Plantes

Dattier des Canaries

Phoenix canariensis

Avec ses longues frondes, le dattier des Canaries, facile d’entretien, est imposant en pot. En été, il donne un air méditerranéen à la terrasse ou au balcon.

Type de croissance
  • Petit arbre
Hauteur de croissance (à partir de)
de 100 cm à 350 cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 50 cm à 200 cm
Caractéristiques de la croissance
  • en forme de parapluie
  • invitant
  • debout
Couleur de la fleur
  • jaune
Temps de floraison (mois)
  • Février à Mars
Forme de la fleur
  • Panicules
Caractéristiques des fleurs
  • peu impressionnant
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • pennées
  • lineal
  • en forme d'épée
Propriétés des feuilles
  • evergreen
Couleur des fruits
  • orange
Forme du fruit
  • Berry
Caractéristiques des fruits
  • comestible
Lumière
  • ensoleillé à absurde
Humidité du sol
  • modérément humide à humide
Valeur du pH
  • neutral à faiblement acide
Tolérance à la chaux
  • tolérant au calcaire
Besoins en nutriments
  • modérément nutritif
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration de feuilles
Toxicité
  • non toxique
Dureté de l'hiver
  • sensible au gel
Les zones climatiques selon l'USDA
  • 9
  • 10
  • 11
Utilisez
  • Position unique
  • Écologisation de l'intérieur
  • Planteurs
  • Jardin d´hiver
Style de jardin
  • Jardin sur le toit
  • Cour
  • jardin méditerranéen
  • Jardin en pot
Origine

Le dattier des Canaries (Phoenix canariensis) appartient à la famille des arécacées (Arecaceae). Le genre Phoenix comporte entre 13 et 17 espèces qui sont originaires d’Asie de l’ouest d’où elles se sont propagées vers l’Inde et l’Afrique du nord. Le palmier dattier est présent aussi dans les régions tropicales et subtropicales d’Afrique, sur les îles de Méditerranée, les Canaries et les Açores. Le dattier des Canaries - comme son nom l’indique - est originaire des îles Canaries où il n’est plus toutefois que rarement visible dans la nature. A la place, comme plante en pot, il jouit d’une très grande popularité dans le monde entier.

L’importance culturelle et agricole du palmier dattier se reconnaît notamment à la fréquence de son évocation dans la Bible et aussi dans les histoires grecques et romaines. Il symbolisait la justice et est synonyme de résurrection car, lors de son entrée dans Jérusalem, Jésus fut reçu avec des branches de palmiers. Grâce à ses racines profondes, le palmier dattier peut pousser dans des oasis où il a une importance économique en raison de ses fruits.

Tandis que certaines espèces, surtout le dattier des Canaries (Phoenix canariensis), sont cultivées comme plantes d’intérieur ou en véranda et proposées en pot dans le commerce, le vrai palmier dattier (Phoenix dactylifera) est important pas uniquement pour ses fruits et ses solides feuilles, ainsi, dans les régions méditerranéennes - surtout le long des plages - il est populaire en bordure de promenades.

Port

Les palmiers dattiers sont des palmiers à feuillage penné persistant avec - selon l’espèce - un tronc différemment marqué. Le dattier des Canaries n’a tout d’abord pas de tronc, mais en forme un au fil des ans. En emplacement naturel, celui-ci peut atteindre 15 mètres de hauteur, mais en pot il reste nettement plus petit. Il est original notamment à cause des cicatrices des feuilles mortes. Le tronc de l’espèce palmier dattier nain (Phoenix roebelenii) ne mesure que 15 centimètres d’épaisseur et pas plus de deux mètres de haut, raison pour laquelle il est très populaire en pot. Chez les palmiers âgés, la partie inférieure du tronc est lisse.

Palmier dattier nain

En raison de sa faible hauteur, le palmier dattier nain convient parfaitement à la plantation en pot

Feuilles

Les feuilles caractéristiques, arquées à l’extrémité, imparipennées, se trouvent au sommet du tronc. Les palmes se dressent aux extrémités des feuilles, la plupart du temps à égale distance les unes des autres. Le pétiole est souvent épineux. Le palmier dattier forme en permanence de nouvelles feuilles, les feuilles âgées meurent. La couleur des feuilles est verte.

Les palmes du dattier des Canaries sont longues pointues, plus larges mais moins piquantes que celles du vrai palmier dattier. Le dattier des Canaries possède au sommet du tronc une couronne impressionnante avec des palmes jusqu’à 5 mètres de long. Au contraire, le vrai palmier dattier a un port plus mince et plus aéré. Une autre différence: tandis que l’on peut manger les fruits, appelés dattes, du palmier dattier d’Asie et d’Afrique, les fruits du dattier des Canaries ne sont pas comestibles. Les palmes du palmier dattier nain (Phoenix roebelenii) mesurent deux mètres de long maximum. Leurs pétioles possèdent des épines dures, vertes.

