Plantes

Citronnier

Citrus limon

Eva Monning Eva Monning

Le citronnier est la plante exotique préférée pour les jardins et terrasses. Vous trouvez ici des informations détaillées sur sa plantation et son entretien.

Type de croissance
  • Petit arbre
Hauteur de croissance (à partir de)
de 400 cm à 500 cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 0 cm à 0 cm
Caractéristiques de la croissance
  • debout
  • bushy
Couleur de la fleur
  • blanc
Temps de floraison (mois)
  • Mars à August
Forme de la fleur
  • Uniflorous
Caractéristiques des fleurs
  • fortement parfumée
  • non rempli
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • dentelées
  • oblong
  • ovale
  • pointed
Propriétés des feuilles
  • wintergreen
  • parfumée
Couleur des fruits
  • jaune
Forme du fruit
  • Berry
Caractéristiques des fruits
  • comestible
  • parfumée
Lumière
  • ensoleillé
Type de sol
  • sable à loamy
Humidité du sol
  • frais
Valeur du pH
  • neutral à acide
Tolérance à la chaux
  • amateur de citron vert
Besoins en nutriments
  • riche en nutriments
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
  • Décoration de fruits
  • Plante parfumée
Toxicité
  • non toxique
Utilisez
  • Écologisation de l'intérieur
  • Planteurs
  • Jardin d´hiver
Style de jardin
  • Jardin sur le toit
  • jardin méditerranéen
  • Orchard
  • Jardin en pot

Origine

Le citronnier (Citrus limon) est originaire d’Asie (Chine et Inde), où il est cultivé depuis un millénaire. On suppose qu’il est issu d’un croisement entre l’oranger amer (Citrus aurantium) et le cédratier (Citrus medica). Le citronnier, également appelé vrai citronnier, appartient au genre des agrumes (Citrus) au sein de la famille des rutacées (Rutaceae). On cultive aussi cette belle plante décorative pour ses fruits et elle est appréciée dans le monde entier. Sous nos latitudes, cette plante tropicale doit toutefois passer l’hiver à l’abri du gel. Les citrons jouent également un rôle important dans la médecine naturelle, les huiles essentielles permettant, par exemple de soigner les piqûres d’insectes.

Port

Le citronnier a un port naturellement rond, a tendance à être un peu clairsemé et plutôt large. Vous pouvez toutefois donner une forme à sa couronne en le taillant régulièrement. La hauteur finale de ce petit arbre, de quatre à cinq mètres maximum, dépend de son porte-greffe. Les jeunes rameaux de certaines variétés portent des épines. Les agrumes peuvent aussi être conduits en espalier dans un endroit adapté.

Feuilles

Les feuilles persistantes généralement (mais pas toujours) brillantes du citronnier sont très décoratives. Elles ont une forme allongée ovale et pointue. Leur bord est légèrement dentelé et elles reposent sur des tiges. Lorsque le soleil brille, les feuilles libèrent leurs huiles essentielles – et tout l’arbre embaume alors le citron.

Fleurs

Les fleurs du Citrus limon se caractérisent par leurs boutons roses qui donnent des fleurs blanches à partir de mai et durant tout l’été. Les fleurs du citronnier dégagent également un intense parfum fruité. On voit souvent les fleurs et les fruits en même temps. La pollinisation se fait par le vent, les insectes, mais aussi par autofécondation.

La couronne irrégulière du citronnier

La couronne du citronnier est naturellement très irrégulière

Fruits

Le citronnier porte aussi de nombreux fruits sous le climat frais d’Europe centrale. Ses fruits ont toutefois une forme particulière. Les fruits allongés ovales de la plupart des variétés prennent une coloration vert-jaune en murissant. À l’intérieur, leur chair est également jaune. Très riches en acide citrique, les citrons ont un goût acide et contiennent de la vitamine C, de la pectine et des huiles essentielles. Ils font partie des variétés de fruits contenant peu de sucre. Ils peuvent être consommés crus mais se prêtent aussi à de multiples autres utilisations. La production de citrons alterne d’une année sur l’autre, avec une année où il y a vraiment beaucoup de fruits et la suivante très peu. C’est tout à fait normal chez les agrumes et n’indique en rien de mauvais soins.

