Plantes

Les magnolias à feuillage persistant

Magnolia grandiflora

Antje große Feldhaus Antje große Feldhaus

Avec ses fleurs blanches et son feuillage bicolore au format XXL, le magnolia à feuillage persistant attire tous les regards. Une telle beauté mérite de bons soins.

Type de croissance
  • Petit arbre
  • Grand arbuste
Hauteur de croissance (à partir de)
de 600 cm à 800 cm
Largeur de croissance (à partir de)
de 200 cm à 300 cm
Caractéristiques de la croissance
  • narrow
  • invitant
Couleur de la fleur
  • blanc
Temps de floraison (mois)
  • Mars à August
Forme de la fleur
  • Fleurs de boules
Caractéristiques des fleurs
  • fortement parfumée
Couleur des feuilles
  • vert
Forme de la feuille
  • elliptiques
  • obovales
Propriétés des feuilles
  • evergreen
Couleur des fruits
  • brun
Forme du fruit
  • Fruits à soufflets
Lumière
  • ensoleillé
Type de sol
  • sable à loamy
Humidité du sol
  • modérément humide à humide
Valeur du pH
  • faiblement acide
Tolérance à la chaux
  • tolérant au calcaire
Besoins en nutriments
  • riche en nutriments
Humus
  • riche en humus
valeur décorative ou utilitaire
  • Décoration florale
  • une croissance pittoresque
Dureté de l'hiver
  • hardy
Les zones climatiques selon l'USDA
  • 6
Utilisez
  • Position unique
  • Arbre d'habitation
  • Planteurs
  • Pelouses
  • Jardin d´hiver
Style de jardin
  • Facilités de stationnement
  • Jardin en pot

Origine

La région d’origine des magnolias persistants est le Sud-Est de l’Amérique du Nord. Cet arbre de la famille des Magnoliacées (Magnoliaceae) y pousse dans des forêts. On trouve le Magnolia grandiflora le plus fréquemment dans le Mississipi, en Louisiane et au Texas où le «Southern magnolia» est souvent planté comme arbuste décoratif. En Europe aussi, cet arbre amateur de chaleur orne de nombreux sites, principalement les rives romantiques des lacs de Nord de l’Italie.

Croissance

Le Magnolia grandiflora est un buisson grand et large atteignant huit mètres de haut et trois mètres de large. Ses branches peu ramifiées forment une couronne aérée ressemblant à une large pyramide. Les petits poils situés sur les jeunes rameaux disparaissent de l’écorce verte au fil du temps. Les branches plus anciennes s’ornent d’une écorce épaisse qui se déchire par plaques. Leurs racines charnues s’étalent sur une large surface.

Feuilles

Les feuilles coriaces qui rappellent les arbres à caoutchoucdes tropiques sont un chef d’œuvre de la nature. Leur face supérieure brillante et vert foncé présente avec la face inférieure brun rouge et duveteuse un somptueux contraste qu’on ne se lasse pas d’admirer toute l’année. S’y ajoute leur taille imposante: La longueur des feuilles alternes varie de 13 à 20 centimètres pour une largeur de 6 à 10 centimètres.

Fleurs

Fleurs du magnolia à feuillage persistant

Avec un diamètre atteignant 25 centimètres, les fleurs du magnolia à feuillage persistant attirent tous les regards

La beauté, le parfum et la taille des feuilles du magnolia à feuillage persistant sont uniques en leur genre. Avec un diamètre pouvant atteindre 25 centimètres, les fleurs simples d’un blanc pur comptent parmi les fleurs les plus grandes au monde. Mais ce n’est pas tout. Sa beauté aux reflets de soie s’accompagne d’un parfum fruité. La période de floraison la plus importante s’étend de mai à juin, mais des fleurs continuent à s’épanouir tout au long de l’été. Il faut toutefois attendre quelques années avant que l’arbuste ne forme ses premiers boutons floraux.

Fruits

Les fruits sont des fruits à follicules en forme de cône, ovales et longs de sept à dix centimètres. Sous leur peau marron légèrement duveteuse et ferme se cachent de nombreuses graines rouges en forme de lentilles suspendues aux fruits par des fils après l’ouverture des écailles.

Fruits à follicules en cône du magnolia à feuillage persistant

Après la floraison, le magnolia à feuillage persistant, ici la variété «Praecox», forme d’étonnants fruits à follicules en cône.

Emplacement

Pour les magnolias à feuillage persistant, seuls les emplacements majoritairement ensoleillés et à l’abri du vent entrent en ligne de compte.

Sol

Plus la terre est fraîche et d’une humidité constante autour de ses racines, plus un magnolia à feuillage persistant se sent bien. Il apprécie un sol acide, riche en humus et perméable qui soit également riche en nutriments.

