Plantes

Hibiscus géant, hibiscus buisson

Hibiscus moscheutos

Ulrike Hanninger Ulrike Hanninger

Quand on parle d’hibiscus, la plupart des gens pensent à la plante exotique en bac ou à l’arbuste fleuri rustique. En revanche, peu de jardiniers amateurs connaissent l’hibiscus géant ou l’hibiscus buisson. Nous allons vous le présenter et vous révéler comment le planter et le soigner correctement.

Type de croissance
  • Plante vivace
Hauteur de croissance (à partir de)
de 120.00cm à 200.00cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 80.00cm à 100.00cm
Caractéristiques de la croissance
  • debout
  • horst-forming
  • en vrac
  • bushy
Couleur de la fleur
  • rouge
  • rose
  • blanc
Temps de floraison (mois)
  • Juillet à Octobre
Forme de la fleur
  • Cloches
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • lobée
  • perforé
  • ovale
  • roundish
Forme du fruit
  • Capsule
Lumière
  • ensoleillé
Type de sol
  • sable à loamy
Humidité du sol
  • frais
Valeur du pH
  • neutral
Tolérance à la chaux
  • tolérant au calcaire
Besoins en nutriments
  • riche en nutriments
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
  • Nectar ou plante à pollen
Les zones climatiques selon l'USDA
  • 4
Domaines de la vie
  • FR2
  • B2
Utilisez
  • Position unique
  • Planteurs
  • rabais
Style de jardin
  • Jardin de fleurs
  • Cour
  • Jardin naturel
  • Jardin en pot

Origine

L’hibiscus géant (Hibiscus moscheutos) ou l’hibiscus buisson est encore considéré parmi les jardiniers amateurs comme un bon tuyau. Pourtant, étonnamment, les différences variétés de l’espèce hibiscus de la famille des malvacées (malvaceae) sont appréciées comme plantes décoratives depuis des siècles. Ce sont surtout les variétés de la mauve des jardins (Hibiscus syriacus) résistante au froid et de la Rose de Chine (hibiscus rosa-sinensis) sensible aux gelées qui sont très appréciées. En revanche, l’hibiscus géant et ses variétés cultivées sont peu connues bien que n’ayant rien à envier aux variétés évoquées précédemment, et étant par ailleurs absolument résistants au gel. Avec des fleurs dont le diamètre peut atteindre à 30 cm, ils surpassent même nettement la plupart des autres espèces et des autres variétés. La désignation «hibiscus des marais» aussi couramment utilisée est un peu trompeuse: L’hibiscus géant a certes vraiment besoin de beaucoup d’eau pendant la période de croissance mais par principe, et surtout l’hiver, il n’aime pas être dans un milieu humide. La région d’origine de l’hibiscus arbuste est l’Est de l’Amérique du Nord, mais il se répand de plus en plus largement sous ses formes cultivées

La jardinerie Bartels de Delmenhorst se consacre depuis de nombreuses années à ce type d’hibiscus et propose de nombreuses variétés particulièrement jolies et vigoureuses. Elles proviennent majoritairement des USA où ont été créés les premiers hybrides d’Hibiscus moscheutos dès le milieu du siècle dernier par croisement de différentes variétés sauvages américaines telles que l’Hibiscus coccineus, l’Hibiscus moscheutos et l’Hibiscus militaris. La jardinerie propose dorénavant aussi des variétés de sa propre production.

Beatrice Bartels avec des fleurs d’hibiscus arbuste

La pépiniériste Beatrice Bartels avec les variétés d’hibiscus arbuste «Tie Dye» (à gauche) et «Jazzberry Jam» (à droite).

Port du buisson

Selon les variétés, l’hibiscus géant mesure entre 120 et 200 centimètres et forme un joli buisson. Plus la plante est âgée, plus sa floraison est abondante.

Feuilles

Les feuilles de l’hibiscus géant sont de couleur vert foncé à verte et en ovale arrondi ou en forme de cœur. Leur bord est légèrement dentelé et lobé.

Fleurs

Pendant sa floraison, l’hibiscus buisson est d’une beauté presque sans égale. Environ de la mi-juillet à fin octobre, le buisson s’orne de fleurs énormes en forme de cloche faisant apparaître un long style ressort au centre. Elles sont blanches, rose ou rouges, parfois aussi multicolores.

Fleur d’hibiscus géant

Avec ses énormes fleurs, l’hibiscus géant fait vraiment honneur à son nom.

Fruits

A la fin de la floraison apparaissent de petites capsules de fruit qui contiennent les graines marron, en forme de rein, de l’hibiscus moscheutos.