Emplacement

Le citronnier a besoin d’un endroit clair, ensoleillé et à l’abri de la pluie et du vent. En tant que plante en pot, il convient bien pour les balcons et terrasses orientés vers le sud et les jardins d’hiver froids et tempérés. Conseil: Le citronnier peut être planté avec son pot dans un parterre ensoleillé pour l’été. Il doit toutefois être rentré en automne. Avec leur parfum agréable, les citronniers seront placés près de sièges. Le Citrus limon n’est pas rustique et doit passer l’hiver à l’intérieur.

Citronniers

Le citronnier appréciera particulièrement une place de choix au soleil.

Substrat

Le citronnier sera planté dans du terreau pour plantes en pot sans tourbe de grande qualité ou du terreau spécial agrumes. Ce dernier se caractérise par une grande portion d’humus et une certaine perméabilité, bonnes pour les citronniers.

Arrosage

Le citronnier s’arrose rarement mais en profondeur, parfois tous les jours lorsque l’été est chaud. Avant d’arroser, vérifiez que les trois à quatre centimètres supérieurs du sol sont complètement secs. On conseillait autrefois d'arroser les citronniers avec de l’eau peu calcaire, mais on sait aujourd'hui que les agrumes ont un grand besoin de calcium. Optez donc pour une eau du robinet dure et calcaire. Après l’arrosage, vérifiez que les plantes ne baignent pas dans l’eau. L’humidité stagnante provoque la chute des feuilles et la mort des extrémités des pousses.

Fertilisation

Lors de la fertilisation des agrumes, il est facile de commettre des erreurs. Le Citrus limon a besoin de beaucoup d’azote, mais peu de phosphate. Apportez de préférence un engrais pour plantes vertes ou un engrais spécial agrumes à votre citronnier. Au printemps, pour le bourgeonnement, fertilisez toutes les deux semaines, puis toutes les semaines de juin à septembre.

Rempotage

Il est préférable de le faire au printemps ou au début de l'été. Les raisons du rempotage sont les suivantes: un pot devenu trop petit (tous les deux ans pour les jeunes plantes, tous les quatre ans environ pour les plantes plus âgées) ou un nouvel achat, car très peu de plantes en conteneur du commerce spécialisé sont dans un sol adapté aux citrons. Les vieux citronniers, en revanche, ne doivent pas être rempotés, mais seulement le pot rempli de substrat frais. Pour le rempotage, choisissez un pot légèrement plus grand, couvrez les trous de drainage avec des tessons d'argile et remplissez une couche de drainage d'argile expansée. Ajoutez ensuite de la terre d'agrumes ameublie avec un peu de sable. Détachez soigneusement la motte de racines du citronnier avec vos doigts et secouez la vieille terre. Lors de la plantation, veillez à ce que la motte ne soit pas à plus de deux centimètres en dessous du bord du pot afin que le point de greffe reste libre de terre. Après le rempotage, arrosez soigneusement le citronnier. L'eau excédentaire doit pouvoir s'écouler.

Rempotage

Citronnier

Les vieux citronniers ne doivent plus être rempotés.

Taille

Comme tous les agrumes, le citronnier a un port divariqué, ce qui signifie qu’il ne forme pas naturellement une belle couronne. Pour obtenir une belle couronne, vous devez tailler régulièrement le citronnier. Ces plantes supportent heureusement très bien la taille. Le Citrus limon tolère en principe une taille toute l’année, mais mieux vaut effectuer les tailles plus radicales fin février. Pour qu’une couronne régulière se forme, vous devez transformer une branche centrale vigoureuse en branche principale. Fixez-la sur un bâton, quasiment en prolongement du tronc. Toutes les autres branches centrales sont supprimées, à l’exception de trois ou quatre autour de la branche principale. Les branches secondaires extérieures sont raccourcies et leur position ou orientation éventuellement modifiée avec du fil de fer ou de la ficelle, de manière à obtenir une belle couronne.

Une fois la couronne formée, il suffit de supprimer de temps en temps les branches devenues trop longues ou gênantes qui se croisent même parfois. Éliminez toujours les branches entières, afin que l’intérieur de la couronne reçoive suffisamment de lumière. Les branches qui ont porté des fruits doivent être raccourcies de moitié tous les ans. C’est ainsi que se développent de nouvelles branches fruitières. Coupez toujours juste au-dessus de bourgeons ou de feuilles et en biais. Lorsqu’un citronnier est trop vieux et n’a plus que quelques feuilles, il peut être réduit à environ 15 centimètres. Si la plante repousse ensuite vigoureusement, appliquez la technique de formation de couronne expliquée plus haut. Les branches qui poussent sous le point de greffe sont des rejets. Éliminez-les directement à la base.

