Plantes

Cornouiller du Japon

Le cornouiller du Japon impressionne non seulement par une magnifique floraison, mais aussi par un feuillage rouge éclatant à l’automne.

Type de croissance
  • Petit arbre
  • Grand arbuste
Hauteur de croissance (à partir de)
de 400 cm à 600 cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 400 cm à 600 cm
Caractéristiques de la croissance
  • invitant
  • debout
Couleur de la fleur
  • vert
Temps de floraison (mois)
  • Mars à Juillet
Forme de la fleur
  • Ombelles
Caractéristiques des fleurs
  • Bracts
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • ovale
  • pointed
Propriétés des feuilles
  • Coloration d'automne
Couleur des fruits
  • orange
Forme du fruit
  • Culture unique
Caractéristiques des fruits
  • comestible
Lumière
  • ensoleillé à semi-ombragé
Type de sol
  • sable
Humidité du sol
  • modérément sèche à humide
Valeur du pH
  • neutral à faiblement acide
Tolérance à la chaux
  • sensible à la chaux
Besoins en nutriments
  • riche en nutriments
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
  • Décoration de fruits
Toxicité
  • non toxique
Dureté de l'hiver
  • hardy
Les zones climatiques selon l'USDA
  • 6
Utilisez
  • Position unique
  • les haies en culture libre
  • Arbre d'habitation
  • Les haies fleuries
Style de jardin
  • Jardin de fleurs
  • Jardin sur le toit
  • Cour
  • Jardin du Japon
  • Facilités de stationnement
  • Jardin en pot

Origine

Le cornouiller du Japon (Cornus kousa subsp. kousa) est, comme le cornouiller de Chine (Cornus kousa subsp. chinensis), une sous-espèce du cornouiller asiatique (Cornus kousa). Avec ses formes pour le jardin, il est considéré comme l’un des représentants les plus florifères du groupe des cornouillers. Pour simplifier, le cornouiller du Japon est souvent simplement désigné de Cornus kousa ce qui peut toutefois légèrement induire en erreur. Faites attention par conséquent à la dénomination botanique exacte à l’achat.

Port

L’arbuste ou arbre à croissance lente peut atteindre une hauteur de 4 à 6 mètres. Les branches principales sont érigées en forme de vase, les branches latérales disposées en étages et, avec l’âge, assez exubérantes en plantation isolée. L’écorce sur le tronc du Cornus kousa est grisâtre. Les jeunes tiges ont un léger duvet qui disparaît plus tard.

Feuilles

Les feuilles ovales, se terminant en pointe, du cornouiller du Japon sont vert foncé, entières et opposées. Elles possèdent les nervures arquées caractéristiques du cornouiller. Les feuilles mesurent jusqu’à 11 centimètres de long, 5 centimètres de large et sont couvertes d’un fin duvet. L’arbuste caduc revêt une couleur d’automne d’un rouge éclatant. En hiver, le cornus kousa perd son feuillage.

Erscheinungsbild Japanischer Blumenhartriegel
Avec les années, un cornouiller du Japon devient un arbuste fleuri exubérant

Fleurs

Cornus kousa ne porte pas le nom de cornouiller à fleurs pour rien. Certes, les véritables fleurs - des petites ombelles rondes, jaune-vert - sont plutôt banales. En contrepartie, les bractées blanc crème qui entourent les fleurs sont d’autant plus remarquables. Les fleurs du cornus kousa de la taille d’une paume de main sont en fait de fausses fleurs (pseudanthium). Selon l’emplacement, le cornouiller du Japon fleurit de mai jusqu’en juillet.

Fruits

A partir des ombelles de fleurs se développe un faux fruit rouge orange de jusqu’à deux centimètres de diamètre. Les fruits se trouvent sur de longues tiges et sont comestibles, mais leur goût est plutôt fade. Au Japon, ils sont consommés crus et marinés, ou servent à la fabrication d’une sorte de liqueur de fruit.

Emplacement

Au jardin, l’arbuste a besoin d’un endroit abrité, ensoleillé à mi-ombragé ou ombragé. Dans la nature, le cornouiller du Japon est présent en lisière de forêts et le long des berges, c’est pourquoi, au jardin, il préfère les endroits abrités, humides.

Sol

Le Cornus kousa pousse de préférence sur des sols frais, sableux, humifères, légèrement acides. Par contre, l’arbuste n’aime pas l’eau stagnante et les sols trop calcaires, sur des sols trop lourds, argileux il végète souvent également.

