Plantes

Laurier, laurier sauce, laurier noble

Laurus nobilis

Folkert Siemens Folkert SiemensRebecca Ilch Rebecca Ilch

Depuis toujours, le laurier est considéré comme porte-bonheur et symbole de pouvoir. Portrait de la plante décorative avec des conseils pour sa plantation et son entretien.

Type de croissance
  • Petit arbre
  • Grand arbuste
Hauteur de croissance (à partir de)
de 300.00cm à 1200.00cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 600.00cm à 1000.00cm
Caractéristiques de la croissance
  • conique
  • invitant
  • bushy
Couleur de la fleur
  • blanc
Temps de floraison (mois)
  • March à Mars
Forme de la fleur
  • Touffe
  • Ombelles
  • Panicules
Caractéristiques des fleurs
  • peu impressionnant
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • étroites elliptiques
  • pointed
Propriétés des feuilles
  • evergreen
Couleur des fruits
  • noir
  • bleu
Forme du fruit
  • Fruits à noyau
Lumière
  • ensoleillé à ombragé
Type de sol
  • sable à loamy
Humidité du sol
  • modérément sèche à modérément humide
Tolérance à la chaux
  • tolérant au calcaire
Besoins en nutriments
  • riche en nutriments
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration de feuilles
  • Plante parfumée
  • Plantes médicinales
Toxicité
  • non toxique
Dureté de l'hiver
  • sensible au gel
Les zones climatiques selon l'USDA
  • 8
Utilisez
  • Position unique
  • Coupe de la forme
  • Écologisation de l'intérieur
  • Planteurs
  • Jardin d´hiver
  • maison froide
Style de jardin
  • Jardin de la pharmacie
  • jardin formel
  • Cour
  • Jardin en pot

Origine

Le laurier ou laurier sauce (Laurus nobilis) appartient au genre des lauriers (Laurus) de la famille des lauraceae. Sa région d’origine est probablement l’Asie de l’Ouest. De là, il s’est répandu dans tout le bassin méditerranéen et il est présent aussi sur la côte pacifique d’Amérique du Nord. Dans les régions montagneuses, il forme, avec d’autres arbustes persistants, des forêts humides basses, persistantes qui sont alimentées en eau presque exclusivement par le brouillard fréquent.

Port

Le laurier a une forme conique et, dans son espace naturel, peut atteindre 12 mètres de haut et 10 mètres de large. L’écorce des jeunes tiges est la plupart du temps brun rougeâtre. En art topiaire, elles se ramifient fortement et forment des couronnes très denses.

Feuilles

Les feuilles vert foncé, légèrement ondulées sont étroites elliptiques, pointues des deux côtés et alternes. Elles répandent un parfum aromatique épicé. Les feuilles aromatiques du laurier vrai s’utilisent volontiers comme épice pour le chou rouge et le poisson.

Feuilles de laurier

Le laurier s’utilise aussi bien comme remède naturel que comme herbe condimentaire

Fleurs

Le laurier fait partie des plantes dioïques, c’est-à-dire qu’il existe des exemplaires avec des fleurs exclusivement mâles et femelles. De mars à mai, le laurier vrai porte des fleurs insignifiantes qui apparaissent en ombelles touffues ou en grappes.

Fruits

Les plantes femelles forment après la floraison des fruits à noyau ovoïdes, bleu noir brillant. Les fruits contiennent beaucoup d’huile essentielle, autrefois, en raison de leur action anti-inflammatoire et stimulante sur la circulation sanguine, ils étaient utilisés pour guérir et soulager les maladies les plus diverses.

Attention: aussi bien les fruits que les feuilles contiennent des huiles essentielles qui peuvent provoquer des irritations cutanées ou déclencher des réactions allergiques.

Emplacement

Bien que le laurier vrai tolère assez bien la lumière, il se sent particulièrement à l'aise dans un endroit ensoleillé. Le laurier est surtout utilisé comme plante topiaire décorative pour la terrasse, le balcon et la véranda. Comme le laurier était considéré autrefois comme symbole de victoire et porte bonheur, les plantes en pot taillées en forme conique sont volontiers placées comme «portiers» à gauche et à droite de l’entrée de la maison. Dans les régions très douces, le laurier peut aussi être planté au jardin avec une bonne protection hivernale.

Substrat

Le substrat doit être riche aussi bien en nutriments qu’en humus. En outre, le laurier a besoin d’un terreau pour plantes en bac d’une structure la plus stable possible avec des proportions de sable et d’argile relativement élevées.

Arrosage

En raison de ses feuilles résistantes, protégées de la sécheresse, le laurier n’a pas un besoin en eau trop élevé et supporte très bien la sécheresse. Il faut certes arroser de sorte que la terre soit complètement humide et que l’eau s’accumule dans la soucoupe, mais avant d’arroser la plante à nouveau, il faut attendre que la surface soit sèche.

Fertilisation

Le besoin des plantes en nutriments n’est pas non plus particulièrement élevé. Si vous faites un apport d’engrais longue durée sous forme de granulés au printemps, vous pouvez presque entièrement vous passer d'engrais liquides. Il n’est administré que lorsque le feuillage perd sa belle couleur vert foncé. Une fertilisation modérée limite la croissance des pousses, les plantes restent plus compactes et n’ont pas besoin d’être aussi souvent taillées.

Rempotage

Le laurier se rempote si possible au printemps à la sortie du quartier d’hiver. Pour les plantes de grande taille, un rythme de 3 à 4 ans est tout à fait suffisant. Installez les plantes fraîchement rempotées pendant quelques semaines d’abord un peu à l’ombre.

