleurs du palmier sont tellement filigranes qu’on les remarque à peine.

Fruits

Les fleurs femelles se transforment à maturité en de petits fruits noirs et ronds de 0,6 centimètre à 1,5 centimètres.

Emplacement

Le palmier apprécie les emplacements semi-ombragés et n’aime pas les rayons directs du soleil. Des températures estivales plutôt fraîches d’environ 20 degrés Celsius sont idéales. Si on dispose d’un endroit ombragé, on peut aussi placer le palmier nain à l’extérieur à partir du mois de juin. En hiver, les palmiers nains doivent être maintenus au frais, à des températures de l’ordre de 12 à 15 degrés. S’ils sont trop au chaud pendant la période de repos hivernal, ils ne produisent pas de fleurs.

Palmier nain sur un balcon

Substrat

Le substrat doit être perméable et légèrement alcalin. Le palmier tolère aussi une terre légèrement acide. Vous pouvez utiliser une terre spéciale pour palmiers ou encore des mélanges classiques pour plantes d’appartement. De la terre pour herbes aromatiques peut également être utilisée comme substrat. Le terreau conventionnel doit être mélangé avec du sable dans une proportion de 1:1 .

Arrosage

Le palmier nain doit être maintenu uniformément humide et ne doit en aucun cas dessécher. Vous devez donc arroser le palmier nain abondamment particulièrement en été. Conseil: Une fois par semaine, offrez aux plantes assez petites une immersion dans de l’eau et laissez ensuite le pot avec les racines bien s’égoutter avant de le replacer dans le cache-pot. Il faut absolument éviter l’eau stagnante. Comme le palmier a un besoin élevé d’eau, ce n’est pas grave s’il reste un peu d’eau d’arrosage dans la soucoupe ou le cache-pot, mais elle doit avoir complètement disparu avant l’arrosage suivant. Enhiver, il suffit de maintenir le substrat légèrement humide.

Fertilisation

Les plantes jeunes, encore dans leur première année d’existence, ne seront pas fertilisées pour stimuler la croissance des racines. La première année également, après le rempotage, les nutriments présents dans le substrat frais sont encore suffisants. Sinon, on peut fertiliser avec parcimonie de mars à septembre toutes les deux à trois semaines avec un engrais liquide courant du commerce pour plantes vertes ou avec un engrais spécifique pour palmiers. En général, la moitié de la dose recommandée suffit. A la place d’un engrais liquide, on peut aussi utiliser des bâtonnets d’engrais.

Rempotage

Les palmiers nains doivent être rempotés au printemps dès que la motte de racines est très compacte. La fréquence dépend surtout de la taille et de la rapidité de croissance des plantes et est de l’ordre de deux ans pour les plantes jeunes, et de trois à cinq ans pour des plantes plus âgées. Pour les très gros sujets, il suffit généralement de remplacer la couche supérieure du substrat de la motte de racines. Il faut cependant toujours rempoter les palmiers nains lorsque les racines ressortent du pot ou même passent par-dessus les bords.

Tailler

Il n’est pas nécessaire de tailler les palmiers nains régulièrement. Supprimez uniquement sur le tronc les feuilles anciennes et desséchées avec un sécateur bien coupant et coupez les pointes sèches des feuilles avec des ciseaux de ménage.

Autres soins

De temps en temps, il faut également doucher cette plante d’appartement pour retirer la poussière des plumeaux. Avec l’air sec de l’intérieur, il est par ailleurs important de pulvériser la plante à quelques jours d’intervalle avec de l’eau de pluie ou de l’eau du robinet non calcaire. .

Variétés

‘Bella’ est une variété de palmier nain à port compact dont l’origine remonte à une découverte fortuite lors de la culture. Dorénavant, c’est la variété la plus fréquemment achetée et on la propose souvent dans le commerce comme l’espèce sauvage à assez forte croissance. .

Multiplication

La multiplication du palmier nain peut se faire par semis ou à partir de rejetons. Comme le palmier nain est dioïque, on a dans tous les cas besoin d’une plante mâle et d’une plante femelle pour obtenir des graines. Le moyen le plus sûr d’assurer la pollinisation est de le faire à la main avec un petit pinceau. Pour cela, passez le pinceau plusieurs fois par jour sur toutes les fleurs. Si des fruits se forment après la floraison, c’est que la pollinisation a réussi. Il est toutefois plus facile de commander des graines de palmier nain sur internet. Les semences importées sont généralement de meilleure qualité et ont un taux de germination plus élevé.

Pour obtenir des palmiers nains à partir de graines, il faut être très patient. Comme les graines ont une peau dure, il faut d’abord les faire ramollir dans de l’eau tiède. Au bout d’un à deux jours, on peut les planter dans des pots de tourbe. Placez les godets dans une mini-serre et maintenez le couvercle fermé dans un premier temps. Placez ensuite la mini-serre dans un endroit clair et chaud sans exposition directe au soleil. Dès que les premières plantules apparaissent, on peut aérer régulièrement la mini-serre. Lorsque les jeunes plants ont atteint une taille suffisante, ils peuvent être alors être placés avec les godets dans de vrais pots. Si les jeunes plants sont placés par groupes de trois dans un pot, la probabilité est très élevée que des plants mâles et femelles se trouvent côte à côte.

Le Chamardora elegans forme régulièrement des rejetons qui peuvent être simplement détachés avec un couteau et replantés dans des pots. Il faut d’abord les maintenir dans de la terre de semis humide sous une feuille de plastique jusqu’à la pousse de nouvelles feuilles.

Maladies et parasites

En cas d’hivernage trop sec, une infestation par des pucerons et des araignées rouges est possible. Si on maintient les plantes trop humides, il arrive souvent que des mouches sciarides s’implantent dans le terreau.

Comment avez-vous trouvé cet article?