Fleurs

Tous les palmiers dattiers sont dioïques avec des panicules florifères. Les discrètes fleurs mâles, blanches, ont un calice court avec six étamines. Les fleurs femelles ont des bractées larges et trois carpelles libres. Les panicules de fleurs du dattier des Canaries peuvent mesurer jusqu’à 1,5 mètre de long.

Fruits

La datte, une baie charnue et allongée avec une graine dure, se développe à partir des carpelles femelles. Petit défaut: les vrais palmiers dattiers ne fructifient que dans les pays de culture chauds.

Fruits des palmiers dattiers

Les fruits des palmiers dattiers, les dattes, poussent sur de longues panicules et sont comestibles

Emplacement et substrat

Selon un proverbe, les palmiers dattiers préfèrent «avoir le pied dans l’eau et la couronne dans le feu du ciel», ce qui signifie que les racines doivent toujours être maintenues humides tandis que la couronne et les feuilles ont besoin d’un endroit chaud et lumineux. Des températures intérieures et des emplacements lumineux sont idéals. Au printemps jusqu’à la fin de l’été, le palmier dattier peut être installé à l’extérieur dans un endroit abrité et ensoleillé, en hiver dans une pièce lumineuse à environ 15°C.

Hormis le palmier dattier nain, les palmiers ont surtout besoin aussi beaucoup de place pour bien mettre en valeur leurs exubérantes feuilles pennées. Les palmiers dattiers ont besoin d’un substrat perméable et légèrement acide à base de compost. Un mélange de terreau, sable et terre pour palmier a fait ses preuves. Une couche de drainage en argile expansée et gravier garantit un bon écoulement de l’eau d’arrosage.

Plantation et soins

Un grand bac se prête le mieux au palmier dattier au port exubérant. Il doit en outre être haut car les palmiers forment de très longues racines vigoureuses qui pousseraient la plante vers le haut avec un pot trop bas. Il n’est pas recommandé de replanter le palmier dattier au jardin sous nos latitudes. En culture en pot, vous devez maintenir votre palmier dattier toujours humide en évitant toutefois l’eau stagnante. Arrosez à nouveau de préférence lorsque la couche supérieure du terreau est sèche. De temps en temps, vous pouvez aussi asperger votre palmier dattier d’un peu d’eau, il reste ainsi toujours légèrement humide. Vous pouvez de temps en temps essuyer les palmes des petits palmiers dattiers avec un chiffon humide et les débarrasser ainsi des particules de poussière.

Fruits des palmiers dattiers

Des bacs larges et surtout hauts sont les plus appropriés pour les palmiers dattiers

En été, faites un apport d’engrais toutes les deux semaines. Comme le palmier dattier est très sensible au sel, on le fertilise à faible dose. En hiver, la règle est d’arroser plus modérément mais sans laisser la motte sécher complètement. Les apports de nutriments ne se font alors que toutes les six semaines.

Il ne faut rempoter le palmier dattier que lorsque les racines remplissent la terre. Lors du rempotage, veillez à ne pas endommager les racines du palmier et ajoutez du gravier ou de l’argile expansée au substrat dans le nouveau pot.

Taille

Il n’est pas nécessaire de tailler le palmier dattier. Pour des raisons esthétiques, les palmes séchées sont éliminées, mais seulement lorsqu’elles sont effectivement complètement sèches.

Protection hivernale et hivernage

Le palmier dattier hiverne de préférence dans une serre ou une véranda par 10 à 15°C environ. Mais une entrée, une cage d’escalier lumineuse ou autre font aussi l’affaire. En hiver aussi, les palmiers dattiers ont besoin d’arrosages réguliers, toutefois les pauses entre deux arrosages doivent être nettement plus longues qu’en été.

Multiplication

Le palmier dattier, en particulier le dattier des Canaries, se multiplie au printemps par semis. La durée de germination dure environ trois mois, cependant il faut semer les graines rapidement. Laisser gonfler les graines quelques jours au préalable avant de les semer dans de petits pots avec du terreau pour semis par 20 à 25°C a fait ses preuves. Maintenez ensuite les semis humides et au chaud. Les feuilles de type graminées apparaissent après un à deux mois. Ce n’est qu’à l’âge de deux à trois ans que se forment les palmes pennées caractéristiques.

Maladies et parasites

En cas d’emplacement trop chaud et sombre, survient parfois la fausse rouille qui se reconnaît aux petits points noirs sur les feuilles. Une eau d’arrosage trop froide et dure peut provoquer la maladie des taches foliaires. Araignées rouges, cochenilles et cochenilles farineuses infestent le palmier dattier surtout en hiver si le palmier se trouve dans un endroit trop chaud. A titre préventif, pulvérisez le palmier dattier régulièrement. Evitez en outre un air ambiant trop sec et l’eau stagnante.

Comment avez-vous trouvé cet article?