Tailler un agrume

Pour un agrume comme le citronnier, on réduit les branches extérieures d’un tiers de leur longueur environ, juste au-dessus d’un bourgeon foliaire ou d’un rameau latéral. Si on coupe plus, il faudra alors attendre plus longtemps pour voir de nouvelles fleurs et de nouveaux fruits.

Hivernage

Il est essentiel de rentrer les citronniers pour l’hiver avant la première gelée pour les ressortir en avril/mai. En hiver, le citronnier appréciera une pièce avec des températures variant entre 3 et 13 degrés Celsius. Elle ne doit toutefois pas être inondée de soleil, mais plutôt sombre. La variété ’Kucle’ tolère, quant à elle, des températures allant jusqu’à 18 degrés Celsius. Les citronniers sont arrosés moins fréquemment en hiver, mais plutôt de manière flexible selon leurs besoins. La motte des racines ne doit pas sécher complètement. La règle générale est la suivante: plus la pièce est froide, plus elle doit être sombre. Les agrumes détestent, en effet, la combinaison «froid»/ «clarté». Dans une pièce claire, le feuillage du citronnier tend à se réchauffer sous l’effet du soleil, tandis que la motte des racines reste fraîche (par exemple sur un sol en pierres froid) et les feuilles peuvent pousser, mais pas les racines. Il y a un manque d’eau, suivi d’une chute massive des feuilles. Il est ainsi recommandé de garder les citronniers au frais pour l’hiver et de les ombrager pour éviter qu’ils aient trop de lumière ou de les garder directement au chaud (plus de 20 degrés Celsius). Dans ce dernier cas, le Citrus limon continuera à pousser et devra naturellement continuer à être arrosé et légèrement fertilisé pendant les mois d’hiver.

Variétés

La variété de citronnier la plus répandue est le Citrus limon ‘Eureka’, sans épines, aux feuilles rondes vert foncé. La variété à petits fruits ’Meyer’ convient bien en tant que plante en pot. Son port est compact et ses fruits moins acides. La variété ’Foliis Variegatis’ au feuillage coloré est particulièrement attrayante. La croissance du ’Lunario’ est rapide et il porte peu d’épines. Ses fruits sont allongés et jaune pâle.

Bourgeons d’un citronnier

Le ‘Variegata’ a un feuillage panaché et des bourgeons violets.

Multiplication

Dans les jardineries, on multiplie le citronnier par greffage – par écussonnage ou inoculation. Les jardiniers amateurs préfèrent, en revanche, utiliser des boutures de rameaux. Pour cela, prélevez de préférence au printemps ou à l’automne des boutures de tête d’environ 6 mois et légèrement lignifiées en bas. Trois à cinq boutons intacts doivent être présents sur la pousse. Éliminez les feuilles inférieures, plongez le point de coupe dans de la poudre d’enracinement et placez les pousses dans un bol ou un pot avec du terreau à semis. Conseil: Mélangez le terreau à semis avec un peu de sable et une poignée de calcaire marin, vous obtiendrez ainsi de meilleurs résultats en matière d’enracinement. Les boutures de rameaux sont ensuite arrosées et recouvertes d’un couvercle transparent. Les boutures de citronnier aiment les températures de sol élevées, 28 degrés environ, qu’offrent une place sur le radiateur ou une station de culture chauffée. Les premières racines se forment au bout de quatre à six semaines. Une fois que les boutures commencent à bourgeonner, le couvercle peut être enlevé et les boutures transférées dans un pot.

Maladies et parasites

Début mai se profile la première menace d’infestation par les pucerons. Cela favorise souvent le développement d’une fumagine noire. Les citronniers qui passent l’hiver dans un endroit chaud et sec sont souvent attaqués par des araignées rouges et des cochenilles. On reconnaît les araignées rouges à leurs toiles argentées, les cochenilles aux bosses brunes sur les feuilles et pétioles. Des cocons laineux dans les aisselles et sur la face inférieure des feuilles indiquent la présence de cochenilles et de cochenilles farineuses. Si les feuilles jaunissent, le citronnier souffre sans doute de symptômes de carence (chlorose) – manquant le plus souvent de calcium ou de fer. Ils peuvent aussi être dus à des erreurs de soins, par exemple une surfertilisation ou un substrat appauvri. Si le citronnier a été planté trop en profondeur, il risque alors une pourriture du collet de la racine. Si le Citrus limon n’est pas arrosé régulièrement, ses fruits peuvent se fendre.

Comment avez-vous trouvé cet article?