Plantes

Chlorophytum

Chlorophytum comosum

Verena Schmidt Verena Schmidt

Le chrorophytum est un classique des plantes d’intérieur, il pardonne toutes les erreurs d’entretien. Il convient en suspension et se multiplie facilement par stolons.

Type de croissance
  • Plante vivace
Caractéristiques de la croissance
  • surplombant
  • Kindel
Couleur de la fleur
  • blanc
Forme de la fleur
  • Cluster
Couleur des feuilles
  • vert
  • multicolore
Forme de la feuille
  • graminiformes
  • oblongues lancéolées
Propriétés des feuilles
  • evergreen
Lumière
  • ensoleillé à semi-ombragé
Humidité du sol
  • frais à modérément humide
Tolérance à la chaux
  • tolérant au calcaire
Besoins en nutriments
  • riche en nutriments
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration de feuilles
Dureté de l'hiver
  • sensible au gel
Utilisez
  • Écologisation de l'intérieur
  • Planteurs
  • Jardin d´hiver
  • Maison chaude
Style de jardin
  • Jardin en pot

Origine

Le robuste chlorophyton chevelu (Chrlorophytum comosum) appartient à la famille des liliacées (Liliaceae) et est originaire d’Afrique du Sud. On en connaît environ 100 espèces qui poussent dans les régions tropicales. Le chlorophyton chevelu est très populaire comme plante d’intérieur et plante de bureau, car il est facile à entretenir et se sent bien dans presque toutes les pièces de la maison. Ses longues tiges avec leur nombreux stolons sont particulièrement bien mises en valeur en suspension ou sur des colonnes porte-plantes. Le nom botanique du genre est composé des mots grecs « chloros » pour vert et « phyton » pour plante, « comosum » signifie « en toupet » et se rapporte au bouquet de feuilles denses du chlorophyton chevelu. Cette plante d’intérieur, connue également sous les noms de plante araignée et phalangère, a été introduite en 1828 en Europe.

Port

Les chlorophytons chevelus sont des plantes herbacées basses dont les feuilles se dressent en touffe et sont charnues. Elles forment un bouquet de feuilles dense à partir duquel poussent des hampes florales retombantes. Sous les tropiques, ils se dispersent en peu de temps sur de grandes surfaces à l’aide de leurs stolons.

Chlorophytons chevelus dans différents pots

En suspension ou sur un tabouret: les chlorophytons chevelus ont fait leurs preuves comme plantes vertes d’intérieur

Feuilles

Les feuilles du chlorophyton chevelu, la plupart du temps allongées, lancéolées, se développent à partir d’une rosette, elles sont basales, mesurent jusqu’à 40 centimètres de long et environ 2,5 centimètres de large. Selon la variété, elles sont vertes, striées vert-blanc ou vert-jaune.

Fleurs

Les fleurs blanches, en forme d’étoiles du chlorophytum sont assez petites et apparaissent toute l’année. Elles se tiennent en grappes serrées ou lâches sur une hampe simple à ramifiée. Au fil de la floraison, l’inflorescence peut atteindre jusqu’à un mètre de long et retomber en arc. Sur l’inflorescence se forment aussi des tiges avec de jeunes plantes racinées, appelées stolons.

Emplacement

Le chlorophytum préfère les endroits lumineux où il n’est pas exposé au soleil direct. Les formes à feuilles vertes de la liliacée supportent les emplacements ombragés, les formes à feuilles panachées ont tendance à verdir à l’ombre. En été, les chlorophytums s’épanouissent par des températures intérieures autour de 20°; ils peuvent alors être placés à l’extérieur aussi. En hiver, un emplacement plus frais est indiqué. Toutefois, la plante ne doit pas être à moins de 10°, car sinon leur croissance s'arrêterait.

Substrat

En tant que plante d’intérieur, le chlorophytum préfère un substrat riche en nutriments et en humus, frais à humide et bien meuble. Un terreau pour plantes d’intérieur, légèrement argileux du commerce est idéal.

Soins

En phase de croissance, du printemps à la fin de l’été, il faut arroser régulièrement le robuste chlorophytum. En raison de ses racines qui stockent l’eau, le chlorophyton chevelu supportent aussi les périodes de sécheresse, il faut toutefois éviter l’eau stagnante. Pendant la phase de repos en hiver, il ne faut arroser que modérément. Un apport d’engrais pour plantes vertes par semaine est recommandé de mars à août. Utilisez de préférence un engrais liquide que vous ajoutez à l’eau d’arrosage.

Rempotage

La plante d’intérieur se rempote au printemps et seulement lorsque la motte est facile à sortir du pot. Installez le chlorophytum dans un pot rond, de deux doigts plus large et pas trop profond.

Taille

Le chlorophytum n’a pas besoin d’être rabattu régulièrement. Mais vous pouvez couper les hampes florales avec des stolons à tout moment si elles deviennent trop longues. Le bouquet de feuilles du chlorophyton chevelu reste compact même en vieillissant et n’a par conséquent pas besoin d’être rabattu. Mais il est possible aussi de diviser la plante au printemps au moment du rempotage si elle prend trop de place.

Multiplication

Les chlorophytums se multiplient facilement par boutures. Car, sur ses longues tiges florales, le chlorophyton chevelu forme des boutures (stolons) toutes prêtes qu’il n’y a plus qu’à séparer et à planter. Mais pour que les racines se forment encore mieux, vous pouvez mettre les stolons du chlorophytum d’abord dans un verre d’eau. Si les stolons sont immédiatement séparés, il est important de maintenir le terreau bien humide dans le nouveau pot jusqu’à l’enracinement. Il est plus sûr de planter d’abord les boutures et de ne les séparer qu’ensuite de la plante-mère une fois qu’elles sont bien enracinées. Cela se reconnaît lorsque les plantes affichent soudain une poussée de croissance.

Comme tous les chlorophytums, la variété blanc-vert ’Variegata’ forme des boutures qu’il n’y a plus qu’à séparer (à gauche). Placez ensuite les boutures directement dans un pot rempli de terreau et arrosez (à droite)

Variétés

Chez nous, c’est surtout la variété à feuilles blanc-vert ’Variegata’ qui est populaire. La variété ’Milky Way’ possède des feuilles graminiformes à bordures blanches. ’Vittatum’ se distingue par le centre de ses feuilles presque blanc comme neige tandis que ’Streaker’ possède des feuilles vert foncé avec une strie très claire au milieu. La variété compacte ’Bonnie’ possède des feuilles qui s’enroulent sur elles-mêmes.

Maladies et parasites

Les chlorophytums sont certes très robustes mais peuvent parfois être infestés de pucerons ou de cochenilles farineuses. Les bords des feuilles brunissent en cas d’eau stagnante et d’air ambiant trop sec. Les feuilles se plient suite à la fertilisation par temps chaud en hiver et au manque d’air.

Questions fréquentes

Quelle hauteur le chlorophytum atteint-il?

Les chlorophytums peuvent atteindre jusqu’à 40 centimètres de haut.

Quel terreau préfère le chlorophytum ?

Les chlorophytums préfèrent un terreau pour plantes d’intérieur légèrement argileux, riche en nutriments aussi bien qu’en humus.

A quelle fréquence faut-il arroser un chlorophytum?

Il faut arroser le chlorophytum régulièrement du printemps à l’été (phase de croissance). Il faut toutefois éviter l’eau stagnante. En hiver (phase de repos), il ne faut arroser que modérément.

Comment avez-vous trouvé cet article?