Plantation

Les magnolias à feuillage persistant étant sensibles au froid, ils ne doivent être plantés qu’au printemps. Quelle que soit la taille de la motte de racines : Creusez un trou de plantation large de 100 centimètres et profond de 50 à 60 centimètres. Car il est recommandé d’améliorer la terre retirée avec 60 à 70 litres de terre pour rhododendrons. Le mélange sera ensuite remis dans le trou à la pelle. Une fois ceci fait, on place la jeune plante au milieu du trou et on l’enfonce avec les mains. Notez que les magnolias à feuillage persistant réagissent de manière très sensible à une plantation trop profonde. La jeune plante doit également être tuteurée. Positionnez le tuteur dans la direction d’où vient le vent. Pour terminer le tout, le magnolia à feuillage persistant sera arrosé, et la surface de plantation recouverte de copeaux grossiers de corne et d’une couche d’environ huit centimètres d’épaisseur de paillis d'écorce.

Entretien

Les magnolias à feuillage persistant sont des créatures affamées et assoiffées. On apportera un engrais trois fois par an: en mars, mai et juillet. Un engrais complet organique minéral pour arbustes à fleurs est bien adapté. Même en été, le sol doit être constamment humide et frais. Ceci vaut aussi bien pour les magnolias grandiflora plantés en terre que pour les plantes en bac. Au jardin, une couche de paillis s’avère utile, sur la terrasse un voile d’ombrage sur le pot. Pensez à arroser aussi en hiver, et quand vous le sortez au printemps, souvenez-vous que les feuilles doivent d’abord s’habituer progressivement aux rayons du soleil.

Le feuillage du magnolia

Le feuillage du magnolia à feuilles persistantes est lui aussi spectaculaire: vert dessus, brun rouge dessous.

Protection hivernale

Les magnolias à feuillage persistant sont sensibles au gel. En particulier lors des gelées blanches, il faut protéger la couronne du froid et du soleil avec un voile en intissé perméable et qui conserve la chaleur. La zone des racines sera protégée du gel par une épaisse couche de paillis. Les plantes en bac apprécient qu’on les laisse aussi longtemps que possible à l’extérieur dans un endroit abrité. De petits écarts de température jusqu’à moins quatre degrés Celsius ne leur nuisent pas. Lorsqu’une période de gelée menace,les bacs doivent être placés dans un endroit froid et clair.

Taille

Une bonne taille fin mars n’est pas un problème pour les magnolias à feuillage persistant car ils reforment de nombreuses nouvelles pousses. Il n’est donc pas difficile de redonner de la vie à des couronnes dégarnies ou de supprimer des rameaux ou des branches gênantes et encombrantes. Mais il faut tenir compte du fait que l’arbuste forme ses bourgeons de fleurs sur les rameaux d’un an et que donc, le nombre de fleurs se réduit avec chaque coup de sécateur. En conséquence, il ne faut éclaircir régulièrement que de manière très ciblée, en particulier lorsqu’on souhaite donner une forme élancée à des variétés à croissance rapide.

Les magnolias à feuillage persistant

Comme de nombreux autres magnolias, la variété à feuillage persistant a une croissance très esthétique.

Utilisation

La couleur des feuilles et les énormes fleurs séduisent aussi bien au jardin que dans des jardins d’hiver frais ou dans de grands bacs dans lesquels les magnolias à feuillage persistant passent l’été à l’extérieur. Sur le plan visuel, ils sont donc prédestinés à une plantation isolée. Mais par nature, ils aiment bien que des voisins fassent de l’ombre à leurs racines plates.

Variétés

Les éleveurs trouvent en permanence des variétés qui offrent des silhouettes élancées ou une tolérance élevée au froid. Comme toutes les variétés sont plus résistantes au froid que celle-ci, il ne faut pas acheter un pur Magnolia grandiflora. La prudence est aussi de mise pour la variété bien connue «Galissionere». Elle n’est pas adaptée aux jardins situés au Nord des Alpes. Pour les endroits plus frais, les plantes avec des racines d’origine qui ont été obtenues à partir de boutures de variétés robustes sont particulièrement recommandées. De plus, la floraison des plantes multipliées par boutures commence dès la troisième ou la quatrième année de vie.

Dans les endroits où la température ne descend pas durablement au-dessous de 12 degrés Celsius, les magnolias à feuillage persistant résistent sans problème à l’hiver. Les greffes sur le Magnolia kobus sont prometteuses de succès. Pour les petits jardins, la variété «Alta» est appropriée. Elle enchante par des feuilles étroites et une stature haute et étroite.

Multiplication

La plupart des reproductions de magnolias sont maintenant réalisées par des jardiniers professionnels par bouturages dans des serres, ce qui demande cependant un niveau élevé de technicité. Il faut aussi leur laisser le soin de faire des greffes.

Maladies et parasites

Si un magnolia perd beaucoup de feuilles au printemps, c’est un phénomène naturel. Il se débarrasse simplement des ses vieilles feuilles. Si la chute des feuilles dure, c’est qu’il manque d’engrais. Sinon, il est généralement résistant aux maladies et sans intérêt pour les parasites. Ce n’est que dans le lieu d’hivernage que des pucerons peuvent apparaître sur un Magnolia grandiflora.

Comment avez-vous trouvé cet article?