Frucht Japanischer Blumenhartriegel
Les fruits du cornouiller du Japon sont superbes mais leur goût est plutôt fade

Plantation

Vendu en container, le cornouiller du Japon peut se planter toute l’année, hors périodes de gel. Mais il est recommandé de le planter au printemps de février à fin mars, car il faut alors arroser moins souvent. Une plantation à l’automne est possible également, mais il faut alors protéger les très jeunes plantes du gel avec un peu de feuilles et de branchage ou un voile hivernal. Installez les cornouillers en règle générale plutôt trop haut que trop profondément. La motte doit affleurer à la surface de la terre ou même la dépasser un peu. Si la terre n’est pas assez acide, il faut acidifier le substrat avec de la terre de bruyère ou du compost de feuilles. Un amendement avec de l’humus est recommandé pour tous les sols car tous les cornouillers se sentent visiblement mieux dans une terre riche en humus.

Entretien

Dans l’ensemble, le cornouiller du Japon est très facile d’entretien et résistant, aussi bien au gel tardif qu’à la chaleur et la sécheresse. La première année après la plantation, en cas de sécheresse persistante, il faut arroser le cornus kousa régulièrement. Une fois l’arbuste bien installé, les apports d’eau supplémentaires ne sont plus nécessaires. Un paillis ou la plantation à ses pieds de végétaux de faible concurrence - par exemple la tiarelle cordifoliée (Tiarella cordifolia) - protège en plus l’arbuste aux racines superficielles de l’assèchement. Un apport de copeaux de corne au printemps enrichit le sol en azote. Evitez de piocher et de bêcher dans la zone racinaire de la plante pour ne pas blesser les racines proches de la surface - l’arbuste devient alors avec le temps de plus en plus beau et sa floraison se plus en plus abondante.

Taille

Il n’est pas nécessaire de tailler les cornus kousa car les arbustes poussent très lentement et, par conséquent, se régénèrent peu. En outre, la taille a peu d’influence sur la floraison. Les tailles de correction ne sont recommandées que chez les sujets encore jeunes pour favoriser une structure de couronne harmonieuse. Chez les sujets âgés, branches et rameaux gênants peuvent à tout moment être éliminés au niveau du collier de branche - de préférence aussitôt après la floraison.

Utilisation

La floraison du cornouiller du Japon est tellement extraordinaire qu’on l’utilise la plupart du temps comme arbuste isolé, par exemple comme arbre pour petits jardins ou seul dans la pelouse. Il fait aussi beaucoup d’effet en arrière plan d’un massif. En le combinant avec d’autres arbustes à fleurs, il faut faire attention à ne pas accompagner le cornouiller du Japon d’arbustes à la floraison simultanée pour ne pas lui voler la vedette. De plus, ses voisins ne doivent pas lui faire une trop forte concurrence - l’hamamélis par exemple est un voisin sûr. Le cornus kousa peut par ailleurs se cultiver en pot sur la terrasse.

Variétés

Quand on veut acheter un véritable cornouiller du Japon pour le jardin, on peut facilement tomber dans le commerce sur de mauvaises désignations. Car souvent, aussi bien le Cornus kousa subsp. kousa que le Cornus kousa subsp. chinensis (cornouiller de Chine) sont allègrement vendus comme «cornouiller du Japon» et même parfois les Cornus florida hybrides . C’est pourquoi, en cas de doute, faites attention à la désignation botanique exacte.

Cornus kousa ‘Satomi‘
Cornus kousa ’Satomi’ est une variété rare à fleurs roses

La variété ’Gold Star’ a des petites fleurs de 5 à 10 centimètres, mais les feuilles panachées vert jaune de cette sélection lui confère un effet spectaculaire supplémentaire. Cette variété de cornouiller, élancée, plutôt petite avec une hauteur de 3 mètres maximum se pare d’un éclat rouge rosé en fanant. Les fleurs de Cornus kousa ’Satomi’ sont vraiment rouge rosé. Les fleurs blanc crème de plus de 10 centimètres sont teintées de rose foncé. L’apparition impressionnante est complétée par le feuillage vert intense qui prend une teinte pourpre foncé à l’automne. Comparés aux variétés du cornouiller de Chine, les japonais ont la plupart du temps des fleurs plus petites mais en contrepartie plus nombreuses de sorte que leurs rameaux disparaissent sous les bractées blanches au début de l’été.

Multiplication

L’espèce sauvage du cornouiller du Japon se multiplie par boutures ou semis. Pour extraire les graines des fruits, il faut retirer entièrement la chair qui les entoure car elle contient des substances inhibitrices qui abaissent le taux de germination. Toutefois, les hybrides et variétés de Cornus kousa proposés dans le commerce ne s’obtiennent que par greffage - le cornouiller de Chine sert de support la plupart du temps car il est un peu plus vigoureux.

Maladies et parasites

Le cornouiller japonais est très résistant aux maladies. Même l’infection cryptogamique anthracnose, redoutée des propriétaires de cornouillers, ne pose pas de problème au Cornus kousa, lorsque sol et emplacement conviennent à l’arbuste. Les attaques de mildiou ou de taches foliaires sont rarement observées. En règle générale, les parasites apparaissent rarement voire pas du tout sur ce bel arbuste.

Comment avez-vous trouvé cet article?