Taille

Tailler le laurier

Ne coupez pas les feuilles en taillant, cela fait apparaître des bords marrons. Taillez tige par tige

La première taille de mise en forme a lieu la plupart du temps en mai après la première poussée de croissance. Ne taillez pas les tiges avec un taille-haie, mais de préférence avec un sécateur pour ne pas blesser les feuilles. Sinon, les coupures deviennent vite marron et sèchent. Il faut procéder à la seconde taille en juillet ou août. En cas de besoin, le robuste laurier peut même être taillé plus souvent, par exemple avant d’être rentré pour l’hiver.

Hivernage

Le laurier vrai tolère des températures glaciales jusqu’à environ - 8°C. Il passe l’hiver dans un endroit si possible lumineux par 0 à 5°C. Une serre froide - donc une serre non chauffée est optimale en hiver. Si les températures ne dépassent pas 5°C, un endroit peu lumineux convient également, comme une cave ou un garage. Après l’hiver, il faut réhabituer les plantes lentement à la lumière intense du soleil. Au quartier d’hiver n’arrosez que ce qu’il faut pour que la motte de terre ne dessèche pas.

Si le laurier est planté au jardin, il faut surtout protéger le feuillage persistant de la dessiccation hivernale par le soleil avec un voile d’hivernage. Il faut en plus pailler la zone racinaire avec une épaisse couche de feuilles.

Variétés

Laurus nobilis 'Aurea'

Laurus nobilis ’Aurea’

La variété ’Auera’ fait partie des rares cultivars du laurier vrai, elle se caractérise par une couleur très jaune des jeunes feuilles. Outre ’Aurea’, il existe encore entre autres la variété ’Angustifolia’ qui a des feuilles un peu plus étroites et, pour cette raison, est connue comme «laurier à feuilles étroites».

Multiplication

Le laurier se multiplie assez bien en juillet et août par boutures de rameaux d’une année. Pour raciner, elles ont besoin d’un substrat sableux-humifère chaud et perméable. Pour obtenir une imposante pyramide verte à partir d’un laurier bouturé soi-même, il faut toutefois beaucoup de patience: en 10 ans environ, la plante, bien entretenue et régulièrement taillée, atteint environ 70 centimètres de hauteur. C’est pour cette raison aussi que les lauriers de grande taille sont assez chers.

Laurier comme plante médicinale

Déjà les Grecs et Romains anciens accordaient une grande importance au laurier vrai et utilisaient ses feuilles comme plante médicinale en cas de problèmes d’estomac ou de vessie. Aujourd’hui encore, le laurier est considéré en médecine naturelle notamment comme antiseptique, stimulant la digestion, cholérétique et expectorant. Le laurier est souvent utilisé en cas de problèmes de digestion, car il calme l’estomac et stimule la formation de suc gastrique. En huile essentielle diluée, le laurier fait de véritables miracles en cas de douleurs musculaires et articulaires. On peut aussi faire bouillir les feuilles et ajouter la décoction à l’eau du bain pour soulager les douleurs articulaires. En cas de rhume, une tisane ou un bain de vapeur aux feuilles de laurier sont conseillés.

Recette: tisane simple aux feuilles de laurier

Pour une tisane simple aux feuilles de laurier, ébouillantez une cuillère à café de feuilles hachées avec environ 300 millilitres d’eau et laissez infuser le breuvage à couvert environ 10 à 15 minutes. Egouttez ensuite les résidus. Boire une tasse respectivement matin et soir.

Maladies et parasites

Les huiles essentielles dans les feuilles protègent le laurier très efficacement contre la plupart des maladies et des parasites. Les seuls organismes nuisibles qui ne se laissent pas impressionner sont les cochenilles. Elles peuvent apparaître surtout si le quartier d’hiver est un peu chaud.

Questions fréquentes

Comment se présente un laurier?

Le laurier a un port conique et possède des feuilles vert foncé, légèrement ondulées, elliptiques. Chez nous, le laurier est le plus souvent cultivé en pot, dans son milieu naturel, il peut atteindre jusqu’à 12 mètres de haut et 10 mètres de large. Ses fleurs blanches apparaissent de mars à mai, en grappes ou en ombelles touffues.

A quelle fréquence faut-il arroser le laurier?

Contrairement à beaucoup d’autres plantes en bac, le laurier supporte très bien la sécheresse et n’a pas de besoin en eau élevé. Arrosez le laurier de sorte que la terre soit complètement humide. La surface de la motte doit être à nouveau bien sèche avant d’arroser la plante à nouveau.

Quel est l'engrais approprié pour un laurier?

Un laurier n’a presque pas besoin d’engrais. Au printemps, on peut lui faire un apport d’engrais longue durée. Un engrais sous forme de granulés est le mieux approprié. Si le feuillage perd sa couleur vert foncée, il faut recourir en plus à un engrais liquide.

Comment se taille un laurier?

Pour que le laurier devienne bien touffu, il faut tailler les rameaux en mai après la première poussée de croissance. Une seconde taille a lieu en juillet ou août. Comme le laurier supporte d’être taillé sans problèmes, il peut l’être plus souvent en cas de besoin, par exemple avant d’être rentré pour l’hiver.

Quel laurier est comestible?

Les feuilles du laurier vrai (Laurus nobilis) s’utilisent volontiers en cuisine.

Comment avez-vous trouvé cet article?