Emplacement

L’hibiscus géant n’a jamais assez de soleil. C’est seulement dans un emplacement du jardin en plein soleil qu’il déploie sa floraison somptueuse, des feuilles vigoureuses et conserve d’une façon générale vitalité et santé.

Sol

L’hibiscus géant est une plante aux forts besoins en nutriments qui demande une terre très riche en humus et en éléments nutritifs. Ceci vaut aussi bien pour la culture en extérieur qu’en pot.

Plantation

L’hibiscus géant se plante au printemps. En mélangeant la terre de l’excavation avec un peu de , vous apporterez un complément d’éléments nutritifs pendant la période initiale et vous ferez prendre un bon départ à votre plante. Il est recommandé de prévoir une couche de drainage de sable ou de gravier au fond du trou de plantation ou du pot. En massi, il faut respecter une distance de plantation d’au moins 80 centimètres.

Entretien

Si les conditions d’entretien sont bonnes, la culture de l’hibiscus géant à l’aspect exotique est étonnamment facile. Un bon arrosage pendant la phase de croissance est déjà suffisant pour ces arbustes robustes à floraison estivale, d’après l’experte Beatrice Bartels. C’est particulièrement important en juin quand l’hibiscus géant forme ses bourgeons: En période de sécheresse, ils s’affaissent rapidement ou se dessèchent. Si la plante est en pot, il faut lui apporter un complément sous forme d’engrais longue durée pendant la deuxième moitié du printemps.

Bourgeon de l’hibiscus géant

Particulièrement au stade des bourgeons, il est important d’arroser l’hibiscus géant en quantité suffisante.

A la fin de l’automne, on rabat complètement l’arbuste rustique. Quelle que soit la météo, on peut être sûr qu’il redonnera des bourgeons à partir du mois de mai de l’année suivante. Il n’est pas nécessaire de le protéger en hiver car l’hibiscus géant supporte sans problème des températures jusqu’à -30 degrés Celsius. Par précaution, on peut poser les plantes en pot sur une plaque isolante et les recouvrir d’un voilage ou d’une protection comparable pour que les racines ne refroidissent pas trop.

Division

L’hibiscus géant ne se divise pas.

Utilisation

Peu exigeant et robuste, l’hibiscus géant peut aussi être cultivé sans grande difficulté sous nos climats. Que ce soit en bac sur une terrasse ou en terre dans le jardin: Au moment de la floraison, il attire tous les regards et apporte une touche d’exotisme. Comme il est relativement grand, l’hibiscus moscheutos est aussi idéal comme protection visuelle fleurie et saisonnière sur un balcon. Pour les papillons, les abeilles et les bourdons, c’est une source précieuse de nectar et de pollen. Les fleurs sont comestibles et peuvent être utilisées fraîches pour des salades. Mais, comme pour l’hibiscus sabdariffa, on peut aussi en faire une tisane saine riche en vitamine C

Variétés

«Robert Fleming» vous enchantera par ses fleurs rouge grenat et son port compact (à gauche) Le feuillage sombre de «Kopper King» forme un beau contraste avec les fleurs claires (à droite)

Le premier croisement connu de l’hibiscus géant est l’hibiscus moscheutos «Lord Baltimore» en 1950. Mais depuis cette date, la palette s’est constamment élargie. «Robert Fleming» par exemple est une variété qui séduit par ses fleurs rouge grenat et son port compact. Le feuillage sombre de «Kopper King» offre un beau contraste avec les fleurs claires. «Jazzberry Jam» a des pétales d’un rose lumineux et atteint facilement 150 centimètres. On trouve aussi quelques formes rares d’hibiscus géant, mais elles ne sont pas très faciles à débusquer et en général seulement sur demande. On y trouve entre autres ‘Tie Dye’, dont les fleurs présentent un reflet nacré tricolore ou la variété «Party Favor» aux fleurs roses.

Hibiscus arbuste Tie Dye

«Tie Dye» offre des fleurs particulièrement grandes avec un reflet nacré tricolore.

Reproduction

L’hibiscus géant se reproduit par semis ou par boutures.

Maladies et parasites

Dans un emplacement trop humide, les racines risquent de pourrir. En cas de carence en nutriments sur une période assez longue ou en cas de chlorose, les feuilles se décolorent, ce qui est un signe flagrant de carence. Les pucerons peuvent aussi devenir un problème pour l’hibiscus géant. L’idéal est donc de surveiller régulièrement les infestations.

Comment avez-vous trouvé cet article?